46
Commentaires

Pour MAM

On avait mal compris MAM. Comme nous sommes limités, tous tant que nous sommes !

Derniers commentaires

Mam...

Ah...Mam!


Quel plaisir de la revoir dans une de ses mémorables conf' de presse, le verbe haut, l'oeil assassin, la narine piaffante,  pourfendre, écume aux lèvres, le Dragon de "l'Ultra-Gauche", devant un parterre de journalistes tout acquis à sa cause sacrée...


Allez Mam, tu peux retourner à ton néant...(Tu auras tout de même, par ton effroyable entêtement, abimé la vie de ces ex-jeunes gens jetés en pâture à la vindicte publique.)

Depuis, on sait que MAM et POM ne venaient pas faire du tourisme en Tunisie, mais des affaires immobilières ! Parceque les vieux parents de Madame Alliot Marie se mettent à acheter des maisons pour leurs vieux jours. J'ose espérer qu'ils ne sont pas à la rue.
dans la famille personne n'avait compris qu'un dictateur ça se déboulonne et que la colère du peuple peut le mettre en fuite.
Pour pérennisser leur amitié avec Ben Al,i quoi de mieux que la pierre!
Non vraiment la cupidité, l'inconscience de la misère des peuples, l'arrogance de gens de pouvoir tout cela est insupportable et on en vient à avoir honte de nos gouvernements. Ce n'est plus d'opposition qu'il s'agit, c'est plus que ça, du dégoût !

Ok pour leur organiser quelques randonnées sportives. On a plein d'idées pour que le budget vancances de l'Etat soit réduit. Eux ils savent nous imposer l'austérité, on se contente de leur proposer des vacances pas chères comme l'a fort bien dit Monsieur Malvy, en Midi-Pyrénées où il y a un large éventail de visites et balades.
Fillion, MAM, POM, SDK enfin tout ceux qui rafolent de vacances en jet chez les dictateurs , ignorants de la misère autour d'eux, et oubliant entre 2 pince fesse les droits de l'homme.
Nos majestés de droite et de gauche en place ou en attente de la meilleure place semblent préférer le Maroc. Pour l'instant ils peuvent continuer à étaler leur luxe à Marrakech, jusqu'à quand ? les vacances somptueuses et pas chères ça aide à s'accomoder du manque de démocratie et des atteintes aux droits de l'homme. MAM est désormais en bonne compagnie avec le premier ministre et Pénélope. c'est à croire qu'ils ne se rendent pas compte !
Pour MAM et Fillion il y a des gîtes à louer pas mal dans les montagnes de l'Ariège, à pied il y a de belles balades à faire, un peu raide mais quan on est claqué ça détend.

On va leur faire rejouer 36, les auberges de jeunesse Léo Lagrange, les congés payés, le vélo à nos élites ça les remettra dans la réalité,.
Supposons que, lorsqu'un vent de liberté soufflera au Maroc, le président soit DSK ; sa situation sera-t-elle plus confortable que celle de son prédécesseur ? Surtout si les "émeutiers " s'en prennent à sa propriété, étalage d'opulence dans un pays misérable, et rappelllent son soutien à Ben Ali.

Marc Andrault
Enfin MAM va se mettre au niveau des vacanciers congés payés, elle va passer ses vacances en Dordogne en vélo, c'est "écolo" , en camping, quand on est claquée ça dépayse et puis Monsieur Ollier va apprendre à monter la tente et à installer le camping gaz.
Comme une andouille je pensais aussi que l'excursion , c'était à pied, non, c'est quand même à ces détails que la différence se concrétise.
Les grèvistes de Molex voyagent peu en jet privé.
Les vacances chez des amis dictateur, bonjour l'ambiance, ils doivent discuter des mérites comparés du Flash ball et du Taser
MAM et POM doivent démissionner du gouvernement Cerise
MAM MIAM ! Par ici la bonne soupe !
Ah pauvre MAM, elle n'est pas très citoyenne, c'est vrai quoi, elle pourrait imiter ces bons français obtus et ethnocentrés qui passent leurs vacances au camping des flots bleus en jouant à la belote sur une table de camping en formica, le torse à l'air en sirotant un p'tit jaune avec Bébert et Marcel !!!! Aucune gratitude, déja qu'on l'a élue, elle pourrait être reconnaissante envers le peuple (c'est à dire se comporter comme lui faire minable, se vêtir de joggings en acrylique, faire ses courses à Lidl, passque vous savez on a pas une vie facile hein...).

