85
Commentaires

Pour le meilleur et le pire, la monarchie républicaine est de retour

Bénis soient les enfarinages !

Derniers commentaires

http://fh-2012.com/
J'apprends en lisant @si (et ses forums)...

J'apprends qu'un service de protection devrait toujours, avant de réagir, envoyer un fax ou un mail (plus rapide quand même) à l'agresseur de la personne qu'ils protègent, afin de connaître ses motivations, ses intentions, etc. Ils n'auraient pas dû maîtriser vigoureusement la personne coupable de l'agression, juste lui demander gentiment de quitter la scène, car il était bien sûr absolument évident pour tout le monde, vu qu'on a tous les dons de Mme Soleil ainsi que les X-Ray de Superman, que l'agression n'aurait pas dégénéré au-delà de la farine.

J'apprends, dans un post voté d'utilité publique (???) et dont le second degré m'a échappé s'il existe, que Hollande faisant un régime et moins de calembours ou de sourires, voilà qui devrait nous inquiéter bien davantage que sarkozy dont la vulgarité et les trépignements sont devenus sympathiques à l'auteur si perspicace dudit post (et à ceux qui ont voté pour)...

J'apprends que le Sarkozistan, malgré tout ce que j'ai pu en lire ici-même, n'était qu'un "intermède clownesque" (les victimes réelles du "clown" sarkozy apprécieront), et non pas une monarchie républicaine... puisque selon DS cette dernière serait "de retour" avec Hollande. On aurait peut-être pu attendre qu'Hollande (s'il est élu) tente de placer fiston à la tête de l'EPAD, pour ne citer qu'un exemple... Mais non, pas besoin, DS voit tout ça non pas dans le marc de café mais dans le jet de farine. Enfin, plus précisément dans la réaction du candidat Hollande face au jet de farine. Donc pour DS, faire preuve de maîtrise de soi et de dignité, c'est avoir une attitude monarchique.

Ah oui, on en apprend de belles...
certains d'entre nous ont pour leur malheur, mais sans doute grâce à leur bonheur, une absence totale de mécanisme de défense face à la violence.

on trouve la même problématique chez certains animaux tels que le mouton ou le cochon d'inde.

casse toi p c** c'est un réflexe de prédateur agressé.

je préfère vivre à côté d'un mouton que d'un loup quand la faim se fait sentir.



ps: on est super loin du bhl entartré menaçant son agresseur à terre de lui "pêter la gueule à coups de talon". Véridique, la vidéo est sans doute sur le net et avait été mise en lumière par feu Pierre Desproges.
Qu'eût-il donc fallu qu'il fît? Le stoïcisme ne fait plus recette. On l'aura compris, il sera difficile à François Hollande de passer sous les fourches caudines d'@si? Rassurons-nous, l'exercice n'est pas aussi difficile pour tous les candidats de la présidentielle! Dieu me garde de commettre un crime de lèse-Mélenchon mais le goût du cacique du Front de gauche pour Louis XI ou le costard que Claude Germon, parrain de Méluche, taille à son filleul n'auraient-ils pas mérité eux aussi quelques lignes de notre méta-media préféré? Ecouter sur France culture Sur la route bat la campagne... à Massy notamment Claude Germon 23'40" à 30'29".
Comment se fait-il que je ne trouve aucune analyse et aucun papier critique dans la presse (et qui plus est sur @si) sur les voeux que le Président de la République française Nicolas Sarkozy a adressés à la presse cette semaine.

Je les ai trouvés totalement déplacés, mon sang n'a fait qu'un tour ! Certains parlent d'humour (europe 1), je n'y ai vu que condescendance et vulgarité.

La presse de ce pays s'est faite traitée comme une vulgaire maîtresse dont on dispose à gré (je trouve l'affiche controversée du film de Lelouche et Dujardin en totale adéquation pour illustrer mon propos).

Hallucinant et totalement effrayant !

