36
Commentaires

Pour illustrer le plaisir féminin, Ebdo reste classique

Une bouche de femme rouge carmin. C’est la Une d'Ebdo ce vendredi 26 janvier, qui consacrait cette semaine son troisième numéro à la question du plaisir féminin avec pour titre "Au plaisir des femmes. La nouvelle éducation sexuelle". Représenter le plaisir sexuel féminin par des lèvres maquillées : Ebdo n'est pas le premier à avoir eu l'idée.

Commentaires préférés des abonnés

Bienvenue !

Ce serait intéressant de comparer avec la façon dont on illustre le plaisir masculin.

Au pif, je dirais qu'il y a des chances pour qu'on représente AUSSI des femmes.

Très chouette article. À noter que la 3e photo de couv des Inrocks est un plagiat d'une photo de Ralph Gibson datant des années 70-80 (à la louche). L'originale est par là.

(...)

J'en rajoute -décidément ça bouge - :ASI est soucieux de mon bien-être : je déteste le "j'aime"; hé bien tant mieux, je ne peux plus dire que j'aime!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Derniers commentaires

- Troll on -

Suggestion de représentation du plaisir sexuel féminin : une chute d'eau.


Curiosité : et le plaisir sexuel masculin on le représente comment? Avec un baobab?

:D

du cul pour un magazine de bobo pas étonnant , chez eux les mâles sont tout puisant tout en donnant l'illusion d'être cool ... @SI qui fait des articles sur l'EBDO pour leur faire de la publicité .. Vous etes payé combien pour nous fourguer ce canard ? , un truc de bobo payant qui n'a rien en info ....

Je reste quand même sur le cul de toute cette ignorance..! Au XXIe siècle!

A 19 - 20 ans je savais tout ça et me lançais dès mes 21 ans dans l'exploration de toutes les facettes de la sexualité avec ma première femme. C'était au début des années 70.

Merci "Union" le magazine, que j'avais découvert à 18 ans, à ... l'Armée.

à MaxLecolo


Je ne pense pas qu'il s'agissait d'un article à charge contre ebdo

Je ne l'ai pas lu ainsi

Mais d'un constat sociétal. Notre société en est encore là, particulièrement en France.


Heu.... Donc c'est décidé : vous allez taper sur chaque numéro d'Ebdo !! Et cette fois avec un argument massue : il n'ont pas mis un clitoris en couverture... Quelle honte !!! Alors que c'est bien connu, depuis que la presse existe, lorsqu'elle parle du plaisir masculin, les couverture se parent d'un sexe en érection ! 

Que ce numero soit un pretexe a la representation du plaisir feminin dans la presse au sens plus generale, je veut bien, mais dans ce cas là, c'est un travail baclé (et les inrock sont hors sujet car les titre sont "sexe" et pas "plaisir féminin")

@Nino oui c'est exactement ce que je disai  :-) la console javascript est pleine d'erreur et c'est donc le site qui bug sévère au niveau des commentaires (entre autre).

A Fifi, Bruanne, Anthony, Vincent, François, Paul et les autres...

Je n'ai installé absolument aucune extension et sous Chrome, les réponses sont également inaccessibles, le petit accent circonflexe bougeant seulement dans un sens ou dans l'autre, sans proposer de lecture supplémentaire.

Donc, ce n'est pas lié à Gemp ou quoi que ce soit.

Et pour les futures et fantasmées améliorations à venir, voici un désagrément qu'il serait souhaitable de supprimer : lorsque A répond à B qui lui-même a répondu à C, lequel a répondu à D et ce dernier à E, il faut cliquer autant de fois que de niveaux (ici 4) pour afficher le fil de la discussion.

J'en rajoute -décidément ça bouge - :ASI est soucieux de mon bien-être : je déteste le "j'aime"; hé bien tant mieux, je ne peux plus dire que j'aime!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

@fifi : non rien à voir avec l'extension... celle-ci a d'ailleurs été désactivée (de force) par son concepteur. Normalement elle ne doit plus fonctionner chez vous. Là il s'agit d'un bug sur le site.

