76
Commentaires

peut-on s'allonger dans une voiture électrique souriante pour y échanger nos chouinegommes ?

Derniers commentaires

Vrom... Wroum,
fini
snit :(((
gamma
PS.
manque pas u
je l'ai exprès...na
non mais !
Ségoléne comme tous les royalistes ne pense qu'à elle : les autres doivent s'adapter à l'habitacle...

Et les chômeurs avec leurs familles nombreuses, et ceux qui travaillent sans gagner assez pour se loger ?

Pour eux, il faut des grandes berlines, pas besoin de moteur ou d'autres gadgets, juste de l'espace pour allonger 5 ou 6 corps, bouffer la semaine des restaurants du cœur... Voilà l'avenir !

Merci tout le monde.
On ne parle plus que de latex chez @si : capotes , marionnettes ou maintenant tchiclé.
Et quand on a mâchouillé 1500 chouinegommes (arôme cannelle ou pastèque) on peut en faire une œuvre d’art : untitled 1990.
Alain, je vous trouve aussi facilement moqueur avec le design de ces engins. Quand on voit le film et les moyens extrèmement limités consacrés à ces projets, on se doute qu'ils ne peuvent pas se payer les services de Patrick le Quément (directeur du design chez Renault).
Ce qui m'amène d'ailleurs à m'étonner devant ces moyens : on attend encore les grands constructeurs...



Bon, allez d'accord, elles sont vraiment pas jojo ces voitures...
Mais quand même, il faudrait encourager la démarche car tout le monde sait que la voiture électrique de M. Renault aura sans doute de la gueule mais aussi qu'elle coûtera probablement une bonne paire de milliers d'euros.
De ce que je sais Twingo ne vient pas de l'anglais ("twin" et "go"), mais est la contraction de "twist" et "tango". Le but étant d'avoir un nom dansant et dynamique.
Les amateurs de chouinegomme à la cannelle médine Amerloquie peuvent en trouver, s'ils sont parisiens ou de passage dans la Grande Ville, dans une épicerie étazunienne sise rue Saint-Paul (St. Paul Street) qui s'appelle Thanksgiving. Ce sont les mêmes que ceux qui figurent en fin de chronique, et ils sont placés près de la caisse. Un zorro le paquet de cinq tablettes. C'est pas donné mais quand on est accro ou curieux…
On en trouve aussi sur le ouèbe, via friandiz.com, dans un conditionnement différent et assez coûteux.
Ouah !!! Je me suis régalée avec cette chronique jubilatoire et tous ces "frenchissimes". Merci également à l'humour des @sinautes et des liens.

Je voudrais toutes ces voitures en dinequie-tohilles, et à friction.
[quote=échanger nos chouinegommes à la cannelle pendant que l'autoradio diffuse le Only You des Platters]
Les chouinegommes à la cannelle n’ont été inventés qu'en 1975 !
Et donc au lieu de Only You qui date de 1954 c’est I’m in love with my car du groupe Queen qui était à la mode. ;-)
et la fameuse dame qui est dans la voiture... elle ne peut pas conduire comme tout le monde ?? on lui a retiré son permis pour excès de zel ?
gauche caviar, tu me donnes envie de vomir
En tout cas, j'aime beaucoup le titre surréaliste de cette chronique.

J'ai cherché sur gougueule des questions commençant par "Peton... euh... Peut-on", et j'en ai trouvé quelques unes qui, sans posséder l'originalité de celle d'Alain, assurent bien :

Politique : "Peut-on faire du jogging sans être sarkoziste ?"
Erotico-sensible :"Peut-on être romantique en levrette ?"
Pour les amateurs de pâtisserie désirant faire un régime : "Peut-on virer définitivement les cookies ?"
Pour les superficielles :"Peut-on se maquiller avec de la poudre quand on a la peau sèche ?"...etc.

Y en a plein d'autres.
"La Freine-lit* a un petit air de famille, on aurait presque envie de la prendre dans ses bras et de la bercer tellement elle est jolie, tellement elle est souriante comme Cars, là :"

Uh ! uh ! Il y en a d'autres, des comme celle-là ?

*La Freine-lit que Ségolène appelle d'ailleurs Friand-de-lit.
Ah.. moi j'aime bien "cinémas draillevines"...

