107
Commentaires

Pour défendre les néonazis, Trump pioche (encore) dans la matinale de Fox News

Et Trump remit sur le même plan néonazisme et antiracisme. Au cours d'une conférence de presse mouvementée, tenue ce 15 août dans la Trump Tower, le président a estimé qu'il y avait des "gens biens" parmi les manifestants d'extrême droite présents à Charlottesville, où une militante antiraciste a été tuée. Pour se défendre, Trump a pioché dans sa matinale préférée, celle de Fox News, où une polémiste avait fait une comparaison historique absurde sur l'esclavage.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

"Au moins 27 civils ont été tués dimanche [20 août 2017] dans des raids aériens de la coalition antijihadistes dirigée par Washington sur une zone résidentielle de Raqa, fief du groupe Etat islamique en Syrie, rapporte lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Sept enfants figurent parmi les victimes de ces frappes qui "ont frappé le secteur densément peuplé d'al-Badou dans le centre-ville" de Raqa, cible d'une offensive d'envergure d'une alliance arabo-kurde appuyée par les Etats-Unis, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

L'OSDH, qui dispose d'un large réseau de sources à travers la Syrie en guerre, avait recensé dimanche 17 morts, mais le bilan s'est alourdi après la découverte de cadavres sous les décombres.

Ce bilan porte à 125 le nombre de civils tués depuis une semaine dans des frappes de la coalition sur Raqa, la "capitale" de l'EI en Syrie, d'après l'OSDH".
Comme l'explique très clairement cet article (en anglais), toute cette affaire de statues ne tourne pas autour de la "vraie" guerre de sécession, mais de la mise en place de la ségrégation dans les années 1890:
https://www.nytimes.com/2017/08/20/opinion/confederate-statues-american-history.html?action=click&pgtype=Homepage&clickSource=story-heading&module=opinion-c-col-left-region®ion=opinion-c-col-left-region&WT.nav=opinion-c-col-left-region

S'il ne fallait en retenir que quelques phrases:
Like all monuments, these statues say a lot more about the time they were erected than the historical era they evoke. The great waves of Confederate monument building took place in the 1890s, as the Confederacy was coming to be idealized as the so-called Lost Cause and the Jim Crow system was being fastened upon the South, and in the 1920s, the height of black disenfranchisement, segregation and lynching. The statues were part of the legitimation of this racist regime and of an exclusionary definition of America.
et
Historical monuments are, among other things, an expression of power — an indication of who has the power to choose how history is remembered in public places.
"Des gens bien[s]s[/s]"
En tant qu'adjectif "bien" est invariable, contrairement à "bon".
Il me paraît approximatif d'écrire que l'anti-esclavagisme est né dans les années 1820. Les États du Nord l'ont aboli entre 1777 et 1804, tout de même.
Et voilà !
C'est parti!
Les fachos vont manifester à Boston pour la Liberté d'expression - la rigolade :-(
Tous les Nazis d'Europe se rassemblent dans un raout monstre dans la banlieue de Berlin
Dans les deux cas, grosse mobilisation Antifas. Donc baston assurée, médiatisation assurée et PUBLICITE assurée...
Que du bonheur!
Personne pour se dire, laissons ces cons hurler dans le désert dans l’indifférence et sans médiatisation?
un papier intéressant par ici :

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2017/08/18/31002-20170818ARTFIG00199-la-guerre-de-secession-americaine-ne-peut-etre-reduite-a-un-conflit-pour-ou-contre-l-esclavage.php
"il y a des gens bien des deux côtés".
Oui, mais il y a un côté où il faut beaucoup chercher pour en trouver...
Ce qui 'na pas été compris ici par ceux qui défendent la position de Trump, ou qu'ils ont volontairement voulu éviter de comprendre, c'est que le General Lee est une statue érigée bien après la guerre de Sécession et au moment de l'entrée en vigueur de certaines lois racistes comme les lois Jim Crow. Ces statues viennent promouvoir l'idée d'un Sud qui prendrait sa revanche... Pour eux, la guerre de Sécession n'a pas cessée, c'est sûr.

Les statues de Washington symbolisent au contraire l'union des USA, et cette union des USA s'est constituée au cours des temps par l'inclusion de tous les citoyens quelles que soient leur origine ou leur religion.

Et c'est pour cette raison que les animaux de violence qui reprennent le bonne tradition macabre et funéraire du déambulage à la torche (tradition nazie ou cuculseclan) sont si attachés aux statues de General Lee et consort. Au passage, un humoriste Américain a justement remarqué que nos nazis-suprémacistes blancs tous défilent avec des torches Tiki des îles polynésiennes. Nos racistes n'ont pas trouvé mieux dans l'arsenal de leur culture racialo-hygiéniste : ils sont obligés de se résoudre à d'autres cultures.

