34
Commentaires

Procès Trierweiler : 20 secondes sur TF1

Vingt petites secondes. C'est le temps que TF1 a consacré lundi soir à la polémique en marge du procès en diffamation intenté par Valérie Trierweiler aux auteurs de La Frondeuse. Dans cette biographie non autorisée de la compagne de François Hollande, on apprenait notamment l'existence d'une liaison entre Trierweiler et Patrick Devedjian. Du très lourd. Le 20 heures de la première chaîne a donc fait le service minimum pour l'ouverture du procès. Dommage : cinq minutes après le "off" de Gilles Bouleau, l'un des principaux protagonistes du procès était sur le plateau.

Derniers commentaires

Tiens à propos de Valls et Hollande, je vous propose un sujet à creuser : les conseillers com' de ces messieurs.
Pourquoi parlent-ils de la même façon avec les phrases entrecoupées, saccadées, l'air de réfléchir à ce qu'ils disent mais peu naturel et poussif, et les mêmes intonations?
Est ce que le président déteint de son aura sur ses ministres?
Est-ce qu'ils ont un conseiller en communication qui prone cette façon particulière de s'exprimer?
Si oui pourquoi?
Y-a-t-il un effet sur le comportement (avis au spécialiste du cerveau)?
Cela m'intrigue tant il me parait que cette manière de parler les dessert.
Une partie de l'ump et de la droite tente de faire monter la mayonnaise. Voir Buisson hier sur Europe1. Il n'y a pourtant là que de l'insignifiant et du juridiquement normal et classique. Mais ceci montre aussi une chose: les Français connaissent peu et comprennent mal les lois et la justice.
Il doit etre content, Devedjian, de savoir que l'allegation d'avoir couche avec lui porte atteinte a l'honneur et a la consideration de Trierweiler (ou du moins que ce soit ce qu'elle pense, fondement juridique de la diffamation).
Merci pour cet éclairage indispensable...

Ainsi apparaissent au grand jour les connivences de fait.
Ainsi devine-t-on (un peu...) ce qui se trame en coulisse...
TF1 et people, scandale, procès, amour, gloire et beauté.
Désolé que vous ayez dû vous farcir ce sujet, Sébastien.
C'est pas par choix perso, ça se voit
J'ai beau avoir lu l'article sagement et avec attention, je confesse n'en avoir rien à foutre de savoir avec qui Trierweiler a pieuté, si c'est vrai ou pas, et si ça constitue un scandale ou pas que Hollande s'en mêle...
Mais si ça coûte au final 80.000 €, j'adorerais qu'un journaliste écrive un bouquin sur ma vie avec plein de morceaux de diffamation dedans. JE suis même prêt à leur fournir une liste de potes qui témoigneront anonymement.
Vu que, quoi que fasse Hollande, le sport médiatique national y compris sur @si est de le comparer avec sarkozy comme si ce dernier était l'alpha et l'oméga de la politique, je m'étonne vraiment que S Rochat n'ait pas parlé du livre sur Cécilia (et écrit "avec" Cécilia, nombreuses interviews validées...!), livre que fit purement et simplement interdire sarkozy lorsqu'il était ministre de l'intérieur. Avec des méthodes "moins claires" qu'une lettre signée...

Le tout sachant que l'ump parle bien sûr aujourd'hui à propos du PS de "confusion des pouvoirs"... C'est dommage, tout de même, de perdre une occasion de rire.
Dans ce genre de cas, simple lecteur qui n'ira pas chercher l'info plus loin (parce qu'à force de matraquage, quand je lis Trierweiler, je zappe), je suis surtout frustré par le flou autour du motif de la plainte. "plainte en diffamation, et "le livre rapporte la liaison avec Devedjian". Faut il faire un lien, ou la plainte porte t'elle sur un autre point du livre (lequel). Ou est ce en général, un genre de "même pas vrai" ? Est ce que le motif de la plainte en diffamation est toujours aussi flou ou est ce juste l'info qui est jugée secondaire ?
Valérie franchement elle aurait du rester avec patrick, lui c'est la classe, c'est un winner. Lui il se balade pas avec un costard étriqué ,et la manche de chemise qui sort de dix centimètres . Ou alors garder les trois! c'était mieux.
En même temps, si ces deux chaînes de télé avaient interrogé à ce moment-là leurs journalistes sur l'affaire :
1/ n'auriez-vous pas trouvé qu'elles y consacraient trop de temps ? (je ne crois pas qu'on puisse faire une interview de moins de 90" dans ce genre de situation, si ?)
2/ n'auriez-vous pas trouvé qu'elles n'avaient pas à faire de la pub pour le livre écrit pas un(e) de leurs employé(e)s ?
3/ n'y aurait-il pas eu risque dans l'esprit des téléspectateurs (tous idiots, c'est bien connu, saus les abonnés à @SI) de brouiller l'image dudit/de la dite journaliste, voire de la chaîne ?
Faudrait faire un article récapitulatif de qui a couché avec qui. Je commence à m'y perdre avec tous ces noms. En Italie, c'est plus simple, il suffit d'écrire Berlusconi, puis de sortir l'annuaire téléphonique...
Bouyghes gagne en bonne partie son caviar avec des commandes de l’État.

Et l’État, c'est moi-président !

Et France 2 est un télé d'étatcestmoi.

Faut-il en dire plus ?
Et c'est reparti pour un tour...
Marre de la foire !
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.