62
Commentaires

Primaire - 38 : acheter une cravate, et lire L'Obs à la loupe

"- Alors, tu l'as achetée ? Tu vas la choisir de quelle couleur ?

Derniers commentaires

Chronique sérieuse sur le fond, divertissante dans sa forme et agrémentée d' une plume leste.
Que demande le peuple?
Eh ben, la suite!
L’idée (initialement lancée par Djac Baweur) d’une émission à propos du livre d’Aude Lancelin, c’est chouette !
Personnellement je me garderai bien d'aller engraisser l'appareil du parti de Mrs Juppé,Copé,Fillon et autres...N'y a-t-il plus de Bettencourt? Mais j'ai des conseils à donner à D.S. s'il veut être moins visible dans la file d'attente. Vu son âge il doit impérativement éviter le jean troué et les baskets. Il doit choisir un costume (pas trop voyant ce qui le classerait "bobo" donc "de gauche"!) et savoir faire un noeud de cravate correct (pas comme celui de notre regrettable président en couverture du Nouvel Obs,fi!). Un loden serait le bienvenu (il fera frisquet),s'il est accompagné d'une dame elle devra avoir un maintien modeste comme il convient à une bonne chrétienne qui sort de la messe et si des enfants désireux de se former pour leur devoir civique l'accompagnent ils seront costumés par Cyrillus,éviteront les gros mots et le remue-ménage. Pour se mettre "dans le bain" je pense qu'un stage au milieu des ouailles à la sortie de la grand messe à Versailles,Fontainebleau,Neuilly ou Saint-Nicolas- du Chardonnet serait le bienvenu...Ne pas parler d'impôts sauf si c'est ceux de sa société.Les problèmes d'argent sont du dernier vulgaire! En revanche quelques phrases bien senties sur les français paresseux,les profs gauchistes,ignorants et débraillés,les immigrés qui plombent notre économie et créent de l'insécurité...Mais attention à la pente glissante car une dame patronnesse pourrait s'offusquer de propos trop vifs et le cataloguerait comme un sous marin de Marine Le Pen. Aïe,aïe,aïe, j'en ai mal pour D.S. Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour sauver la République!
Bon svp il n'y aurait pas quelqu'un pour parler à D.S. à @si ?
Un article avec le procédé littéraire largement éculé ça passe, mais deux voire trois... Ca me gave.
Juste un mot d'approbation littéraire : le passage à un mode subjectif est appréciable dans le genre "chronique", le dialogue intérieur fait apparaître les cheminements (à scooter) de pensée, et tout ceci évite le côté éditocrate péremptoire, renvoie à des modalités rhétoriques assez socratiques qui demandent moins de suivre les directions et directives de voix venus d'"en-haut" que de trouver ensemble les voies à suivre.

Info sur le scooter de Socrate de marque "daïmon", dans Apologie de Socrate, une bête affaire de condamnation à mort :

"[31d] Ce phénomène extraordinaire s’est manifesté en moi dès mon enfance ; c’est une voix qui ne se fait entendre que pour me détourner de ce que j’ai résolu, car jamais elle ne m’exhorte à rien entreprendre : c’est elle qui s’est toujours opposée à moi, quand j’ai voulu me mêler des affaires de la république, et elle s’y est opposée fort à propos ; car sachez bien qu’il y a longtemps que je ne serais plus en [31e] vie, si je m’étais mêlé des affaires publiques
(...)
Oui, juges (et en vous appelant ainsi, je vous donne le nom que vous méritez), il m’est arrivé aujourd’hui quelque chose d’extraordinaire. Cette inspiration prophétique qui n’a cessé de se faire entendre à moi dans tout le cours de ma vie, qui dans les moindres occasions n’a jamais manqué de me détourner de tout ce que j’allais faire de mal, aujourd’hui qu’il m’arrive ce que vous voyez, ce qu’on pourrait prendre, et ce qu’on prend en [40b] effet pour le plus grand de tous les maux, cette voix divine a gardé le silence ; (...) aujourd’hui elle ne s’est opposée à aucune de mes actions, à aucune de mes paroles : quelle en peut être la cause ? Je vais vous le dire ; c’est que ce qui m’arrive est, selon toute vraisemblance, un bien ; et nous nous trompons sans [40c] aucun doute, si nous pensons que la mort soit un mal.
(...)
mon plus grand plaisir serait d’employer ma vie, là comme ici, à interroger et à examiner tous ces personnages, pour distinguer ceux qui sont véritablement sages, et ceux qui croient l’être et ne le sont point. A quel prix ne voudrait-on, pas, mes juges, examiner [41c] un peu celui qui mena contre Troie une si nombreuse armée, ou Ulysse ou Sisyphe, et tant d’autres, hommes et femmes, avec lesquels ce serait une félicité inexprimable de converser et de vivre, en les observant et les examinant ?
Là du moins on n’est pas condamné à mort pour cela.
(...)
Lorsque mes enfants seront grands, si vous les voyez rechercher les richesses ou toute autre chose plus que la vertu, punissez-les, en les tourmentant comme je vous ai tourmentés ; et, s’ils se croient quelque chose, quoiqu’ils ne soient rien, faites-les rougir de leur insouciance et de leur présomption ; c’est ainsi que je me suis conduit avec vous. Si vous faites cela, moi et mes enfants nous n’aurons qu’à nous louer de votre justice. [42a] Mais il est temps que nous nous quittions, moi pour mourir, et vous pour vivre.
Qui de nous a le meilleur partage ? Personne ne le sait, excepté Dieu.
"