A quel moment les journalistes vont-ils reprendre de la distance? Et pas un seul article à ce sujet dans la presse, pas d'autocritique !! Pourquoi cet indécrotable obscurantisme ?????? Hein DS ???
Allez les gars ! La prochaine fois, deux oeufs, un peu de lait et on aura une succulente (faut l'dire vite) crêpe au fromage... Et à faire sauter fissa fissa du paysage politique !
et oui ! c'est tout à fait pertinent! Hollande vient de gagner le statut de strict contraire de Sarkozy. Il fera un président digne. Je n'aime pas sa politique mais je suis épaté par son self control. Ca va nous faire du bien après 5 ans de l'autre excité. Finalement je vais peut-être me déplacer au second tour.
Mais qu'est ce que c'est que ce délire ? Tirer des conclusions (monarchie !) d'une réaction banale à un événement sans importance, ça ne me paraît pas très intéressant. Et analyser le comportement de Hollande au travers de cet incident, me paraît stupide : qui peut savoir comment soi-même on aurait réagi face à un jet de farine ? C'est ça analyser les réactions des médias ?
Prendre un micro évènement (quoi qu'en l'occurrence cela pose quand même des questions de sécurité) pour en faire une "analyse" politique pseudo critique de la Vième république et une critique voilée du candidat Hollande n'est pas "digne" d'un site comme @SI...

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi DS, sous couvert de "neutralité" et "d'objectivité subjective"ne livre pas le fond de sa pensée...Trouve-t-il à l'instar du Front de Gauche, que la Vième république est dépassée et qu'il faut en changer ou en a-t-il contre le candidat hollande, qui, comme les 4 favoris des sondages, s'en accomode parfaitement?

Je mets de côté le fait que personnellement j'estime que le programme du FDG est la "meilleure offre politique du moment"et que je n'apprécies guère (le mot est faible) la politique défendue par le PS et son candidat Hollande...

Pour autant, il me semble proprement ahurissant que l'on puisse "analyser"le comportement de l'homme en faisant l'économie du contenu politique de son programme ou de ses déclarations...

Vous n'êtes pas le petit journal de canal, vous ne créez pas "l'évènement", mais vous "sautez" dessus pour y plaquer des "analyses" bidons...

Est-ce là tout le sens critique que vous pouvez développer vis à vis du système médiatique, de la politique et de la société?

Ce n'est pas parce que l'on bénéficie de la liberté d'expression, qu'il faut participer à l'abaissement généralisé du "niveau de conscience"favorisé par la société du divertissement...

Place à l'humain, place au(x) peuple(s) !
Bien vu Monsieur Schneidermann. En effet, François Hollande semble avoir été transfiguré par la conscience de sa mission. Le bon vivant est devenu un homme totalement soumis à son devoir supérieur : une sorte de Thomas Becket, en quelque sorte.
A l'opposé, les dernières confidences de Sarkozy nous révèlent que l'enfarineuse est allée au devant de ses désirs et que cet acte l'a beaucoup réjoui. En somme, Sarkozy se reconnait dans l'acte d'une personne déséquilibrée. Cela nous confirme son niveau......
Je billet me met mal à l'aise. Je ne vois pas le lien entre l'analyse et la conclusion.
Le monarque est-il toujours impassible ? Je ne crois pas.

Le jugement implique qu'il y a une bonne réponse à l'enfarinage. Laquelle ? Doit on choisir un président de la république à partir de ce genre d'événements ?

Ces dernières semaines, je suis déçu par le manque d'analyse et de clarté des chroniques, sur @SI et ailleurs. Maintenant, tout cela est-il si important ?
Il fait fort aujourd'hui Daniel Schneidermann.Car si sur la video qu'on peut voir a "Arret sur images" qui est la video reprise sur tout les sites et aux infos , on ne sait pas trop d'ou vient et ou arrive la farine. Sur le site "Francois Hollande 2012" on voit une autre video et la on voit que Francois Hollande prend des poignees de farine en pleine figure et il faudrait en plus qu'il rigole.
Je n'ai pas lu les autres posts mais permettez moi de vous dire, Daniel S. que j'ai la douce impression que quoique fasse F.Hollande, il ne trouve guère grâce à vos yeux ! J'appelle ça du parti pris ! Comme aurait dit mon père (il y a très longtemps) quand vous avez quelqu'un dans le nez..........c'est à la louche qu'il en prend plein la figure.
Cher DS,

Et si François Hollande avait réagi comme cela parce qu'il était dans un autre état d'esprit que celui que vous lui prêtez?

Concentré, imprégné,... comme vous voulez.

Peut-être parce que François Hollande ne considérait pas la signature de la charte comme une cérémonie symbolique d'hommage à l'icône du mal-logement, comme vous dites.

