218
Commentaires

Porte, quarante ans plus tard

Silence ! Silence, dans la tranche du matin de France Inter, sur la mise à mort à ciel ouvert de Didier Porte.

Derniers commentaires

Le dézingage de Didier Porte (prenant pour prétexte le "mot de trop" martelé par l'humoriste dans son sketch) me rappelle la brutale suppression, en 1987, de l'émission "Droit de réponse", animée alors par Michel Pollac sur TF1, chaîne nouvellement privatisée et propriété de Bouygues, déjà grand bétonneur devant l'Eternel.
Du jour au lendemain, l'émission avait été déprogrammée et ses animateurs remerciés à la suite de la présentation à l'antenne d'un dessin de Wiaz, symbolisant l'Entreprise Bouygues, et portant la légende suivante: "Une maison de maçon, un pont de maçon, une télé de m...."
Le dernier mot, pourtant écrit avec des points de suspension, avait aussitôt déclanché les cris des orfrais de l'époque et été le prétexte pour dévérouiller le couperet.
Comme quoi, quelle que soit l'époque, il y a toujours aux ordres des chiens de garde pour veiller au grain et ne jamais manquer l'occasion de lancer la curée contre ceux qui dérangent !
Comme d'habitude, la chronique d'Olivier Duhamel de ce matin sur France Culture était salutaire. Il a dit notamment que Nicolas Demorand, après avoir dit ce qu'il pensait de la chronique de Didier Porte, s'est fait démolir sur le net, en particulier par Daniel Schneiderman.
Je trouve aussi regrettable cet article de Daniel Schneiderman,qui dénonce violemment ("mise à mort à ciel ouvert de Didier Porte", "Demorand, poignardant Porte", "voir Demorand commander le peloton") une violence imaginaire. L'opinion de Demorand sur la chronique de Porte est plus que défendable, on peut penser en effet que la vulgarité n'a pas sa place sur une radio de service publique.
Edit: Mauvais endroit.
La matinale de France Inter va changer car Demorand s'en va. l'audience va baisser et il profitteront de cette baisse pour virer la chronique d'humeur (humeur à la place d'humour, ha ha ! si c'est pas de la franchouillardise pisse froid ça !). OUi j'ai pensé à cette stratégie, car comme la plupart de nos gouvernants sont des ploucs ringards et nuls (genre la garde des sceaux qui ne connait pas la loi, le ministre de l'interieur et son humour auvergnat, bachelot et la folie des grandeurs pharmacologiques, Besson et... enfin Besson quoi, Kouchner et... voir Besson... Chatel, et la démonstration quotidienne que d'avoir de gros sabots n'empèche pas de ramper) je ne voyais pas trop comment ils pouvaient s'en sortir alors si entre deux petites destructions de ce qu'on construits les résistants en sortie de guerre, ils lisent le forum d'asi... je leur dis, feuck off. et Oui je n'écouterai plus france inter s'ils touchent un cheveux des 3 seuls mecs intelligents de la matinale...

parce que bon Demorand, oui on s'extasie presque qu'il sache interviewer... c'et un peu son métier ! et c'est pas parcequ'il conseille trois livrequ'il est intelligent !! par contre il est l'exemple même de ce que produit la "fabrique du consentement" et cette dernière affaire le confirme encore !!
Val qui mérite le nom de vilain monsieur, a commencé comme bouffon avec son compère d'alors Font qu'il a rogné par la suite. Déjà à ce moment précis, le personnage est campé.
Maintenant qu'il a pour amie Carla et consort, qu'il n'a vraiment aucune qualité pour diriger une chaîne public, il se permet de virer tel et tel, où vit-on! si vous avez une combine pour se faire dénaturaliser, écrivez moi, j'ai honte d'être Français.
Sans rire, Sarkozy n'est-il pas le président le plus moqué et le plus critiqué qu'on n'ait jamais eu ? Tout le monde se fout de sa gueule à longueur d'ondes et de colonnes... Je veux bien, la liberté d'expression en péril, machin, tout ça, mais faut essayer d'être un peu lucide, quand même.
Plus ca va, plus je me demande si ce que France Inter est devenu aujourd'hui merite vraiment quelqu'un de la qualite de Porte.

