92
Commentaires

Pourquoi Marianne a traité Sarkozy de voyou

Sarkozy, le regard menaçant, la bouche figée en un rictus provocateur. Et ce titre: «le voyou de la république». La Une de Marianne, paru samedi 7 août, suscite la fureur de la majorité. C’est Jean-François Kahn, ancien patron du magazine, et ex-candidat MoDem aux régionales, qui a inspiré cette Une. Avec un objectif paradoxal : déconstruire les critiques sur le thème de la "xénophobie" et du "pétainisme" du chef de l'Etat. Non, pour Marianne, Sarkozy est bien plutôt dans une stratégie pour 2012: proposer tout ce qui peut lui permettre de gagner, même s’il n’y croit pas lui-même. D’où le terme de «voyou».

Derniers commentaires

Sans toujours parler de Thierry Meyssan ce "conspirationniste" de toujours, qui raconte n'importe quoi !...Les faits, justes les faits.

Et puis tout d'abord pourquoi ne pas situer "le Journal Marianne" dans la concentration de pouvoir des médias ca serais super

interessant et celà expliquerait bien des choses : "J.F Khan et quelques journalistes de Marianne " ne sont-ils pas au fond

des "rebellocrates" ou "pare-feux "
qui font semblant de tirer à vue sur Nicolas Sarközy mais joue le rôle "d'orienter " les

lecteurs vers "une comédie politico-médiatique " dont le pouvoir n'a pas de secret ! Ce qu'on appelle le Storystelling aux USA !

Qui finance Marianne ? C'est celui qui vous nourrit qui tient la laisse ! Ou la main qui donne à manger le chien ne la mords pas !

- 40 % Marianne finances (J.F. Khan et Maurice Szafran )

- 25, 4 % Yves De Chaisemartin (ex-PDG du Figaro et [large]ACTUEL Conseiller du GRoupe CARLYLE Europe dont le frère Olivier

Sarközy fait parti
[/large] et Président du Groupe ALTRAN (multinationale qui concentre d'énormes pouvoirs )

- 24 % Thierry Verret et Guy Sitbon.

- Autres actionnnaires : Paul Ledermann, Franck Ulmann, Financière Bazire (groupe Financier de Nicolas Bazire ami de

Sarkozy et MrBalladur
tout trois "plus ou moins en affaire lors du Karachigate " attribué à Al Quaida !) .....


Bref le rôle de journalistes d'investigation n'est-il pas de faire des recoupements entre "tous les premiers ou second rôles" pour remonter

la filière et expliquer les "connexions " et "liens entre eux "et par là même être capable de "juger de la partialité ou non " d'un journal qui se

permet de dire bien des choses "sans encourir la foudre présidentielle" !

Ou alors juste une "mini-comédie " du genre "De Villepin contre Sarkozy " ! Un secret de Polichinelle pour l'histoire du "crochet de boucher "

c'est à mourir de rire là !

ALors qu'il est évident que ces "deux potaches se sont bien foutu de la g........e du Peuple avec leur "psychodrame " Clearstream " !

Là encore il s'agissait pour De Villepin de se "placer gagnant " dans les prétendants au Trône supreme en 2012 ! Et de faire la même

politique tout en prétendant le contraire.

Voilà pourquoi il faut se méfier des médias même de ceux qui prétendent "oeuvrer pour l'honneur de la France" ou de la République, puisque

le rôle le plus important des "médias aujourd'hui " n'est pas d'informer mais bien de "déformer" pour orienter le futur électorat !

[large]Et Travailler l'opinion publique comme on dit.[/large]


N'est-il pas ??

Bien à vous ......
Bravo, enfin un vrai "arrêt sur image".
Il est, Thierry, il est !

