115
Commentaires

"Pour les occidentaux l'Etat islamique est plus audible que Al Qaida"

Des "barbares", des "sauvages", une "dangerosité inédite", une "menace mortelle"... Depuis les progrès militaires foudroyants de l’État islamique en Irak, les condamnations pleuvent sur les crimes de guerre atroces commis par ce groupe islamiste, comme l'exécution de plusieurs prisonniers, et la semaine dernière la décapitation du journaliste James Foley. Particularité de l’État islamique : une communication très poussée, via les réseaux sociaux et via des vidéos de leurs exactions. Sur notre plateau, Wassim Nasr, journaliste à France 24 spécialiste des djihadistes et Jacques Follorou, journaliste au Monde, qui a passé quinze jours en reportage au Kurdistan irakien.

Derniers commentaires

Foley, Sotloff et maintenant Haynes décapités par l'EI en mondiovision mais toujours la même mise en scène étrange.

Dans un 1er temps je me suis laissé emporté (un peu vite) par la piste d'un faux James Foley ayant été frappé par la dissemblance entre celui de la vidéo d'exécution et celui que l'on voyait sur des vidéos de reportage.
Il semblerai que je me soit avancé en tous cas cette hypothèse n'est pas confirmé par les quelques recherches que j'ai pu faire ici et la...

Cependant je reste très très sceptique concernant ces vidéos. Le sujet est-il si farfelu qu'aucun média ne se risque à le creuser?

Le blogeur "j'ai une question" relève les mêmes faits troublants http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/david-haines-encore-une-fausse-156792

Pourquoi l'EI ne montre pas la décapitation dans son intégralité alors que ce groupe a pour coutume de mettre en ligne ses "exploits" les plus sordides sur internet ?

- Pourquoi ne voit-on aucune trace de sang alors que la lame du couteau a eu le temps de faire plusieurs aller-retour ?

- Comment se fait-il que Haines parle d'une voix calme et limpide lorsqu'il accuse David Cameron alors qu'il sait qu'il va se faire tuer dans les secondes qui suivent ?

- Pourquoi n’entend-on aucun cri ni ne voit-on le corps de contorsionner de douleur lorsque le djihadist égorgé Sotloff ?

Ses soupçons se portent sur les Etats-Unis il emet l'hypothèse d'une mise en scène pour justifier une intrusion en Syrie. Il fournit tout un tas de liens dont un que je ne connaissais pas: https://www.youtube.com/watch?v=jTWY14eyMFg
Un journaliste de CNN soit disant aux portes de la guerre d'Irak 1 en fait sur le toit d'un hotel en Arabie saoudite avec décor en carton pate derrière lui.

Il y a quelque chose qui ne passe pas avec ses vidéos de décapitation je les trouve terriblement douteuses...
L'exécution de James Foley, de l'intox ?
Exemple d'article ici (voir surtout la fin)

A ceux qui diraient "ouais encore un délire complotiste !", je rappellerais les bébés enlevés des couveuses au Koweït et les armes de destruction massive irakiennes. Y'a suffisamment de trucs bizarres autour de l'affaire Foley pour avoir des doutes...
Pour info, un projet de loi antiterroriste devrait bientôt passer à l'Assemblée Nationale (à partir du 15 septembre d'après l'agenda) et il nous promet bien des joyeusetés au niveau du contrôle des libertés.

Extrait du compte rendu du Conseil des ministres du 09/07/14 :

Comme cela a été prévu dans le plan de lutte contre la radicalisation violente adopté récemment par le Gouvernement, le projet de loi met en place une interdiction administrative de sortie du territoire (...) pour acquérir une compétence en matière de lutte armée ou pour se radicaliser davantage, et deviennent à leur retour un danger pour la sécurité nationale. Cette interdiction, limitée dans le temps, et édictée sous le contrôle du juge, est nécessaire pour faire face à la recrudescence de départs de jeunes Français vers des zones où l'apprentissage de la lutte armée peut se doubler d'un embrigadement idéologique.

