24
Commentaires

Plantage : BFM TV annonce par erreur l'arrestation de Mohamed Merah

Beau plantage de BFM TV. A force de courir après le scoop pour alimenter le "feuilleton" de la tuerie de Toulouse, la chaîne d'info en continu a dérapé en annonçant par erreur l'arrestation du tueur, à 14h17 ce mercredi 21 mars. Une fausse information que sa rivale, I>Télé, n'a jamais confirmée. Mercredi en début de soirée, Mohamed Merah, le suspect de 23 ans identifié comme le tueur de 7 personnes, dont 3 enfants, à Toulouse et Montauban, serait toujours retranché dans son appartement. Retour sur les raisons d'un plantage "en direct".

Derniers commentaires

Popcorn
Cela n'a pas directement à voir, mais la comparaison de la présentation de M. M. à Toulouse et de G. B. - le GI qui est accusé d'avoir tué 16 Afghans - laisse parfois songeur.
Hier matin, je zappais entre BFM TV et iTélé au moment de la fin de la réunion avec les responsables des communautés religieuses à l'Élysée. Dalil Boubakeur faisait une déclaration sur le perron, retransmise en direct par les deux chaînes. J'ai remarqué un décalage d'environ douze secondes, c'est à dire que la déclaration passait sur BFM un peu avant qu'elle soit entendue sur iTélé.
Chaque chaîne avait sa propre caméra, puisque l'angle de prise de vue était différent selon le diffuseur.
Qu'est-ce qui peut expliquer ce décalage temporel ?

A suivi un discours de Nicolas Sarkozy : là, les deux chaînes diffusent en simultané les même images ; il n'y a plus de décalage.
Les journalistes de BFM TV parlaient de cette mésaventure tout à l'heure entre eux de façon informelle. Comment je le sais ?
On les entend par moment discuter ici : http://www.aftonbladet.se/nyheter/article14555122.ab (c'est un site suédois je crois, on a accès à un streaming de deux ou trois caméras posées là où sont installés tous les journalistes. C'est assez marrant : on les entend se plaindre car ils font le poireau depuis des heures et ne savent plus quoi dire de nouveau lors des interventions duplex !
Et pendant ce temps-là Guéant court toujours .....
Pour iTélé, cela n'a pas été aussi bien géré au début : Antoine Estève a lui aussi relayé l'arrestation, et il y a eu un moment très drôle où il dit que le suspect aurait été arrêté, puis en tendant l'oreille (j'utilise un casque B&W P5, ça aide à entendre ça) on entend en fond sonore que d'autres personnes autour de lui disent "il n'y a pas arrestation, il n'y a pas arrestation" et M. Estève enchaine, le regard noir, avec une mention d'informations contradictoires qui lui parviennent.

Et le suivi du Monde vends la peau de l'ours, en reprenant les tweets de Soren Seelow, envoyé spécial à Toolooz :

soren_seelow:
#Toulouse Source policière : la police ne confirme pas, elle a entendu la nouvelle dans une radio !!!
[via Twitter]
mercredi 21 mars 2012 14h37

soren_seelow:
#Toulouse Ici, les journalistes s'informent auprès de la police qui répercute des informations entendues à la radio sans les confirmer
[via Twitter]
mercredi 21 mars 2012 14h39

soren_seelow:
#Toulouse Il s'agissait en réalité d'une autre arrestation dans une autre affaire sans aucun lien avec celle-ci
[via Twitter]
mercredi 21 mars 2012 14h43


C'est beau. C'est presque de la poésie.
l'arrestation du tueur
Que l'homme revendique ou non les meurtres, la présomption d'innocence reste de mise sur un site d'actualité. Pas de jugement = présumé innocent, même si ça semble absurde.
Ce qui ne veut pas dire, évidemment, qu'il faut parler de "tueur présumé" comme tous les sites d'information, puisque l'expression suppose qu'il est le tueur, ce qui est l'inverse d'une présomption d'innocence.

Par contre, "le suspect", c'est parfait.
Pas évident pour les journalistes non plus !
Après Montauban et Toulouse…

Mourir pour les Territoires occupés et l’Afghanistan

___________

Appel au soulèvement de la communauté juive de France contre ses élites

***

A vouloir organiser le pire pour les autres, on finit toujours par organiser le pire pour soi-même. Si l'homme n'a pour pire ennemi que lui-même, il se pourrait bien que la communauté juive d'Europe ait pour pire ennemi : la politique de l'Etat d'Israël depuis 1967.

Aussi... à l'heure où la mort qui colle à la peau de l'injustice faite au Peuple palestinien a encore frappé sur le sol français, après Montauban et Toulouse, de grâce, dans les heures, les jours et les semaines à venir... épargnez-nous les déclarations et autres discours de tous les porte-drapeau d'un Etat et les porte-voix de la politique de ceux qui depuis 1967 n'ont eu de cesse d'organiser le malheur pour les autres et pour eux-mêmes, à savoir : la classe politique de l'Etat d'Israël, les généraux de son armée et les incontournables colons installés sur une terre sur laquelle la Communauté Internationale ne leur reconnaît aucun droit (la Cisjordanie), trouvant tout naturel d'y travailler, de s'y marier et d'y élever leurs enfants une arme à la ceinture sous la protection d’un barbelé, d'une jeep et de ses soldats.

Que toute la communauté juive de France se soulève contre ses élites et refuse d'être plus longtemps les dindons d'une farce tragique et meurtrière, et finalement les otages et les victimes d'une politique dans laquelle il n'y a rien à sauver.

Cela n'a que trop duré pour eux comme pour nous tous qui ne sommes ni Juifs, ni Arabes, ni Musulmans, ni Maghrébins car c'est notre République que l'on assassine jour après jour !
De 14h17 à 14h28 : 9 minutes qui ont suffi à faire démarrer un big buzz sur le net.

Ah, les médias qui tirent plus vite que leur ombre...

Dans la série "Dracula au collège, et il cause" (des dommages collatéraux) :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/505988-toulouse-minute-de-silence-mon-fils-a-cru-que-c-etait-pour-echapper-au-tueur.html
Dans le genre plantage...

Le nom du suspect aurait été repéré dès le premier meurtre

C'est quand même - un peu - plus grave...
Quel panier de crabes!
Sur le live du Guardian, une formulation charitable au moment des cafouillages (heure anglaise):
1.58pm: I think the headline on the BFMTV website sums things up rather well:

Toulouse: des informations contradictoires sur l'arrestation

1.56pm: Reuters now have Guéant denying the arrest, too. The lines of communication appear to be a little tangled at the scene"

Ils arrivent souvent à garder ce ton un peu distancié, sans humour malvenu non plus, c'est beaucoup plus digeste.
Pourquoi ne pas signaler la même bourde, commise au même moment, sur France3 ?
Il fait attendre le petit ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.