- 40 % Marianne finances (J.F. Khan et Maurice Szafran )

- 25, 4 % Yves De Chaisemartin (ex-PDG du Figaro et ACTUEL Conseiller du GRoupe CARLYLE Europe dont le frère Olivier

Sarközy fait parti et Président du Groupe ALTRAN (multinationale qui concentre d'énormes pouvoirs )

- Autres actionnnaires : Paul Ledermann, Franck Ulmann, Financière Bazire (groupe Financier de Nicolas Bazire ami de

Croyez-vous vraiment qu'on puisse dire que des actionnaires minoritaires, voire ultra minoritaires (Bazire), aient une quelconque influence au niveau du contenu du journal face à l'actionnaire majoritaire?

Citation:- 40 % Marianne finances (J.F. Khan et Maurice Szafran ) - 25, 4 % Yves De Chaisemartin (ex-PDG du Figaro et ACTUEL Conseiller du GRoupe CARLYLE Europe dont le frère Olivier Sarközy fait parti et Président du Groupe ALTRAN (multinationale qui concentre d'énormes pouvoirs ) - Autres actionnnaires : Paul Ledermann, Franck Ulmann, Financière Bazire (groupe Financier de Nicolas Bazire ami de Croyez-vous vraiment qu'on puisse dire que des actionnaires minoritaires, voire ultra minoritaires (Bazire), aient une quelconque influence au niveau du contenu du journal face à l'actionnaire majoritaire?


OUi avoir un pied même "petit à l'oeil nu" est un "moyen facile de contrôler" et éviter les gros dérapages, en plus

Bazire et les autres "actionnaires amis de Sarkozy " font le poids. Ce sont même des poids lourds !



Si vous cherchez bien et faites des recoupements "ils sont tous plus moins liés les uns aux autres " des noms qui reviennent

souvent dans des sociétés, des [s]magouilles[/s]des affaires, ils ont fait les mêmes parcours, se connaissent donc ne me dites pas qu'il

n'y a pas des "accomodements raisonnables" !

C'est la "méthode policière" appliquée tout simplement de voir que "toujours les noms et les sociétés, les parcours pros, c'est cousu de fils blancs !

Un petit actionnaire peux à lui valoir un plus important selon "ces affaires et le groupe qu'il dirige : une grosse multinationale aura plus d'impact que des actionnaires plus nombreux mais moins important au niveau "financier, relationnel, liens politiques, etc.....

.La mafia vous connaissez ? les pouvoir "occultés" vous connaissez ?? les éminences grises ? Les Spin-doctors, et les paradis fiscaux même pas mort. Même avec ce que le pouvoir (Sarközy et les autres !) a dit du "sois- disant contrôle de ces fameux paradis " ils sont plus que jamais VIVANTS !

[large]La moralisation des paradis fiscaux c'est comme la prétendue moralisation du capitalisme tant vantée par notre président mais ce sont que des paroles et des "moulinets" à vent ! Rien n'a changé tout va recommencer ! I am sure ![/large]

Il suffit de faire un shéma des liens les uns avec les autres ! Vous savez dessiner ? Oui ?

C'est la "méthode policière" appliquée tout simplement de voir que "toujours les noms et les sociétés, les parcours pros, c'est cousu de fils blancs !

Vous avez raison ces noms se recoupent partout j'en fais le constat moi-même, mais cette "méthode policière" ne peut produire que des soupçons ou de nouveaux axes d'enquête, en aucun cas ils ne peuvent constituer de preuves sérieuses de quoi que ce soit.
La réalité dépasse la fiction, se plaît-on à dire.

A première lecture du texte de Meyssan, tout a l'air de se tenir.
Apparemment es pièces du puzzle s'imbriquent correctement les unes dans les autres, s'accordant avec les quelques éléments qui me sont restés en mémoire des informations glanées de ci-de là au cours des dernières années, entre autre en provenance du grand Canard.

Je ne peux affirmer que sa théorie corresponde à la réalité, mais elle me paraît plausible. Invérifiable dans tous ses détails, bien sûr, mais tout à fait plausible.