Peut-être qu'il envisageait la chose comme un engagement. Peut-être même qu'il avait préparé cette journée anniversaire du 1er février 1954. Peut-être qu'il avait relu l'appel lancé par l'Abbé Pierre à la radio. "(...)Il faut que ce soir même, dans toutes les villes de France, dans chaque quartier de Paris, des pancartes s’accrochent sous une lumière dans la nuit, à la porte de lieux où il y ait couvertures, paille, soupe, et où l’on lise sous ce titre Centre fraternel de dépannage, ces simples mots : "Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir, ici on t'aime"
La météo annonce un mois de gelées terribles. Tant que dure l’hiver, que ces centres subsistent, devant leurs frères mourant de misère, une seule opinion doit exister entre hommes : la volonté de rendre impossible que cela dure.
Je vous prie, aimons-nous assez tout de suite pour faire cela. Que tant de douleur nous ait rendu cette chose merveilleuse : l’âme commune de la France. Merci !(...)"


Peut-être qu'il y avait un peu de cette fraternité dans le discours du Bourget.

Cela étant dit, il est conscient de son image. Il a une communication. Il tente de la maîtriser et de la choisir, vous avez raison.

En l’occurrence, l'absence de réaction était la bonne réaction, selon moi, notamment compte tenu des circonstances. Comme je me suis permis de l'expliquer, il ne prenait pas un bain de foule au salon de l'agriculture.

Pour le meilleur et le pire, la monarchie républicaine est de retour. Rien que ça. Et s'il s'agissait simplement de la dignité de la fonction. Un concept qui n'est pas spécialement monarchique et qui n'est pas réservé au Président de la République. Une certaine idée de l'Etat et de sa fonction au sein de celui-ci que doivent avoir les serviteurs de l'Etat chacun à leur niveau.

Par ailleurs, je crois que l'incident pose des questions de sécurité bien plus importantes que les questions d'image.

Après l'article 'Attentat farineux contre Hollande', dans la rubrique 'Vous n'êtes pas obligés' qui révélait un traitement un peu léger, votre 9.15 vient accentuer mon malaise.

François Hollande a de réelles possibilités d'être le prochain Président de la République. François Hollande a une légitimité démocratique depuis les primaires citoyennes.

En protégeant François Hollande, l'Etat protège la démocratie. C'est sa responsabilité.

Il faut d'urgence remédier au problème. La bouteille aurait pu contenir de l'acide sulfurique ou un engin explosif.

Et se reposera ensuite la question de la communication. Faut-il être protégé sans le dire? Faut-il que ce soit une démonstration de sécurité ou, à l'inverse, une protection discrète? Seul compte le résultat.

François Hoillande a rendez-vous avec les Français. Désolé mais la démocratie, c'est aussi sérieux.

Et vous n'êtes pas le Petit journal.
C'est moins rigolo qu'un lancer de chaussure, mais on s'amuse comme on peut.

Episode médiatique sans grand intérêt, où seule l'habileté permet de tirer des plans sur la comète de la monarchie républicaine.

Vivement demain.
"Ainsi on peut maigrir, s'exercer à l'autocensure des blagues et des calembours, réprimer férocement toute velléité de sourire, en dehors des occasions autorisées (...) mais il est difficile de s'exercer à l'épreuve inédite de l'enfarinage impromptu."

Ce billet matinal est d'une extrême perspicacité. Voilà que soudain la vulgarité de Sarkozy et ses trépignements me sont devenus sympathiques. Un homme qui change autant pour devenir président de la République, voilà qui devrait nous mettre un paquet de puces à l'oreille.
Hollande + la farine ---> le calme apparent = la Monarchie républicaine.......????????????????
Bien que fidèle parmi les fidèles d'@si, et amateur de décryptage même alambiqué,là, vraiment,
ce matin, cher Daniel, euh.............. lapin compris!
Le plus simple serait qu'il n'y ait pas de "chef de l'Etat" ou de "Président de la République". Plus d'élection présidentielle. Plus de chef, plus de président, plus d'etat (et pourquoi qui faudrait une majuscule à "état"?).

