61
Commentaires

Pas vues au 20 Heures, 600 voitures brûlées le 14 juillet

Pendant l'été, davantage encore que pendant l'année, les 20 Heures restent aveugles à bien des sujets importants.

Derniers commentaires

Jeudi dernier, Jean Sarkozy a porté plainte après avoir découvert une inscription antisémite visant sa famille taguée à Neuilly-sur-Seine. Voici l'article de libé relatant l'affaire : Jean Sarkozy porte plainte après un tag antisémite à Neuilly
Rien à redire, l'inscription est franchement antisémite. L'affaire est rondement menée, et un homme, interpellé dès le lendemain, avoue le délit.
Par contre, si on en croit le parisien, l'épilogue est plutôt surprenant : Tags anti-Sarkozy : un homme interné
"L'expertise psychiatrique a conclu à un délire de persécution et à une absence totale de discernement, ce qui a débouché sur un internement immédiat."

Et pour ceux qui aurait raté les excuses de TF1 :
La palme d'or de l'incompétence est décernée à TF1 pour son énorme boulette : Mort du petit Louis sur TF1: la boulette...
Rien ne les arête dans leur course au sensationnel !!!

Et après on dira qu'internet est dangereux parce qu'il y circulent de fausses informations...
hier soir, au 20h de TF1 : l'histoire d'un père qui a oublié son bébé dans la voiture
explication d'un psy (on se demande) : les hommes sont obligés de se souvenir qu'il faut déposer les enfants à la crèche, chez la nounou, alors que pour les femmes, c'est naturel, elles le font naturellement !
mais oui, suis-je bête : c'est génétique. Les femmes sont faites pour s'occuper des enfants et faire le ménage, pourquoi je n'y avais pas pensé avant !
18 juillet : TF1, en reportage sur une aire d'autoroute, n'a pas vu passer la loi sur "l'offre d'emploi raisonnable"

L'Assemblée nationale a adopté dans la nuit du 17 au 18 juillet la loi sur les "droits et devoirs des chômeurs", qui limite notamment à deux les "offres raisonnables d'emploi" qu'une personne au chômage peut décliner. Le 13h de France 2 y consacre un sujet. Rien en revanche du côté de TF1.



L’offre raisonnable d’emploi, ou comment soumettre les chômeurs à la (dé)raison libérale
Par Pierre Concialdi


FABRIQUE DES IDEES.
L’Assemblée vient d’adopter, en première lecture, et à quelques amendements près, le projet
« relatif aux droits et aux devoirs des demandeurs d’emploi ».
Décryptage d’un nouveau pas en avant dans la stigmatisation des chômeurs par l’économiste Pierre Concialdi. Juillet 2008.
Pensez-vous que Le Canard Enchaîné ait eu l'idée de l'info des voitures brûlées du 14 juillet devant @SI (édition d'aujourd'hui, page de fin, en bas) ? Sûrement que non, mais comme vous avez publié l'info les premiers, j'ai immédiatement pensé à vous...
Pas mal cet observatoire...

Personnellement je savais que les médias en France étaient plus que contrôlés, je dirais même complices.
C'est pas étonnant que dans beaucoup de banlieues par exemple pululent les paraboles car cela fait belle lurette qu'on ne regarde plus la télévision française...

SEMIR
Merci de cette excellente rétrospective ! Nous sommes bien à l'ère de l'ORTF.
Continuez à nous informer ainsi.

Je ne regarde plus les JT depuis un moment, la télé de moins en moins et je ne lis plus que le Canard.
Je ne m'informe que sur Internet. Essentiellement @si, Médiapart, Rue 89, Bakchich et Marianne.

Vous êtes notre air!
J'ai entendu parler d' «Edvige» mais moins de la possibilité de mentionner «la santé et la vie sexuelle» de certains citoyens
«Edvige» met en fiches l'homosexualité et la séropositivité
"...dans le Journal officiel du mardi 1er juillet, un décret relatif au nouveau fichier de renseignement «Edvige» (pour Exploitation documentaire et valorisation de l'information générale) offre désormais la possibilité de mentionner «la santé et la vie sexuelle» de certains citoyens, ce que, jusqu'à présent, le service des Renseignements généraux n'était pas autorisé à faire..."

Des associations s'émeuvent de la mise en place de ce fichier où figureraient des renseignements sur l'état de santé ou l'orientation sexuelle des personnes visées.
LCI - Police - Edvige, le fichier policier qui inquiète
bonjour,

j'aime beaucoup cette idee de dire ce qui n'est pas dis!!

je pense que c'est tres informatif !!!
de savoir ce qui est délibérément choisi!

par contre, PAS JUSTE L'ETE!
c'est toujours aussi interessant le reste de l'annee!!!

donc oui à une rubrique: ce qui n'est pas dis a la tele
et toute l'annee.

et pourquoi pas en plus, ce qui n'est pas ecris dans les journaux?!
peut etre par journal (et par semaine pour alléger): ce que le Monde ou Libé n'as dis de la semaine!


voila, sinon merci pour ce site!
c'est la premiere fois que je m'abonne a un site payant et en rapport avec l'information.
en plus cela motive et fais alle voir d'autres site, ou rechercher certaines infos sur le web...
donc merci !

nicodansleau.
j'ai fais un jour la comparaison des jts le soir de toutes les chaines....(avec des amis )et bien tf1 france 2 et arte et la 6....ne donnent pas du tout les mêmes résultats sur les informations !
Arte est surement le plus objectif ...et tf1 et france 2 pour moi sont vendu ^^
A propos du non-remplacement de 30 000 fonctionnaires, j'ai regardé, ça ferait l'équivalent d'une ville comme Palaiseau qui disparaît de la carte !
Mince, je veux bien croire qu'on a trop de communes en France, mais une ville rayée de la carte, cela ne passe pas inaperçu sauf à France Télévisions...
J’aime ce nouveau concept d'écran noir.

