29
Commentaires

Politiques jugés ? Guillotine-fantôme et plaintes réelles

Alors que Le Monde s'inquiète, dans un article très partagé, de la révolte du peuple contre les élites, les plaintes continuent de pleuvoir contre des membres du gouvernement ou par l'intermédiaire de plaintes contre X. État des lieux.

Commentaires préférés des abonnés

Le jour où Philippe, Buzin, Castaner, Veran, Penicaud, Le Maire et les autres seront mis en danger par la justice "indépendante" de notre pays on pourra faire une croix blanche sur la cheminée. En attendant ce sera les affaires comme d'habitude, circ(...)

toutes ces plaintes ont une utilité, indépendamment de leur avenir, c'est de permettre d'en parler, de pointer des responsabilités. Mais rien ne remplacera l'action politique et l'intervention populaire sous différentes formes. La colère doit s'expri(...)

Une allusion à la guillotine sur les réseaux sociaux, et voilà que ça tremble dans le haut de la pyramide. 


Pensent-ils vraiment qu'on a prévu d'en restaurer une vieille pour les raccourcir? Pensent-ils vraiment que Boris Vian, avec son tonton br(...)

Derniers commentaires

Ah ça ira! Ca ira! Ca ira! Les éditocrates à la Lanterne

Ah ça ira! Ca ira! Ca ira! Les éditocrates, on les aura!


Le Pascal Praud avait bien ri, (bis)

Quand on fermait l'infirmerie,.(bis)

Mais depuis qu''a le SRAS

Et toujours il bavasse...


Dansons la Bolloriole,

Coupons le son, coupons le son

Y'en a marre de c'guignol

Coupons le son des boîtes à cons.

La Justice, si elle veut maintenir un semblant d'ordre dans le pays, devrait actionner rapidement ses rouages et mener les plaintes jusqu'au bout - Ref: Gaccio, qui n'a pas tort.

L'alternative est " les juges à la lanterne" avec les autres.

On devrait se féliciter de la conscience républicaine des français et la soutenir au lieu de la tenir pour inutile.

Les copains, il y a des ailleurs où on s'étriperait déjà dans les rue dans la même situation politique.

Remercions ceux qui tentent encore de changer les choses sans violence, parce que, quand c'est parti, c'est parti...

Croyez pas, relisez l'Histoire...

Une allusion à la guillotine sur les réseaux sociaux, et voilà que ça tremble dans le haut de la pyramide. 


Pensent-ils vraiment qu'on a prévu d'en restaurer une vieille pour les raccourcir? Pensent-ils vraiment que Boris Vian, avec son tonton bricoleur, mijotait vraiment de fabriquer une mini bombe atomique pour "tous les grands chefs d'état"? Ou que Brassens, pacifique s'il en est se préparait vraiment à libérer un gorille pour faire sa fête à un juge, ou à chauffer les mégères gendarmicides


Alors, de quoi ont-ils peur?

ce qui est fatiguant c'est la justice a 10 vitesses .... un fillon est mis en examen et juge en l'espace de 3 ans ce qui est deja bien long vu la simplicité de l'affaire.  A ce jour le procès de baladur devant la CJR pour son implication dans  l'affaire karachi  n'a toujours pas eu lieu  25 ans apres les faits....


Sinon c'est vraiment pas terrible de dire "mot-diese" pour hashtag c'est a peu prêt aussi ridicule que de dire "coup de pied de coin" a la place de corner. 

... ou l'on reparle de la "violence légitime" ...


a la base, il faudrait peut être poser les bases :

"se battre" ça veux dire quoi ?


prendre un fusil et tirer ?

faire le coup de poing ?

faire grève ?

manifester ? (pacifiquement ?)

signer une pétition ?


les mots ont un sens, certes ... mais il varie dans le temps, le contexte et n'ont pas le même pour le locuteur/scripteur et celui qui l'entend/le lit


"faire la révolution ?"

pourquoi pas, mais c'est quoi une révolution ?

une révolution "pacifique" (genre révolution des œillets au Portugal) elle sera (a été) menée par les dépositaires de la violence légitime (l'armée et/ou les forces de l'ordre)

il n'y a pas a sortir de la (malheureusement ? heureusement ?)


qui ne s'est pas gaussé des "chintocs" quand ils se sont retrouvés dans la mouise ?

les soignants n'ont ils pas continués a bosser tout en disant qu'ils faisaient gréve ?

et s'ils avaient "vraiment" fait gréve ? en fin de compte, y aurait il eu + ou - de morts ?


la violence sans violence, ça ne peut être le fait que de ceux qui ont le pouvoir/mandat d'en user, mais qui s'en abstiennent tout en "montrant" qu'ils s'en serviront si on leur barre la route/ne les écoute pas/ne fait pas ce qu'ils exigent.


.... la révolution est elle légitime ? ....

certainement

c'est quoi la révolution ?


ça pourrait être  d'accepter que: IL FAUT DIVISER PAR 4 (a la louche) notre consommation d'énergie !

pas /4 la consommation d'énergie fossile hein, non div. par 4 la consommation d'énergie tout court

^^ c'est pas de la violence ça ?

est on prêt a l'assumer ?


sinon, il va bien falloir qu'un certain nombre de têtes tombent.

combien de têtessss ?

pas macron et sa clique + tous les friqués (c'est quoi un friqué d'ailleurs) mais une partie "non négligeable" (euphémisme) de la population mondiale.


... reprenons.

ça quoi veut dire quoi "se révolter" .....

Je remarque qu'en ce moment les politiques et les médias mainstream se donnent beaucoup de mal pour mettre tout sur le dos de "l'administration" pour se défausser de leurs responsabilités respectives.

toutes ces plaintes ont une utilité, indépendamment de leur avenir, c'est de permettre d'en parler, de pointer des responsabilités. Mais rien ne remplacera l'action politique et l'intervention populaire sous différentes formes. La colère doit s'exprimer et trouver un débouché politique, non seulement juridique.

Je ne vois pas le lien entre un mouvement de Tweets #guillotine et des procédures devant la CJR ? C'est quoi cet amalgame à deux balles ? Vous contribuez à donner de l'écho à du vide en faisant cela en mettant à égalité des inepties de réseaux dits sociaux et du Droit, ce qui fonde la démocratie. Pas s'étonner ensuite du confusionisme ambiant et que personne ne croit plus en rien ou, au contraire, gobe n'importe quoi. Bravo pour contribution décisive au complotisme ! Les deux sujets devaient faire l'objet de deux articles. Je ne vois pas du tout le lien entre les deux, sinon de nuire à l'action en justice des victimes en les disqualifiant et les assimilant aux errances et aux abus des réseaux sociaux. C'est une honte.

Ne vous inquiétez pas, les parasites que sont les politiques, riches, patrons, sont bien au chaud et ne risquent rien. Ils vont continuer de méthodiquement écraser tout le monde. En 2022 on en reprend pour 5 ans de calvaire néolibéral, j'en suis sûre. Cette fois, il sera peint en vert.

On en reparle dans 10-15 ans?

Le jour où Philippe, Buzin, Castaner, Veran, Penicaud, Le Maire et les autres seront mis en danger par la justice "indépendante" de notre pays on pourra faire une croix blanche sur la cheminée. En attendant ce sera les affaires comme d'habitude, circulez il n'y a rien à voir. Comment disait-il l'autre, déjà ? "Je ne laisserai personne dire que..." C'est assez clair, non ? Il ne laissera personne. Et comme c'est lui le chef des flics et des procureurs, ce sera comme il veut.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.