Et donc Trump fomente une nouvelle guerre civile. Mais est-il besoin de lui rappeler les chiffres ? Les tarés qui ont défilé à la lumière cafardeuse des torches ne sont qu'une minorité
Je comprends pas, quand c'est en Europe qu'un fondateur d'un parti nazi devient président de parlement tout va bien et il est reçu au plus haut niveau des instances...
ça gêne visiblement personne. Les marches au flambeau en Europe, ça passe.
Et puis quand Trump promet une intervention armée contre un gouvernement élu, et donc contre le peuple qui l'a élu, (déclenchant des manifestations de soutien qui n'entrent pas dans le récit des médias occidentaux) c'est cool et beaucoup moins grave que ses déclarations de white supremacist.
Et @si suit.
Cette presse 'à sens unique' ici est en train de repeindre les médias de 'propagande' comme RT en dissidence.
D'autant que la comparaison historique ne tient pas. Les militants antiracistes ont, en effet, beaucoup moins de raisons d'en vouloir aux statues de Washington et de Jefferson, qu'à celles de Lee et de Jackson. Si les deux pères fondateurs et premiers présidents des États-Unis possédaient aussi des esclaves, dans le cadre de la gestion de leurs plantations, c'était avant que le mouvement anti-esclavagiste ne naisse, dans les années 1820.

Alors ça c'est pas mal. C'est un truc de lire ça. Mais j'imagine même pas ce que ça doit être de l'écrire. Ca sonnait vraiment comme un argument dans votre tête quand ça vous est venu, Robin Andraca ?

Et les juifs exterminés tant que le reich était aux affaires c'était pas un motif de rancoeur ?

Non attendez, je retire, le point Godwin, pardon. Il n'y a qu'à parler de l'extermination des indiens (légales). D'ailleurs, que reproche-t-on à Bachar El Hassad ? Certes il torture, mais chez lui, ce n'est pas illégal. La suffisance des victimes, vraiment...

Et puisque coté empathie c'est l'électro cardiogramme plat, testons le cerveau : vous pensez vraiment qu'après avoir virer les statuts de généraux qui ont soutenu l'esclavage, à aucun moment, aucune association dans les vingt prochaines années ne va demander la même chose pour les propriétaires d'esclaves ?

Et ne vous méprenez pas : personnellement je trouve qu'elles auraient raison. Une statut est une célébration historique d'un modèle. Oui, ça me semble problématique de célébrer quelqu'un qui était esclavagiste. D'autant qu'à l'époque, certain(e)s refusait déjà d'avoir des esclaves. Montesquieu l'avait critiqué dès 1748. Washington l'avait probablement lu.
D'autant que la comparaison historique ne tient pas. Les militants antiracistes ont, en effet, beaucoup moins de raisons d'en vouloir aux statues de Washington et de Jefferson, qu'à celles de Lee et de Jackson. Si les deux pères fondateurs et premiers présidents des États-Unis possédaient aussi des esclaves, dans le cadre de la gestion de leurs plantations, c'était avant que le mouvement anti-esclavagiste ne naisse, dans les années 1820. A une époque où le sujet n'était pas encore sur la table. Difficile, dès lors, de les mettre sur le même plan que Robert E.Lee et Stonewall Jackson, qui ont activement combattu pour les États sudistes confédérés, favorables à l'esclavage pendant la guerre de sécession (1861-1865).

Ah oui ils avaient des esclaves mais c'était avant, à l'époque ça ne choquait personne on ne peut pas leur en vouloir. Non mais vous êtes sérieux là ? C'était pas grave d'avoir des esclaves en 1780 parce que ce n'était pas "sur la table" mais alors en 1860 houlala ça ne passe plus. Vous vous rendez compte de l'absurdité de votre paragraphe ? Je vous signal au passage que la France à aboli l'esclavage en 1791, c'était pas 40 ans après hein donc on pouvait déjà considérer que la question était "sur la table".

Washington et Jefferson étaient des grosses merdes d'esclavagistes qui ont battis leurs fortunes sur la traite des êtres humains et OUI il faudrait enlever leurs statues partout où il y en a. En soulignant leur ressemblance avec Lee et Jackson Trump souligne bien involontairement les bases pourries sur lesquelles ont été fondés les Etats-Unis.
Voilà ce qui arrive quand on donne la parole aux petits-fils de tenancier de bordel, aux fils de mafiosi du bâtiment, aux escrocs qui font croire qu'ils sont merveilleux en gestion de leur fric quand en fait ils accumulent faillites sur faillites et ont fait fructifier leurs avoirs des centaines de fois moins que les autres dans les mêmes circonstances

Tucker Carlson, l'abruti de service, dit "Je vois la même chose à gauche. Je vois des gens avec des pancartes attaquer des suprémacistes blancs. Pour eux aussi, c'est une question raciale. Ils ont l'air tout aussi obsédés par les questions raciales et en colère que les gens qu'ils combattent"
Sauf que, pauvre abruti, la victime est blanche et donc ta démonstration est nulle à...
Faut arrêter de parler de gens bien et de gens méchant. Je pense que ce que Trump veut dire, de manière très maladroite (probablement pour ne pas froisser son électorat aussi), c'est que la violence ne résout rien. Et que des deux côtés il y a des gens qui expriment leurs idées dans le calme et qu'il y a des perturbateurs des deux côtés.

Je ne supporte pas cette gauche extrémiste, qui clôt le débat car c'est elle qui a raison.

Bien sûr qu'elle a raison sur le racisme et l'esclavagisme, mais ça c'est mon point de vue. L'attitude de cette gauche attise la violence et empêche toute discussion entre tous les partis.

Mais ça, ce n'est que mon avis.
La perte de repères ! C'est fou, ça !
Ce mec ne veut rien comprendre à rien. Le néonazisme et l'antiracisme sont à mettre sur le même plan. Et puis quoi encore ?
Dans les médias, ce sera Une heure pour les noirs ! Une heure pour les nazis !

