48
Commentaires

Quand les journaux appellent aux dons... ça marche !

L'Humanité au même rang que les Restos du cœur et qu'une exposition au Musée d'Orsay ? Aux yeux du fisc, en tout cas. C'est un fait presque ignoré des citoyens-contribuables, mais depuis 2008, soutenir financièrement certains journaux d'information donne droit aux mêmes réductions d'impôt que les dons à des associations caritatives ou des musées. En déboursant 100 euros en faveur d'un organe de presse, vous pouvez économiser 66 euros d'impôts. Pour le plus grand plaisir de votre journal préféré.

Derniers commentaires

Merci Vincent, je connais tout ça.
Simplement mon système d'exploitation est obsolète, et je ne peux faire aucune MAJ,
strictement aucune, je les ai fait pour tous mes logiciels, je suis à "toc"
et comme mon ordi ne supporte pas les nouveaux systèmes, ( à base de proc. Intel ), je suis sous PPC (Mac)
une unique solution s'impose :
acheter un nouveau ordi, qui eux sont sous Intel ( les nouveaux iMac )
ce qui va se faire incessamment, ( j'économise depuis plusieurs mois)
salut
gamma
Tiens, le dernier numéro de l'émission "Philosophie" d'Arte était consacré, justement, à la question du don. Comme d'habitude, c'était très intéressant, et on retrouvera des noms familiers, pour qui lit la chronique matinale de DS : Mauss, notamment !

http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=3088296,scheduleId=3066730.html


Et le "bonus web" de l'émission contient une anecdote assez drôle...
Bonjour,
Je trouve très bonne cette idée. Quand la presse ne remplit pas son boulot en toute indépendance parce que les journaux appartienent à des financiers affairistes, je trouve normal que les citoyens s'en préoccupe et qu'ils mettent la main à la poche.
A quand la même chose pour une chaîne de télévision indépendante ?
Est ce que ce n'est pas paradoxal que ce soit majoritairement la presse de gauche, voire d'extrême gauche, qui plébiscite un mode de financement basé sur une diminution de l'impôt sur le revenu?

PF
En 2007 quand il présentait son projet Edwy Plenel l'inscrivait clairement dans la loi TEPA de défiscalisation, avec exemples à l'appui (voir en bas du document) :

http://hightech.nouvelobs.com/actualites/20071119.OBS5642/le_document_d_edwy_plenel.html

Effectivement il y a de quoi doucement rigoler...en même temps il faut bien manger.
Et notre abonnement à @si ?

Il pourrrait avoir le statut fiscal de don à un organe de presse ?
Une idée de mécénat : chaque patron du cac40 se fait mécène de quelques centaines /milliers de mères-de-famille-seules-avec-enfants -en-dessous-du-seuil-de-pauvreté , ( ou retraités ou fin-de-droits, etc...) et toc , une niche fiscale . Mais c'est peut-être pas prévu dans la liste des dons défiscalisants ?

C'est plus chic de donner aux journaux ? c'est bien aussi , c'est vrai , pour tous les dévoreurs de presse d'investigation qui ont juste une petite pièce à donner :-)) .
Le monde évolue , et ceci est une évolution . Tout pour que la Presse ne meurt pas complètement , avalée par des dassault ou autres propriétaires vénaux et vèreux .

Chercher un mécène , c'est plus sympa à formuler que : tendre sa sébille , faire la manche , recevoir la charité , chanter dans le métro avec un chapeau par terre , etc...
J'adore l'argument de la défense du "pluralisme de la presse" pour justifier le fait qu'on entretienne des journaux que manifestement personne n'a envie de lire.

Si un canard n'a pas assez de lecteurs pour être viable économiquement, c'est qu'il ne représente personne ; si ce n'est les petits égos des quelques plumitifs y officiant.

A partir de là, sa disparation n'est en rien une atteinte à je ne sais quelle pluralité...
C'est quoi une presse "pas d'opinion" ?
Bonjour,
[quote=Dan Israel]Selon nos informations, seules cinq publications, qui relèvent toutes de la presse d'opinion, ont pour l'heure fait appel aux services de Presse et pluralisme en 2009
Cela permet de vérifier que l'argent va à l'argent… et non à l'opinion.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.