6
Commentaires

Proxy #6 : les influenceurs sous l'influence des pouvoirs (ou pas)

Derniers commentaires

Super émission, c'est de mieux en mieux !
Par contre quand vous vous ennervez Loris, je comprend et je partage vos sentiments, mais parfois ça dure peut être un peu trop longtemps et c'est un peu dure à l'écoute.
Si vous arriviez à les entreméler avec vos moments plus calme ça serait parfait !
Merci beaucoup !

Bonjour loris

j'ai déjà poste sur l'émission sur les saisonniers et je me permets de reposter ici.


Vous avez le constat que le travail saisonnier été traité par les médias dominants uniquement par le prisme des patrons qui galèrent a trouver des travailleurs saisonniers.

et Vous donnez un temps de parole maximal au représentant de ces mêmes patrons.

Sans lui opposer de contradictoire et en l'affublant de terme  comme " de gauche ,progressiste ect.."

Hors si on fait une recherche rapide ,on se rend compte que ce représentant patronal sous ses oripeaux progressistes défend avant tout ses intérêts de classe.


https://www.lavoixdunord.fr/1101107/article/2021-11-18/salaires-dans-l-hotellerie-restauration-les-negociations-mettent-personne-d


Arret sur image est pourtant rompu a l'exercice.

https://www.arretsurimages.net/articles/danone-et-le-montagnard-faber-devissa-dans-la-presse

Je viens de finir la 6e émission.


C'est plus long, mais c'est aussi beaucoup plus dense, avec beaucoup moins d'interruptions sans lien avec le sujet abordé. Le résultat pour moi est très positif. Mentions spéciales à la gestion très pédagogue de l'influenceur pro-pubs cachées du chat, et aux réactions de la plupart des spectateurs au troll anti-journalistes.


Bref, si l'émission adopte cette forme dans le temps, je serais au rendez-vous.


Note spéciale: travaillant en logistique, j'entends parler des exosquelettes depuis longtemps. J'ai même eu un chef qui m'en vantait les avantages en Chine. Sauf que ces machines pèsent un poids non négligeable, coûtent cher à l'achat et à l'entretien, provoquent des lésions dues aux frottements en cas de transpiration, et chauffent beaucoup. A voir si l'avantage est réel du point de vue des magasiniers.

Et pour répondre à un commentaire du chat: selon le domaine et la charge de travaille ponctuelle, on peut soulever/déplacer entre 5 et 20+ tonnes par jour, chaque jour (mon record personnel est à plus de 4o tonnes.) Chaque économie sur cette masse est la bienvenue tant qu'elle ne remet pas en cause la sécurité du travailleur.

Bonjour. Votre émission est excellente. J'apprends pas mal de choses. Vous assurez sur le choix des sujets et des thèmes assez variés. Merci !

Bonjour, Pouvez vous mettre le lien pour télécharger l'emission ? Merci
Egalement j'ai essayé d'ecouter et commenter sur twitch en meme temps mais c'est très dur, pas encore la concentration !!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.