92
Commentaires

Pour la retraite à 70 ans, les députés travaillent de nuit

Que paraisse le papelard ministre Xavier Bertrand

Derniers commentaires

Voilà la stratégie de Bertrand.
Il met un gros ballon rouge bien en vue, l'âge de la retraite au choix à 70 ans.
qui cache le refus de taxer les stock-options et les actions gratuites et le faible taux de taxation des parachutes dorés.

Ils font ça systématiquement, c'est de la magie expliquée par Majax, tu regardes ce que je te montre, dans le tempo de mes mouvements,
et du coup tu ne vois pas le reste, ce que je fais en vrai, dans le temps creux.

http://anthropia.blogg.org
Cette intervention du ministre est une insulte à tous les chomeurs de plus de 50 ans et une façon de prendre les plus jeunes pour des imbéciles.
Aux dernières nouvelles les entreprises ne s'arrachent pas les séniors sur le marché du travail.

et si il y a des niches ou quelques fragents de pourcent de la population a envie et dont les entreprises ont besoin qu'ils travaillent au dela de l'age de la retraite, je suis sur qu'il y a déjà des solutions pour ces personnes.
Il faut faire savoir à Sarko et ses sbires que l'esclavagisme est derrière nous.....Obama est Président!
LA retraite à 70 ans ET à 70 heures par semaine dont 10 heures le dimanche (pour travailler plus et gagner plus) _ Faudrait voir à pas en plus se laisser aller avec des RTT ...
Merci Xavier BERTRAND.
Peut-on m'expliquer pour quelles raisons et sous quelles conditions (financières, notamment), nos députés travaillent la nuit. Quel est leur emploi du temps ? Soit, ils sont en activité professionnelle le jour, et alors comment font-ils pour tenir le coup en étant à l'Assemblée la nuit (parfois, semble-t-il des lois sont votées à 3 heures du matin !!!!), soit ils sont libres la journée et alors pourquoi prolonger les séances la nuit ?
Il s'agit d'une question sérieuse à laquelle je souhaiterais avoir une réponse sérieuse.
Nous sommes gouvernés par une droite brutale et poujadiste
La ficelle est un peu grosse.

La manipulation se déroule en 4 étapes.

1) Autoriser ceux qui sont volontaires à travailler jusqu'a 70 ans.
( 65 ans pour les fonctionnaires , pour que le privé et le publique s’écharpent )

2) Baisser le montant des retraites pour que TOUT LE MONDE SOIT VOLONTAIRE pour travailler jusqu à 70 ans pour avoir une retraite décente.

3) Voter une loi qui rend la retraite à 70 ans obligatoire.

4) Autoriser ceux qui sont volontaires à travailler jusqu'a 80 ans. etc…


Je pense que Nicolas S. et son ami Xavier B. ont fait preuve de timidité.
Ce qu'il faudrait c'est :

- Autoriser le travail des enfants à partir de 12 ans.
- Rendre obligatoire le travail la nuit ( pour optimiser l'amortissement des machines ).
- Rendre obligatoire le travail le samedi et le dimanche.
- Supprimer la retraite, la paresse étant la mère de tous les vices.
- Supprimer la loi anti-libérale qui limite le travail a 8h par jour et 40h par semaine.
le peuple hurle et les lois passent.

et pendant que nous nous désolons, le temps joue en la faveur de ce gouvernement qui nous inflige son idéologie, comme dirait l'autre.
apres toutes ces mesures ineptes, comment vont ils nous présenter l'amélioration des chiffres de la sécu, de la caisse de retraite ?
je ne suis pas contre la retraite à 70 ans, parce que le cancer entre 60 et 70 ans, ça fait rappliquer du monde : on a des bouquets de fleurs, les potes du boulot viennent vous voir en chimio, le patron vous appelle, on est en arrêt maladie ou en maladie professionnellle, c'est intéressant, on est mieux reconnu.
le cancer après la retraite, c'est pas pareil, on est plus seul, personne n'est au courant, on a moins de cadeaux, et puis les gens se disent qu'"il" a bien vécu. c'est triste.

juste avant le cancer, la Droite
Une mesure qui prépare le terrain...

