121
Commentaires

Procès Neyret et fraude au CO2 : peut-on parler de "milieu juif" ?

Hasard du calendrier judiciaire, deux grands procès en lien avec le grand banditisme s’ouvraient le même jour, lundi 2 mai. Le premier vise le "casse du siècle", une affaire de fraude à la TVA sur le marché du CO2 qui se chiffre en milliards d’euros. Le second concerne Michel Neyret, l’ancien flic lyonnais accusé de corruption. Alors que les deux dossiers n’ont a priori pas grand chose en commun, plusieurs Franco-Israéliens ou Français de la communauté juive sont cités dans les deux cas, avec parfois les mêmes affaires en toile de fond. De quoi parler de "milieu juif", au même titre qu’on évoque le "milieu corse" du grand banditisme ? La réponse varie d’un média à l’autre, sur fond de fachosphère en embuscade.

Derniers commentaires

Le fait de préciser la religion d'un individu ne se limite pas au banditisme.

J'ai vu ce matin sur BFM ou I-Télé (je suis plus sûr) passer un bandeau du style "Un musulman favori pour la mairie de Londres".

Je me demande si on a déjà vu "Un juif favori pour la mairie de New York" défiler sur les écrans.
Il est où le problème ? Des "milieux" il y en a de tous les côtés... Autant appeler les choses par leur nom.
Pour rester dans la thématique je conseille très fortement la lecture de "Yiddish Connection" de Rich Cohen disponible chez folio
Oui , c'est vrai , et les rouquins...? Encore une fois ont nous enfument avec les juifs et on ne dit rien sur les rouquins..? ni sur les rouquines ....c'est bien dans cet assourdissant silence que l'on mesure la puissance de ce lobby ....

Je crois qu'il fallait le dire ! Quand a vous , les rouquins , sachez que vous ne me faites pas peur !
Je préfère la baisse que les roux fignolent (contrepet 1) - Fi de tous ces communautaristes qui ne veulent qu'augmenter la cote de leur cru... (contrepet 2, sur les derniers mots...)
Bof...
Il y a des réseaux partout. Juif, Faf, Franc-Maçon, Pétainiste, Auvergnat, 93, stalinien, Trotskiste, etc. Le type qui pense comme moi a probablement raison, et envoyez la sauce!
Si ça n'avait pas été un réseau juif, ça aurait été un réseau autre-chose. Pas de quoi en ch!er une pendule.
peut-on parler de "milieu juif" sans faire de catégorisation abusive ?
peut-on parler de "milieu" sans faire de catégorisation abusive ?
peut-on parler sans faire de catégorisation abusive ?
La mafia Juive existe et je suis le premier à en subir les extorsions : il s'agit de la mafia des mères Juives qui vous extorquent des obligations aussi impossibles que de foutre en l'air des heures d'écoute de musique pour entendre au téléphone leurs plaintes et récriminations. Où que vous soyez dans le monde, elles vous poursuivent.
En cela, elles ressemblent beaucoup aux mères Musulmanes ou Catholiques. Ces dernières ont encouragé la maintenance de la fête des mères instaurée en Allemagne par Hitler, en France par Pétain. Les précédentes empoisonnent leurs enfants avec des plats exquis tandis que les mères Juives obligent leurs rejetons à verser des larmes en entendant "a yiddishe mame"
A. Soral était-il vraiment une source indispensable pour qu'on se fasse une opinion sur le sujet ? Pensez-vous qu'un seul de vos lecteurs aura appris quelque chose de nouveau en cliquant sur le lien vers son site et en constatant qu'il a saisi le prétexte du jour pour refourguer sa propagande antisémite?

Citez-le plutôt le jour où il ne dira pas quelque chose d'antisémite, là ce sera une info !
"Les médias partagés".
Se rappeller que l'étymologie de "médias" remonte à medium qui est aussi "milieu" dans ses diverses acceptions. Le fonctionnement actuel des médias dominants s'apparente bien à celui d'un "milieu".
Quelle merveille que ce peuple "juif" qui ne comprendrait que des martyrs, des grands hommes, des intellectuels, des artistes... et aucun délinquant, aucun ripoux, aucun mafioso...
Tand mieux qu'on ne puisse dire milieu juif, et pareil a milieu Corse ou milieu musulman, c'est raciste, et l'appartenance a une religion ,un pays, une région, n'est pas synonyme de rigueur ou de vices. Mais si les journalistes stigmatisent les musulmans des que l'un d'eux est arrêté par les flics , il faut faire pareil pour tous, et surtout les Boudistes dont on ne parle jamais .
Quoi de neuf ? Toutes les activités criminelles reposent sur une base communautaire dont le périmètre est variable. Il peut être national à tonalité plus ou moins politique (Triade chinoises, "mafia" albanaise, turque, russe ou irlandaise ...), ethnico-religieux (juifs séfarades autrefois désignés "pieds noirs" type "Grand Pardon", Yiddish Connection aux Etats-Unis), régional (Camorra, Mafia, 'Ndrangheta...), infra-régional (clans corses) voire local avec des bandes ou des gangs de composition plus ou moins multiculturelle suivant la ségrégation socio-spatiale.
Plutôt que d'enfumer tout le monde avec ce pseudo-débat attrape-couillons, on pourrait peut être s'interroger sur le non-traitement médiatique de la relation judiciaire entre Israël et la France.
Je ne sais pas s'il y a un sujet mais il me semble que les affaires s'accumulent de criminels bi-nationaux qui trouvent refuge en Israël et qui y vivent tranquillement sans être inquiétés par une éventuelle extradition.
Le milieu juif, ce n'est pas tabou aux USA. Par exemple la mafia juive a souvent été mise en scène. Scorsese n'hésite pas à l'évoquer dans plusieurs films.