C'est peut-être curieux, mais je ne vois pas d'anti-américanisme dans le style d'Alain, bien au contraire.
Mais je perçois bien aussi un peu de gouaille parigote, dans l'esprit de Zazie, ce qu'Alain me confirme dans sa réponse à la personne qui le trouve américanophobe.

Bonne chronique, comme d'habitude, continuez !
Dans les voitures à visage, je rappelle l'existence inoubliable de Boumbo...
plize Allan, où trouver des chouine-gomme à la "can nail" ?
J'en échangerais bien contre des au-lit-oud pas amerloquins et j'en donnerai même aux défenseurs de la french tongue !
Depuis le temps, nos constructeurs automobiles ont raté le coche...
A force de faire dans le "plus gros", "plus puissant" (votre article le démontre à merveille)....
Reste maintenant à connaître la place de ces belles petites voitures dans le palmarès de la "voiture citoyenne".
(voir le site voiturecitoyenne.org de mémoire).
En espérant qu'il ne soit pas trop tard. Tata l'a bien compris.
cjl
Le Big Red un chouinegomme ? une bagnole oui !
Dommage que la chute de l'article soit dans le titre!
Stephen Fry avait noté qu'une voiture japonaise, dont j'ai oublié la marque, avait été difficile à promouvoir en France, c'était le modèle MR2.
Vous avez oublié la 2CV dans la liste des véhicules à sourire.
Pour la question du titre: quand vous aurez réussi à échanger votre gum dans une Fiat 500, rien ne vous fera plus peur...
Heuliez va peut être fabriqué une voiture à sourire, mais fabrique également en tant que leader sur le marché, des ambulances, pas toujouyrs pour d'heureux évènements. Heuliez est le spéciialiste du custom, si l'on peut dire, avec la fabrication de nombreux breaks à partir de la version de base; Et si aujourd'hui, il n'y a plus d'argent, primo, merci le banquier, et secundo, je crois me souvenir qu'il provient de l'échec d'un produit d'un grand constructeur, et non d'erreurs de gestions. Heuliez semble avoir la mauvaise habitude de se fier aux chiffres prévisionnels des constructeurs, et ce, sans se couvrir de ventes très inférieures.
Aux gentilles voitures zoomorphes des Disney & co,
l'on peut préférer la séductrice, passionnée et possessive Plymouth Fury 58 des King et Carpenter,
Christine
Merci M.Korkos, pour la conduite de cette chronique. Une tenue de route excellente. Un parcours presque sans faute, si Loewy n'avait pas été laissé sur le bas-coté, au moment où le streamline passait par là. Non mais oh! Quand même! Scronsgneugneu!

Une petite devinette à présent : laquelle des voitures présentées dans la chronique de M.Korkos fut vendue contre toute attente par la magie publicitaire de Bill Bernbach aux USA?
http://3.bp.blogspot.com/_Ao28oQMe3h8/RaQP3yZpbqI/AAAAAAAAAMU/1LT6H4Tg3DI/s200/w
Suis-je le seul ici a etre choque par l'antiamericanisme et antianglicisme primaire d'A. Korkos? En general, ces chroniques sont de bonne qualite, mais etre oblige de lire "amerloque" au lien d'"americain" et la francisation de tous les noms anglais me donnent un peu la nausee, de la meme maniere qu'un article qui utiliserait le mot "bougnoule" au lieu d'Africain" me donnerait envie de rendre mon petit dejeuner.

Pour ce qui concerne les anglicismes, quand je vois ce genre de reactions, je ne m'etonne plus que les francais aient un niveau d'anglais proche du zero absolu. Je suis expatrie en Asie et les francais qu'il m'arrive de rencontrer (je suis belge) n'arrivent pas a aligner deux mots d'anglais correct. Peut-etre est-ce du a une pensee dominante telle celle qu'on retrouve dans les chroniques d'Alain et qui semble considerer tout mot d'anglais comme un envahisseur indesirable, entachant notre belle langue francaise...

PS: Sorry ( ;o) ) pour le manque d'accents mais je tape sur un clavier QWERTY....
Ouais ! Youpi ! Des voitures !
Et elles sont belles.
Cette Friendly me fait penser à un minibus Volkswagen.
En plus, Heuliez fabrique des bus. Un minibus paraît logique.
À noter : le minibus a un slip à l'avant. Il était donc clairement possible de s'allonger dedans.

Psssitt, Alain : Volkswagen, pas Wolkswagen.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.