La retraite à 70 ans, seulement ?
Bien vu, ce portrait du ministre par DS , c'est vrai, la façon de faire est toujours la même! Mais, d'accord pour les retraites à 60 ans, pour le reste, quel retour en arrière, il vaudrait mieux s'acharner à donner du travail à tout le monde et une retraite décente.... qu'y a t'il de si prodigieux à passer sa vie à "travailler plus", balivernes que tout ca.
C'est bizarre, il était une époque où la plupart des femmes étaient au foyer et où le salaire du mari suffisait pour permettre d'élever un ou plusieurs enfants.
Maintenant si les 2 personnes du couples ne travaillent pas, elles ont beaucoup de mal à en élever ne serait ce qu'un seul.
Et demain il serait nécessaire d'avoir ses parents au taf à 70 ans?
J'ai du mal à croire que tout cela soit explicable seulement par la démographie et le taux d'activité.
La logique de nos élus est purement mathématique. Après avoir allongé la durée des cotisations à 40 ans puis à 41 ans avant peut-être 42 ou 43 ans, il apparaît évident que pour avoir une retraite à taux plein (ce qui ne veut pas dire une retraite dorée comme certains parachutes), il est nécessaire de prendre sa retraite plus tard. Donc, calcul rapide : entrée dans la vie active le plus souvent après 20 ans, flexibilité, emploi précaire, chômage,... il y a peu de chance que le nombre d'annuités soit atteint avant 65 ans ou 70 ans. On ne peut décemment pas empêcher ceux qui veulent atteindre ce "nirvana" du taux plein de continuer à travailler ! Ce qu'il faut remettre en cause c'est la durée des cotisations ou le montant des retraites, alors pas besoin de travailler jusqu'à je ne sais quel âge (record vu sur France2 : un anglais de 102 ans travaille, alors vous imaginez si c'est jeune 70 ans) !

On en revient à la logique des retraites à la fin de la seconde guerre mondiale : départ à la retraite 65 ans, espérance de vie moyenne inférieure ou juste supérieure à 65 ans (63,4 pour les hommes et 69,2 pour les femmes - source : Haut Comité de la Santé Publique 1998 ) ! Sans tenir compte de la différence entre un sénateur qui fait quelques siestes sur son banc et un métallurgiste ou un maçon ou ... (la liste ne serait être limitée à ces deux professions) exposé à des conditions de travail moins feutrées. C'est une bonne solution pour rétablir les comptes : peu de retraités avec une pension de misère !
"Bien entendu l'âge légal de la retraite reste à 60 ans" répète-t-il à Aphatie

Il faudrait qu'il le répète au présentateur du JT de 13h de TF1 qui aujourd'hui a dit :

" Travailler jusqu'à 70 ans, c'est une possibilité que le parlement offre aux salariés qui s'inquiètent de leur faible pension. Le vote a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi et depuis il a fait couler beaucoup d'encres. Pourtant l'âge légal ne change pas : il est toujours de 65 ans. "
De Compunet :
"c'est pas le tout de dire qu'on va travailler jusqu'à 70 ans, encore faut-il qu'il y ait du boulot pour tous et vu les chiffres du chômage on en doute....

ou, pour les domaines où il y aurait du boulot, encore faudrait-il embaucher et les payer correctement (exemple : infirmière à l'hôpital : durée de vie = 5 ans !! et pour cause : débordée, exploitée, sous-payée et par qui ??? par l'Etat son employeur ! d'ailleurs elles attendent toujours le paiement des heures supp., argent que Mame BACHELOT disait pourtant avoir dans ses poches sic !! voilà déjà....... combien déjà.... 8 mois ???argggggggggggggh)

sans doute idem dans l'enseignement.. "