Les USA (et pas qu'elles) sont en phase de dépression aigüe, il est temps de soigner tous ces fous furieux....
Le néonazisme et l'antiracisme sont à mettre sur le même plan.

Ce n'est pas ce que je comprend.
Le comportement des deux camps est aussi répréhensible l'un que l'autre et il y a des gens biens et des enfoirés dans les deux camps.
Il me semble que c'est un appel à la raison.
Il n'y a pas de camp des |Bons| ni de camp des |Méchants|. Il y a des gens qui ne sont pas d'accord et sont prêt à s'entretuer. Vous voudriez que le Chef d’État prenne parti contre la moitié de sa population? Réécoutez les propos des hommes politiques français au sujet des électeurs du Front National.
Maintenant, avis personnel: que les USA sombrent dans la guerre civile m’indiffère et pourrait même me satisfaire. Comme ça ils arrêteront d'emmerder les Restes du Monde. Mais bon, je sais que ce n'est pas gentil et que ça fâche certains...
Pauvre Tatanka. " Il y a des gens biens et des enfoirés dans les deux camps;". Pauvre Tatanka.
Mon pauvre Aloys, je suis sûr que dans votre entourage vous avez un type très bien, gentil, serviable, bon père et tout, qui vote FN et abhorre les basanés (pour des raisons qui lui sont propres) sans que vous le sachiez...
Alors cherchez, traquez et surtout éliminez avant d'être contaminé...
pauvre con
J'en suis probablement un autre, parce que j'en connais (même si j'évite de les fréquenter), des types très bien, gentils, serviables, bons pères et tout, qui votent FN et abhorrent les basanés.
Ca me navre, mais que faire? Les éliminer?
Le truc le plus rigolo dans l'histoire c'est que je suis un basané avec d'excellente raison d'être anti esclavagiste... :-)
Mais bon quand la "passion idéologique" est de mise, la Raison disparait.
Quelle sont ces excellentes raisons ?
J'ose espere que vous n'allez pas me dire que c'est parceque vous etes basane, sinon vous devenez a mes yeux un raciste puisque vous utilisez un argument racial pour expliquer un comportement.
Que Tatanka soit " basané" l'autorise à dire certaines conneries que le blancos gaulois ne peut proférer que de manière obscène. Je ne crois absolument pas à un " racisme à l'envers", de même que la symétrie gauche-droite m'a toujours paru définir la droite.
Les deux continents comptant le plus d'esclaves seraient l'Asie et l'Afrique : l’Inde (14,3 millions de victimes de l'esclavage), la Chine (3,2 millions), le Pakistan (2,1), l’Ouzbékistan (1,2), la Russie (1,1) ; puis le Nigeria, la République démocratique du Congo, l’Indonésie, le Bangladesh et la Thaïlande. En pourcentage de la population, les pays comptant le plus d'esclaves seraient la Mauritanie (4 % ; l'esclavage y est héréditaire, les Maures noirs étant esclaves des Maures blancs (arabo berbere) de génération en génération), l’Ouzbékistan (3,97 %), Haïti, le Qatar, l’Inde, le Pakistan, la République démocratique du Congo, le Soudan, la Syrie, et la Centrafrique

Qui sont les 4 derniers pays a abolir l'escavage ?
1968 : abolition de l'esclavage en Arabie saoudite
1970 : abolition de l'esclavage au sultanat d'Oman
1980 : la République islamique de Mauritanie. Cependant, la loi ne reçoit pas alors son décret d'application pour cause de contradiction possible avec le Coran, puisque celui-ci légifère sur l'esclavage et donc de ce fait l'admet. Il resterait au moins 100 000 esclaves dans ce pays de nos jours
1992 : abolition de l'esclavage au Pakistan. Cependant les législatures provinciales devaient encadrer la loi générale mais n'ont jamais été adoptées. Les comités de vigilance qui devaient contrôler l'application de la loi n'ont pas été créés non plus


Donc par exemple, un blanco-gaulois issue d'une famille blanche, pas riche, est donc moins habilite a dire des conneries concernant l'esclavage et le racisme que les basanes en se basant uniquement sur des criteres de couleur de peau.

Et bien soit votre Racisme suinte a travers votre affirmation soit vous n'avez aucune idee du fonctionnement du monde passe et actuel.
C'est beau la mondialisation, ça permet de renvoyer tout "basané" de chez nous aux zones tribales du Pakistan pour lui dire de la fermer...

P.S. pour info, Bible catholique, 1ere épitre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens, chap. 7 :
"20 Que chacun demeure dans l'état où il était lorsqu'il a été appelé.
21 As-tu été appelé étant esclave, ne t'en mets point en peine; mais alors même que tu pourrais devenir libre, mets plutôt ton appel à profit.
22 Car l'esclave qui a été appelé dans le Seigneur est un affranchi du Seigneur; de même, l'homme libre qui a été appelé est un esclave du Christ.
23 Vous avez été achetés un grand prix; ne vous rendez pas esclaves des hommes.
24 Que chacun, frères, demeure devant Dieu dans l'état où il était lorsqu'il a été appelé."
Je ne comprends pas ce que vous cherchez a montrer avec une citation de la bible ?
C'est sans doute le fait que vous ayez des informations a priori fausse sur la Mauritanie et que vous renvoyiez ça à l'Islam qui m'a fait tiquer.

