63
Commentaires

Persistance rétinienne

Ouf ! C'est fait. Avant tout, ayons une pensée compatissante pour nos confrères du

Derniers commentaires

Quelqu'un disait sur LCI qu'il n'y avait que 3000 personnes à écouter les discours de Sarkozy et Brown. Pas étonnant quand on sait que le déplacement a été fait dans l'urgence. Est-ce que cela a été dit sur les JT de TF1, France2 et France3?

Quelle a été la durée de la persistance rétinienne du livre Sako m'a tuer ? Qui se souvient encore des 2x2 minutes que les journaux télé y ont consacré?
Psycholas Narkozy et les nenfants de Benghazi:

"Bonjour, tu as quel âge, combien tu gagnes?
Bonjour, tu as quel âge, combien tu gagnes?
Bonjour,..."
Ce qui persiste sur ma rétine, après un premier coup d'oeil sur la photo des six prétendants de la primaire PS, c'est l'impression d'une brochette de croque-morts posant pour la pub de leur entreprise de pompes funèbres.
Même Ségolène Royal qui arbore habituellement des vêtements colorés, est habillée par Borniol.
A l'inverse de leurs tenues, leur message est clair : "On vous promet un enterrement de première classe".
Les préjugés s'estompent dans l'électorat français et tous les assoiffés du pouvoir qui s'appuient encore dessus pour mieux nous piéger se trompent et peuvent de moins en moins prédire leur avenir. Le péquin moyen est passé d'une source limitée d'informations (journal local, famille, TF1) à un réseau. (Seuls les haineux persistent et signent...d 'ou le danger).

Même ceux qui ne vont pas sur internet s'imprègnent progressivement de la multiplicité des sources, ne serait-ce que via leur entourage (la petite fille, le voisin, le collègue de travail). Parler à un australien, un tunisien, un américain de la pluie et du beau temps, des rêves permis par l'ouverture à l'autre et surtout des difficultés de vivre dans un monde de vampires ça aide à créer des liens et à modifier le rapport à l'étranger et au pouvoir. Les priorités et les aspirations se déplacent.

Les préjugés existent et existeront sans doute toujours, ils sont encore nécessaires à notre survie, mais ils s'estompent par le dialogue, ils se transforment en connaissance par la découverte et l'ouverture au monde. C'est ce qui se passe actuellement : le monde s'ouvre à lui-même.

Apparemment le début des hostilités qui préparent la grande foire au pouvoir ne prend pas en compte cette métamorphose. Est-ce de l'ignorance ou de l'incompétence ?

Les idées vont être analysées, pesées à la manière d'un code open-source. Seule la qualité peut passer dans dans ces conditions. Je crois que la faune politique n'est pas encore prête. Je pense que cette génération ne le sera jamais. Ceux qui prendront la suite des opérations devront se préparer à être jugés par le monde entier car il ne faudra plus convaincre le franchouillard local certifié TF1 , mais aussi le prof de musique texan qui bosse pour IBM, l'artiste hollandais, le père au foyer australien, l'étudiante égyptienne...
En période électorale, avec ces vieux briscards qui vendent du pluralisme interne, du "débat d'idées", le plus sûr, pour ne pas être déçu, est de considérer que tout ce qui est un peu novateur sera abandonné dès le pouvoir acquis. Ce qui s'est toujours vérifié.
Un bon moyen de juger ces pros, c'est de revenir sur leur histoire passée: Une jolie suite de reniements (tout le monde les connait, les privatisations, l'actionnariat salarial, la concurrence libre et "non faussée" de Delors, l'ouverture des marché financiers, la réforme des retraites à peine contestée, la sécurité, l'identité nationale...). Cette dégringolade les a amenés à proximité idéologique de leur concurrents néolibéraux, et comme ils sont devenus vieux et riches, ils s'y trouvent bien. Il n'y a, dès lors, rien d'étonnant à ce que, si l'opportunité surgit, ils passent à l'adversaire qui n'en est plus un. Aucune "trahison" dans cet acte, seulement une continuité de pensée.
Les primaires, ça a toujours été mauvais pour un parti (la surenchère grand-guignolesque dans l'austérité de [s]Flanby[/s]Hollande, superbe!). Mais quand ce parti est mou du genou, ça sent le sapin. Tout ceci ne serait pas bien triste. Mais le problème est qu'à force de parler de ces 6 (!) gusses, de les comparer, les soupeser, les citer, autrement dit de passer le temps à gloser à l'infini sur les mérites respectifs de bonnet-blanc et de blanc-bonnet, les appareils médiatiques, qui savent qu'ils n'auront rien à craindre de ces clients-là, sont en train de nous rouler dans la farine, ce qui logiquement nous amènera dans le pétrin (sauf si on leur colle un pain)
Au parti socialiste, socialistes partis.
Le problème de Mougeotte, c'est sa pertinence, hein Étienne ?
SARKOSY c'est la chronique d'une mort annoncée. Il semble encore l'ignorait mais les français ont définitivement tourne la page.