Dans l'enseignement, si on veut, on peut déjà demander à prolonger jusqu'à 65.
Autant vous dire que c'est rare, et à vrai dire je ne connais personnellement que 2 cas: une instit folle que pourtant même linspection académique n'a pas réussi à virer, un vrai mystère, je crois qu'un syndicat l'a défendue contre tout bon sens, et un IEN (inspecteur départemental) qui adore son métier et faire son petit napoléon.
Pour que je reste face à des élèves jusqu'à 70 piges il faudrait me payer cher.Non plus cher que ça.
A vrai dire, il faudrait me payer cher pour que je continue, là, tout de suite, zenpeuplu.
Et nous sommes qqes un-e-s comme ça.
Par ailleurs, les enfants et ados ne sont pas de tout repos: il faut une sacrée énergie physique pour simplement 'tenir'.
Et pour les gamin-e-s voir un-e prof/instit décatie, trop fatigable, moins adaptable, moins réactif-ve, même si plein de bonnes idées pédago, franchement, ça se discute.

Du côté des media:
J'ai tenté de regarder les jités ce midi.
Pas tout vu, donc à prendre avec réserves ce que je dis: Fr3 a bien parlé du fait qu'à partir de 50, 55 ans, trouver ou simplement garder son job est une gageure, la1 et la 2 (mais j'ai loupé des bouts de chaque) ont fait aussi balance, mais je crois que la 1 a plus appuyé la mesure que la 2.
Qq'un-e aurait mieux vu que moi?
En tout état de cause, ces gens qui votent des trucs qui ne s'appliqueront jamais à eux....
Comment, précédemment, Fillon, Raffarin et d'autres ont-ils procédé pour faire passer la durée de cotisations de 37,5 années à 40 ans ?
Ils l'ont d'abord fait à l'encontre du privé puis d'une partie des fonctionnaires, puis encore d'une autre partie des fonctionnaires. L'argument était qu'il fallait réparer l'inégalité entre les uns et les autres. Mais qui avait créé cette inégalité ? Au passage, il y a toujours des français (le sont-ils vraiment puisqu'ils ne veulent pas l'égalité avec les autres ?) qui n'ont pas été touchés par la "réforme moderne" des 40 ans : les députés et les sénateurs entre autres !
Voilà que X. B. nous la rejoue avec la retraite à 70 ans, les fonctionnaires seulement à 65 ans et librement dans la modernité s'il vous plaît. Mais pour qui nous prend-il ? Va-t-on encore une fois se laisser endormir par son ton patelin, son vocabulaire perverti (réforme = régression, liberté = néo-libéralisme, moderniser = affaiblir,...) ?
"Français, vous avez la mémoire courte" a déclaré Pétain (pardon pour la citation de cet individu ici). Ceux qui nous gouvernent l'ont bien écouté et ils nous prennent pour des ....
Sujet fort interessant, certes, mais je ne vois pas du tout le rapport avec @SI, ni avec les media en general ? ? ?
Quelqu'un peut-il m'eclairer ?
Je me permet de citer un commentateur du Monde:

je propose la nationalisation du Crazy Horse et la mise à la retraite d'office des danseuses à 70 ans comme pour les hôtesses de l'air.


Mieux vaut en rire...ou encore se bouger. C'est aussi faisable en rigolant.
et si cette annonce n´était qu´un fumigène pour faire passer les mesures consternantes et concernant les stock options et parachutes dorés ?
les parachutes dorés ne seront taxés qu´à partir du premier million d´euro, parait-il, et on entend d´un autre côté qu´on veut les limiter à ...un million d´euros .


