Père de famille chinois tué par la police : d'abord la version policière
enquête

Père de famille chinois tué par la police : d'abord la version policière

Comment les médias ont traité l'affaire Liu Shaoyo

Réservé à nos abonné.e.s
Shaoyo Liu, père de famille chinois de 56 ans, a été abattu par la police à son domicile à Paris dimanche 26 mars. Si les forces de l'ordre plaident la légitime défense, et assurent que l'homme était armé et menaçant, la famille conteste cette version. Comment les médias français ont-ils traité cet épisode, qui a poussé Pékin à exiger "toute la lumière" sur la mort de l'un de ses ressortissants ? En donnant d'abord la version policière.



La dépêche AFP tombe dimanche 26 au soir. "Paris : policier blessé à l'arme blanche lors d'une intervention, l'agresseur tué". Un policier a été blessé à l'arme blanche le jour-même, apprend-on, lors d'une intervention pour un "différend familial". Son agresseur, touché par un tir de riposte de la police, a été tué.

"Le policier victime de l'agression à l'arme blanche a été transporté en « urgence relative» à l'hôpital", lit-on dans la même dépêche. L'AFP précise que l'homme tué se serait précipité, dès l'ouverture de la porte, sur ...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.