Arff... encore une apologie du martyr, mourir pour une idée, mauvais signe quand la petite voix cesse de dire "prudence"
Le scooter ne serait-il pas une métaphore du forum d'@si ?
C'est-à-dire la mauvaise conscience de Daniel, la petite voix radicale qui l'engueule lorsqu'il doute ou qu'il essaye de frayer un compromis.
Le forum vrombit, le forum pollue, le forum dérape... tout est là.
C'est que le monde nouveau que nous appelons de nos vœux, il ne se dessine toujours pas.

Pour au moins une bonne raison : nous passons plus de temps et mettons plus d'énergie à taper sur ceux qui nous sont proches que sur nos ennemis.
Pour ce qui est de François Hollande, on ne peut pas dire qu'il n'ait pas fait une partie du job : il a calmé le jeu après le quinquennat du n'importe quoi ! Quand son ministre du budget, ou d'autres, ont été mis en cause dans des scandales, il les a débarqués.... Le problème principal, c'est qu'il a fait de la politique comme le faisait Mitterrand, qui n'était pas de gauche de toutes façons, et qui voyait beaucoup plus loin que lui, et était infiniment plus intelligent. Je tente ce truc-là, je me pose en rempart contre l'extrême-droite, je vois l'ouverture pour affaiblir celui-là. Par exemple, je mets Valls comme premier ministre pour qu'il soit cuit aux prochaines présidentielles, sans penser que si je fais ça, comme Valls est à droite, je vais me couper de mon électorat de gauche. Mais après tout, on lui fera le coup de la protection contre le FN, il est si craintif et si prévisible.
Le problème, c'est que les temps changent, nous sommes dans un nouveau monde, un univers mondialisé qui surfe sur internet, a ses propres enjeux, parfois même la démocratie. Et que n'importe quoi peut intervenir et ouvrir un boulevard pour ces électeurs qui sont, non pas déboussolés, mais prisonniers de ces politiques du pire.
Et tout cela, ce sont des trucs de dinosaures du 20ème siècle.

Mais il reste quand même un problème que nous n'avons pas résolu, et il faudrait peut-être, en tant que gens de gauche, s'y mettre pour de bon. C'est que le monde nouveau que nous appelons de nos vœux, il ne se dessine toujours pas.
Nous savons ce que nous ne voulons pas, mais nous planons tout-à-fait quand il s'agit de trouver des modalités pour l'imaginer concrètement.
Tous pour Juppé et tous contre Poutine, le mot d'ordre concocté par les "élites" et relayés par les médias. Et chacun y va de son petit refrain, tous prêts, quitte à devoir porter une cravate, à voter Juppé faisant mine de croire, et surtout de nous faire croire, que les politiques de Sarkozy et de Juppé ou encore de Hollande seront différentes.... Je me pince pour croire que ceux qui ont vécu 1995 vont déposer un bulletin pour que Juppé liquide le peu qui nous reste. Et après vous viendrez pleurer.
Je doute de plus en plus fortement que DS aille voter à la primaire de la droite.
Et il ne faudra évidemment pas compter sur son scooter de la vraie gauche, pour le faire à sa place.
"Si nous installons l’idée que pour éviter la droite il faut voter pour le PS, eh bien, à ce moment-là, il n’y aura plus de gauche".
oh la la si vous savez ce que ça nous saoule maintenant ce genre d'article!
Même pas la force d'aller jusqu'au bout!
Et en plus c'est indiqué "à suivre" !!!
Vous voulez achever notre patience!

Quel cauchemar le spectacle obligatoire et perpétuel de ces élections.. et les commentaires qui vont avec !
Et bien, mon choix pour cette élection est clair !!!
Marre du "vote utile" en espérant le moins pire qui nous tire finalement vers le bas, vers tous les abandons et finalement à ce fait tout à fait désolant que la seule quasi certitude de l'élection présidentielle est la présence de Marine le Pen au second tour :-(
Donc je voterai au 1er tour selon mes VRAIES convictions et au second je voterai BLANC si mon candidat n'y est pas !
D'abord c'est bien écrit cette histoire de scooter rebelle, c'est pas mon vélo qui cause comme cela.