Cela dit, que des gens veuillent VRAIMENT continuer à travailler, cela peut se comprendre. prétendre que des gens meurent parce qu´ils sont à la retraite comme le dit notre très libéral PG*** est aberrant. ce qui est inquiétant, c´est que ce genre d´annonce vienne de ce genre de gouvernement. nous avons toutes les raisons d´ètre inquiets de le voir s´enfermer dans son autisme ultra libéral et continuer à appliquer le petit manuel du parfait capitaliste alors que tout s´effondre autour de lui.
c'est pas le tout de dire qu'on va travailler jusqu'à 70 ans, encore faut-il qu'il y ait du boulot pour tous et vu les chiffres du chômage on en doute....

ou, pour les domaines où il y aurait du boulot, encore faudrait-il embaucher et les payer correctement (exemple : infirmière à l'hôpital : durée de vie = 5 ans !! et pour cause : débordée, exploitée, sous-payée et par qui ??? par l'Etat son employeur ! d'ailleurs elles attendent toujours le paiement des heures supp., argent que Mame BACHELOT disait pourtant avoir dans ses poches sic !! voilà déjà....... combien déjà.... 8 mois ???argggggggggggggh)

sans doute idem dans l'enseignement..

les premiers à gicler en cas de débauche ou délocalisation : les "pré-vieux" mis d'office à la retraite,

etc, etc...

et pourtant, sans complexe, voilà notre "gentil BERTRAND" qui vient porter la parole de son dieu et maître...... pour voir..... en attendant que notre suprême reprenne le sujet en main, et se remette à brasser l'air ...... en personne (c'est vrai qu'il le fait mieux que quiconque !)
A 50 ans une partie des fonctionnaires sont déjà à la retraite (un peu fragiles ces fonctionnaires)

Mon propre grand-père a travaillé à mi temps jusqu'à 85 ans (il s'occupait de brevets d'invention) et puis il est mort de chagrin, moins d'un an après avoir perdu sa femme qui était aussi ma grand-mère...

C'est curieux comme les Français rêvent de ne rien foutre, peut-être parce qu'ils n'aiment pas leurs métiers,

Ou parce qu'on leur a fait croire que le travail est une malédiction,

Que "Le travail c'est la santé, rien faire c'est la conserver !"

Hélas la réalité est moins simple : beaucoup de jeunes retraités cassent leur pipe très vite, tout simplement parce qu'ils se font chier comme des rats morts,

En général quand on n'a plus de raison vivre, on meurt !

***
Nous serons encore en parfait état pour travailler à 70 ans. Merci de nous l'expliquer M'sieur Xavier Bertrand.
http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=411&FP=65424347&E=2K1KTSNXC2V7&SID=2K1KTSNXC2V7&New=T&Pic=223&SubE=2C6NU0G61E2V
J'ai l'impression que les forumers pensent qu'ils vont travailler jusqu'à 70 ans alors qu'un des maux français me paraît être le fait que les salariés risquent d'être "sans travail" (virés, licenciés) à partir de 50 ans déjà (en dehors du monde politique ) !!!

Si on est dans un contexte de plein emploi alors la possibilité de travailler longtemps sur la base du volontariat ne sera pas aberrante ( comme l'a été le cas de Luc Montagnier (Prix Nobel cette année) qui s'est vu notifié l'arrêt en France (il y a plusieurs années déjà) pour limite d'âge et ai du poursuivre ses travaux aux USA)
On va travailler jusqu'à la mort comme au Japon. C'est pour pouvoir fermer les maisons de retraite ?

On n'arrête pas le progrès !
nous voilà enfin libérés du carcan de la retraite ...
Voter cette mesure ( qui équivaut à travailler "ad vitam eternam" ) la veille de la fête des morts...n'est-ce pas là le vrai symbole que la doite nous met devant les yeux ?
Tu travailleras durement, longuement, jusqu'au jour de ta mort, jusqu'à l'épuisement de tes forces, jusqu'au cimetière... Allons plus loin: demandons à nos députés UMP d'annuler tout age limite de départ à la retraite, d'annuler toute limite à la durée hebdomadaire du travail, d'annuler toute idée de repos hebdomadaire, de congés, de vacances! Pourquoi ?

parce le temps "libre" est propice à la découverte de la vraie subversion : le plaisir de vivre, tout simplement, qui ne peut qu'amener les gens à un rejet massif de la société qu'on veut nous imposer.. ah, l'éloge de la paresse, voilà le vrai programme pour résister !