Par ailleurs, le projet de loi renforce la répression de l'apologie du terrorisme et de la provocation à des actes de terrorisme. En effet, la France ne peut tolérer que sur son propre sol des messages appelant au jihad, ou le glorifiant, soient diffusés en toute impunité. Ces messages participent du conditionnement idéologique et sont de nature à conduire à la commission d'actes de terrorisme. Le projet de loi permet le blocage administratif de sites internet faisant l'apologie du terrorisme ou y provoquant. Il permet également à l'autorité judiciaire de rechercher des données dans des serveurs informatiques situés à l'étranger, dans le cadre d'une perquisition, afin que la justice conserve ses capacités d'investigation avec les nouvelles technologies, notamment le « cloud ».

Le projet de loi prend également en compte l'action croissante des terroristes isolés. En pénalisant les actes préparatoires aux crimes terroristes (...) même s'il s'agit d'une entreprise individuelle, le projet de loi donne les moyens de répondre aux nouvelles formes d'action.

Enfin, ce projet de loi contient plusieurs mesures destinées à faciliter le travail administratif de prévention des actes de terrorisme.
A lire absolument :

Al-Qaïda en France de Samuel Laurent

Sahelistan de Samuel Laurent

Gouverner au nom d'Allah : Islamisation et soif de pouvoir dans le monde arabe de Boualem Sansal

Les Français jihadistes de David Thomson journaliste de France 24
Bonne émission d'un côté, car on a une bonne analyse du reportage de Vice et de rumeurs non étayées propagées par les médias occidentaux. Et une bonne analyse du non-rejet de l'EI par les populations locales (encore qu'on peut se poser la question, car toute personne capable de porter une kalashnikov a certainement été enrôlée dans un camp ou dans l'autre).
Mais moins bonne de l'autre côté, car les invités ont du mal à s'extraire de la communication de l'EI, dirait-on.
Si le régime de l'EI n'a rien à cacher et qu'il est honnête (i.e : "il fait ce qu'il dit et il dit ce qu'il fait"), comme certains le prétendent, pourquoi ne pas autoriser les journalistes "non-embedded" ?
Dans toutes les guerres, il y a, il y a eu, et il y aura des exactions des militaires contre les civils. Ce qui serait surprenant, ça serait que les soldats de l'EI dérogent à cette règle. Et je pense que c'est précisément pour ça que l'EI verrouille la communication, comme les Américains sur les zones de combat.
Pour ce qui est du message transmis par l'EI, j'ai du mal avec l'argument "les infidèles nous tuent, nous massacrent, alors on va faire pareil qu'eux mais contre eux." En somme, "nous faisons les mêmes exactions que vous, mais nous on est les gentils."
Quelle sinistre farce.

P.S. : beaucoup trop de gens se font couper la parole dans cette émission, c'est assez regrettable.
débat intéressant mais c'est bien la première fois que je me contente du son pour suivre l'émission d'Asi. je n'ai pas pu regarder le débat avec ces images d'exécution et de décapitation en toile de fond, passées en boucle! Mais quel intérêt de montrer et remontrer ces scènes d'horreur ? alors que DS parle au même moment de banalisation de l'horreur par les médias !
Très très bonne émission !
Juste une question,

Quelqu'un sait d'où est partie cette histoire de pis de vache que les djihadistes auraient fait recouvrir?

Cette information est relayée par Liberation http://www.liberation.fr/monde/2014/08/08/le-systeme-totalitaire-de-l-etat-islamique_1077864 ou le Temps (Suisse) http://www.letemps.ch/Page/Uuid/21534fe8-1f2b-11e4-8b39-5bee34cf2558/Le_djihadistan_un_syst%C3%A8me_totalitaire_loin_d%C3%AAtre_improvis%C3%A9.

Selon France 24 par contre elle n'est pas vérifiée http://observers.france24.com/fr/content/20140812-esclavagisme-excision-mariage-collectif-fausses-images-circulent-eiil-califat-syrie-irak.