En Mauritanie, c'est le coup d'état de 2008 qui a mis un frein aux politiques contre les pratiques esclavagistes, et bloqué une loi de pénalisation de 2007, pas l'abolition de 1981. En 2015, une loi est passée : "La pratique est désormais considérée comme un crime contre l'humanité. Dans ce nouveau texte, adopté à l'unanimité, les pratiques incriminées sont plus nombreuses et les peines d'emprisonnement à l'encontre de ceux jugés coupables d'esclavage sont doublées".
Je ne sais pas qui aurait dit qu'il y a contradiction possible entre le Coran et la loi, ça ne m'étonnerait pas de gens de la caste dominante, style apartheid ou Général Lee, mais se faire plus archaïque que les officiels wahhabites ne mène pas loin dans le monde d'aujourd'hui.
Cf ce site de lutte contre tout ça : Association des Haratine de Mauritanie en Europe, l'auteur ne renvoyant pas ça à l'Islam mais disant des arabo-berbères (les "Maures blancs") : "ils ont transgressé l’esprit de l’islam, religion qui constitue le fondement de leur culture et de leur civilisation".

Ensuite, comme avec les chrétiens, le rapport entre les textes canoniques et ce qui en est fait dans l'interprétation légale dans le cadre d'un Etat, n'est pas de l'ordre de la contradiction mais de l'interprétation, chose standard dans l'Islam pour le passage des textes au fiqh pratiqué par les oulémas, droit islamique comme le droit canonique catholique, puis du fiqh au droit civil instauré par les gouvernants.

En matière d'archaïsme, pour rester dans l'ambiance américaine, vous avez l'équivalent chrétien : extrait de cette page de White Camelia Knights of the Ku Klux Klan :
"Why are so many people bent on promoting race-mixing and racial equality? Because, it is Satan’s goal to have us violate our Heavenly Father’s law on mixing our seed with the other people of the world.
(...) The inequalities of the Races have never been more apparent than that in the Bible. Here are just a few Bible scriptures:
Exodus 33:16 "So shall we be separated: I and thy people, from all the people that are upon the face of the Earth"
Leviticus 20:24 " I am the Lord they God which have separated you from other people"
Joshua 23:12-13 "If you do in any way go back and cleave unto the remnants of these Nations, even these that remain among you, and shall make marriages with them, and go in unto them and they unto you: Know for a certainty That there shall be snares and traps unto you, and scourges in your side and thornes in your eyes. Until ye perish off from this good land which the Lord your God has given you."

The list goes on and on: Deuteronomy 7:3, Proverbs 23:27, Psalm 144:11-12, Hosea 5:6-7. So We, the True Chosen people of God, the True Tribes of Israel, are commanded not to Race mix. We are NOT EQUAL IN THE EYES OF YAHWEH.
"
En fait j'avais meme pas fait attention avec la partie islamique et la mauritanie j'ai juste betement fait un copie colle d'un lien wiki.
L'Homme n'a pas entendue la religion pour pratiquer l'esclavagisme. En fait, la religion et/ou la "science" ne lui a servi/sert qu'a justifier son acte.

Dans votre citation sur l'islam vous oubliez de citer la phrase juste avant : "D’une part, les Arabes ont arraché du monde négro-africain des êtres humains qu’ils ont soumis et continuent de soumettre à l’esclavage. D'autre part....votre citation". Donc effectivement, le type ne renvoit pas a l'islam mais aux caractere racial en l'occurence les arabes (les basanes de chez nous).
D'ailleurs sur ces mes maures voila ce qu'il dit :

– Dans la société arabe de Mauritanie, il n’y a aucune différence entre un esclave (abd) et unHartani (affranchi). Le statut demeure le même pour les deux catégories, du fait de l’exploitation économique directe ou indirecte.
– L’origine de la personne détermine son statut à vie. La hiérarchie sociale est figée dans la société arabe de Mauritanie.

Comme au temps de l’Ancien Régime français, il y a des ordres : les guerriers (Béni hassan), les Marabouts (Zwaya) et les autres : griots, forgerons, Haratine et esclaves, etc.

A ce sujet, les Maures ont un proverbe assez significatif : « la différence entre un esclave et un affranchi est comme la distance qui existe entre le bas de la queue d’une vache debout et la terre. Lorsque la queue de la vache est longue, elle touche terre ». C’est dire qu’il n’y a pas de différence, dans l’esprit des esclavagistes et même dans celui des autres membres de la société, entre esclave et affranchi.

Juste en dessous du meme paragraphe sur la complexite de l'esclavagisme en Mauritanie : "Dans le passé les communautés négro-africaines ont aussi vendu des esclaves dans le commerce transsaharien. Il appartient aux descendants d’esclaves de cette communauté aussi de s’organiser pour leur propre émancipation. Il existe, en effet, une forme d’esclavage dans les sociétés négro-mauritaniennes. L’existence des castes impose, aujourd’hui, dans cette communauté, des inégalités statutaires entre individus qui sont communément admises." (donc les noirs de chez nous)

Le texte appui exactement sur ce que je disais au depart en reponse aux conneries de ce cher Strumfenberg qui voit dans l'esclavagisme blanco-gaulois une sorte de superiorite par rapport a celui pratique dans d'autre random pays-colore. La couleur de peau n'autorise pas a dire plus/moins de conneries concernant l'escavagisme puisque c'est un probleme de l'humanite et non un probleme de la civilisation blanche (continuons dans l'opposition des couleurs de peaux). Je considere comme du racisme primaire cette vision manicheene du monde en fonction de la couleur de peau.