On ne veut plus voter pour des bidets qui se prennent pour des armoires normandes !!
Un phénomène à prévoir qui est peut-être sous-estimé actuellement : la probabilité est grande me semble-t-il, que les sympathisants socialistes (et les participants aux primaires) ne votent pas socialiste au premier tour de la présidentielle dans le cas où leur candidat favori ne serait pas le vainqueur des primaires. L'élection présidentielle me parait être d'une nature particulière, et la personnalité des prétendants a des chances de primer sur les lignes générales des partis.

Par exemple, je pense qu'un report important des sympathisants aubrystes vers Mélenchon, dans le cas où Hollande l'emporterait dans ses primaires est fortement plausible.
En meme temps pour le coup de la Lybie, il est plutot marrant Sarkozy :

Il tente de se placer en tant qu'instiguateur et mentor principal de la revolution en Lybie hier
Aujourd'hui il se place du cote des revolutionnaires syriens....

S'il est vrai que notre persistance retinnienne peut nous faire oublier qu'il n'y a vraiment pas si longtemps, les dictateurs contre lesquels il se declare aujourd'hui etaient traites comme des amis de la France autant que des amis personnels, il risque quand meme de pousser les limites de cette persistance retinienne et finalement donner l'exemple ... Aux francais qui vont enfin se decider a renverser le regime qui les gouverne.

Et la, au moins, l'Histoire pourra retenir son nom et l'associer a un accomplissement lors de son mandat
François Hollande sortira certainement vainqueur de cette primaire, élu ou choisi par une classe moyenne qui croit encore à une croissance vertueuse ; croissance annoncée à 2.5 (1.7 en moyenne depuis trente ans !) qui devrait permettre à cette même classe de rester en emploi jusqu'à la retraite mais... sans solution face au chômage qui ne baissera pas, des jeunes en échec scolaire par dizaines de milliers, le chantage des marchés financiers, la tyrannie des agences de notation et la violence urbaine.

Si Hollande permet à la « gauche » ou ce qu’il en reste, de gagner encore une élection majeure, ne nous y trompons pas ! cette victoire continuera de creuser le sillon d'une autre victoire électorale à venir : celle d’un régime autoritaire, vindicatif et rétrograde, partisan d’une politique du bouc émissaire (les pays européens du nord au sud, ont déjà commencé à donner des signes de ralliement) ; une conséquence de plus de la crise financière de 2008…
Attention, c'est très futile comme info, de l'ordre du people, mais vous avez remarqué que BHL s'est fait discrètement virer de la scène pendant la photo officielle ?

Regardez plutôt, juste à droite, derrière Sarko.

http://www.youtube.com/watch?v=jhdY-f_1sak&feature=player_detailpage#t=39s
Ce débat c'est surtout l'exemple typique de l'équité démocratique selon France 2, 3h en prime time ( à ajouter à toutes les autres dont ils ont déjà bénéficié ) offertes au parti socialiste.

On remarquera que même les partis qui ont eu aussi des "primaires" comme EELV ou encore le NPA ni même le FN, n'ont pas eu une tel coup de pouce de la part du service publique.

Il n'y a plus qu'un pas à franchir pour remplacer totalement le débat démocratique, le vrai, c'est à dire celui entre des personnes portant des projets politiques différents et se présentant pour cela aux élections nationales, par un débat entre membres du parti socialiste uniquement, ou plus précisément, comme je le soupçonne, par un débat entre les membres du parti socialiste et de l'UMP, c'est à dire entre gens qui pensent et défendent finalement à peu près les mêmes choses à une petite touche sociale près, car ce n'est pas tant le PS que France 2 veut avantager à mon avis, mais surtout le Bipartisme et la pensée unique.
Je suis très inquiète...Il a tant rapetissé que ça le Nico pour qu'on ne le montre plus qu'entouré d'enfants ? Effroyable !
C'est quoi en fait ?