Peut-on avoir une confirmation ou s'agit-il d'un emballement des journaux?
L'impérialisme de la pensée,vouloir à toutes forces imposer le point de vue occidental comme indépassable....
Jusqu'à désosser la Lybie ,L'Irak,la Syrie,la Palestine....et constater le désastre.
Pire le faire au nom de la démocratie! et dès qu'ils votent......houlala!!! ils votent islamiste...(Algérie,Tunisie,Egypte)....
Pas possible!!!!et toujours au nom de la démocratie on les vire à coups de pompes dans le cul,mieux on les chassent comme des lapins,ces putains de terroristes....
Alors que ces mouvences avaient joué le jeu....on les met dans le maquis....Etonnements générals!!!! ils se radicalisent,ne croient plus
au processus démocratique....Ils deviennent violents, ces cons!!! Regardez!!! Ces timbrés du Hamas avec leurs pistolets à bouchons,
Ils nous menacent!!!!
Nos sommes tout bonnement ridicules.
à vrai dire l'objectif il semble que l'objectif, c'est que les musulmans s'entretuent entre eux comme ça à la fin
il en restera moins;
les + grands gagants : les marchands d'armes;
jamais dans cette émission la question suivante a été posée:
qui finance ?
l'horreur est de + en + banalisée
Émission salutaire, oui, si elle pouvait faire un tout petit peu reculer cette mauvaise habitude très "nouvelle philosophie" consistant à, dès lors qu'on a un méchant sous la main, d'en rajouter des tonnes, de se moquer de toute exactitude, de tout mettre à charge, de prendre le moindre détail comme typique du général, de foncer dans les procès d'intention, d'oublier tout contexte, d'oublier toute historicité des évènements (car les méchants apparaissent par génération spontanée), de se persuader que toute tentative de comprendre réellement la situation est une complicité coupable, etc., de telle façon que les débats sont hystérisés - et avec malheureusement, les décisions politiques qui en découlent, ou en profitent.
étant abonnés,au site ASI.
peut on décider de nos émissions ?
choisir le thème.
merci
Bien sur il y a l'état Islamique et sa barbarie, mais ne pas oublier que malheureusement rien n'avance dans les autres états, lire ci-dessous

http://www.kapitalis.com/societe/24248-arrestation-d-un-couple-adultere-a-sousse.html

Arrestation d’un homme d’affaires libanais de 40 ans et de sa secrétaire tunisienne mariée, en flagrant délit d’adultère, aujourd’hui, à Sousse.

Suite à une plainte déposée par le mari de la secrétaire au poste de police de Hammam Sousse, les agents sécuritaires ont fait une descente, lundi 25 août 2014, dans un appartement de la région où ils ont découvert les deux tourtereaux en plein ébat amoureux.

Les deux prévenus ont été mis en garde à vue pour les besoins de l’enquête.
excellente émission merci !
PODE PODE PODE

PODE

PODE

dites-lui ! gniiiiiménierve
pourquoi avoir fait l'impasse sur les communauté islamiques en Europe comment réagissent elles face à cette montée de l'intégrisme
il leur ait difficile de résister à des accusations d'infidélite
Belle émission et très bonne synthèse du journaliste du Monde... On aimerait sentir plus souvent cette sensibilité sur la course à la peur et à la suspension des libertés publiques sur fond de démission du pouvoir législatif à la une du journal.
L'émission semble avoir été classée dans le dossier " À poils !".
L'imbecilétite journalistique n'a plus d'éthoque, camarade.
Et tic tacle !
C.P.V.C., L.V.M.E.D.T !
une émission très intéressante.
Excellente émission, merci.
En entendant Laure, je me suis demandé quelle vision de l'Islam elle avait...

