15
Commentaires

Presse web : un rédacteur en chef nommé Google

Pourquoi les journalistes web re-titrent leurs articles à intervalles réguliers et y insérent-ils des signes de ponctuation ? Plus qu'une manie comme une autre des journalistes web, cette pratique n'a qu'un seul but : plaire à Google.

Derniers commentaires

Google: c'est vous la marchandise. Et en plus vous êtes vendu à toutes les multinationales et agences gouvernementales! Autant dire que vos fins de mois seraient bien plus facile si Google vous payait ce qu'il vous prend!
« A chacun de voir. Avec ses deux points dans le titre, ses deux mentions du nom de Google dans la titraille, le présent article, en tout cas, aura mis toutes les chances de son côté... »

Question idiote : ASI n'est pas référencé par Glouglou News, n'est-ce pas ?


Ah ! j'oubliais : merci pour l'article !
Moi mon portail d'info c'est plutôt ça http://rezo.net/
Merci pour ce billet.
Qui effectivement doit plaire à Google, comme l'ensemble du site depuis sa création d'ailleurs, puisqu'@si utilise toujours son traceur "analytics"...
sauf dans la partie forum...
ouf..
Tiens, c'est vrai tu as raison, je n'avais pas fait gaffe, je viens de voir ça en survolant le site sans me connecter
bien vu poisson :)
STOP
Nous venons de déceler un scronchbdule: veuillez observer (attentivement) les deux mots ci-dessous:
parpour
poisson

cochez la bonne réponse:
I_I les deux mots sont identiques
I_I les deux mots ne sont pas tout à fait pareils au niveau des six dernières lettres
I_I les deux mots sont pas pareils mais naézutalorarétedemebaciné
La boulette, j'avais vraiment cru lire poisson, c'est clair que je lis trop vite et trop de trucs en même temps, faut que je ralentisse.
[s]c'est pour voir si tu suivais[/s]
Je ne connais pas bien Google Analytics : c'est d'abord un outil d'analyse du trafic qu'un site utilise pour comprendre les habitudes de ses visiteurs non ?
Je vois bien un problème potentiel dans le fait que Google a accès via ce service à toutes ces infos remontées par les nombreux sites qui l'utilisent ; mais je ne vois pas en quoi son utilisation obligerait particulièrement le site à "plaire" à Google ?
C'était sur le même mode que la conclusion du billet, sur le thème "@si facilite la vie à Google".
Je pensais que c'était clair, au temps pour moi.
Oui Google analytis est un sacré système d'espionnage. D'autant plus qu'il a des lacunes qui, étrangement, aident google à camoufler les résultat de la pub qu'on lui achète.

Moi qui travaille sur des sites de jeux vidéos j'ai pu, en passant au système de statistique "piwik" gratuit, open source et simple à installer, m'apercevoir d'à quel point la très chère pub de google non seulement passait sur des sites n'ayant pas le moindre rapport avec ce qu'on demande (une pub pour jeux vidéos sur un site de rencontre musulman...) mais en plus a de manière générale un taux d'acquisition extrêmement faible. C'est à dire que les gens cliquent (ce qui est payant pour nous) mais ne restent que quelques secondes sur notre site. Informations étrangement moins précises sur google analytics que sur ses concurrents open source.

Et étrangement selon les statistiques beaucoup de monde venait de youtube -site appartenant à google- quand on utilisait google analytics. Des fantomes sans doute car il n'y avait pas d'inscriptions. Une fois passé à Piwik ce chiffre tombait en flèche. Pur hasard sans doute.

Impossible d'installer les deux systèmes en même temps pour comparer, ça posait de gros problèmes. Je n'ai pas compris pourquoi mais n'ai pas insisté tant piwik était supérieur, mais tout de même je trouve ça louche aussi.

Et tant qu'on est dans les innombrables magouilles googleliennes attention quand vous cessez de payer pour leur pub. Étrangement on a vite chuté dans les résultats de leur moteur de recherche le lendemain de l'arrêt de leur pub. Surement un hasard...
Bravo pour l'article.

"Jusqu'où céder aux exigences de Google ?"

ou

"où sont les limites ?"

trop tirer sur la sur-optimisation risque de se voir donner un carton rouge de Google, et hop le site se retouve dans les abysse du moteur de recherche... enfin il y a peut être 2 poids 2 mesures en fonction des sites.. who knows..

D'un point de vu économique, ne pas céder aux éxigences de Google est un risque.
Pourquoi les Francais aiment tellement passer par Google ?
-> ne sont ils pas tout simplement meilleurs dans la recherche dans notre Langue ?

Vous pourriez écrire le même genre d'article dans le domaine de l'e-commerce, rajouter une pointe de domination d'Amazon pour comprendre les batailles du net...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.