Un nouveau jeu télévisé ?

Qui sera le maillon faible ?
Ils m'ont saoulé avec la croissance qui résoudrait tout nos problèmes.
Economiquement ils sont de l'UMP
La "une" du Figaro électronique a fait disparaître tout titre sur le débat de la primaire socialiste d'hier soir. Même plus d'aubry et d'hollande faiisant apparaître leur opposition au grand jour !
Mais, heureusement, "Face aux socialistes, Mélenchon ajuste ses coups".
Il faut aller tout en bas, après le sport, dans un "Et aussi" pour découvrir que "Sur twitter, la droite donne l'avantage aux outsiders" (ce qui devrait les combler de joie). Très intéressant aussi cet avis éclairé d'un grand lideur UMPiste : "Pour Jacob, la primaire socialiste relève du "concours Lépine"... de la démagogie", sacré Christ-Hi-Han ! Enfin "François Fillon critique "les promesses en l'air" [style je serai le président du pouvoir d'achat ?] du PS"

Un peu mou le Mougeotte, même pas un beau titre genre "Débat de la primaire socialo : voyage au bout de l'ennui" ?
Mieux que les vraies/fausses couvertures du Figaro, ce matin, la couverture du gratuit Métro. "Sarkozy en héros". Une belle opération de com.
http://www.metrofrance.com/info/libye-merci-qui-merci-sarkozy/pkio!6LRLHj1Fcz8bLn5UIcWA/
Cette concurrence de Sarkozy permet aux quotidiens de mettre en une soit la visite en Lybie, soit le débat socialiste. Résultat semble-t-il beaucoup de titres sur la visite éclair.
D'accord sur les syriens qui se débrouillent seuls,il a touché le fond du cynisme et de la bêtise.
"Ne nous attardons pas sur le terrain de la morale..."
D'accord Daniel, d'accord, mais on ne fait rien d'autres depuis...trop d'années!
Sur le PS : en harmonisant toutes les propositions des différents postulants, eh bien, ça fait peut-être un vrai programme!
Sur Césarito allant constater les effets prévus de sa guerre privée à nos frais, et se permettant dans un mauvais discours anonné de quasiment admonester les syriens sur l'état de leur "Unité" à venir, il faudrait développer ça sur @si,
ça le mériterait amplement cher Daniel, parce que là on touche un niveau rarement atteint en société du spectacle.
Pour la Libye : pas un mot sur le fait que Juppé part avec Sarkozy pile le jour où il devait être entendu au procès Chirac ?
http://www.leparisien.fr/faits-divers/proces-chirac-le-tribunal-n-entendra-pas-juppe-parti-en-libye-15-09-2011-1609494.php

Les esprits mal tournés pourraient même s'interroger : Quand Nicolas a demandé à son ami Alain "hey, on va en Libye, Jeudi ?", pourquoi ce dernier n'a-t-il pas protesté ?
Les esprits très mal tournés, eux, se demanderont même si ce n'est pas Juppé qui a proposé la date...

Dans tous les cas, voir un ministre refuser de témoigner, voila un triste jour pour la justice.
Mort en direct de l'illuminée de service (tout le monde l'aura reconnue...) rien que pour ça, ça valait le coup de regarder hé hé !

l'autre en Lybie, je préfère vite oublier (par contre pas de BHL sur la photo ????)
ça n'a rien à voir avec le sujet de votre article, mais je viens de trouver dans un hebdo gratuit de la région de Colmar une annonce de FRANCE DOMAINE (Ministère du Budget, des comptes publics et de la Fonction Publique) pour une vente par appel d'offres de deux immeubles de l'Etat : l'un à Kaysersberg, l'autre à Cernay, qui semblent correspondre à d'anciens tribunaux d'après la description de ces bâtiments. Voilà qui va faire le bonheur de quelques promoteurs et amis de l'UMP locale. Qui va contrôler ces ventes ?

On en est à vendre l'argenterie pour trouver du "fric" en sarkozie ?
J'ai pas regardé, j'étais ailleurs: une soirée entre amoureux des livres, passionnante. Mais je me suis bien fait, quand même, la réflexion: "on" attendait qu'ils s'entretuent, "on" est déçu, mais "on" triomphe quand même: faute de s'entretuer, ils ont été ennuyeux.

A part ça, ce qui s'est dit (deux heures quand même, hein!) ben on le saura pas.
Desperado désespéré et désespérant.

On le voit arriver avec ses gros sabots, de loin.