Résistons, alors, violemment, par la lenteur et en regardant les nuages, la mer , les petits oiseaux et les beautés du monde !!!
Ils ont travaillé, à l'Assemblée ? Alors la vraie nouvelle c'est ça (au sens étymologique)... Parce que d'habitude c'est ça :

Séance de travail à l’Assemblée

Et puis, remarquez, faire un poker avec les copains ou une partie de pétanque, c'est du travail aussi, tout dépend de la définition que l'on donne au mot, en fin de compte !

Et le fait qu'ils n'aient pas taxé leurs petits camarades de cours de récréation (accessoirement pourvoyeurs de fonds de campagne électorale ou de pots de vin en échange de marchés publics) ce n'est pas une nouvelle, c'est comme d'habitude...

Au fait, Xavier Bertrand, c'est bien lui qui travaillait plus pour gagner plus, quand il était bébé...

Bébé Cadum évidemment

Quel bel enfant ! C'est un peu moins bien à son âge mais il est toujours très propre sur lui, bien rasé et bien coiffé (pas comme Daniel Schneidermann qui ne connaît que le pétard pour ses cheveux !)

***
Merci Mister Daniel... C'est quasi un supplément à l'année sans mensonge décidé par un ostrogoth dont vous avez évidemment entendu parler...
@ Ptilou : le pilote de 65 ans et l'hôtesse de l'air de Parkison United Airlines vous disent mange. Y'en a marre de ce racisme anti "vieux"...
Espérons que les électeurs se rappelleront les décisions de leur député en 2012 !
Le devoir des @sinautes sera de les leur rappeler !
D'ici là, bon courage ...
Alors que Nicolas Sarkozy parcours la planète en hurlant qu'il faut tout changer, en France il ne change pas de politique. La casse sociale se poursuit, la lutte des classes également, mais comme le dit Warren Buffet, "nous les riches sommes en train de la gagner".
La complaisance des journalistes à l'égard des hommes politiques et des puissances d'argent, est comme celle des chiens vis-à-vis de maîtres remplissant leurs gamelles. On comprend mieux dans ce contexte l'urgence de la réforme de la presse, à coup de subventions et de concentration, pour maintenir la dépendance des médias.
Mentir et tromper le peuple, voila le pacte qui semble sceller l'union des élites de ce pays. Ils ont déclaré une guerre totale aux citoyens français, pour que nous ne puissions plus nous soigner, n'ayons plus de loisirs, ni de retraite, offrions notre temps de cerveau disponible à la publicité et la propagande, sans parler des relents xénophobes de cette politique, avec un record d'expulsion annoncé récemment.
Prendre aux pauvres pour donner aux riches. Quel ambitieux programme que rien ne peut changer, pas même une crise sans précédent depuis presque un siècle. Pendant ce temps là, messieurs Bolloré, Bouygues, Lagardère et consorts capturent la création de richesse par 60 millions de français à leur profit. Et ils y sont encouragés par le pouvoir politique. Comment disaient Yves Montand et Libération déjà ? Ah oui c’est vrai, ils disaient Vive la crise
J'imagine le pilote de ligne alzheimerien à 65 berges ou l'hôtesse de l'air parkisonienne servant les plateaux repas sur les beaux avions A380 avec le nouveau slogan de Bertrand : la France at its best !
Mais pourquoi la taxation des stock-options a-t-elle été rejetée ?
C'est une mesure de bon sens !!!!!
Même la droite fait semblant d'être d'accord !!!!!!!!


merci daniel

où @si, site d'analyse des médias, prend la place des médias d'informations
"...la taxation des stock options, des parachutes dorés et des actions gratuites, aurait permis de mettre trois milliards d'euros par an au pot de la sécurité sociale. Or, ces dispositions ont été partiellement rejetées."

J'aurais plutôt écrit qu'elles ont été rejetées dans leur quasi-totalité, puisque seuls les parachutes dorés à partir d'un million d'euros (!), seront soumis à cotisation...
La "droite régimaire" au sommet de sa forme : chaque jour une nouvelle enculade.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.