Et que ce serait la bonne rigolade ousque tous les braves gens y se jetteraient des paquets de farine à la tête; On se marrerait tout le temps. La désopilade. La poilade.
Il est en effet dans son rôle de "présidentiable royal" ...
A mon avis, il a été sidéré... c'est l'effet de surprise...
Mais la réaction du service d'ordre, visible sur toutes les caméras de France, a été excessive... Cette pauvre femme ne méritait pas tous les mauvais traitements qui lui ont été infligés ! Après tout, même présidentiable, c'est un homme comme les autres non ? Tout comme not'(p)résidu...
Pour qui se prennent-ils ?
Ce ne sont que de piètres comédiens, de piètres élus...Lémédia nous montrent cette pièce de théâtre trop longue, mal écrite, mal orchestrée, mal mise en scène, triste spectacle aux redondances pathétiques... avec, en arrière plan, les choristes-analystes-spécialistes-politologues qui chantent (faux)...
Pathétique !
Comme dit la reine : never explain, never complain.
Sinon, que faire contre un paquet de farine, une crise de calcaire ? Merci, j'en ai soupé depuis 5 ans au moins.
Comme l'ont dit ceux qui me précèdent, sa réaction ne me surprend pas vraiment non plus. On sait depuis longtemps qu'il préfère laisser glisser les attaques politiques plutôt que de répondre violemment, sa réaction face à une "attaque" physique ne fait que montrer qu'il s'agit d'un trait de caractère assez ancré en lui.

Quand au fait de sourire, quand on comprend qui est la personne qui l'a attaqué, manifestement ayant des difficultés avec la réalité et qui n'a pas fait ça du tout pour faire rire qui que ce soit, on se dit que c'est finalement assez heureux qu'il ne se soit ni moqué ni n'aie fait de l'auto-dérision. Après, la scène est-elle vraiment aussi silencieuse qu'elle le semble ? La femme a-t-elle crié quelque chose ?
//On ne saurait mieux signifier qu'après un intermède clownesque la monarchie républicaine française, pour le meilleur et pour le pire, est de retour.//

Ce qui n’est jamais parti, et n’est pas près de le faire, c’est la réaction qui a suivi : direction la GAV. Qui a prévenu la police ? Ne répondez pas tous en même temps, au SO du PS…

La violence exercée par cette femme est purement symbolique, alors que la GAV ne l’est jamais : on l’a réellement fait se déshabiller, on lu a réellement fouillé le cul, on lui a réellement confisqué son soutif, on l’a réellement encagée dans une cellule pue-la-pisse.

Soit elle a un problème mental (ce que fait penser la lecture de son blogue), et la réponse policière est inadaptée. Soit c’est une militante (et il n’est pas obligatoire d’être zinzin pour agir comme ça, voir Noël l’entarteur), et sa violence est infiniment moins violente que le harcèlement moral de patrons qui conduisent leurs employés au suicide. Regardez ceux de Lille : ils ne risquent que le sursis et une amende.

DS, vous prenez l’indifférence de FH comme de la maîtrise, comme de l’anti-kastoipovkonnisme. Et si c’était de l’indifférence au sort de gens comme cette femme ? On a bien critiqué l’indifférence de la poissonnière de Toul au sort du jeune homme qu’un motard de son escorte a renversé, pourquoi pas celle-ci, montrant qu’entre les discours zémouvants et les actes froids, Fromage Dur n’a pas beaucoup de centimètres à parcourir.

J’ignore si la monarchie républicaine est de retour, et à vrai dire je m’en tape le coquillard. J’aimerais juste que le respect des gens fragiles soit de retour. Cette histoire montre que c’est pas demain la veille. Qu’on reste, je vais reprendre un de vos qualificatifs, dans l’inhumain.
[quote=Athalouk]on l’a réellement fait se déshabiller, on lu a réellement fouillé le cul,

On peut avoir vos sources là dessus ?
Ce sont des "actes techniques" légaux pour vérifier que la personne gardavuïsée ne cache pas d'objet susceptibles de nuire soit à elle soit aux gardavuîseurs.

(Vous adorez chiquer les autres aux mollets, vous !)
Il faut vous mettre à jour.

On peut toujours fouiller le cul d'un gardé à vue, mais ce n'est plus la norme. Peut-être cette femme entre-t-elle dans ce cadre, mais il faut un peu plus que des suppositions pour le dire.

(Et ne me demandez pas comment se passe une garde à vue chez Chavez !)
Zut, je ne peux plus modifier mon message initial pour rajouter des "peut-être" un peu partout !

Pour Chavez : si vous m'avez lu maniant l'ostensoir devant cet autocrate, vous êtes rudement fortiche ! Bon, n'étant pas yG, je termine là l'échange.
C'est l'absence de "peut-être" qui me posait problème. Pour Chavez, c'est une allusion à vos propos d'hier à mon adresse :) . Désolé si l'humour n'était pas perceptible.
Euh... entre un type qui s'est fait renverser et quelqu'un qui vient régulièrement perturber les apparitions du PS (elle était déjà intervenue quand Aubry était passée sur France Inter), vous voyez pas comme une petite différence?

