22
Commentaires

Pédophilie, Chili, glycol

Les projecteurs éteints, la vie continue

Derniers commentaires

À propos de hotspots médiatiques, la Une du 13h de France 2 consacré à la pluie en Guadeloupe. il est étrange de constater comment les médias se réveillent sur l'outre-mer quand il s'agit de phénomènes médiatiques et l'oublient à propos des êtres humains...Serait-ce la prochaine venue de Sarkozy en Guadeloupe qui suscite cet intérêt???
la suite ici http://0z.fr/U42QA

Les projecteurs éteints, la vie continue, dans les "hot spots" de l'actualité.

Tsss... Et pendant ce temps là, pas un seul "hotspot" sur les entrechats présidentiels... :-(

Ben heureusement qu'il y en a un qui bosse ! :-)

http://img404.imageshack.us/img404/5967/sarkopointes.jpg
Le Chili, j'en arrive juste. Pendant qu'on glose savamment sur Chavez, Correa, Morales, ces tyrans populistes qui ont le culot de vouloir rendre leur dignité aux métèques d'origine, les Chiliens, plus sérieux, plus raisonnables, plus "occidentaux" (eux-mêmes sont persuadés d'être les plus "européens" des Américans du sud, les plus avancés en tout cas), se sont donnés pour président un clone de Berlusconi, persuadés qu'un chef d'entreprise milliardaire, il n'y avait rien de mieux pour diriger un pays. Résultat : tout va à vau-l'eau, les services publics, déjà pas bien brillants, s'effondrent, le bien public est laissé à l'abandon, et le Chili met le pied sur le champignon pour accélérer le processus de nord-américanisation à outrance, déjà bien avancé. Pinochet, enfoncé. Les Chicago boys peuvent revenir, la place est chaude. Et cette fois, c'est le peuple qui les aura réclamés.
Pédophilie, Chili, glycol et talonnettes.
Oui, je savais pas où placer ça :
Et un nouveau mensonge de Sarkozy, un !
Il l'a balancé sans complexe, sans amphigouri ni circonvolutions syntaxiques.
Je pensais qu'on disait circonlocutions, mais comme c'est le ministre de l'éducation qui l'a écrit, je prends acte.
Du glycol,il y en a eu pour lui et ses vacances chez le roi du Maroc...Châtel a une grosse brosse à reluire et un langage approximatif.Pourtant il est ministre de l'éducation.Probablement,il le vaut bien!
Il paraît même que le glycol peut avoir des effets néfastes sur les circonvolutions cérébrales de nos ministres.
ben non, ça ne mérite pas "les gros titres" du 20h, par contre des brèves, oui. Le problème des JT en général, c'est qu'on passe directement des "gros titres" au petit reportage local-typique-anecdote, il n'y a quasiment plus de nouvelles 'générales' internationales et/ou nationales. Encore un peu en radio, combien de temps ?
Eh non, pas entendu parler de ces nouvelles. Ce matin dans la voiture, exceptionnellement (chais pas pourquoi, un coup de folie sûrement) j'ai voulu mettre France Inter (quelle drôle d'idée). Je suis tombé sur "les infos", ça parlait de deux sangliers qui sont rentrés dans un magasin quelque part chépahou. J'ai éteint la radio.
Qui avait posé la question du volet "social" des mineurs chiliens ? Je me souviens d'un "mon oeil" qui, justement posait les bonnes questions.
Quant au reste, on attend les réponses au "Grand Journal" ;o))
Intéressante cette chronique de "suivi" à long terme assez loin du vite-dit du même nom. On pourrait presque en faire une catégorie...
Iinterrogés par un journaliste "audio-visuel" du coin, un délégué syndical de l'usine mise en cause affirmait qu'il n'y avait pas de grève mais un problème d'organisation du travail dans l'entreprise. Information comète qui a vite été "oubliée" (pour ne pas contredire le ministre ?).
"Hot spots" ou "dark holes" de l'actualité ?
J'en ai marre de ces spéculateurs, qui jouent contre leur camp, celui de l'humain.

Spéculer sur le prix du blé et donc du pain quotidien, sur le prix du glycol et donc de la paralysie des transports, sur le licenciement de salariés d'un grand groupe et donc sur le chômage. Il y a vraiment des gens malsains dans le monde, qui guettent le malheur pour fondre dessus.

Voilà c'était mon quart d'heure Indignez-vous. And so what ? J'en ai marre aussi de m'indigner, parce que cela ne débouche sur rien.
2011. Qu'est-ce que je fais pour que ça change ?

http://anthropia.blogg.org
Bonjour
En fait, tout ça c'est de la routine: quelle place a l'individu au regard des gains (ou pertes) financier(e)s ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.