Les gens de l'E.I. se veulent des purs, dans un fondamentalisme sunnite à peu près orthodoxe, et tout ce qu'ils font de violent n'est pas forcément des "exactions" sauf à considérer le Droit islamique comme en soit promoteur d'exactions mais alors il faut préciser selon quel autre Droit. Est-ce que les usages de la guillotine en France étaient des exactions ? Est-ce que Guantanamo et les exécutions capitales aux Etats-Unis sont des exactions ?
Soit ce qu'ils font est en accord avec leur chari'a et ils ne le cachent pas, soit il s'agit d'une infraction à leur Droit, d'une exaction pour eux aussi et ils ne le cachent pas non plus en expliquant comment les auteurs ont été punis. Par exemple, ils racontent qu'un de leur membre a demandé lui-même qu'on lui coupe la main pour avoir volé. Exaction ? Justice "barbare" ? Autre lieu, autre mœurs ? C'est souvent ce qu'ils revendiquent : qu'on fasse ce qu'on veut chez nous en matière de justice, de droit des femmes etc. et qu'on les laisse faire comme ils veulent chez eux.

En matière de décapitation judiciaire : Human Right Watch fait état de 19 décapitations en 17 jours en Arabie Saoudite ce mois-ci.
De leur point de vue, décapiter des criminels est normal, et pour un prisonnier ça dépend des circonstances. Pour ce que j'en sais, il y a par défaut dans le droit islamique un devoir de bon traitement des prisonniers mais les exécutions sont possibles.

Concernant l'excision : comme le dit Wassim Nasr, ça n'a rien de particulièrement islamique, c'est une pratique coutumière africaine qu'on trouve chez des musulmans, des chrétiens, des animistes. Un fondamentaliste musulman n'a pas de raison particulière de vouloir imposer ça. Pour ce que j'en sais, ça peut être accepté dans le rite malekite mais plus dans un style "hygiéniste" qu'au nom d'une prescription juridique. Au passage, paradoxe de notre époque, il paraîtrait que la chirurgie esthétique de la vulve serait en plein essor, une forme d'excision "soft"...

Pour l'esclavage : je vois mal l'E.I. ré-instaurer des marchés d'esclaves. Dans les textes, la libération des esclaves est recommandée, la tendance est abolitionniste, c'était une peine pour des propriétaires ayant enfreint la loi ("hop, ça te coûtera la libération de 2 esclaves"), et l'idéal du musulman auquel prétend l'E.I. devrait plutôt montrer sa grandeur d'âme en libérant les esclaves. Après, au niveau doctrinal, c'est peut-être possible chez eux vis-à-vis de prisonniers ou de non-musulmans mais, pour ma part, dans ce que j'ai lu ou vu, je n'ai pas eu le sentiment d'avoir affaire à une secte bizarre portée sur la chose comme Boko Haram.

Le prédicateur belge m'a l'air typique de la propagande fondamentaliste en Europe, les orientations du "londonistan", dans des idées proches du Hizb ut Tahrir (cf en anglais, "The system of Islam", un de leurs textes théologico-politique décrivant le nouveau califat, principes de foi, civilisationnels, constitutionnels, pour incarner politiquement l'Islam). Et il ne faut pas s'étonner de ses larmes devant la caméra, c'est un exercice standard des pros, la tonalité affective principale dans les récitations du Coran ou du prêche : il est de bon ton de pleurer tellement c'est beau (cf "crying imam" sur Youtube).

Sur Fabius parlant de "danger mortel" : il se peut qu'il parle pour rassurer nos alliés dans la région. La zone de plaine désertique est difficile à tenir quand on ne contrôle pas l'espace aérien et je vois mal comment l'E.I. pourrait vraiment progresser au Sud, du côté du Golfe (du pétrole...) mais les dirigeants ne sont pas à l'abri d'un mauvais coup. Il y a eu un nombre conséquent de révolutions de palais dans le secteur, le prince bidule prenant la place du cousin machin, et il se pourrait que ça éveille des ambitions : après tout, Ben Laden était un... Ben Laden.