A Bruanne et Anthony : moi aussi, je suis victime de ce machin-chose; alors, sur les conseils donnés sur un autre fil, (puisque forum il n'y a plus) j'ai essayé de le désactiver. Mais, site tout en anglais, mes souvenirs sont trop lointains. J'ai déjà lancé un appel au secours sous un autre article, mais pas de réponse - ou je n'ai pas su lire des réponses éventuelles. Aurai-je plus de chance cette fois? Merci aux âmes charitables.

@alain-b, Bruanne, etc: En effet, plus du tout de réponses visibles aux commentaires.

(Et toujours TOUTES LES AUTRES PUBLICATION en page d'accueil.)

Voici comment les Suédois l'illustrent

@alain-b , @Bruanne : c'est une vengeance de @gemp hehe

@ Bruanne  

En effet, c'est cassé.                

Rectif : dans une symbolique abstraite Homme-Femme (tout dépend comment on regarde l'écran, par ex. si on fait le poirier)

à Bruanne, 


la petite flèche en dessous des commentaires ne sait plus que cligner de l’œil pour le plaisir

dans une symbolique abstraite Femme-Homme


mais tout cela n'engendre plus de réponses


Nota: Firefox Version 58.0.1

ça ferme, la nuit, les "réponses" aux commentaires ? ;-)

Là, tout de suite, impossible de les afficher, c'est frustrant !


Très chouette article. À noter que la 3e photo de couv des Inrocks est un plagiat d'une photo de Ralph Gibson datant des années 70-80 (à la louche). L'originale est par là.

Sans oublier les fleurs de Georgia O'Keefe...

Bienvenue !

Ce serait intéressant de comparer avec la façon dont on illustre le plaisir masculin.

Au pif, je dirais qu'il y a des chances pour qu'on représente AUSSI des femmes.

Ebdo reste classique ?… oui, effectivement essayez de mettre à la place des lèvres rouges, les illustrations de clitoris qu'il y a à la fin de l'article d'ASI et vous comprendrez pourquoi l'ebdo choisit des lèvres. C'est une couverture d'hebdo qui en est au numéro 3 et doit attirer le regard… c'est pas un manuel d'anatomie.

Dans l'article ils expliquent que la majorité des femmes n'arrivent pas trop à dessiner le clitoris, quand aux hommes, tout cela doit être encore plus abstrait… et donc de reprocher à un magazine de ne pas illustrer un sujet par quelque chose de quasi inconnu, la question paraît surréaliste !

Je ne connais pas les chiffres, mais j'ai l'impression que ce numéro 3 s'est mieux vendu que le 2 qui avait une couverture classique. 

Étonnant de taper comme vous le faites (une chronique de DS) sur un journal qui commence à peine…

On a quand même en une des Inrocks, un des acteurs porno gay français les plus connus en France mais aussi à. l'international, qui n'est autre que François Sagat, qui partage la couverture avec une femme qui pour une fois n'est pas nue alors que lui l'est. Tout ne me semble pas à jeter personnellement. 

Le clitoris 
(extrait de La femme


Blotti sous la tiédeur des nymphes repliées
Comme un pistil de chair dans un lys douloureux
Le Clitoris, corail vivant, cœur ténébreux,
Frémit au souvenir des bouches oubliées.

Toute la Femme vibre et se concentre en lui
C’est la source du rut sous les doigts de la vierge
C’est le pôle éternel où le désir converge
Le paradis du spasme et le Cœur de la Nuit.

Ce qu’il murmure aux flancs, toutes les chairs l’entendent
A ses moindres frissons les mamelles se tendent
Et ses battements sourds mettent le corps en feu.

Ô Clitoris, rubis mystérieux qui bouges
Luisant comme un bijou sur le torse d’un dieu
Dresse-toi, noir de sang, devant les bouches rouge


Pierre Louyïs

Merci Alain·e Korkos·e !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.