58
Commentaires

Pour une hadopi de la blague : sauvons Ruquier !

Derniers commentaires

ça montre bien l'idiotie du droit d'auteur... un auteur ça n'existe pas, on fonctionnent collectivement, un individu, élévé seul, ne saurait même pas parler..
Il était dans sa bulle! A se croire faire partie d'une élite capable de blaguer sur l'actualité avec "intelligence". Mais l'onanisme intellectul entraine quelques vives déconvenues lorsqu'on réalise que le peuple n'est aussi stupide et passif qu'il ne le faudrait pour ce genre d'individus.

Comme dirait une artiste, babylone s'écroule quand on agit par nous même. Plus qu'à généraliser la méthode pour des choses plus importantes.

Nous n'avons pas besoin d'eux. Ils ne sont grand que parce que nous sommes à genoux.
"(...)Donc je ne me vois pas aujourd'hui remonter sur scène, parce que je trouve ça banal de commenter l'actualité." (Ruquier)

MDR, car justement, tout est là : c'est banal quand on le fait de façon banale.
Le talent, l'originalité, c'est ce qui est censé faire la différence (et accessoirement justifier le prix élevé des places). Et c'est effectivement rarissime dans le paysage Comique actuel*.

(* Toute ressemblance avec des stars-de-l'humour-super-méga-lol-qui-rient-trois-quarts-d'heure-de-leurs-propres-vannes, à la Ruquier, Elmaleh, ou Arthur (??) n'est évidemment que pure coïncidence...)

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

En manque d'inspiration aujourd'hui, Daniel ?
"il est clair que cette interview est un appel à l'aide."

Je trouve que vous surinterprétez beaucoup ses propos, il fait un simple constat (plutôt juste d'ailleurs) et n'exprime pas de regrets, il dit simplement qu'il préfère passer à autre chose.
France Télévisions achète chèrement les droits exclusifs de retransmission du tournoi de Roland Garros. 'Faut pas déconner.
Twitter est plein de gens qui se sentent important : se plaindre ou railler autrui. De ci de là, il y a aussi parfois des phrases intéressantes sur Twitter

Je suis d'accord avec le constat de Laurent Ruquier : j'ai moi-même souvent lu sur Twitter des gens aussi vaniteux que les gens de télévision. Et ces gens ne se font pas payer pour les parodies qu'ils commettent.

Une blague, comme une idée, ça n'appartient à personne.
Le principal concurrent de Ruquier est Ruquier lui-même.Il a toujours recyclé ses vannes .Je me souviens quand je l'entendais sur EUROPE puis à la télé. Il devait croire que répéter une mauvaise vanne la rendait meilleure. Pour l'avoir définitivement rangé dans les machins à surtout ne pas voir ou écouter,il m'est difficile de juger s'il a progressé. Quant à son théâtre......
C'est fini, Daniel, vous ne passez jamais à On n'est pas couché !
Didier Porte non plus, d'aiileurs.
En revanche, je n'ai jamais lu un article méchant concernant Ruquier sur Médiapart ...
Bonjour
Le vite-dit sur la retransmission sur le net de Rolland-Garros repris ici par Daniel est un pur bonheur.
A quand les mêmes commentaires sur les matches de foot !!!
A lire sur hadopi:

"La blogueuse Klaire a réalisé le test intégral des plateformes légales de vidéos ayant reçu le précieux label "PUR" par la Hadopi. Téléchargement impossible après paiement, problèmes techniques, offre inexistante... Résultat : 16 des 20 plateformes testées posent problème."

http://www.numerama.com/magazine/26197-hadopi-le-test-effarant-des-offres-legales-pur.html
Franchement, il y a encore des gens qui ne savent pas quoi faire de leur samedi soir, à part mater On n'est pas couché ?
Ça ne me choque pas plus que ça, que Ruquier laisse le champ libre aux twittos pour les blagues politiques ou sociétales.
Il ne me semble pas qu'il réclame quoi que ce soit, il fait le constat "j'étais sur un terrain, il commence à y avoir de plus en plus de monde, je vais voir ailleurs." Point.
J'étais plus circonspect quand je voyais le producteur Arthur, entre deux top-models, décider qu'il allait faire des one-man-show, au grand bonheur de Didier Porte ;-) et faire du sous-Gad Elmaleh ou du sous-Dany Boon, coaché par ces (deux) derniers !
Donc, monsieur le président, mesdames et messieurs les jurés, acquittons Ruquier au bénéfice du doute...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.