Donc si il y a quelquechose a faire a propos des restes historiques francais de l'esclavagisme c'est en outre-mer qu'il faut aller le chercher, il y a avait une emmission sur@si la dessus (je retrouve plus le lien) ou le leader d'un syndicat ne demande pas des excuses (qui ne servent a rien) mais plutot qu'on leurs rendent une partie des terres.
Bon, ça a été discuté ailleurs, on a avec l'Europe une histoire spécifique par rapport aux esclavages "à l'antique" avec nos XVIIIe-XIXe qui ont déshumanisé, théorisé à coup de racisme "scientifique" jusqu'au nazisme, et on a toujours des gens (néonazis à Charlottesville...) qui s'accrochent à ça. Ce ne sont pas les mêmes problèmes que tous les coins du monde où perdurent des systèmes de caste et des restes de culture guerrière où les tribus s'esclavagisent les unes les autres, ni ceux de la xénophobie et du mépris de base qu'à le fort-riche pour les faibles-pauvres qui frappent à sa porte. Même si nos représentations sont censées avoir changer, combien pensent encore que "les noirs", "les arabes" etc. ont une sorte d'infériorité de nature, sont incapables d'accéder à la "civilisation" etc. ?
AHHHhhhhhhhhh c'est donc ca la fameuse difference qui fait que le blanco-gaulois doit se flageller jusqu'a la fin des temps alors que le type issue de n'importe quel pays peut librement proferer des conneries du moment qu'il n'est pas de couleur blanche. La putain de pretention a la superiorite naturelle qu'ont eu les occidentaux pendant plusieurs siecles et qui perdurent dans de rare cas (meme si elle est combattu farouchement) jusqu'a aujourdhui.

Desole mais j'y crois cacahouete que l'escavagisme ou le systeme de caste qui a eu lieu ou qui est present ailleurs qu'en occident n'incluait/us pas cette notion de superiorite naturelle d'etres humains sur d'autres. Rien qu'avec le systeme de caste Indien, on trouve en France des Indiens qui se sentent superieurs a d'autres Indiens car ils viennent d'une caste superieur (et ca peu importe le rang social). La seule grosse difference que je vois est que l'esclavagisme americain/europeen a ete realise a une large echelle, une sorte d'industrie de l'esclave. Mais encore une fois, ne me dites pas que l'arabo berbere (blanc) qui va piocher ses esclaves dans les communautes negro-mauritaniennes (noirs) n'est le resultat que de butin de guerre tribaux et non d'un racisme extremement fort.

Quand bien meme, peu importe la justification philosophique de l'esclavagisme, le resultat est toujours la et un esclave reste un esclave avec tous ce que cela implique et cela dans tous les pays. On peut etre basane en ayant des descendants esclavagistes et blancs sans avoir d'histoire familiale liee a l'escavage. Pas besoin de ressasser le passe pour combattre le present et cela sans se rajouter des oeilleres en fonction de la couleur/religion ce que beaucoup ici font.
"des descendants esclavagistes"
.. je retire l'échelle.
Pourquoi donc, elle était sans barreaux...
"sans barreaux"
Ah, c'est pourquoi il avait besoin de vous comme avocat.
Non point, je crois qu'il y a méprise sur le sens de ma vanne!
Quoique avocat sans barreaux c'est comme un canard sans bavette...
Solution de facilité : dire c’est partout pareil, l’humanité est pleine de castes, de racisme, d'esclavagisme etc.
Solution plus sophistiquée : regarder comment ça marche ici ou là et ne pas considérer par exemple qu'un suprémaciste blanc et son drapeau nazi fonctionne comme un brahmane en Inde, un beydane en Mauritanie ou un membre de la chambre des Lords au Royaume-Uni même si ils invoquent une domination "normale".

Là, je remarque par exemple que vous utilisez "le blanco-gaulois", je ne sais si c'est un usage ironique dont vous vous distanciez ou si vous vous sentez pleinement concerné par cette catégorie mais si elle est toujours active et sous cette forme, avec "gaulois", ce n'est pas pour rien.

Aux USA, c'est différent : formulaire type, révision 2005, que donne l'Office of Personnel Management, agence indépendante du gouvernement responsable de la fonction publique du gouvernement fédéral des États-Unis.
Les cases où les gens sont censés se reconnaître :
> Are You Hispanic or Latino? (A person of Cuban, Mexican, Puerto Rican, South or Central American, or other Spanish culture or origin, regardless of race.)
> racial category :
- American Indian or Alaska Native : A person having origins in any of the original peoples of North and South America (including Central America), and who maintains tribal affiliation or community attachment
- Asian : A person having origins in any of the original peoples of the Far East, Southeast Asia, or the Indian subcontinent including, for example, Cambodia, China, India, Japan, Korea, Malaysia, Pakistan, the Philippine Islands, Thailand, and Vietnam.
- Black or African American : A person having origins in any of the black racial groups of Africa
- Native Hawaiian or Other Pacific Islander : A person having origins in any of the original peoples of Hawaii, Guam, Samoa, or other Pacific Islands.
- White : A person having origins in any of the original peoples of Europe, the Middle East, or North Africa
"

Peut-être considèrent-ils ces usages comme bénins parce que leur pays est fait de migrants, qu'il s'est bâti sur la mort du dit "autochtone", avec une dissociation de principe entre le politique institutionnel et les imaginaires des origines. Malgré les suprémacistes/nazillons qui fonctionnent sur les critères du racisme européen (les Juifs ou les Arabes ne sont pas leur "white"), ils ont l'air de considérer innocent de faire de la "ethnicity and race identification" sur des fiches d'Etat là où c'est interdit en France ou en Allemagne.