Je trouve cette polémique ridicule, que MAM n'ait pas eu, voulu, avoir connaissance des liens de son ami avec le clan Ben ali, c'est son problème, qu'elle parte en avion c'est son problème aussi, c'est sa vie privée.

Mais non une fois de plus les français montrent leur principal défaut, l'envie le vice national des français qui estiment toujours que le succès d'autrui se fait à leur détriment, qui reprochent à leurs représentants de leur être supérieurs, l'envie est le sentiment des vaincus et des ratés.
Comme on ne peut poster de messages sous les "vite dit", je vais faire un petit HS, désolé :

Ne pourrait-on avoir une émission consacrée au journalisme d'investigation et à la manière dont il est empêché légalement (secret défense, procédures judiciaires et autres méthodes que je ne connais pas...), en invitant par exemple Denis Robert?

Merci
A une ministre de la République qui va par monts et merveilles
Vous voudriez lui proposer la carte vermeille ?

M’enfin !

Et mam, elle, sait nous nourrir d’un bon lait médiatique.
Daniel, vous devriez apprendre à notre ami Guy Birenbaum a réduire la taille des images qu'il présente sur son site.
La page dont vous donnez l'adresse comporte 5 images lourdes de plus de 600 kb chacune. C'est beaucoup trop et ralentit l'ouverture de la page. La vôtre, dix fois moins lourde, est tout à fait suffisante.
Sarkozy au Fouquet's
Sarkozy en week-end sur un yatch Bolloré
Kouchner et son rapport bidon sur les hôpitaux dans une république Africaine.
Joyandet et ses voyages en jet.
Blanc et ses cigares
MAM et le jet-stop. Tabarka, Tozeur etc etc pendant la révolution Tunisienne
Berlusconi bunga bunga, un Président hongrois qui bâillonne la presse, j'en passe
et les Européens vont transmettre aux Africains nos grands principes: Liberté Egalité Fraternité.
La médiocrité de la classe politique n'a d'égal que son incompétence.
C'est désespérant.
"les Sarkozy-Bruni ont passé leurs dernières vacances de Noël dans un palais du roi du Maroc"
Croisière en yatch à peine élu, vacances étatsuniennes gratuites, palais royal... dans le genre pique-assiette la dame Alliot-Marie a joué petit bras. Quoi, deux sauts de puce dans l'avion d'un ami tunisien et on lui cherche des poux dans sa permanente ?
« Je pense que je ne quitterai pas la Dordogne si ça continue comme ça. » dit-elle, avec ce phrasé si particulier, et ce subtil mépris pour nos provinces périgourdines et voisines...


PS Il me semble que, contrairement à ce qu'écrit DS dans Libé, dans l'entretien sur FR2, Pujadas tique un peu quand elle dit que les événements démarrent après son séjour et qu'elle dit quelque chose du genre "J'ai le sentiment que..."
Sur @si et ailleurs, on a longuement analysé l'interview de MAM par Pujadas le 2 février. Tout le monde a relevé qu'elle s'est plantée sur la date de la mort de Mohamed Bouazizi.
Elle a aussi proféré une autre énormité, que personne à ma connaissance n'a relevée : "Ça fait vingt ans que je fais de la politique".
En réalité, plus de trente ans selon les bios autorisées.
Pas étonnant qu'elle ait du mal à se rappeler le détail de ses "excursions". La pauvrette bat un peu la breloque, c'est tout. En même temps, pour un ministre "régalien", se tromper de 10 ans sur sa propre carrière, ça fait pas désordre ?
Je suis plutot surprise de voir les quelques vrais journalistes qui nous restent ainsi que des citoyens lambda, se focaliser sur le fait que MAM ait emprunté un avion plus ou moins lié au pouvoir et en plus "a l'oeil".