J'ajouterais que, tout comme pour les donations en liquide du Premier Cercle à notre ami Éric, il ne faut pas s'attendre à trouver de reçu.
Bon je sais que l'auteur de ce texte est un paria. Mais ça interpelle, c'est documenté, et ça mérite vérification non?
Parce que c'est vrai.
Les explications de Jean Francois Kahn au cours de l'émission du 11 aout de C'est dans l'air étaient les bienvenues. JFK a d'ailleurs rappelé avoir été traité de "journaliste voyou" par le président ou le futur président. Il aurait pu aussi rappeler qu'en son temps, le même interlocuteur
avait cherché à intervenir auprès des bailleurs de fond de " Marianne" pour exiger la suppression de la ligne de crédit....Quand on soupe avec certains, il faut une grande cuiller...car les plats repassent....
Marianne a le droit de dire que Nicolas Sarkozy est un voyou, cela ne me pose aucun problème. Respect du à la fonction ? Des sales types se font élire à longueur d'années, tiens, pas plus tard que l'année dernière, Jean-François Kahn a été élu député européen ! Par contre, j'étais assez réservé sur le mot "voyou", car j'y associais un non respect de la loi, ce qui n'est pas ce que Sarkozy fait, enfin, jusqu'à ce qu'on ait les tenants et les aboutissants de Karachi et des soupçons de financement illégaux. Du coup, j'ai ouvert mes deux dictionnaires de référence, le larousse et le dictionnaire de l'académie française. Là, surprise : le larousse me confirme, entre autres choses, qu'un voyou est une personne qui ne respecte pas la loi, mais le dictionnaire de l'académie française me dit "Homme généralement jeune au comportement grossier et provocant, de mœurs douteuses et sans moralité.". Nicolas Sarkozy n'est pas franchement jeune, mais on a dit généralement, alors ça passe. Au comportement grossier et provocant, même les plus serviles féaux du président de la république aurait du mal à le nier. Moeurs douteuses, aucune idée. Sans moralité, là aussi, ça se discute, c'est un peu mon avis et c'est certainement celui de Jean-François Kahn. Ca m'a toujours fait marrer les gens qui le qualifiaient d'ultralibéral, ou d'atlantiste, ou de lepéniste : Nicolas Sarkozy est ce qui peut le faire élire et qui passe dans sa famille politique, comme Mitterand et Chirac.

Au final, au vu de la définition du dictionnaire de l'académie française et la démonstration de Jean-François Kahn, j'ai du mal à réfuter ce terme de "voyou". Et finalement, le plus intéressant là-dedans sont les définitions assez éloignées du mot "voyou" du larousse et de l'académie française. Anne-Sophie, une petite recherche sur le mot voyou ?
Pauvre Moscovici !
Toutes ces contorsions pour rester "politiquement correct", c'est tellement ridicule et veule...

D'ailleurs, à part Montebourg, je ne vois personne au PS qui ait vraiment du courage.

Pas étonnant, ils se partagent le pays depuis tant de temps, les uns au national, les autres tenant le local.

En bons compères, il ne se font pas de mal.

Du cinéma.

"Voyou" est tout de même plus "respectueux" que "pauvre con" qui exprime outre la vulgarité du personnage, un mépris incommensurable.
Dédouaner sarko de lepénisme ou de pétainisme? Mouais. Les mots ont peut-être un sens, en matière politique, mais un sens très giratoire. Parce que tout cela, finalement , c'est querelles d'opportunismes. Ca fait un bail que les politicards nous ont habitués à des propos et à des actes sans importance réelle. Ou plus exactement, à des propos et des actes identiques; c'est toujours du mauvais théâtre sur le dos des pauvres, des étrangers (ou soit-disant tels), ou tout autre bouc-émissaire disponible.
Ce qui me fait bien kiffer avec cette une, c'est qu'elle apparaît en grand sur les kiosques de Paris. Et comme les kiosquiers sont partis en vacances, elles y sont pour longtemps.
Grave contre-publicité.