Tout ça, c'est lié à leur histoire, notamment leur héritage esclavagiste à eux, avec un apartheid toujours actif dans les années 50, les "Noirs" comme catégorie opérante ne serait-ce que pour leurs politiques anti-discrimination.
Notre histoire est différente, nous avons moins l'esclavage que l'antisémitisme et la colonisation comme mémoire active, c'est pour ça qu'on a du "gaulois" qui revient et quand on entend parler de "blanc", ça n'y intègre pas les Juifs ou les "arabes" (= berbères, arabes, turcs, perses etc. pour des groupes que le commun des anti-"arabes" ne distingue ni culturellement, ni géographiquement, ni par nationalité).

Mais méfions-nous de l'américanisation des esprits par leurs médias, leur pop-culture, le marketing communautaire, avec des remontées de mythes des origines, d'autochtonie, aux conséquences parfois grave quand le dit "autochtone" est le dominant, a les pouvoirs de police à son service. Ce n'est normalement pas dangereux quand ça reste juste culturel, séparé de droit des pouvoirs d'Etat et de fait dans les cultures minoritaires, qu'il n'y a pas d'option "nettoyage ethnique" disponible mais bon, méfions-nous : de nos jours, on a des dominants se sentant menacés par l'étranger et qui reprennent les rhétoriques du minoritaire pour se "défendre", un peu comme les suprémacistes américains ou les Sudistes se voyant perdants opprimés.
L'air de rien, Hitler s'adressait à une population se sentant elle aussi opprimée, humiliée, par le traité de Versailles, le complot judéo-communiste, etc. désireuse de se réaffirmer comme "great again".
Descendant d'esclave...
donc juste le droit de la fermer
Je n'ai donc plus rien a dire.
on s'en remettra.
merci, me voila rassure.
Ca me navre, mais que faire? Les éliminer?
Physiquement ? Bien sûr que non, mais de votre entourage peut-être oui, mais je n'ai aucun conseils à vous donner.
Je reconnais que mon post était quelque peu lapidaire, mais "l'appel à la raison" de Tatanka m'a bien irrité.
je comprend votre point de vu qui est pris, a tord comme une defense des idées racistes (derrière leurs bon mots, ils sont pas bien fut fut)
il est impossible de les changer Tatanka, plus vous essaierez plus il vous assimileront aux nazi d'une façon ou d'une autre .

ils sont dans le camps du bien, point barre.
que ce camp fasse plus de mort et engendre plus de souffrance que le camps qu'ils désignent comme le camp du mal , ils s'en branlent.
Avant tout, ils ont trouvé un bon prétexte pour vous insulter et exprimer leur haine.
Si le camps du bien fait plus de mort que celui qui est désigné comme le camps du mal ( vous avez des stats ?) ben j'en déduit que le camps du bien c'est aussi le camps du mal. Pfiou c'est vertigineux. Merci Jeanbat.
le fait est que mon propos est justement de critiquer ce manichéisme dans lequel vous êtes tellement englué.
que la guerre de sécession ne supporte aucune simplification de type gentils-méchants c'est une évidence...

Mais pour les évènements (ou "non évènement" comme dirait l'inénarrable Julot) dont il est question ici votre positionnement ne consistant à voir dans la dénonciation de ce crime (du moins par ici) que la manifestation de la bonne conscience "je suis Charlie" me heurte un peu. Mais c'est pas grave c'est à ça que sert un forum.
Moi, c'est la disproportion entre les morts dont on se soucie et les morts dont on se fout totalement qui me révulse.
les sanglots organisés par les grands médias.
En fait je répondais à Tatanka concernant notre échange sur le livre de Mc Pherson sur la guerre de sécession. Erreur d'aiguillage donc... Même si vous me semblez plutot d'accord tous les 2...
C'est-à-dire ? Quels morts vous sembleraient plus digne d'attention et pourquoi ? Refuseriez-vous que les grands médias organisent les sanglots pour eux ?
Quels morts vous sembleraient plus digne d'attention et pourquoi ?
je n'ai jamais dit qu'il y avait des morts plus ou moins digne d’attention, votre question est malhonnête .
C'est-à-dire ?
les dommages collatéraux par exemple.

Refuseriez-vous que les grands médias organisent les sanglots pour eux ?
je voudrais que les grands medias organisent leur propre enterrement, par crémation pour gagner de la place puisque leurs raisons de vivre est in finé le profit de ceux qui en détiennent les capitaux et non l'information qu'ils prétendent distribuer.
C'est rigolo, j'aurais tendance a penser que se promener avec un drapeau nazis suffit a décocher les cases "trés bien" et "serviable".

J'ai peut être des standards trop élevés :(
je suis sûr que dans votre entourage vous avez un type très bien, gentil, serviable, bon père et tout, qui vote FN et abhorre les basanés (pour des raisons qui lui sont propres) sans que vous le sachiez...

Et le type très bien, gentil, gna gna, va prendre sa bagnole et écraser quelques autres types très bien (?), gentils(?), gna gna (?) rien que parce qu'ils clament haut et fort leur refus du racisme.