Bien que je trouve ce fait reprehensible, il me semble que la faute principale, celle qui nous salit en tant que nation, est celle de choisir en toute insouciance, pour ses vacances (payés ou non), un pays qui est a feu et a sang alors qu'on est un ministre de la Republique et en prime celui des Affaires Etrangeres.
Bien qu'en vacances "elle ne soit pas ministre", il est impossible d'ignorer l'impact qu'un tel deplacement peut avoir au niveau diplomatique. Il est inenvisageable (ou bien très grave) que le Quai d'Orsay n'ait pas eu vent de ce qui se passait à la date où elle est partie.

Cela montre qu'elle considérait ce soulevement populaire comme des bisbilles et qu'elle esperati que la represion qui s'est abatu sur la population allait la mater vite fait. (ce qui est en coherence avec son intervention au parlament).
Relation indirecte avec votre billet du matin : j'ai voulu aller lire ce que vous écriviez sur le sujet sur Libé Daniel : impossible, réservé aux abonnés.
Celui sur Demorand était accessible à tous : deux poids deux mesures... mais contente que vous ayez fait mentir Apathie !

Quant à MAM, nous ne pouvons que lui souhaiter "BON VENT !"
Le vrai problème, ce sont pas les vacances de Madame, mais ses accointances politico-policières avec le régime. Et ça, à mon avis, c'est loin d'être envolé avec Ben Ali. Plus largement, c'est le rôle "formateur" de l'armée (et/ou de la police?) française, non seulement en Afrique (toute petite part de marché en Egypte si j'ai bien suivi) mais en Amérique du Sud (déjà oublié, le bouquin de Marie-Monique Robin "Escadrons de la mort, l'école française") et probablement un peu partout dans le monde (en Asie?).

Et ça, ça dépasse très largement, en gravité, en étendue géographique et en étendue dans le temps les minuscules vacances de Madame.

Peut-on imaginer qu'on ne fait tout ce bazar autour d'une péripétie (scandaleuse certes) que pour noyer dans le bruit un problème bien plus sérieux? En tout cas, c'est le résultat qui compte, et les vacances de Madame ont désormais éclipsé dans les médias sa honteuse proposition d'aide policière à Ben Ali et tout ce qu'elle sous entendait.
Cool l'idée de Guy ! Et il y a de quoi en écrire plusieurs volumes tant nos politiques pratiquent avec un art consommé les vacances gratos.

Le premier d'entre eux leur montre bien l'exemple depuis qu'il est aux manettes suprêmes.

Tant qu'il n'était que maire d'une ville de banlieue ou même ministre, il passait de sages vacances à La Baule avec Madame n° je ne sais plus combien.

Dans une maison prêtée par des amis certainement, mais c'était La Baule, destination balnéaire très prisée des habitants de la ville qu'il administrait.

Mais depuis que c'est le grand chef à plumes, et qu'en plus il a presque le même navion qu'Obama, alors là il s'est complètement lâché et organise avec soin ses déplacements.

Voyages professionnels auxquels il accole toujours quelques jours privés ou bien vacances, il squatte. Depuis le yacht de Bolloré jusqu'au palais de Mohammes VI, en passant par le Brésil ou les Etats-Unis.

Il va même jusqu'à passer ses vacances d'été chez sa belle-mère !

Pourquoi ? Parce que - et je suis contente de constater que vous l'avez pris en compte Daniel - lui et tous ses collaborateurs ont un sens aigu de la famille et des amis.

Ils pourraient partir comme vous et moi, dans un camping, une location voire à l'hôtel en payant de leur propre poche. Et bien non !

Comme ils ont ce sens aigu de la famille et des amis - surtout des amis - qui nous échappe totalement, ils se sacrifient et vont passer toutes leurs vacances chez eux.

Et c'est pas de leur faute si leurs amis ont des jets privés et des palaces et tout ça et tout ça.

Et comme tous nos politiciens - y compris le grand chef à plumes - ont ce sens aigu de l'amitié, ils ne regardent que leur qualités (jets et palaces) et pas leurs défauts (origine douteuse de leur fortune et/ou exercice contestable du pouvoir).

