20
Commentaires

Plus politiques que dans les journaux : les gilets jaunes dans le miroir de Facebook

Quatre chercheurs d'un labo toulousain en sciences sociales ont décortiqué des milliers de tweets, posts Facebook et commentaires des Gilets jaunes. Ils les ont comparés au traitement du mouvement par la presse écrite. Leur verdict : de l'Huma au Figaro en passant par le Monde, les journaux dépeignent des automobilistes fâchés, parfois racistes, et indifférents aux enjeux climatiques. Sur les réseaux sociaux, les chercheurs, dans ce rapport révélé par ASI, ont vu au contraire l'affirmation croissante et argumentée d'une citoyenneté.

Commentaires préférés des abonnés

comment on fait pour que cet article soit en accès libre ?

Article intéressant. Bienvenue à Emmanuelle Walter !

L'accès libre et gratuit de cet article est nécessaire (je voudrais partager au delà des 5 emails proposés; je pense ne pas être seul). C'est l'essence même de ce que je cherche sur ASI.

Derniers commentaires

Je ne sais pas si ça infirme ou si ça confirme ce rapport, mais j'ai lu aujourd'hui que sur les 101 gardés à vue pour leur participation à la manif sur les champs, aucun n'était fiché ultra droite ou ultra gauche.

Pourtant sur BFM, samedi, leur expert était catégorique! il avait même vu un drapeau Che Guevara.

Merci pour cet article. Question de fond: si j'écris "cette taxe est un prétexte écologique" dans un commentaire, comment distinguer si je suis un ecolo sincère ayant étudié la question de prêt ou a l'opposé quelqu'un qui cherche tous les prétextes pour justifier son addiction ( voulue ou subie) à la voiture ?

y a une etude pour verifier la validite de l'etude ?  

Bravo pour cet article. De l'excellent ASI. Bravo Emmanuelle. Article très utile, (malheureusement, on peut pas voter pour sa gratuité) 

Ca me ferait presque oublier notre facherie de debut d'année (vous savez, la date du 8 janvier etc...)

L'accès libre et gratuit de cet article est nécessaire (je voudrais partager au delà des 5 emails proposés; je pense ne pas être seul). C'est l'essence même de ce que je cherche sur ASI.

j'ai trop la classe , une Jessica de l'equipe de TPMC, voulait que je soie la representante des GJ a l'emission .. alors c'est qui la rebelle ))) elle a du me voir sur FB et comme j'y ai une page avec mon boulot, elle me savait parisienne et avait mon numero .. ca va pas plus loin ma notoriété, mais interressant quand on veut connaitre la credibilité des gens invités a la tv, ca s'arrete a ta disponibilité et au canet du journaliste .. ET le reprensentant facho viré .. incroyable ses non eduqués plus claire que les bobos males blanc qui ne risquent pas fin de mois ventre vide. 

comment on fait pour que cet article soit en accès libre ?

Merci pour nous aiguiller vers cette étude ; à suivre.


En plus de vos commentaires, je remarque que les mots employés les plus fréquemment sur twitter, le compte facebook et la pétition ne comportent que deux noms de figures politiques : Macron et Castaner (sur twitter seulement pour Castaner). Au contraire, dans les médias, une part importante est occupée par des noms de personnes. La discussion autour de la récupération politique ne semble exister que dans les médias traditionnels (et sur twitter, il y a quand même des messages au sujet du "RN", de la "droite" et des "extrêmes" dans la classe de mots associée à la critique des médias).

Même le verbe  "récupérer" qui est en bonne place dans les journaux ne figurent pas dans les mots des internautes.

La démarche des chercheurs  du labo toulousain est intéressante .


Par ailleurs en 2013/2014 un premier mouvement dit des "gilets jaunes" était apparu .


Il s'agissait alors de la réforme des rythmes scolaires proposée par Luc Peillon . qui voulait le retour à la semaine de 4 jours et demi .


La réforme fut appliquée dans un premier temps dans des communes volontaires en septembre 2013 pour être généralisée en septembre 2014 .


C'est à cette période que les opposants se sont donc organisés en "collectif gilets jaunes" :


"qui sont les gilets jaunes ?" (le parisien du 07/02/2014)


Le fait notable, c'est que la loi s'appliquant partout en France, la mobilisation des parents hostiles à cette réforme a couvert toute la France avec plus ou moins d'importance comme ici aux Pennes-Mirabeau



Le Monde faisait le point en Septembre 2014 . 









Merci d'avoir repéré cette recherche mais j(ai souvent du mal à comprendre ce que vous écrivez et, à la fin de l'article, je ne sais rien de plus qu(après avoir lu l'accroche. Amicalement, sans prétention de représentativité.

bravo .. au debut du mvt c'etait complique de e faire une idee, mais apres une ou deux semaines, les messages fb etaient suffisament nombreux pour qu'on y voie que c'etait juste des gens, ceux justement que le medias traite d'abrutis.. les abstentionnistes sont dans la rue , et ca fait peur a tout le monde sauf a la FI ou on se frotte les mains. Macron Demission )) La place de la politisation dans les pratiques socio-numériques doit ainsi être sérieusement mesurée, car son importance est systématiquement minorée, notamment par les autorités et les figures installées du monde politique, intellectuel et médiatique."

Article intéressant. Bienvenue à Emmanuelle Walter !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.