Les points d'interrogation sont là pour le respect de la "symétrie".

Vous avez fumé quoi ?
Sauf erreur, Tatanka cite les propos de Trump. Où avez-vous vu qu'il les reprend à son compte?
Yes!
Si je me laissais aller à mes instincts primaires je souhaiterai la destruction physique de ces tarés de Nazis.
Mais
un: je sais que la haine appelle la haine
deux : il n'y a rien de plus séduisant que les opinions les plus connes - une connerie fait boule de neige bien plus facilement qu'un truc intelligent
trois : que les "racistes" et leurs sympathisants "xénophobes" sont bien plus nombreux où nous français non Hexagonaux
quatre : et que nous n'avons donc rien à gagner à prendre parti dans une affaire étrangère que certains ne montent pas en épingle sans arrière pensée.
Donc au nom de ma sécurité je préfère laisser des connards s'exprimer et révéler au grand jour le niveau de leur connerie (à moi d'en souligner l'opportunité, la débilité et l'abjection) plutôt que d'engager un combat physique que je ne suis pas sûr de gagner.

Et puis cinq et post scriptum: Mon sentiment est que loin d'être triomphantes les idéologies racistes sont plutôt déclinantes; c'est justement ce sentiment déclin qui les rend si agitées.
". Vous voudriez que le Chef d’État prenne parti contre la moitié de sa population? "
Même si votre estimation n'était pas fantaisiste, il le devrait. Ce serait prendre parti pour l'autre moitié et personne n'élit un président pour qu'il ne prenne pas parti.
Je crois que vous devriez refaire vos classes sur les Devoirs d'un Chef d’État. :-)
Il y a entre autres un truc du genre : "Maintenir l'unité de la Nation"
Autrement, je suis pour le démantèlement des États Unis d'Amérique. Qu'ils se regroupent entre États par affinité ou pas.
Maintenant ce que je souhaite pour les USA n'a aucune importance, je ne suis pas "US citizen" :-)

Je crois que vous devriez refaire vos classes sur les Devoirs d'un Chef d’État. :-)

Il y a entre autres un truc du genre : "Maintenir l'unité de la Nation"


En théorie.

Trump n'a jamais fait en sorte de maintenir l'unité de la nation.
Il désigne des boucs émissaires (les mexicains, les réfugiés, les musulmans, les démocrates, les gauchistes, les journalistes, ...)

Ce cas-ci est peut-être la seule fois où il n'a pas pris parti pour "son" camp unilatéralement... Et la raison est évidente.

Il arrive à défendre ses électeurs de l'alt-reich en rejetant la faute sur les contre-manifestants : c'est simplement aberrant.
Il y laisse à nouveau des plumes et des soutiens - et c'est tant mieux.

Bref, Trump en chef d'état qui prend de la hauteur ? Non.
Définitivement : non.
Donc, vous, citoyen français (?) êtes en mesure de destituer (au moins moralement) un Président US en exercice depuis quelques mois seulement et qui subit une tentative de coup d'état en permanence depuis son élection...
BRAVO!!!
Seriez vous capable de la même chose pour le notre..?
Vous parliez du fait qu'un président est censé maintenir l'unité de la nation. Trump ne l'a jamais fait. Il n'a jamais prétendu le faire.

Il a basé sa campagne sur ses punchlines, ses tweet assassins, son mépris envers ses opposants.
Son mandat est dans la continuité directe de sa campagne. Et il est aimé, ou détesté, pour ces même raisons.

Je n'ai parlé ni de morale, ni de destitution, ni de Macron.
Voilà voilà.
Sur la plupart des sujets importants la Nation est divisée*. Le président ne doit pas
prendre parti?
* Par exemple la loi travail pour laquelle il y a presque 50/50.
à Tatanka
Normalement j'aurais commenté votre commentaire comme Strumfenberg
mais comme il l'a fait je ne peux pas
et comme alin-b l'a fait j'aurais commenté votre second commentaire
je ne peux pas le faire puisqu'il l'a fait

alors il ne me reste plus qu'à m'en remettre à votre intelligence
ce qui n'est pas dans mes habitudes
et vous demander de regarder cette vidéo et me dire si vous maintenez ce que vous avez écrit
Je maintiens tout ce que j'ai écrit.
Des Nazis* hyper violents ont attaqué et tué un manifestant.
Ces tarés sont dangereux et devraient être mis hors d'état de nuire.
Mais je persiste à dire qu'appeler à l'action violente contre eux est le contraire de ce qu'il faut faire.
Le coup d'état en marche contre Trump utilise tout et n'importe quoi pour essayer de le virer, sans ce rendre compte que c'est le pays tout entier qu'ils mettent à genoux. Un conflit racial ouvert serait dévastateur.
Maintenant, comprenez que dans mon antiaméricanisme primaire, les Bons en guerre ouverte contre les Méchants au États Unis d'Amérique me convient tout à fait.
Que les Bons gagnent; ce qui n'est pas assuré.

