42
Commentaires

Plenel contre les éléphants réactionnaires oligopolistiques (et belges)

Derniers commentaires

Bonjour

J'ai lu l'article de Plenel quand il est sorti, donc avent les différent commentaire fait dessus. Et j'ai est pas vraiment gardé la même idée que vous !
Autrement dis la référence à la droite religieuse (même si effectivement est mal placé dans cette article) n'a pratiquement pas retenu mon attention, et l'extrapolation que vous en faite me semble fumeuse !

Quand à l'article de Versac, il est ordurier. Les insulte qu'il profère d'entré dans sont article discrédite à mon sens tout ce qu'il peu éventuellement vouloir dire de justifier.
Le faite que vous y fassiez référence comme je vous cite "dit les choses mieux que je ne saurais" me donne l'impression vous avez vraiment pas les idées en fasse des trou !
Monsieur Schneidermann,

Je rejoins ici quelques asinautes qui ont décelé dans vos propos un poil plus de rancoeur que d'objectivité.

En effet, même si cette réaction est aussi humaine que compréhensible, elle ne nous aide en aucune manière à nous forger un avis, juste à nous alerter, à éveiller encore un peu plus - mais est-ce bien nécessaire, pour des asinautes que nous sommes ?! - notre sens critique...

Quoi qu'il en soit, lorsque vous écrivez "Je ne connais pas les dirigeants de Médias-Participations. Mais je discerne mal ce qui aurait pu les déranger, dans le fait que MediaPart sorte les PV d'auditions du trader Jérôme Kerviel quelques heures avant Le Monde, ou annonce le "dépeçage" de France 3 Régions (scoop pour l'instant démenti par tous les protagonistes)", j'ai envie de vous rétorquer, pour ma part, que "Je ne connais pas les dirigeants de Médias-Participations. Mais je discerne mal ce qui peut bien les déranger, dans l'utilisation du nom "MediaPart", lequel ne semble pas à l'évidence entretenir la confusion avec mediaparticipation.fr, dès lors que ce dernier n'a même pas le mérite d'exister... » !

Bref, nous voilà bien avancés...

Allez, sans rancune et sans rancoeur, je vous souhaite une excellente continuation.
Bonsoir Daniel,

Vous trouverez avec ce lien, nos remarques à votre article !

http://gueulante.blog.20minutes.fr/archive/2008/02/05/arret-sur-images-et-mediapart.html

Nous avons besoin de votre accord pour diffuser votre article depuis chez nous afin d'éclairer nos lecteurs.

Seriez-vous prêt à faire ce geste ?

On apprécie ASI, on a un abonnement, mais ce genre d'article n'est pas à la hauteur de vos ambitions et surtout de nos attentes.

Alors, on vient de pousser, une grosse gueulante chez nous.

A plus

JD
gueulante.fr
un truc sur les commentaires du blog de Versac qui m'a ulcéré, c'est de dire que "comme tout les trotskistes Plenel crie au complot". Je ne peux juger du fond de l'affaire qui me semble bien ténébreux. Mais j'ai une règle, c'est pas d'attaques sur l'homme. Plenel accuse l'entreprise Média-participation d'être suppôt du vatican. Versac en fait de même sur Plenel (attaquer l'homme, pas d'être suppôt du vatican), et quant à votre but dans tout ça je ne le saisis pas. En tout cas le billet de Versac me laisse froid, il ne l'a pas relu, car il reste pas mal de fautes d'orthographe, et ses raisonnements sont des sophismes. Ne vous abaissez donc pas à ces petits jeux stupides et stériles.
NB : La théorie du complot vient plus de l'extrème droite que d'ailleurs ( pour avoir entendu durant mon enfance que les malheurs de la République ou que la seconde guerre mondiale étaient le fruit du complot judéo-maçonnique et communiste....).
Sinon les abonnements pour le site de Plenel sont horriblement chers, c'est un frein énorme. Vos prix sont largement plus démocratiques. Et je pense que sur le concept il vous copie un peu. Est-ce là le fond du problème ?
Emmanuel
quoi qu'on pense de plenel, ça ne sert à rien de taper dessus là-dessus, et avec lui sur Mediapart : sa position face au procès est certainement justifiée, étant donné l'ampleur des compensations demandées. Il se pose en victime, ce qu'il est surement dans cette affaire. Et je crois qu'@si le fait aussi souvent, de se positionner en victime détestée par à toutes les forces du Mal. Et vu le fonctionnement actuel du capitalisme, de la presse et de la politique, @si n'a pas tord non plus !
PS : pour nos très jeunes @sinautes, Edwy Plenel est mon ancien collègue, puis patron, au Monde.

