105
Commentaires

Pelloux : contre "l'islam politique", et pour Castex

L'urgentiste Patrick Pelloux a exprimé sa "crainte sur la montée de l'islam politique en France" auprès de Jean Castex, comme il l'expliquait sur BFMTV le mercredi 29 juillet. La séquence a fait réagir sur Twitter, mais ASI a surtout été frappé par son ton inhabituellement lisse sur le gouvernement en cette période de crise sanitaire. Explications.

Commentaires préférés des abonnés

C'est sûr que le sujet à empoigner aujourd'hui, c'est l'islamisme et l'islamophobie. 


Si ça ne marche pas, on peut toujours essayer le sionisme et l'antisémitisme. 


Si ça ne marche pas,  on peut toujours essayer de relancer une bonne gue(...)

Le vrai problème de la laïcité en France, n'est pas l'Islam politique qui n'est qu'un pléonasme. Le problème, c'est la religion. Toutes les religions. 


Le problème n'est pas la foi car chacun a bien le droit de croire en ce qu'il veut (dieu, dieu(...)

" suite au décès de ses amis de. Charlie en 2015" . Vous voulez dire suite à l'assassinat  de ses amis de Charlie  en 2015 .

Derniers commentaires

C'est un peu une déchéance...ou une grosse fatigue de Patrick Pelloux...

C'est bien beau de trouver Casteix sympathique, le problème ce n'est pas qu'il soit sympa ou non mais c'est quelle politique il va conduire.

Et comme il était déjà là avec sarko et qu'il va faire une politique de droite, c'est pas demain la veille que l'état de nos hôpitaux et de notre système de santé (et globalement de nos services publics) va s'améliorer.

Patrick Pelloux sur ce coup manque complètement de cohérence!

Et franchement que quelqu'un de gauche comme Pelloux nous ressorte le coup de "le problème c'est l'islam radical" on n'a vraiment  pas besoin de ça! on a déjà la droite, lrem (c'est pareil) et l'extrême droite qui veulent nous le faire croire!

Sérieusement, le problème serait l'islam radical???

C'est l'islam radical qui nous met dans le mur climatique?

C'est l'islam radical qui a mis en place l'évasion fiscale et le financement de l'Etat sur les marchés financiers créant ainsi une énorme dette publique?

C'est l'islam radical qui a donné le pouvoir de création monétaire au banques privées créant ainsi une énorme dette privée (3.5 fois plus de dette que d'argent dans le monde) ainsi qu'un chômage de masse (pas assez d'argent dans l'économie réelle au profit de la spécualtion sur les marchés)?

C'est l'islam radical qui a mis en place des exonérations de cotisations sociales mettant en déficit notre système de sécurité sociale?

Non, tout ça est dû à la mono-politique néolibérale appliquée depuis des décennies par les RPR/LR/LREM/PS.

Alors qu'il puisse y avoir par endroits un islam politique contre lequel il faille lutter, ok, mais la meilleure façon de lutter c'est justement d'en finir avec cette politique néolibérale qui crée par l'abandon et l'appauvrissement des quartiers populaires l'émergence possible d'un islam radical bien minoritaire au niveau national.

ça me rappelle un peu Renaud qui conseillait de voter Macron à la présidentielle...un naufrage quoi.

Moi on m'enlèvera  pas de l'idée,  que Pelloux sous le quinquénat de Hollande ( un ami..) c'est écrasé ,et pendant 5 ans, il l'a fermé .Alors que les urgences dans les Hôpitaux étaient saturées ,pire que sous Sarko ,  on ne le voyait plus  à la télé gueuler sur le manque  de moyens  . Il suffit de demander aux soignants urgentistes  ce qu'ils en pensent...Il n'est plus crédible..

C'est drôle comme sans le moindre fait religieux ni le moindre fait diver concernant des musulmans la "laïcité" (avé des guillemets = laïcité pretexte au racisme anti musulman) a fait son retour dès le premier jour du gouv Castex.. Même avec des gros sabots le buzz prend quand même.. 

La France ça commence sérieusement à puer..

Je suis surpris en lisant certains commentaires assez peu charitables envers Patrick Pelloux. 

Patrick Pelloux, le toubib engagé depuis des années (deux décennies?) à dénoncer le manque de moyens chronique dans l'hôpital publique, à ferrailler avec les tartuffes du ministère, les chiens de garde des télés et radios - je me souviens d'un "débat" sur F.Inter il y a quelques années où le mandarin de droite Debré lui expliquait avec toute la condescendace possible qu'il exagérait alors qu'il racontait une anecdote hallucinante de son quotidien d'urgentiste(*), Patrick Pelloux qui a vu depuis nombre de ses amis périr dans un attentat dicté par des fanatiques religieux, le voici donc pour 2 mns d'interview astucieusement retenues sur les 6, assimilé à un vulgaire toutologue islamophobe de "Veuleries Actuelles".