Mais comment peut-il imaginer qu'une guerre lointaine, qui donne à peine lieu à des manifestations de gauchistes attardés, peut, à travers son résultat, les vivats des foules "libérées", provoquer le moindre intérêt dans l'opinion publique ? Cela voudrait dire que l'Afghanistan et la Libye auraient pu faire l'objet de grandes manifestations et de débats passionnés. Mais ce qui est éteint dans les projets et les objectifs, est neutre aussi dans ses résultats.

La droite se dit : tout ça pour des Arabes ? Et nous ? Et nous ? La gauche anti-raciste, chère à Terra Nova, analyse : Sarkozy n'aime et n'est aimé des Arabes que dans la mesure où ils se trouvent loin de France. Même si pour l'instant, ce sont les Comoriens et les Roumains qui prennent, ça ne va pas tarder à revenir sur des populations plus importantes. La gauche sociale et de classe a d'autres soucis et s'en fout.

Chirac aussi était acclamé dans les pays arabes suite à son refus de la guerre d'Irak. Il a quand même fallu que son successeur affiche une rupture très violente pour réussir à maintenir la droite au pouvoir.

Et désormais, plus de cartouches.... Même si son pouvoir de nuire reste intact, et même ça, ça ne prend plus, victimes et spectateurs sidérés par les affaires qui pleuvent comme des hallebardes serrent les dents et se disent qu'il faut tenir jusqu'à mai 2012, Sarko n'intéresse plus que les Libyens.
Le débat ayant duré plus de deux heures et ayant produit des discours et des idées et pas seulement des images, je pense que la persistance rétinienne va durer plus que qqs minutes. Surtout qu'on remet ça le 28 septembre et le 5 octobre
Exercice édifiant :lire le forum des lecteurs du Figaro concernant la pantomine du "héros",hier en Lybie.Il y a là un rejet inattendu de Sarkozy dont Mougeotte ne doit pas être fier.
Si les vivas lybiens l'ont enchanté,le président s'est complètement loupé en cherchant dans son discours les accents gaulliens dont il est incapable.Anachronique,outrancier,uniquement tourné vers la récupération de l'évènement à des fins électoralistes.
Après tout l'aide apportée à la révolution lybienne ne sera un succès que lorsque le dictateur arrêté comparaîtra devant ses juges. Donc l'opération a été montée pour contrer le débat des socialistes.Echec d'un machiavélisme à la petite semaine.Colossales dépenses pour un pays tellement endetté à qui on impose l'austérité et qui ne prise guère le défilé triomphant. Il manquait le char et la couronne de laurier des Romains.Ce type est RIDICULE.
Succès de Sarkozy en Lybie... un speed dating pour un mandat de 42 ans de guide suprême... Sarkozy gagne haut la main devant Cameron. Qu'il reste donc là bas... (les pauvres...)
;-))))
Ce qui persiste dans mon cerveau de demeuré sclérosé c'est la tente de Khadafiote dans les jardins du palazzo... et les bisounours du Nain jaune au colonel poilu visitant Paris. Je ne comprends pas que les sbires de Guéant le géant ne lui soient pas tombé dessus à ce moment-là : il était vraiment localisable. Ra la la... Vous me direz que ce n'était pas le moment, comme d'aller faire de l'aéroplane en Tunisie ou de passer Noël dans la Grande Syrte avec les Logophages chers à Hérodote... Comment peut-on être infirmière bulgare ? On n'en a pas chez nous au Sarkosistan. Pour la persistance rétinienne... mon triste cerveau retient bizarrement d'hier soir la prestation digestive du cassoulet de notre éléphant radical-de-goche. "Putaing!" comme on dit à la Dépêche de Toulouse, "dépêche-toi de cracher l'os, tu vas t'étrangler!"... J'ai aussi remarqué - en basculant sur la 5 - que le C dans l'air de Calvi par Calvi avait tard démarré et dépassé Zéro heure 25... mais cétait fort intéressant car enregistré bien avant la prestation des Sissesuladeu. Allez bonne journée.
Dans la persistance rétinienne, la photo des six candidats et de D. Pujadas imprime trois choses :
F. Hollande au milieu qui semble être la vedette, M. Valls et D. Pujadas qui ont un regard admiratif, semble-t-il, pour F. Hollande et S. Royal qui est la seule à regarder dans une autre direction ce qui la place ailleurs.
Peut-être est-ce tout ce qu'il restera de ce fameux grand débat !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.