Mais par principe, oui, non seulement c'est idiot de le virer sur cette chronique en particulier ( a mon avis assez ratee, mais une ratee parmis les centaines de bonnes et vraiment derangeantes pour les gouvernants ) et cela montre effectivement la volonte des dirigeants de cette radio de plaire au pouvoir. Et le fait que Val et Hees aient ou non ete nomme par Srakozy n'y change rien : A mon avis, ils auraient certainment agit de la sorte qu'elle qu'aurait ete leur accession au pouvoir de France-Inter.

En ce qui concerne le lachage reellement scandaleux des collegues de travail lors du Grand Journal, ils ont certainement reagit par peur : peur de perdre leurs boulots, ou, pour celui qui en change, que le nouveau ne commence pas dans les meilleures conditions ( on ne peut imaginer que ce nouveau boulot puisse avoir quelque chose a voir avec l'affaire Porte ), ou peur de ne plus pouvoir faire leur boulot comme ils le veulent.

Mais ils devraient faire tres attention : ils viennent de creer un precedent pour eux-meme : N'acceptant pas la liberte d'expression d'autrui, ils doivent maintenant s'attendre a ce qu'on ne les laisse plus s'exprimer librement eux-meme, et ils n;auront plus aucun argument pour leur defense, leur survie dependant maintenant uniquement d'un discours qui va toujours plaire a leurs dirigeants ( de radio, de tele ou du pays )

lamentable ...
Je ne suis pas d'accord avec la position de d'@si non plus: Porte n'a pas été mis à mort à ciel ouvert, il a prémédité sa grossière tentative de suicide, tout seul, comme un grand! Il le dit lui-même après sa chronique du fou furieux qui veut sodomiser le nain: "Quitte à se faire virer, autant que ça se fasse avec éclat".... Val et Hees l'avaient peut-être poussé jusqu'au bord de la falaise, mais il a sauté tout seul et Domerand ne l'a pas poignardé, il a juste qualifié son saut de chute quasi-mortelle et inéluctable (je ne suis pas très doué en métaphore, hin?!)
Je voudrais ici présenter mes excuses à DS, je n'avais pas compris que l'avertissement valait mis à l'écart de Porte.
Dans mon monde, il faut plus d'un avertissement pour licencier.
Mais dans le monde des chiens médiatiques, apparemment, la censure se passe de tous ces artifices.

http://anthropia.blogg.org
Petit souvenir... Un sketch de Font et Val, imposés par Christine Bravo dans une émission sur la 3 il y a 20 ans.
Au beau milieu, les deux compères expliquent que le mot "consensus", "pas beau à prononcer", a été officiellement remplacé par : "darquonlèche".
Et Val, en personne, d'enchaîner : "Au RPR, il n'y a plus ni consensus ni darquonlèche depuis que Michèle Barzach a quitté le bureau national."
Pas sexiste, à part ça... Et sur une chaîne publique, comme de juste !
Bonjour :)

Voici une proposition de texte pour la pétition de soutien à Didier Porte. N'hésitez pas à apporter des modification !

"Touche pas à mon Porte !

Pétition contre la suppression de la chronique matinale de Didier Porte sur France Inter.

Selon le Point du 07/06/2010, "la décision a été prise que sa collaboration avec la matinale d'Inter prendra fin cette saison".
http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-06-07/exces-de-langage-france-inter-didier-porte-la-fin-de-la-chronique-du-matin/1253/0/463845

Nous ne sommes pas d'accord avec cette décision et souhaitons lui apporter notre soutien pour le maintien de sa chronique matinale sur France Inter."

D'un point de vue légal, est-ce que des juristes savent s'il faut déclarer la pétition à un organisme en particulier ?
Si Porte, Guillon et Morel sont virés : plus de chronique comique dans la matinale d'inter, cette fichue chronique dont lémédias s'accordent à discuter la pertinence depuis des mois. A qui profite le crime ?
Soit les trois humoristes disparaissent des ondes complètement : Inter perd de l'audience (et le pic de 12h05), les stations rivales en gagnent. Soit ils jouent les transfugent vers les stations rivales (Guillon?) qui ne cracheront pas sur ceux qui les ont plombées depuis deux ans : Je vois bien Europe 1 recruter en salivant.
Bref, dans tous les cas, Europe sera ravie... Au fait, c'est pas un pote d'un nain posteur qui a hérité des commandes d'Europe 1?
Rebref : la meute des grands éclairés de la matinale d'inter aurait tiré une balle dans le pied de la station publique? (ajoutons que le départ de Demorand va sans doute remodeler l'audience... Qui va le remplacer? Le pire serait Pierre Weil (gag) ? Le comble de la servilité : c'est la mort d'inter).
Dans la continuité des massacres des services publics livrés aux cupidités privées, cassons inter qui fait de l'ombre à d'autres cupidités, logique, non ? Faut faire vite, plus que deux ans pour ratiboiser toute la concurrence publique.
Ah ces voix tremblantes évoquant le mail du père d'une petite fille de huit ans, choquée, la pauvre petite, par l'insoutenable obscénité de l'humoriste !
Demorand a dit que le père lui demandait "comment expliquer à mon gamin". Rien n'indique qu'il s'agisse d'une petite fille, même si l'image semble plus forte ainsi.