Pour la parfaite transparence, il aurait peut-être fallu ajouter ", dont j'ai été licencié suite à des divergences d'opinion". Mais on sent déjà suffisamment le conflit larvé dans la chronique, il est vrai.
Pour Plenel, la jurisprudence sur les noms de domaine est très complexe, je lui souhaite donc bien du courage : ce n'est pas l'antériorité du dépôt d'un nom de domaine qui garantit son maintien. Et lui souhaite de s'informer parce que dire de Google que ce "n’est qu’un algorithme qui classe mécaniquement les mots selon leur sens courant" indique quand même une méconnaissance patente du fonctionnement. Après les argumentaires techniques, journalistiques, légaux, et autres, on a maintenant l'argument googlien, c'est une première à ma connaissance "Il suffit de les taper sur Google pour voir que l’un, participation (ou participations), renvoie au monde de l’entreprise, de l’actionnariat et de la finance, et que l’autre, participatif, renvoie à celui de la démocratie, du débat citoyen et de la vie publique". Pas de bol, dès le quatrième résultat sur participation, on tombe sur la définition de Wikipedia "La participation désigne des tentatives de donner un rôle aux individus dans une prise de décision affectant une communauté". S'il va au tribunal avec ce type de démonstration, il n'y aura pas concurrence longtemps :-)
Toute ma sympathie va d'emblée au "cas" Plenel: pourquoi voulez-vous qu'il soit modéré? On ne demande pas à Van Gogh de peindre comme un prix de Rome...
Délicieux mélanges que vos articles et ceux de Versac !
A nos jeunes @sinautes (formule consacrée ?), si vous aviez lu le monde à une certaine époque, vous sauriez déjà qu'il existe un savoir faire plénélien, à savoir :
1- sortir un truc ancien comme si c'était nouveau, par ex. la torture en Algérie ( en 1956, l'express s'est battu pour çà, et France obs, et témoignage chrétien...)
2-tout reprendre, effacer le passé et surtout le réécrire
3-taper la vérité plénélienne, retaper encore et encore, enfoncez vous çà dans la tête
4-des témoins se rebiffent?, Plénel sera alors une victîme ou un vengeur, si jamais sa vérité était contestée

Dans tous les cas (Corse, guerre d'Algérie, Mitterand, Chirac...), ses parti-pris deviennent des vérités avérées. Il faut être bien jeune, très innocent, ou n'avoir jamais lu le monde à cette époque, pour reprocher à Schneidermann sa réaction. Pourtant il me semble qu'il sait de quoi il écrit ; pub gratuite, (re) lisez son bouquin "le cauchemar médiatique", page 247 et la suite.

J'ai choisi mon camp, camarade !
"PS : pour nos très jeunes @sinautes, Edwy Plenel est mon ancien collègue, puis patron, au Monde."

==> Merci pour cette précision, j'apprécie cette transparence.
Malheureusement, on sent votre rancoeur, comme souvent. En plus de la transparence, il faudrait un peu plus d'objectivité à cet article...
Dans l'histoire, c'est surtout l'article de Versac que je n'apprécie guère: il parle d'incompétence alors que les deux marques sont différentes (leur lecture aussi bien que leur sens), d'état de choc quant au soutien "marketing" de S. Royal alors que ça me paraissait logique puisqu'E. Plenel l'a soutenue durant sa campagne, etc. On a envie de le prendre à ses propres mots et lui dire: "Monsieur Versac, il existe quelque chose de simple à respecter, lorsque l'on est simple bloggueur avec une aura relativement importante, c'est l'honnêteté intellectuelle."