Sauf que les prises de position des citoyens de l'Hexagone (dans un conflit qui ne les concerne pas) ressemblent fort à un désir de transposition du conflit ici, avec une puanteur que le parfum de bonne conscience à la Charlie ne masque pas. Je fais parti de ceux qui, de toute façon, ont tout à perdre dans un conflit ouvert: par mes origines, mes opinions et ma couleur de peau.
Alors si considérer la tentative maladroite de Trump d'appeler au calme fait de moi un Nazi, ya ka... :-)

* Pour moi il n'y a pas de Néo-nazis il y a des Nazis tout court.
"Sauf que les prises de position des citoyens de l'Hexagone (dans un conflit qui ne les concerne pas) ressemblent fort à un désir de transposition du conflit ici"
My Lord ! Vous n'y allez pas par le dos de la cuillère. Je suppose que réagir aux réactions de Trump contre la Corée du Nord est vouloir aussi une extension du conflit à la Brie et au Larzac

"la tentative maladroite de Trump d'appeler au calme" : S'il s'agissait d'un appel au calme, qu'en aurait-il été d'un appel à la violence, je suppose "Fire and fury". S'il y a une chose dont on ne peut taxer Trump, c'est de faire des tentatives. Il réussit toujours à ficher le bordel là où il passe, comme Attila, là où il passe l'herbe de ses golfs ne s'en remet pas car il la laboure avec son cart
Corée du Nord... Larzac...??? Classique du Trollage...
D'ailleurs je suis admiratif devant la capacité à détecter la vérité.. MDR :-)))
Une guerre raciale aurait plutôt eu lieu dans les années 60 au temps des Black Panthers.
Là, je crois que le problème, c'est qu'avec leur système de primaire ils ont élu une sorte de Marine Le Pen qui n'aurait pas eu à se distancier de son père. Trump ne lâchera pas ses amitiés particulières avec la ligne Breibart News (fan de Marion Maréchal-Le Pen) qui fait tampon avec les marges radicales, celles adeptes depuis longtemps des milices et du terrorisme intérieur.
En France, avec une Marine Le Pen présidente, l'aurait-on vu marquer ses distances avec une manifestation où se retrouveraient la ligne Marion Maréchal et quelques bons skins de base avec du tatouage nazi ? Sans doute si elle voulait réellement incarner ce qu'elle prétend être, mais ce n'est pas évident. En tout état de cause, si ça favoriserait l'expression raciste, il est probable que nos sociétés auraient quand même les réflexes pour globalement désapprouver. A mon sens, le trouble identitaire en reste pour l'instant à de l'expression nationaliste teintée de xénophobie, les Français d'abord ou America first, plus dans l'ambiance d'avant la guerre de 14 que celle des années 30 où de l'idéologie explicitement raciste se répandait comme option politique.
"Le coup d'état en marche contre Trump"
Décidément ils veulent le pouvoir partout.
Apres avoir compare la statue du XXe siecle du general Lee aux bouddhas millenaires d'afghanistan.
Dans l'episode d'aujourd'hui, Tatanka compare les membres du KKK, les supremacistes blancs et les nostalgiques des confederees aux electeurs FN.

Jusqu'ou ira t'il ?
Vous avez raison, je peux aller plus loin :-)
Je suis un fan du KKK, white supremacist et je souhaite que tous les niakoués, basanés, métèques et autres mal blanchis soient renvoyés chez eux ou foutu dans des camps (de travail, hein!) sur trois générations en remontant...*
Faut il vraiment admettre que certains ont un cerveau qui ne sert pas à grand chose, ou que l'idéologie et la politique seules dirigent leur intelligence..?
Mort de rire :-D

* yaurait des surprises... :-)
un noir plus intelligent qu'eux ( moins manichéen) ,ça passe pas.
Il n'y a pas de camp des |Bons| ni de camp des |Méchants|. Il y a des gens qui ne sont pas d'accord et sont prêt à s'entretuer. Vous voudriez que le Chef d’État prenne parti contre la moitié de sa population?

Il peut condamner par des mots la partie qui se pense supérieure pour d’obscures raisons génétiques.
Et qui sont très très loin de représenter la moitié de la population américaine.

(La majorité reste toujours lucide sur le bordel de ses gènes.)
Difficile, dès lors, de les mettre sur le même plan que Robert E.Lee et Stonewall Jackson, qui ont activement combattu pour les États sudistes confédérés, favorables à l'esclavage pendant la guerre de sécession (1861-1865).

Je sens que je vais être accusé d'être "white supremacist" MDR :-) mais cette phrase est tendancieuse. Elle donne un éclairage idéologique moderne biaisé sur une réalité triviale.
Ces deux hommes étaient des militaires combattant naturellement dans le camp de leur pays d'origine (les États confédérés). Le "activement" est manipulatoire - encore heureux qu'ils aient fait ce qu'on attend d'un militaire, sinon au peloton. Et le "favorable à l'esclavage" pas moins puisque totalement secondaire dans la motivation de défendre sa terre contre l'ennemi venu du nord.
Dans cette histoire, il est bien connu que l'esclavage n'a été qu'un prétexte même s'il a très bien servi la propagande du Nord.
Qu'on essaie pas de me faire croire que les soldats du Nord - blancs - sont allés massacrer des blancs dans le Sud pour libérer leurs frères noirs de l'esclavage. Ça se saurait. MDR :-)
En tout cas les copains, malgré votre volonté d'être honnête dans votre travail, le formatage vous donne bien peu de chance. Ya encore du boulot pour se sortir du "Catho Zombie" :-D
Comme disent beaucoup de medias français : les extrêmes, Mélenchon et LePen. Parfois à jouer à l'amalgame on se prend le boomerang en pleine face.
" les extrêmes se touchent" ( Pompidou-Plantu)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.