France Inter étant le premier média audiovisuel public à avoir eu le privilège de voir son président nommé par Sarkozy, est légitimement le thermomètre du contrôle du pouvoir sur les médias audiovisuels.
Du pouvoir au sens large peut-être. De Sarkozy en revanche (puisque vous le citez), pas certain compte tenu de tous les médias privés tenus par ses amis. De plus, Sarkozy a parfaitement conscience que France Inter est observée avec attention. Un vrai leurre de thermomètre en somme.
Et si, comme l'a indiqué Val, c'était tout simplement le dispositif qui ne tenait pas la route? Cette intervention au milieu d'une émission d'information, en l'absence de l'invité dont souvent la chronique est la cible?

On cite souvent le «Tribunal des flagrants délires» avec - notamment - Desproges et Rego: n'était-ce pas leur force que d'affronter les invités en leur présence? On dirait que Guillon et Porte ne cherchent plus qu'à titiller les limites de l'ancienrédacteurenchefdecharliehebdoquiavirésinéetquiaéténomméparsarkozy.

A par ça, Hess et Val n'auraient jamais dû accepter de tomber dans ce piège tendu à la gauche. Un de plus.
On pourrait pas faire une pétition pour soutenir Didier Porte ? Qui sait faire une page internet comme cela avait été fait pour la suppression de a@i au temps où elle passait à la TV ?
On pourrait également faire une autre page pour soutenir Daniel Mermet.
Qui serait partant ?
Vive le bouffon et heureusement qu'il nous remue de temps en temps, mais enfin, pour Val, il est tout de même normal d'évoluer en 40 ans! les blagues de potaches n'ont qu'un temps, non? de là à envoyer un blâme par recommandé au "coupable", quelle sottise,et pourtant, je trouve que la vulgarité est une facilité pour les comiques, même si l'idée de ce sketche est probablement assez juste...
... a commencé.
Attention, bientôt, sur votre service publique, plus une tête qui dépasse, que du fadasse. Cirage de pompe autorisé, voire recommandé.
C'est quoi la prochaine litanie à la mode : "Sarkozi a tout réussi, saluons son génie" ?
Bien sûr c'est Sarko qui a inventé le débarquement express dans les médias et c'est le premier qui devrait accepter de se faire insulter (même par un procédé de contournement...)....encore une adepte de la secte "Sarko est partout" !
Tiens un adepte de la secte "touche pas à mon Sarko". Sékiki nomme les patrons de radio publique déjà ? Sékiki a de fait créé le soupçon ? Sékiki s'expose inutilement aux critiques ?
Faut-il vous rappeler l'épisode DSK-Guillon ? Tout cela pour dire que les hommes politiques ou hommes d'audiovisuel qu'ils soient de droite ou de gauche ne peuvent pas tout accepter, sous prétexte de liberté d'expression...après si cela vous fait plaisir de vous faire malmener par votre voisin ou votre charcutier sous prétexte de liberté d'expression du voisinage ou de la charcuterie, grand bien vous fasse...Arrêtons de galvauder la liberté d'expression qui ne peut être confondue avec le droit à l'insulte.
Moi je parle du cas Porte. Quand des personnages publics se complaisent dans un comportement outrancier dès qu'une caméra ou un micro se tendent devant leur nez, qu'ils ne viennent pas s'étonner ensuite que ce qui les caricatures ne fassent pas dans la dentelle.
Ce qui est insultant, c'est ce combat de coq par média interposé, et tout ces micros qui se tendent avec délectation, pour s'offusquer ensuite qu'un humoriste ramène ces "débats" au niveau qui est le sien : les égouts. Bonjour l'hypocrisie !
De plus, la chronique du 20 mai n'est apparemment qu'un prétexte. Porte dérange un point c'est tout. Tout le blabla sur les insultes et le toutim c'est juste le papier d'emballage pour faire passer la pilule.
Net, clair et précis, Annie.
Bien répondu, et voté.
Mais avec une énorme faute de français, gasp ;) "ce 'débat' au niveau qui est le sien", ou "ces 'débats' au niveau qui est le leur", apparemment j'ai pas réussi à me décider et j'ai fait un mix des deux. Roooh la vilaine ;-)
Merci quand même fan de canard :)
Ouais ben il y a de plus en plus de monde dans la secte anti-sarko. Heureusement que vous êtes là pour le défendre ce pauvre chéri qui est un modèle de diplomatie et de beau language envers nous, pauvres Français. Pourquoi est-ce qu'il perd encore 4 points dans les sondages, je me demande ? C'est sûrement la faute de ce site, de Didier Porte ......et autres gauchos.