Bon, on a eu "Le grand pardon" avec Roger Hanin, mais on va dire que ça compte pas...
Pour une fois je préfère la version du Monde, Franco Israëlien, plus précise en ce qu'elle ne permet pas de noyer le poisson sur "est ce religieux ou pas", ne cache pas qu'il s'agit d'un milieu qui a une assise communautaro-culturelle, et surtout met les pieds dans le plat de la question du rôle d'Israël là dedans.

C'est aussi dommage qu'on en vienne une fois encore à parler plus de la question qui noie toutes les autres ("juiiifs" "antisémiiiiiites" etc.) alors que de l'angle "attendez c'est quoi la fraude à la TVA, et ça coute combien au juste au contribuable" est autrement plus important pour les citoyens. Car figurez vous que pendant que certains s'écharpent sur les allocs, ces choses là coutent beaucoup plus chère, pratiquement à égalité de la fraude fiscale tout compris de mémoire dans le dernier rapport que j'ai feuilleté. Corrolaire intéressant, tout politicien qui est venu vous parler des fraudes aux allocs sans vous avoir parlé de ça est prouvé malhonnête ou incompétent. Tout politicien qui s'y est opposé sans citer la prééminence de ce type de fraude itou, celà dit. En fait tout politicien (c'est à dire tous) qui n'a pas sorti ce loup pour en faire l'un des ses chevaux de bataille est à soupçonner d'être acheté directement ou non, puisque les rapports ne laissent eu aucun doute sur la taille de cette voie d'eau là dans la cale ( on parle fraude à la TVA en général, pas seulement au CO2).
Je ne cache pas que j’aime bien le concept de mafia bouddhiste.
C'est nouveau ces précautions ?
Le numéro de 2012 de Marianne titrait sans problème : Le milieu juif fait son grand retour.
Et je n'ai pas fait de recherches mais on disait comment au temps des frères Zemmour ?

En tout cas, il me semblait que ce n'était pas nouveau ces liens entre les milieux méditerranéens, mer de tous les trafics depuis l'antiquité.

P.S. : sur Wikipedia, pour Le grand pardon, ils disent "mafia juive" qui a droit à un petit article redirigeant vers "Yiddish connection", "mafia israélienne", "De manière générique et péjorative, le lobby juif" et à "ne pas confondre avec piraterie juive".
Il est temps de revoir " Le grand pardon" avec Roger Hanin.
Peut-on parler de mafia russe ? de mafia chinoise ? de mafia corse ? de mafia sicilienne ? de mafia albanaise ? etc.

Oui ?

Alors on peut parler de mafia juive.

PatriceNoDRM

P.-S. : désolé de le dire sur ce site que j'apprécie depuis longtemps, mais ce sont finalement des billets comme celui-ci qui contribuent à entretenir l'antisémitisme.
Le millieu juif existe surtout en matière de délinquance financière (type carrousel , ou arnaqué à la publicité 'tunisienne ' ) tout comme le millieu chinois qui recyclé volontiers ses espèces avec les arnaqueurs juifs dont le fric atterri bizarrement en Chine. .. Tout comme le milieu corse marseillais existe (le critère géographique me fait marrer quand on est à la troisième génération de corses de marseille... et celui des banlieues etc.... j'en oublie beaucoup
Pour faire millieu faut un minimum de 'confiance' de proximite , donc les minorités sont les endroits où un 'millieu' peut le'plus facilement se constituer , aucun racisme la dedans ..... au fait des gangs de 'gaulois ' pur sucre ça existe aussi
Arrêter de faire croire que le milieu juif n'existe pas ! C'est incroyable bordel, c'est un fait et c'est tout
je n'arrive pas à comprendre pourquoi il serait répréhensible de désigner des gens par l'appellation controlée dont ils se réclament!
La ligne de partage des cons traverse toutes les catégories.

Je crois aussi que la ligne de partage des escrocs traverse toutes, toutes... toutes... ... (j'y arrive pas ! ) toutes les ethnies ? religions ? communautés ?

Reste ensuite à savoir ce que l'on fait des escroqueries et des escrocs en fonction du "pouvoir de négociation" des parties en cause.
Bah, j'ai déjà vu des Unes de journaux qui parlaient "d'Islamo-Braqueurs", alors pourquoi pas "Judéo-escrocs" ?

Mais bon, "Islamo" est devenu un préfixe qu'on peut coller un peu devant tout et n'importe quoi sans que ça pose problème.
Rappelons que Micron, ex-banquier de Rothschild, est lui-même lié au milieu you..euh ..juif.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.