Ensuite voilà une bonne nouvelle, IL EST PRÊT à laisser la place. Mais à qui?

"Si nous installons l’idée que pour éviter l’extrême-droite il faut voter pour la droite, eh bien, à ce moment-là, il n’y aura plus de gauche"
Cette phrase relayée par L'Obs, ce journal anguille, est une injure faite aux gens de gauche lorsqu'un parjure la prononce.

Si nous sommes amenés à voter à ces primaires, c'est entre autre pour faire le travail que la Justice n'arrive pas à faire dans ce pays où les affaires durent plus d'un demi-siècle et restent toujours des mystères, rejoignant dans la mythologie gauloise l'affaire Robert Boulin et celle du Masque de Fer, c'est pour remettre la démocratie sur le droit chemin quand elle échappe à ses règles d'éthique sous l'influence d'esprits malsains, de Bismuth à Macron
Petit feuilleton exquis, vite la suite, vite demain...
Il y avait une chanson assez débile où un pseudo comique répétait: "parle à ma main". Je n'ai pas de scooter, je ne porte pas de cravate, j'ai une sorte de lassitude quand on lessive Hollande.
Il semblerait que la fille de son père nous ferait en beaucoup plus angoissant l'exploit de 2002, et ça, c'est sérieux.
"J'avais marqué un point. '
Clouer le bec à un scooter, fallait le faire!
Mmm, parler à son scooter ... vous devriez ... comment dire ?

Une de mes connaissances parle à sa chaise mais elle a 90 ans et Alzheimer
Non mais sans déconner : "virtuosité tactique" ??? S'agissant de Hollande ????

Sa seule virtuosité tactique aura été de "deviner" (savoir) que DSK allait exploser en vol rattrapé par ses affaires de cul, et qu'il y'avait une place à prendre. Pour le reste il navigue à vue, avec la "virtuosité" qu'on peut constater tous les jours...

Sarkozy est un dingue, mais Hollande est LE fossoyeur des espoirs de toute gauche d'arriver à agir sur le réel. Et c'est sa politique, ou plutôt son absence de ligne politique qui nous conduit à imaginer aller voter à la primaire de droite. Perso je n'irais pas, après avoir constaté que partout ce sera de la bonne vieille droite.

Que Holland et le PS se prenne l'énorme rouste qu'ils méritent, et qu'on ne vienne pas me mettre ça sur le dos !
...Quelque chose de rouge, par exemple. Un foulard ? Des baskets ? Ou la cravate, justement.
En tout cas, le pull Ken Bone est à éviter. Beaucoup trop voyant.
"primaire de la droite à laquelle j'ai annoncé que je participeraiS"

Pourquoi ce conditionnel , dégonflé ?
"Si nous installons l’idée que pour éviter l’extrême-droite il faut voter pour la droite, eh bien, à ce moment-là, il n’y aura plus de gauche".

A ces primaires, les gens de gauche ne vont pas voter pour la droite mais contre Malfaisant 1er et pour qu'il échange les grilles de la Villa Montmorency contre les barreaux de la Santé. Et les mêmes (en tout cas, ceux comme moi) ne voteront pas pour ce traître ou ses succédanés. Pour essayer de rester dans le jeu, il chouine qu'il a fait quelques réformes de gauche. Tu parles. Pendant tout son cacannat il nous aura servi du pâté d'alouette et de cheval : un cheval de recul une alouette d'avancées. On aura au final un pouvoir de droite ? Hélas oui, au moins aura-t-on la maigre consolation de n'avoir pas voté pour lui.

Quant à l'Obs, je ris encore de sa manchette de fayot : François Hollande menace de ne pas recevoir Poutine. Gageons que Poutine, le gars qui rit quand il se brûle, s'en est tapé les cuisses.

PS Au premier tour : Mélenchon par défaut. Il m'est arrivé jadis de voter écolo mais quand on voit les charlots et charlottes qui se présentent...
Tweet récent d'un des invités d'@si de la première heure, le magistrat Philippe Bilger :
Faut-il que certains couples de lesbiennes se sentent mal dans leur peau pour nous faire en public d'ostensibles démonstrations !
Si cet abruti va voter aux primaires de la droite, on peut être certain que ce ne sera pas en infiltré de gauche.
Punaise un scooter un de ces trucs qui polluent le plus (sonore et particules) nos centres-villes, au moins est-il électrique j'espère ? (le vélo électrique sinon, si on a juste un ordi et quelques bouquins à transporter, ça suffit et ça fait les mollets + entretient les poumons sans gêner en cas de pollution)...
Sur le fond : Daniel a raison, mais le scooter n'a pas tort. Hollande a quand même reconnu son erreur quant à la déchéance de nationalité. C'est assez rare pour être signalé. Quant à la définition de la vraie gauche, on en reparlera.
Je me demande si je ne vais pas demander des droits d'auteurs à Daniel.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.