Un dernier truc : je crois que Caroline Fourest n'est pas au courant que le jihad du sexe n'est pas avéré. En tout cas, elle en parle dans cet intéressant entretien avec un ex-cadre Taliban. J'ai été étonné qu'elle trouve surréaliste les arguments de son interlocuteur alors qu'ils sont assez standards et que je croyais que ça faisait des années qu'elle étudiait ces questions. En tout cas, Abdul Salam Zaeef me semble avoir une argumentation qu'on trouve autour de l'E.I. et qui permet de saisir pourquoi ça peut marcher en Syrie-Irak comme ça a marché avec les Talibans : apporter une forme d'ordre et de sécurité dans une zone en plein chaos et se servir des réflexes identitaires contre les prétentions occidentales, qu'elles soient culturelles, juridiques ou militaires, en faire les marques d'un insupportable impérialisme-colonialisme.
une tres bonne émission
Ruppert Murdoch a investi 70 millions de dollars dans VICE en 2013. Daniel Schneiderman demande si VICE est indépendant et répond: "on ne sait pas".

Moi, je sais: j'ai fait une recherche de 3minutes sur wikipedia et j'ai vu qu'ils étaient affiliés au pire néoconservateur dans la presse des vingt dernières années.

Après la Libye et la Syrie, ASI est en train de mettre encore des clous dans le cercueil de sa crédibilité.

Et pourquoi ne pas parler des photos de responsables de l' "EI" avec John Mc Cain?

Arrêt sur Images ment, Arrêt sur Images est allemand!
Sensiblement sensible à une critique des perdus sociaux ASI a voulu, tout corps défendant, nous faire vivre une émission antinomique.
C'est sans concession aucune que nous avons pu assister à l'horreur de l'humanité.
Entre têtes volantes ou fichées, the show must go on.
émission passionnante :o
Faudrait demander à Fabius de regarder cette émission (j'ai voté pour qu'elle soit publique) cela le changera des platitudes qu'il sort sur le sujet et apparemment des contrevérités.
« On veut Beyrouth, Bagdad et Damas. »

On pourrait penser à la (re)construction sur l'espace géographique de ce que l'archéologue James Henry Breadsted identifia il y a cent ans comme le Croissant fertile, poumon du Califat Abbasside à son apogée, espace aujourd'hui en partie recouvert par l'extension du Croissant Chiïte (en vert sur la carte) considérée comme une menace par tous les pays quasi-désertiques (Jordanie, péninsule arabique ..) et à majorité sunnite qu'il « chapeaute », d'un état ethniquement et idéologiquement pur, réveillant, du Caire à Bassora, le coeur du parcours des « Mille et une nuits ».
Oui, mais, ils sont fous !
Très bonne émission.
Je stoppe mon visionnage de l’émission. Tout le monde ne va pas être d’accord, mais voir des personnes décapitées, trop dur.
Autre question ou plutôt une remarque, ces rebelles étaient encensés il y a encore un an, ils fallait les défendre du dangereux Bachar...
Avec ces conneries, les journalistes nous ont vendues qu'il fallait renverser Kadhafi, pour mettre des gens bien à la place, et bien on le voie...
Tous les mensonges qu'ils sont écrites ou dites dans les grands journaux,

Un ancien titre de Libé, c'est Bachar qui a enlever le journaliste, mais c'est bien sur...

De la désinformation il y en a, partout, même des journalistes se font manipuler... et ce de tous les cotés
http://allainjules.com/2014/08/28/video-journal-de-syrie-du-28-08-2014-carnage-de-lei-en-syrie-et-zero-condamnation/
Une question que j'ai posée - à l'ensemble des journalistes - sur un autre fil : pourquoi parlez-vous de (écrivez-vous) L'Etat Islamique comme si c'était une appellation reconnue par les Nations Unies? Pourquoi ne dites-vous pas le prétendu Etat Islamique ou l'auto-proclamé Etat Islamique?
Pourtant, quand vous parlez de l'Ukraine, par exemple, vous ne dites (écrivez) jamais République Populaire de Donetsk ou Novorussia.
Quelle est la raison de cette différence de traitement?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.