Sarko n'est pas partout physiquement c'est certain mais grâce aux médiaslèche-bottes, même quand ses conseillers en com lui conseille de se faire oublier, il passe quand même à la télé avec des images passées et repassées. Faudrait vivre sur une Île déserte, pour ne pas le voir ni l'entendre.

Le meilleur ennemi de Sarko, c'est lui-même. Quant à ses sbires qui ne pensent qu'à eux-mêmes j'espèrent qu'ils vont réussir à le planter définivitement. En attendant nous devons subir toutes sortes de dégâts d'atteinte à tout ce qui faisait l'honneur de la France.
De tout temps, les rois et chefs d'état ont été brocardés, BAGT69... et fort heureusement !
Votre agité du bocal préféré du moment voudrait prendre le pouvoir total qu'il ne s'y prendrait pas autrement ! La seule opposition digne de ce nom vient justement de la bouche des "comiques"... Une fois tous les persifleurs muselés, votre petit maître pourra être encore plus présent et adulé par lémédia au comble de la servilité.
Non : enculés !
Ben voilà, pour Emmanuel Berretta c'est fait :
« Selon nos informations, la décision de se passer de Didier Porte lors de la matinale a été prise avant même la chronique du 20 mai. »
et même :
« Radio France examinera, éventuellement, si la collaboration de Didier Porte peut ou non se poursuivre avec l'émission Le fou du roi »
enfoirés !
http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-06-07/exces-de-langage-pour-didier-porte-fini-la-chronique-du-matin/1253/0/463845
Des humoristes raffinés ? Je propose Bigard et son lacher de salopes. Autrement il y a Gerra ,mais lui ne fera jamais de mal au pouvoir. Et qu'en est-il de Roumanof pour "la petite saucisse avec plein de faillots autour".? Est-elle protégée par Drucker? Qui pour remplacer l'irremplaçable Didier Porte ? La main mise de l'Elysée sur l'audiovisuel public fait lourdement penser à une époque que l'on croyait révolue.
Fuite des égouts du Faubourg Saint Honoré (direction de l'audiovisuel public)

Bigard remplacera Didier Porte,

Et Fernand Raynaud, Stéphane Guillon. Si l'avant-dernier est un peu mort le [s]locataire de l'Elysée[/s] DRH de la maison de la radio ira le secouer : "Si vous voulez le savoir, la France a besoin d'humoristes fins et raffinés, pas de petites vermines gauchistes genre Porte et Guillon. Au boulot, c'est pas parce qu'on est mort qu'on est dispensé de bosser !" a déclaré le coupeur de têtes Elyséen à la sortie du cimetière.