Ancien lecteur de Charlie, il est vrai que je ne lisais plus les editos de Val après ses postures guerrières au milieu des années 90, dignes du BHL qu'il brocardait quelques temps auparavant, puis je n'ai plus lu Charlie après l'exclusion de Bob Siné.

Mais pour autant est-ce qu'on va aussi bientôt taxer de racisme  le regretté François Cavanna, lui qui fût un chroniqueur de longue date dans ce canard, tant qu'on y est?        

Enfin, on peut mettre au crédit de Jean Castex, homme de l'ombre de l'ère Sarko, une certaine habileté dans l'art du boniment et de la manipulation, avec son accent sympa et sa bouille ronde, il se pare des vieux habits du pseudo "gaullisme social".

Donc face à cela il faut des héros parfaits, jamais fatigués, ni émus, toujours imperturbables et affûtés...Bon courage!


* (une césarienne terminée à la lueur des téléphones portables suite à la défaillance électrique dans le bloc si ma mémoire est bonne)

Si je puis me permettre: il me semble que le vrai sujet c'est le ralliement de Pelloux au gouvernement, sous prétexte des sentiments humains de "notre" premier sinistre, qui finalement, sous ses dehors bonhommes, c'est guère moins sinistre que ses collègues ou prédécesseurs. 


"Ils n'en mourraient pas tous, mais tous étaient frappés": à trop se rapprocher, même sur un mode contestataire, des hommes de pouvoir, on risque fort d'attraper le virus. Les gilets jaunes n'avaient pas tort de ne vouloir à aucun prix être "représentés".

Pour oublier un temps les islamistes, au moins jusqu'au prochain attentat, une excellente idée de lecture pour ce mois estival : la BD "Prénom Inna, une enfance ukrainienne". Celle d'une Femen, résistante contre toutes les formes d'oppression et de barbarie.

Les tweets se démarquent très peu du corps du texte, ça rend la lecture difficile et très saccadée. (Sur safari/télépomme)

Pour ceux qui douteraient encore que "défense de la laïcité" est ici un euphémisme pour "haine des arabes" on remarquera que ce que ce monsieur nomme "listes communautaristes" et dont il réclame l'interdiction, ce sont des listes électorales avec des noms "pas français" .


" suite au décès de ses amis de. Charlie en 2015" . Vous voulez dire suite à l'assassinat  de ses amis de Charlie  en 2015 .

Bien,  la campagne présidentielle 2020 est donc officiellement lancée.  Et le message subliminal des deux zigotos, c'est que le sujet pivot de cette campagne, ça sera le rassemblement de tous les Français, dans un but constructif commun.

Le problème avec cet article, c'est qu'on ne comprend pas du tout où il veut en venir. Il est décousu et superficiel. C'est la première fois que je lis un tel article depuis trois-quatre mois que je lis parfois Arrêt sur Image, et je n'avais pas imaginé tomber un jour sur ce genre de chose.

Et Castex n'aurait pas pu lui trouvé une petite place de secrétaire d'Etat ?

Enfin, voilà une belle recrue pour épauler ce noble gouvernement dans sa campagne contre le "séparatisme".

Pendant ce temps-là, l'immense majorité des français est en sécession politique. Vivement le prochain concours de beauté en 2022.

C'est sûr que le sujet à empoigner aujourd'hui, c'est l'islamisme et l'islamophobie. 


Si ça ne marche pas, on peut toujours essayer le sionisme et l'antisémitisme. 


Si ça ne marche pas,  on peut toujours essayer de relancer une bonne guerre de religion entre cathos et parpaillots avec plein de morts et d'atrocités.


Si ça ne marche pas, on peut aussi fermer sa gueule. 


Mais ça c'est beaucoup, beaucoup plus compliqué.

Bof, c'est la force des politiques, ce sont généralement des gens qui savent se montrer assez sympathiques pour se faire quelques amis, même qu'on attendrait pas forcement.

Puis bon ça a pas dù être très dur pour eux de tomber d'accord s'ils ont surtout parlé de l'Islam.

Le vrai problème de la laïcité en France, n'est pas l'Islam politique qui n'est qu'un pléonasme. Le problème, c'est la religion. Toutes les religions. 


Le problème n'est pas la foi car chacun a bien le droit de croire en ce qu'il veut (dieu, dieux, odieux, sciences, rien) mais les religions, toutes les religions, qui sont la manipulation de cette foi. 