Mais ça Daniel, vous ne pouvez pas comprendre. Enfin pas tout de suite.
On nous a dit (Bruno Le Maire) que « Ben Ali était souvent mal jugé » avant sa chute mais que maintenant c’était un dictateur
On nous a dit (Frédéric Mitterrand) que la Tunisie n’était pas « une dictature univoque » avant la chute de Ben Ali mais que maintenant c’était bel et bien une dictature
On nous a dit (MAM) qu’Aziz Miled bien qu’il possédait une ligne aérienne, des hotels et un jet privé entre autres était une « victime » avant la chute de Ben Ali mais qu’après on se rend compte qu’il appelle a voté pour Ben Ali en 2014 (sic).

Il faut dire les mots clairement :
=> Ben Ali était un dictateur qui se faisait élire souvent à 99%
=> La Tunisie était une dictature policière
Et si les citoyens français ne réagissent pas plus c’est bel et bien qu’il existe une véritable propagande en France au service d’un Président et de sa clique de gouvernement.

Il faut tout faire pour débusquer la propagande. Je n’exagère pas lorsque j’utilise ce terme…
Il faut appeler un chat un chat

Quand je compare Al Jazira (soit disant chaine des terroristes ben voyons…) avec TF1 et France 2 ou même toutes les autres chaines, les bras m’en tombent.
Débusquer la propagande... voila ce que je voulais dire :-))

SEMIR
Ce qui peut surprendre,c'est qu'on ne s'attaque pas à monsieur Patrick O (monsieur Alliot Marie )alors qu'il a fait les mêmes trucs tout en étant ministre de la république....C'est marrant d'ailleurs,un couple de ministres,ça s'était peut-être bien jamais vu.
Si on considère que c'est une faute,ça l'est aussi pour lui...Ce qui ne dédouane pas la dame mais multiplie par deux l'offense à la république irréprochable du président qui va dans le même temps squatter un palais royal marocain.
Et par les temps qui courent,de tels comportements échappent à l'entendement tant ils sont cyniques et vulgaires...
Bonjour
Que valent les promesses branquignols qui mentent comme ils respirent !!!
Dégagez.
Ohé mam ! Maintenant que tu as soigné ton petit ego (je ne parle pas de pom) en accrochant tous les ministères régaleurs ... euh régaliens de la République à ta collection, alors il serait peut-être temps de dégager.
Le principe de Peter, une fois çà va (en tout cas, c'est malheureusement courant), c'est quand on l'utilise plusieurs fois que çà pose des problèmes ...

(le saviez-vous? Monsieur et Madame Ben Ali ont une fille; ils l'ont appelée Omarie)
Elle ne vit pas, ne réside pas, en Dordogne, n'est pas une élue de la Dordogne ! elle peut donc tranquillement dire que maintenant... c'est un mensonge et comme les journalistes ne vérifient pas...
Asinautes ne lisez pas, je m'adresse à madame MAM :

mme MAM, Au lieu de nous promettre de ne plus prendre d'avion privé, pourquoi ne pas jurer devant nous de commencer enfin à vous payer vous-même vos vacances et autres déplacements familiaux et amicaux ? En train, en avion, à pied, en voiture, mais payé par vous. Même si vous ne l'avez pas fait depuis plus la haute antiquité, vous verrez comme ça libère de payer ses dettes soi-même. Plus personne ne viendra vous chercher de noises.

De même pour votre chef : pouvez-vous lui dire que pour aller dans ses terres le week-end il n'a pas besoin d'un gros avion (ni d'un petit) que je paie de ma poche. Le train y va, la voiture aussi.

Faites une bonne cure de désintoxication de vivre aux crochets de l'argent public, cela vous changera, et nous ça nous allégera la dette que nous laisserons à nos enfants, si j'écoute bien les discours culpabilisateurs à nous tous les assistés de vivre d'allocations et autres subsides.
Demandez-vous 1 seule fois dans votre vie, cela vous prendra 5 minutes, combien "d'assistés" on peut aider avec votre train de vie aux frais de la population française. Et par la même occasion, faites vos comptes et reconnaissez que vous avez largement de quoi payer vos factures.

Pas la peine de me dire merci tout de suite, je peux attendre.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.