Maintenant il est probable qu'E. Plenel s'égare, dans sa contre-offensive, mais peut-être pas autant que ça. La sorti des PV d'auditions du trader Jérôme Kerviel quelques heures avant Le Monde ne les dérange en effet probablement pas directement, mais si l'on cumule l'aspect droite catholique, la concurrence au niveau des groupes éditoriaux et qui peut gêner MediaPart, explorer les dessous de tables me semble nécessaire pour y voir objectivement plus clair.
Edwy Plenel a écrit un très bon livre "la part d'ombre" consacré à Mitterrand . C'est dans ce livre que j'ai appris que Mitterrand était resté proche de Bousquet ,ce qui était très choquant.Plenel excelle dans la critique ou l'opposition ,mais dès qu'il est au pouvoir son côté autoritaire reprend le dessus.J'ai cessé de lire le monde parce que j'étais choqué des attaques contre Chirac (du style corruption et autres ) et des articles incessants dénonçant les tortures commises par l'armée française au cours de la guerre d' Algérie.Je ne sous estime pas la gravité de ces faits ,mais ce n'était qu'un aspect du problème;
Chers Asinautes :
En cliquant sur le lien qui renvoie sur le site médiapart, il m'est arrivé quelque chose d'étrange : Mon antivirus a bloqué ce site en me disant qu'il s'agissait d'un potentiel site de "Phishing", en me recommandant donc de passer mon chemin sans plus tarder.
Suis-je le seul dans ce cas ?
Keskispass ???
Oui, Daniel cessez de vous mettre la rate au court-bouillon avec vos ex !
Ouais, on a inventé le paint ball pour ça !
OLALAAAAAAAAA

Daniel, ça pue la subjectivité et la rancoeur ici... On dirait... On dirait mon pote qui s'est fait voler sa copine et qui trouve à son rival victorieux tous les défauts du monde. "Cet abruti, t'as vu son nez dégeulasse? Et ses boutons, t'as vu ses boutons? Pourquoi elle l'a choisi, c'est un looser en plus!!!"

Honnêtement, quand vous avez commencé avec votre site, vous dénonciez tout le monde. Vous étiez exactement pareil que lui...

Un peu de fair play! Enfin merde quoi!
Ah Daniel décidemment vous lui en voulez toujours à votre ami Edwy... A la limite je veux bien vous comprendre. Mais est ce bien nécessaire de flinguer MédiaPart qui à certains égards a un potentiel trés prometteur ? Certes le grand manitou reste Plenel mais il est loin d'être seul dans cette aventure. Sa réaction sur l'attaque dont est victime MédiaPart manque de sobriété, mais on peut aussi relever que médiaparticipation a mis un certain temps à réagir et en conclure que la volonté de nuisance est bien réelle à peine plus d'un mois avant l'ouverture officielle du site.
Je ne suis pas vraiment un fan de Plenel (j'en suis même trés loin ! ) mais je vais quand même m'abonner à son site en espérant qu'il m'apporte autant de satisfactions qu'@si....
Très bel article ..... de Versac. :)
Daniel, lorsque vous faites un lien vers un blog, vous pouvez enlever la fin de l'adresse "#comments", ainsi l'internaute se retrouve en haut de la page lorsqu'il clique dessus, et non sur les commentaires.
Je n'aime pas trop Plenel. Mais, avec ce genre d'article (dans le style Plenel, justement), vous donnez des arguments à ceux qui vous trouvent un brin rancunier. Vous n'avez pas besoin d'ennemis supplémentaires dans les médias.
C'est vrai, Médiaparticipation, créée dans les années 80 sous le nom de Groupe Ampère par Rémy Montagne et son fils, n'a pas toujours su faire preuve de grande transparence surtout sur le plan capitalistique. A l'époque, j'avais pu faire connaitre leur connivence avec les milieux cathos traditionnalistes, ce qui avait déclenché chez Dargaud le départ de nombreux auteurs, comme Enki Bilal. Pourtant, la suite a démontré que toutes les inquiétudes n'étaient pas justifiées. Aujourd'hui, DARGAUD est un éditeur diversifié, ainsi que LE LOMBARD et DUPUIS. On ne peut pas dire qu'il y ait dans ces sociétés une homogénisation des pensées, même si il y a parfois des tentatives, comme chez Dupuis en 2006-2007. Encore que dans ce cas, il s'agit davantage d'une prise de contrôle des "parisiens" sur les "belges" plutot qu'un coup idéologique. En ce qui concerne Plenel, je pense qu'il n'a pas changé, et que le Net ne le changera pas. Au contraire, il va nous prétendre qu'il va changer le Net, car rien n'existe avant lui !
je n'ose pas penser que , comme le suggèrent certains commentaires sur le site de Médiapart, ce soit un coup monté pour "pourrir" le site avant qu'il ait vu définitivement le jour.
on sait jamais mais quand même...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.