Il veut combattre, parait-il, les voyous, (en fait, tout prouve le contraire, il cherche à faire de la com, c'est tout) mais c'est lui qui est traité de voyou partout sur les murs.
Précieuses explications, Laure..
bonjour tout le monde....je ne vois rien de choquant c'est juste un titre accrocheur , la question est pourquoi il n'y a que le journal marianne qui critique et pose des bonnes question!

a+ bonnes vacances.
Regardez cette video

http://www.youtube.com/watch?v=wcVvyhgu_2M

vous verrez l'image que la France donne au Togo par exemple...
Certains avaient déjà posé les bases en octobre 2007 :

« La seule cohérence de [Sarkozy] est le pouvoir (...). Il agit en fait comme le petit voyou qui peut dire tout et son contraire quand il est pris la main dans le sac, qui persiste dans ses mensonges, qui change de vérité à tout instant, qui se victimise, qui s’insurge, qui accuse les autres. Un voyou utilise tout ce qui est à sa portée pour réussir son coup. Sarkozy dans ce sens-là est un voyou. »
(source)
Le graphisme de cette couverture de Marianne est infect .
Le titre en gros caractères de couleurs différentes sur des fonds de couleurs différentes, c'est vraiment cradingue. La photo de Sarko est techniquement mauvaise, avec des zones surexposées (cramées, disent les pros, je crois). Le blanc des yeux semble avoir été éclairci.

Maladresse? Maquettiste en vacances remplacé au pied levé par la femme de ménage? Quelle importance me direz vous ?

Eh, bien! je me demande si cette apparence crade n'est pas délibérée.
Martine Aubry disait récemment que Sarkozy salissait la France. L'aspect de cette couverture, qui rappelle par sa vulgarité les magazines de presse people de bas étage, est tout à fait en accord avec le fond du sujet. Elle ressemble vraiment à Sarkozy.
Mouais. Se contenter de parler des manœuvres politiques pour parler de politique, c'est surtout pour le plaisir propre des journalistes, trop contents d'être dans le secret des "dieux". Évidemment, Sarkozy a fait des études d'opinions avant son discours de Grenoble, évidement toutes ces annonces sont autant de manœuvre médiatique.

Mais c'est oublier qu'Hortefeux à été condamner pour propos racistes, c'est oublier aussi que Sarkozy a fait voter la préférence nationale (un emploi doit avoir été proposer pendant 2 mois à des français avant qu'un étranger puisse y postuler). C'est surtout oublier que ses propos politiciens ont des conséquences politique: qui n'a pas été choquer par le récent sondage du Figaro (qui malgré tout ses biais a été confirmé par un autre de l'Huma).

Dire que Lepen ou Besancenot, c'est bonnet blanc et blanc bonnet, et que finalement l'important pour Sarkozy c'est de se faire réélire: soit. Mais, le dire sans pour autant combattre les propos xénophobes, ça me pose vraiment problème. Si Sarkozy fait du Lepen pour se faire réélire, c'est qu'il accepte de tenir des propos racistes.
Pourquoi Marianne a traité Sarkozy de voyou ?

Parce que Sarkozy est un voyou.
Un voyou pétainiste,lui-même fils d'immigré et qui ne supporte pas qu'on le soit! J'ai lu Marianne et ce que j'ai préféré,c'est la couverture. C'était gonflé...
Bravo Marianne, Bravo JFK et bravo Laure.
En réponse à Guy Sitbon ..

Guy Sitbon, n’est pas d’accord avec le titre du journal, c’est son droit; Marianne le laisse exprimer son désaccord, c’est tout à son honneur. On est loin de cette époque, pourtant proche, de pensée unique quasi totalitaire qui a sévi en France au moment du référendum sur la constitution européenne, et où Marianne, crois je savoir, fut un des rares journaux à avoir su raison garder.

Mais je ne comprends pas bien, même si je l’admets, la position de Guy Sitbon. Si je l’ai bien lu, il prétend que Sarkozy, en tant que président, incarne la France, et que s ‘en prendre au président c’est s’en prendre à la France; le début du raisonnement est juste; en d’autres termes, ce n’est pas Sarkozy en tant que personne privée qui est respectable; il ne l’est ni plus ni moins que quand il était ministre, député ou rien du tout. En ce sens donc, ses décisions nous engagent tous parce qu ‘il a été élu, nous représente et si on a le droit de le contester, l’insulter serait nous insulter.