Brûlons les églises, les temples, les mosquées, les synagogues, BFM, l'Élysée et le Palais Brongniart qui est la méta-religion ! :)

Je n'ai pas le souvenir que des bouddhistes aient commis une attaque contre un journal parce que l'on s'était moqué de Buddha .  Relisez le regretté Charb

Vous devriez chercher un peu du côté du Myanmar. Je ne serais pas surpris que vous trouviez un exemple. A défaut de journaux les bouddhistes ont tout de même exterminé un bon paquet de Rohingyas dont le tort n'est pas de s'être moqué de Bouddha mais de s'en battre les flancs vu qu'ils en ont un autre qui s'appelle Mahomet.

C'est d'une très grande pertinence de prendre l'exemple des bouddhistes du Myanmar, pour tenter de faire croire à une supposée violence idéologique du bouddhisme.
Si seulement la folie meurtrière des islamistes pouvait aussi se limiter à quelques cas isolés...

"se limiter à quelques cas isolés..."


Vous avez des statistiques fiables ?

Parler de cas isolés pour désigner l'épuration ethnique en Arakan, il faut oser. Ça rappelle les discours de Slobodan Milosevic, Ratko Mladic et de tous les assassins de masse qui préfèreraient qu'on regarde ailleurs pendant qu'ils exterminent.


Aung San Suu Kyi, vous êtes démasquée, on vous a reconnue. Et rendez ce prix Nobel de la paix, c'était une erreur.

Lorsque je parle de "cas isolés", je ne cherche évidemment pas à minimiser la portée des exactions commises par le régime birman.

Au regard de ces bouddhistes radicalisés, dénaturant les principes de leur philosophie-religion, l'immense majorité des disciples de Bouddha vit en paix, rejetant toute idée de prosélytisme, d'hégémonie et de violence.



"Au regard de ces bouddhistes  islamistes radicalisés, dénaturant les principes de leur philosophie-religion, l'immense majorité des disciples de Bouddha Mahomet vit en paix, rejetant toute idée de prosélytisme, d'hégémonie et de violence."


Si vous en avez envie, remplacez tous les mots rayés par ce qui vous passe par la tête. 


On ne voit que ce que l'on désire voir.


On ne voit que ce que l'on désire voir.


Bonne introduction à votre autocritique.

Mais vous devriez également vous reporter à la définition de "déni".

"Mais vous devriez également vous reporter à la définition de "déni"."


Merci du conseil.

J'allais justement vous le donner.

"Au regard de ces bouddhistes  musulmans radicalisés, dénaturant les principes de leur philosophie-religion, l'immense majorité des disciples de Bouddha Mahomet vit en paix, rejetant toute idée de prosélytisme, d'hégémonie et de violence."


Avez vous lu ce que j'ai écrit ?


Tiens, et puisque vous me sortez de ma torpeur caniculaire.


Où en êtes vous avec les statistiques sur "les quelques cas isolés"  de "la folie meutrière des bouddhistes" ?



La folie meurtrière des bouddhistes !? J'ai écrit ça quelque part ?

C'est vous qui semblez avoir de sérieuses difficultés de lecture


D'après un rapport de l'ONU daté d'août 2018, au moins 10 000 Rohingyas auraient été massacrés par l'armée birmane.

Depuis 2001, les attentats islamistes auraient fait près de 150 000 victimes dans le monde.


Je ne cherche même pas à établir de parallèle entre ces deux chiffres. L'horreur de ces boucheries ne se mesure pas à l'aune de statistiques.

Mais il serai bon que vous preniez conscience de votre refus du réel.




Merci pour la transcription. J'ai eu exactement la même pensée, mais sur la tablette je ne sais pas faire les mots barrés.

Vous devriez suivre davantage les actualités... ya des trous dans votre raquette. En Asie, peut être?

oui, peut-être, et c'est censé prouver quoi ? à mettre des étoiles aux croyances religieuses ?

Ça prouve que quand zemmour et toute l’extrême Droite vomissent leur haine des musulmans à longueur d’antenne et d’internet , ça impact aussi une partie de la gauche.

Vous oubliez le football, première religion de France et de Navarre. Le foot est l'opium du peuple.

Transformons les pelouses en potager.

L'islam politique ? Quel islam politique ?

Encore un leurre, comme le covid-19 ou le réchauffement climatique.

Le sujet, c'est la chemise jaune.

Après, le reste de l'article, c'est "un ancien obscur chroniqueur d'un torchon raciste est toujours un connard raciste". On attend des nouvelles de Val, Fourest et autres. De préférences sur leurs chemises, le reste on connaît.

Le nombre ridicule de commentaires témoigne de l'extraordinaire intérêt de ce "papier" !!!

Rien d'étonnant! Toujours dans le sens du vent le Patoche!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.