***
Je vais sur le site du quotidien français de référence, Le Monde, et un bandeau où est écrit "pas besoin d'en avoir une grosse" apparaît avec le portrait de Rocco Siffredi à coté... Nicolas qu'en penses-tu ?
Demorand,je l'avais trouvé parfois excessif dans ses prestations de C politique sur la 5,comme s'il n'avait pas su maintenir son insolence dans un registre modéré,son succès lui étant monté à la tête. Le concernant,une certaine perplexité s'est installée. La soirée chez Denisot a fait le reste.Comment cet homme qui semblait libre et indépendant a-t-il pu évoluer de la sorte ?Attachée à France inter depuis longtemps,j'éprouve tristesse et colère. Didier Porte et Stéphane Guillon ne seront plus là qui nous donnaient l'occasion de rire ou sourire à l'orée d'un quotidien si souvent déroutant. Un vrai problème est posé sur ce que Sarkozy et ses sbires font du service public.Heureusement ,il y a ASI.
Philippe Val, alors patron du Charlie Hebdo, à propos de la liberté d'expression, à l'université d'été du Medef 2007 ( avant l'élection présidentielle ) :

http://www.dailymotion.com/video/x2v66c_philippe-val-a-luniversite-dete-du_news

Je cite : « les patrons sont responsables de la liberté d'expression »

Euh, au fait, Philippe Val, aujourd'hui, il est quoi déjà à France Inter ? On me souffle le « patron », non, pas possible ?
J'ai déjà donné une partie de mon avis sur ce sujet hier et je ne peux que rejoindre la chronique de BRP que l'on ne peut pas accuser d'être un vilain censeur sarkozyste.....http://www.lepost.fr/article/2010/06/07/2102869_au-nom-d-une-certaine-idee-de-france-inter-il-faut-demander-a-philippe-val-de-virer-didier-porte.html
On ne peut plus podcaster les chroniques de François Morel depuis au moins deux semaines. La chronique de Porte de vendredi dernier n'est pas disponible non plus. On va être au régime sec en matière de rire à la rentrée. Il a raison Guillon de citer Beaumarchais : il faut se presser de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer... ça urge !
J'espère qu'ils vont casser la soupape. Car sans soupape...
[large]([/large]

FOOT : YADE N'EST PAS UNE BLEUE DANS LA COM'

Que Yade se rassure, au moins pour TIgnes, c'est la municipalité qui paye le séjour, et non les contribuables ou la FFF. Publicité et nombre de citations hors normes. L'hôtel facture un prix bas, minimum, en Afrique du Sud, il ne serait pas étonnant que le processus soit à peu près le même, en tout cas belle publicité pour l'hôtel grâce à Yade, dont on découvre désormais partout les photos intérieures et extérieures.

[large])[/large]
Je me demande qui sont, aujourd'hui, les spectateurs de Canal+. A quoi carbure cette chaîne ?

Qu'y a-t-il de commun entre cette émission de Denisot-le-ravi-de-la-crêche animée par cette brave Massenet-qu'a-pas-inventé-la-poudre-non-plus et des émisions comme Groland, Les Nuls, Les Guignols, etc...?
On a du mal à imaginer que c'est cette chaîne qui a mis sur orbite des déjantés tels qu'Alain Chabat, Chantal Lauby, Benoît Delépine, Axelle Laffont, Antoine de Caunes, Julie Ferrier, etc...
Aujourd'hui, Canal+ déroule le tapis rouge aux censeurs pisse-froid en acces prime time.
L' esprit Canal existe-t-il encore ?
Sinon, en parlant de censure et de réprobation vertueuse au nom de la protection de l'enfance etc, je viens de recevoir le mail assez stupéfiant d'un bibliothécaire :

Une exposition de dessins érotiques, prévue à Amiens, a été interdite par le président (PS) du Conseil Général, au prétexte de la défense de "valeurs de gauche".

http://www.lemonde.fr/culture/article/2010/06/03/cachez-ces-dessins-erotiques-qui-heurtent-le-president-du-conseil-general_1367238_3246.html

On peut voir lesdits dessins ici.
J'ai été surprise de l'absence de réaction de Stéphane Guillon ce lundi. Ceci dit, ce n'est peut-être que partie remise. Les conséquences de cette lettre recommandée sur Didier Porte créent un précédent pour Stéphane Guillon. Ils sont dans le même bateau, autant faire front. Leurs supérieurs ont visiblement pas mal réussi leur coup : diviser pour mieux régner.

Pour le contenu de cette fameuse chronique, il est vrai qu'elle ne faisait pas partie des meilleures qu'il a faites. Maintenant, j'apprécie énormément ses chroniques qui sont généralement fines et drôles. Pour la question de sa grossièreté, cela me fait penser à l'opinion exprimée par Daniel Schneidermann il y a un moment. Il disait que le chef de l'Etat ouvrait en quelque sorte la boite de Pandore en étant grossier lui-même : l'épisode du salon de l'agriculture, la grossièreté vis-à-vis des journalistes qui le suivent... Je crois même qu'il disait que ça finirait par se retourner contre lui.