Et assumer ses actes, aussi débiles soient-ils, ça vous paraît si choquant?

Ca va être rigolo les meetings si maintenant tous les candidats doivent laisser le premier ahuri venu les entarter, enfariner ou autres et s'intéresser en plus à leurs problèmes personnels...
Elle était effectivement connue. Et si j'en juge par la teneur de son blogue, connue comme ayant un problème mental. Blogue que les gens du ps ne devaient pas ignorer.

Je maintiens donc que la réponse de type policier n'est pas adaptée.

Mais quand on voit comment sont traités les personnes mentalement fragiles en France depuis déjà plusieurs années... Deleuze, Guattari, deligny, Foucault, sont morts et bien morts, et leurs idées intelligentes et humaines (tiens on revient à "inhumain) avec eux.
[quote=Athalouk]Deleuze, Guattari, deligny, Foucault, sont morts et bien morts, et leurs idées intelligentes et humaines (tiens on revient à "inhumain) avec eux.
Si vous aviez lu Deleuze, Guattari et Foucault: en l'occurrence, ce dernier surtout, vous ne vous seriez pas malencontreusement aventuré à vous en réclamer* au nom de "l'humain". Ils ne furent jamais de ces Messieurs Prudhomme, bien-pensants "féroces philanthropes" qui, au nom de l'humanisme, stigmatisent, répriment, enferment tous ceux qui ne leur sont pas conformes. Fort heureusement, leur pensée n'est pas morte au sens où vous l'entendriez. Car si morts ils étaient, ils feraient partie de ces "morts qu'il faut tuer" : sachant qu'on ne saurait y arriver jamais...

*Vous remarquerez que je ne nomme pas Deligny car le connaissant vraiment trop peu.
Qui a prévenu la police ?
Sauf erreur, en tant que candidat, F. Hollande aurait une protection policière (D. Vaillant s'étant chargé de surveiller les désignations) et de toutes façons c'est bien le diable s'il n'y a pas un homme ou une femme de Squarcini pour suivre Hollande.
Quant à l'amalgame entre l'accident provoqué par un motard de l'escorte de Morano, il est quelque peu abusif : la victime du motard traversait dans les "clous", la dame, elle, a agressé Hollande (violence certes moindre que... etc., là encore un bel amalgame).
Depuis le temps qu'il prend la farine des jeux de con du mardi gras, à Rouen ou ailleurs, et qu'il reste impassible sous les conneries de l'UMPE ou des vraigôches qui pédalent dans la semoule pour ne pas décrocher du peloton, le père François sait se tenir (imaginez un peu le Nain Jaune dans la même situation !! l'aurait mis une tarte à la frappée, c'est sûr : on est comme ça au Sarkosistan où les gonzesses se tiennent à leur rang - le dernier). Juste une remarque, en passant : après les quolibets, les injures... et maintenant la ridicule farine... Est-ce une élection présidentielle ou celle d'un conseil municipal dans le fin fond des départements ? Les Copéistes sont vraiment bas du front. Jacob et ses pareils sont bien les seuls à en rire. En attendant d'être passés au goudron et emplumés comme cela se faisait dans la marine à voile (mais pas à vapeur).
Chez certaines personnes, sortir du rail peut tétaniser et les empêcher d'avoir une réaction. Franchement, l'attitude de Hollande ne me choque pas plus que ça dans l'extrait. Ce qui me fait froid dans le dos, c'est qu'un type qui "aime les gens" ait un service d'ordre qui ne semble pas les aimer, et le sort de l'enfarineuse à la fin de la vidéo est assez démeusuré (l'anthrax c'est loin derrière quand même !).
Enfin, je suis certain que s'il avait souri à une femme entravée par deux de ses "gorilles", il aurait aussi eu droit à des analyses et contre-analyses.
Je ne sais pas s'il faut surinterpréter. Un enfarinage, ce n'est pas un entartrage. Vous ne sentez pratiquement rien, de dos comme ça vous n'en avez même pas dans les yeux ou les narines. Ce n'est pas forcément de nature à couper votre concentration. Moi sa réaction ne m'a pas spécialement étonné, sauf peut être son manque de curiosité sur qui avait fait ça. Il a semblé juste vérifier "ah oui ils l'ont choppé" et passer à autre chose.

Je précise que je ne suis pas spécialement supporter de Hollande ou du PS.
Un robot : il m'a fait peur !
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.