25
Commentaires

Père de famille chinois tué par la police : d'abord la version policière

Shaoyo Liu, père de famille chinois de 56 ans, a été abattu par la police à son domicile à Paris dimanche 26 mars. Si les forces de l'ordre plaident la légitime défense, et assurent que l'homme était armé et menaçant, la famille conteste cette version. Comment les médias français ont-ils traité cet épisode, qui a poussé Pékin à exiger "toute la lumière" sur la mort de l'un de ses ressortissants ? En donnant d'abord la version policière.

Derniers commentaires

Cette histoire de note secrète ne tient pas la route (disproportionné et hors de toute chronologie). A moins que ce ne soit pour demander à la diaspora de reprendre en main les manifestants via leurs réseaux (cf Cao Hua Qin Aubervilliers) ou quelque chose à la Chine?
Il est possible que ce monsieur ne comprenait pas le français ce qui peut expliquer une certaine incompréhension ... fatale .
Premierement, ne jamais jeter du matériel informatique par la fenêtre
deuxièmement, ne jamais préparer du poisson avec des ciseaux.
Pour le reste, Sainte-Anne, priez pour nous :(
Un principe journalistique devrait-être de préciser à chaque fois dans le titre : "selon la version de la police".

Ce serait à la fois plus honnête et plus prudent. Car neuf fois sur dix, dans ce genre d'affaire, la première version policière est - au minimum - inexacte ou incomplète.
Questions qui me viennent à l'esprit :

- Comment le policier a-t-il été blessé dans la version de la famille ?
- Les policiers ne se sont-ils pas annoncés comme étant de la police ?

Encore une situation qui serait vite élucidée si les policiers avaient des caméras qui filment automatiquement leurs interventions. Soit on baigne dans l'incompétence des élus (possible), soit il y a de très vilaines choses à cacher pour que ce ne soit pas encore mis en place.
Et pourquoi la BAC a-t-elle débarqué dans cet appartement ?
Il me semble que ça permettrait de départager les versions plus facilement.

Si c'était une erreur, comme le prétendent les sœurs, la responsabilité des policiers est engagée.

Si quelqu'un a appelé, pour cet appartement, c'est une toute autre histoire... Et de l'intérieur ou de l'extérieur.
Le journalisme vu par Le Parisien :
"rien ne laissait supposer que la version policière n'était pas la bonne"
"On avait ces infos le dimanche à 23h30. Le lundi à 15h, les informations ont évolué, et nous on avance pour essayer de coller le plus à la vérité".

Sans compter que le journaliste confond oeil-de-boeuf et judas.

Misère ...
Sur les réseaux sociaux chinois c'est bien viral. La BAC et ses méthodes, sont désormais célèbres en Chine.
Déjà que le % d'asiatiques qui se font voler dans les lieux touristiques sont un sujet hot dans les conversations sur la préparations de voyage en France.
Avec les attentats, c'est le tiercé gagnant.
Je regarde des séries Britanniques en ce moment. Voir des flics travailler sans armes à feux, quel bonheur ! En particulier Luther et Happy Valley.
Mais il semble que les USA, soient le modèle pour la France. Vous allez voir que bientôt on va avoir des Bacueux qui tirent sur des gosses après s'être sentis menacés par des révolvers en plastiques (comme aux USA).
La Chine qui en vient à donner des leçons de respect des droits de l'homme à la France. Si la version de la famille s'avère la bonne, la police française est vraiment descendue bien bas.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.