Par ailleurs, je ne comprends pas en quoi l'équipe de la matinale est habilitée à juger de la qualité du travail d'un de leur collègues. A la télévision en plus, c'est très classe. Si on ne veut pas soutenir son collègue, c'est une chose, mais delà à le désavouer publiquement sur Canal +... Surtout, qu'ils ne l'ont pas fait pour Stéphane Guillon. Pour ce fameux mot dit à une heure de grande écoute, c'est de la pudibonderie et rien de plus que de s'en offusquer par la suite. Parlez de ça à des professeurs des écoles et ça va les faire bien rire. Ma soeur me racontait qu'un enfant en moyenne section lui avait fait un doigt d'honneur (il avait du l'entendre à la radio c'est sûr). Cela ne justifie pas l'emploi de grossièreté pour autant, par contre avoir la démagogie de s'en offusquer n'est pas pour autant acceptable.

Je soutiens l'humour et le droit à l'humour. A fortiori sur une heure de grande écoute, à fortiori sur une chaine de service public.

Courage à Didier Porte !
Ok Daniel, je partage votre analyse. Maintenant on fait quelque chose, ou on se morfond?

Que les membres d'ASI ne soient pas de ces esprits brillants, "qui ne sont pas nécessairement, c'est vrai, les âmes les plus solides". Agissons!!
Daniel,
Vous auriez aussi pu prendre cette "une" de fin de ce qui avait été Charlie Hebdo ... avant Val.
Reiser est mort, Choron est crevé, Gébé les a rejoint, et Cavanna va pas fort. Du coup l'humour de bon goût reprend ses droits. Et Nicolas Demorand, esprit des "plus brillants" (et d'ailleurs je n'écoute plus la matinale que chaussé de mes Aviators, tant ça brille), pourra rendre l'hommage qu'il convient à ce grand dessinateur humoriste qui vient de disparaître...
Evidament,
la règle est simple : au réveil je lance une pièce,
pile : je règle mon poste sur france Q
face : je tourne la molette vers france musique
et si la pièce tombe sur la tranche, la, je peux écouter france inter.
Merci DS.
Souvenirs de Font et Val qui remontent...

"Mais voir Demorand commander le peloton, quelle navrante démonstration de la supériorité des mécaniques sur les esprits les plus brillants, qui ne sont pas nécessairement, c'est vrai, les âmes les plus solides."

Que dit Chomsky à ce sujet ?
Lors d'une interview sur France 24 l'an dernier, Porte expliquait que le fait qu'il soit à la fois journaliste et humoriste et qu'il préférait se situer entre les deux faisait grincer les dents du côté des journaliste.
http://www.france24.com/fr/20091110-didier-porte-chroniques-pipoles-livre-humoriste-cesaria-evora (à 4:30)
La prestation des Demorand/Getta chez leur camarade Denisot le confirme largement.
Qui c'est Didier Porte ? Expliquez-moi, Daniel, son importance... car, en plus, j'ai voté.
Demorand, ce bouffi, est dans son rôle comme le furent jadis - du temps de Tante Yvonne et du Général son mari - tout un tas de bouffeurs de couleuvres (et je suis poli). Les habitudes sont prises depuis des lustres... Et encore, en ce temps-là, les enveloppes provenaient presque exclusivement des fonds de l'ambassade soviétique - ces pauvres bolchos n'ayant rien compris. Désormais, ya même plus besoin de braises. Font ça volontiers, les larbins. La question est : que faire des dents quand elles ont fini de rayer le parquet ? Chaque jour c'est la bataille de Poitiers : "Prenez garde à droite ! Prenez garde à gauche !" Total : pour se faire enculer, c'est mieux au centre (encore qu'à ce qu'on raconte, y'en aurait qui l'aurait de travers... ha ha ha)

PS. Qui c'est le mossieu qui se fait mettre par Font et Val ?
Dans cette tranche 7h45/8h00 vous avez oublié l'excellent collage sonore de Caroline Cartier (mais je crois qu'elle n'y était pas ce matin).
En phase avec votre chronique sinon.
En même temps, Cabu dessinait Font et Val pour Charlie Hebdo-Spécial-Copinage, pas pour la matinale de France-Inter.
Je suis personnellement pour la défense de Didier Porte et qu'@si fasse le décryptage de l'emballement médiatique autour de ce non événement ( en soi ), mais ce n'est pas comme si il n'y avait pas d'autres sujets sur la table à décrypter, par exemple au sujet du projet de loi sur « la régulation bancaire et financière » http://www.marianne2.fr/Exclusif-les-banques-relancent-les-subprimes-a-la-francaise_a193573.html ( merci Florence Arié d'avoir donné ce lien sur un autre forum ). Je ne doute pas qu'@si va prochainement se pencher sur cette information.