Bien. Mais à partir du moment où il sort de ce rôle présidentiel, il n’est plus que l’individu lambda, qui n’est ni plus ni moins respectable que vous et moi; et si sur route, vous me faites une queue de poisson, je ne me priverai pas de vous envoyer paître en termes plus ou moins fleuris. Or qu’en est il du discours de Grenoble, à l’origine de cette polémique ?
* Soit Sarkozy est raciste ( ce que je ne crois pas ) et dans ce cas il est hors la loi qu’il est censé représenter et il n’incarne donc plus la France
* Soit son discours a une portée électorale, ce que beaucoup pensent et ce qui est aussi mon point de vue; alors, il utilise sa fonction présidentielle pour poursuivre un objectif privé ( Souvenez vous du fameux débat Chirac- Mitterand : «  Je ne suis plus premier ministre et vous n’êtes plus président de la République, mais un candidat comme moi …« Mais vous avez tout à fait raison, Mr le premier ministre » ) et il n’est plus le président de tous les français; on peut certes toujours discuter de l’appellation « voyou », mais elle n’est pas en soi illégitime.
génial, Marianne nous autorise à dire que sarko est un voyou, je préférais dire facho mais là, nan, pas le droit, si on dit ça, on est des

gauchistes écervelés.
La preuve que nous somme maintenant bien en campagne presidentielle, et que le point de focus est la securite :

>< Queluqe chose me dit qu'on va voir le president actuel de plus en plus en companie de policier ><
Je comprends les réticences de certaines belles âmes, elles-mêmes parfaitement respectables par ailleurs, comme Sitbon et Moscovici.
Respect dû à la fonction ? Mais comment dissocier la fonction du bonhomme ?
Pour être respecté, il faut être respectable. Ce n'est plus le cas de la personne en question.
Et cette personne salit sa fonction.
ce titre ne me choque pas . car cet individu ne sert pas la france .il l'abîme .il l'a met en abîme . bravo c'est bien vue khan poursuivez!

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je ne suis que moyennement d'accord avec Marianne et Kahn.
Ce que pense (ou ne pense pas en l'occurrence) Sarkozy au fond de lui même, je m'en fous, Ce qui est important, c'est la politique qu'il mène.

Il n'est pas xénophobe et pétainiste ? C'est possible... Sa politique l'est.

Au passage, petite blague que j'ai lu je ne sais plus où :
"C'est vrai que l'insécurité fait des ravages : à Grenoble Sarkozy a perdu un œil."
j'ai lu le papier de kahn et c'est en effet très intéressant.
heureusement que certains magazines font encore de l'info au mois d'août...
Bon papier, Laure Daussy, je n'avais pas lu le magazine et pensait que c'était une sorte de "c'est çui qui dit qui y est", mais là tout s'éclaire. Et je trouve l'analyse de Kahn tout à fait pertinente.

http://anthropia.blogg.org
C'est tout ce qu'il mérite en effet...
Et cette Une a eu le mérite de réveiller un peu le landernau médiatico-parigot qui sommeille beaucoup en ce mois d'août (alors qu'il faut se remuer un peu, eh...) !
J.F. Kahn a entièrement raison : pour se faire réélire, l'agité de l'Elysée est capable de tout et n'importe quoi. C'est ce qu'il nous fait depuis le début, en oscillant de droite à gauche, puis à l'extrême droite, en piétinant les plates-bandes xénophobes et racistes de J.M. Le Pen...
Toutes ses troupes sont en ordre de marche...
Eh, les z'autres... réveillez-vous ! Il va encore vous battre à plates coutures parce que les vrais citoyens seront si découragés qu'ils n'iront même pas voter ! Si on a le choix entre DSK et Sarko, franchement, pas de quoi se bouger le petit doigt.
Elle est très belle cette Une je trouve.
Puis voyou, ça reste beaucoup plus gentil que pauv'con.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.