3
Commentaires

Photos contre données : le grand troc de Getty images

Une petite révolution dans le domaine de la photo ? L'agence Getty Images, détenue par le fonds d'investissement Carlyle, vient d'annoncer qu’elle rendait gratuites 35 millions de ses photographies, @si le signalait ici. Objectif : trouver une réponse au piratage sur internet. Dorénavant des sites web pourront utiliser gratuitement des photos Getty, mais avec un système d’"embed" qui permettra un "traçage" des reprises. L’agence compte se rémunérer à terme via la publicité. Photographes et agences concurrentes s'interrogent sur la portée et les conséquences de l'initiative.

Derniers commentaires

Parlant de Carlyle group, ne pas oublier que Numéricable appartient à ce groupe cher à Bush senior, George Soros ou Sarkozy frère à hauteur de 21%. Numéricable ne passera pas chez moi.
Voila un site que je surveillerais pour être sûr que le navigateur bloque leur collecte de donnée.

Le marketing, c'est le mal. Car son objet consiste à modifier votre perception du monde et de vos besoins afin de faire avancer la société totalitaire marchande et coloniser votre imaginaire.

Je ne peux que penser à cette phrase dont je ne connais pas la source: "quand c'est gratuit, c'est que c'est VOUS la marchandise."
Je trouve que cette initiative de Getty est à la fois intéressante et problématique : disons que c'est une approche plus constructive que d'attaquer les internautes ou les bloggueurs qui utilisent les images pour un usage non commercial. L'industrie du cinéma devrait s'en inspirer... De plus cela permet d'éduquer un peu les gens sur un des aspects de l'étiquette en ligne qui consiste à citer ses sources, mettre un lien, etc au lieu de simplement piocher dans Google Images sans se poser la question de savoir d'où vient l'image et dans quel contexte elle a été prise/réalisée. Cela dit les problèmes de vie privée soulignés dans l'article refroidissent un peu mon enthousiasme...

Question 1 si quelqu'un peut répondre : concernant la collecte de données, se fait-elle au moment où l'internaute charge la page web contenant l'image sur son navigateur ou seulement lorsqu'on clique sur les images embarquées? (Il y a sûrement des possibilités de les bloquer avec Ghostery ou adblock cela dit)
Question 2 spécifique à ASI : allez-vous utiliser la banque d'images gratuites de getty ? Si c'est le cas et que des publicités commencent à apparaître, devrons nous les subir alors qu'en tant qu'abonnés on nous a garanti un site sans pubs ?


Sinon je rappelle juste que gratuit ne signifie pas libre : il faut souligner que l'usage qui est autorisé sur les photos est vraiment limité et que Getty peut à tout moment décider d'en interdire l'accès quand cela lui chante. C'est quand même problématique quand un site de presse dépend à ce point d'un tiers pour ses contenus.
En revanche il y a un tas d'images libres en licence Creative Commons ou dans le domaine public sur internet, il suffit de chercher : sur flickr, wikimedia commons, archive.org, deviant art, etc ... (bon c'est sûr que pour des images d'actualité ca va être plus difficile, mais bon moi ça ne me choque pas que les journaux paient des photographes pour qu'ils fassent leur boulot à un moment donné)

Sandrine, pour une vraie défense du domaine public
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.