Pour élargir le champ d'analyse, ne pourrait-on pas tenter de décrypter, je ne sais pas moi, la réforme de l'Audiovisuel public http://www.humanite.fr/2010-06-03_Medias_-L-appel-des-cent-pour-liberer-l-audiovisuel-public, les accords collectifs à France Télévision http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-06-04/analyse-les-syndicats-font-plier-carolis/1253/0/463049, la crise du photojournalisme http://www.acrimed.org/article3389.html, etc. etc. etc.
Demorand est un vendu au pouvoir, malgré ses coups de menton sur les droits de l'homme politiquement très corrects, il en fait la démonstration depuis déjà pas mal de temps, j'en veux pour preuve ses léchages en règle des Minc, BHL, Attali et autres prophètes du néolibéralisme. Je ne l'ai jamais entendu recevoir Lordon ou Généreux, par exemple. Et c'est là que tout est dit et qu'il n'y a rien de bon à attendre de lui malgré sa culture et son intelligence, son ego a pris le dessus sur le sens moral et le sens critique. J'espère que les auditeurs se mobiliseront pour défendre Porte et plus largement la liberté sur les ondes. Mermet doit être dans le collimateur mais le risque est trop grand, je suppose.
Hé bien, mais voilà une illustration magistrale de "l'auto-refoulement"! Les classes "éduquées", formatées, sont bien plus prescriptives que les classes "prolétariennes"! CQFD.
Je sais qu'on ne choisit pas ses combats, qu'il faut réagir au quart de tour, dès qu'on voit poindre l'hydre à mille têtes, mais le choix de cette chronique de Porte pour sortir la kalachnikof anti-censure me semble un peu disproportionné.

Ou bien alors, il faut aller plus loin, démontrer que la tactique consiste à viser Porte pour installer une menace et museler Guillon ? Pour effrayer tout le monde, en faisant porter le chapeau à un sous-fifre ? Toujours la sempiternelle chasse à cour et les journalistes tremblant de trouille. Et là, on aimerait des précédents, une démonstration et pas juste des réactions.

http://anthropia.blogg.org
Je répète ce que j'ai dit ICI, tant que Demorand n'aura pas dit clairement qu'il n'aime pas toutes les chroniques de Didier Porte, autrement dit qu'il n'aime pas Didier Porte ,je reste ferme sur le fait qu'il parlait de cette chronique là de D.Porte que je trouve aussi râtée comme Demorand le dit. J'ai visionné le Grand Journal de C+ et Demorand ne dit pas autre chose. Vous attisez le feu dans un but peu louable à mon goût.
Daniel

"Mais voir Demorand commander le peloton, quelle navrante démonstration de la supériorité des mécaniques sur les esprits les plus brillants, qui ne sont pas nécessairement, c'est vrai, les âmes les plus solides."

Qu'en savez-vous? En quoi les mécaniques institutionnelles seraient supérieures à l'esprit de Demorand?

Qu'est ce qui vous fait dire que les intentions du journaliste seraient déterminées par des règles hiérarchiques? Votre hypothèse est l'incorporation et donc la reproduction des valeurs des dominants, comme s'il avait adopté des valeurs pudibondes.

Or cette hypothèse est contestable, il y a autre chose que les explications déterministes. Demorand a sans doute des raisons propres qui tiennent à la situation dans laquelle il a exprimé sa position. Il pourrait s'agir de faire passer un message consensuel dans une optique de reclassement puisqu'il quitte la matinale. Ainsi il y aurait autre chose que le "calquage" des valeurs des dominants sur les dominés, il faudrait replacer ses paroles dans leur contexte et dans le parcours de Demorand.

Vous avez fait du Bourdieu sans le vouloir peut-être.

F.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.