Mais attention, on peut aussi vous en attribuer certains, hé, hé !
Durant 6 mois et demi, point de trace du traitement médiatique réservé au "temps de travail".

Je vous attribue une "Souris Noire".
Bravo à l'équipe d'ASI pour cette page. Elle met le doigt là où ça fait mal. Enseignant en collège, je vais l'enregistrer et je m'en servirai.
Bonne idée de recenser les infos " oubliées " par les vaillanttes rédactions de nos chaines nationales. Mais vous n'avez pas peur d'être débordés ?

Dommage pour le suspense, on connait déjà le vainqueur... Pernaut est imbattable dans cette discipline :-)
Bonjour,

Bravo à votre initiative de mettre en évidence les censures des media sur l'actualité.
Bravo de faire du bruit sur les silences. ;-)
Merci à ASI de faire son travail de journaliste.
La déliquescence de l'information officielle n'en apparait que plus grave et inquiétante.
J'adore cette séquence!
Un bémol : vous devriez moduler l'écran noir : il pourrait -JO oblige(nt)- être d'or, d'argent ou de bronze ; il ne me paraît pas normal d'accorder un écran noir à égalité à 2 médias, alors qu'un des deux a évoqué, même imparfaitement ou incomplètement, un dossier.
Et encore merci pour la bouffée d'oxygène que vous nous apportez à @si toutes les semaines : c'est vital.
Une vue de l'extérieur :

Je ne vis pas en France, dieu merci par les temps qui courrent.

Je suis abasourdi de ce qu'est devenu ce si beau pays, ce peuple si accueillant respectable et respecté depuis moins de dix ans.

Lorsque je passe la frontière française, il me vient une sourde inquiétude, cela ne m'était jamais arrivé auparavant.

Je voudrais espérer qu'il ne s'agit que d'une mauvaise appréciation personnelle : cependant je sais que ce n'est pas vrai.

J'habite un pays ou le permis à point n'existe pas, ou on est content de côtoyer et saluer les policiers ou la répression est considérée comme l'échec et non pas comme la solution aux problèmes.
Je pourrais en rajouter sans fin.

Je pense qu'aujourd'hui on voulu infantilisé la personne en France pour se l'approprier au lieu de l'émanciper et la rendre autonome.

Biens sûr tout n'est pas réglé dans le pays où je vis mais on va dans le bon sens à l'inverse de la France orientée dans le mauvais sens : vers la falaise. J'espère que le peuple français berné par ses dirigeants actuels réagira et ne tombera pas dans le ravin.
[quote=Vivant dans une cité, depuis beaucoup trop d'années, où les voitures sont sujettes à la combustion spontanée, je ne m'offusque pas de la non-médiatisation de ce phénomène cette année.... au contraire !]Vivant dans une cité, depuis beaucoup trop d'années, où les voitures sont sujettes à la combustion spontanée, je ne m'offusque pas de la non-médiatisation de ce phénomène cette année.... au contraire !

Car une chose que j'ai remarqué sur ces feux de joie urbains, c'est qu'ils ont tendance à se propager d'autant plus vite quand on les annonces dans les journaux télévisés.
D'un phénomène local, ils ont la fâcheuse manie de devenir un phénomène régional, puis national.... les craqueurs d'allumettes et/ou buveurs de cocktails d'une ville voisine/rivale deviennent férus d'escalade dans l'art de multiplier les départs pour ne pas être en reste et passer pour des "amateurs".

non non non... je suis plutôt content que les journaux télévisés colportent nettement que les années précédentes ces nouvelles qui illumines nos villes à défaut de nos vies.

Je suis completement d'accord avec ca......... je me souviens d'une époque assez récente où des jeunes brulaient un nombre de voitures toujours plus importants pour "battre le record" de la cité voisine dont ils avaient vu les "exploits" la veille aux journaux de 20h.......

Je crois que moins on en parlera, et plus le phénomène aura tendance à diminuer........
Merci pour cette idée

J'aime bien l'idée du prix ( style gerad ) de la plus mauvaise couverture.

salutations
Pas vue non plus au 20 heures,
mais lu dans la presse locale (gazette de Montpellier du 17 juillet) :

"La ministre de l'intérieur Michele Alliot-Marie assure que le projet de fichier national "Ardoise", recalé par la CNIL, est définitivement abandonné."

Il avait été suspendu en avril dernier.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20080422.OBS0812/mam_suspend_le_logiciel_controverse_ardoise.html?idfx=RSS_notr

" Mais La Gazette est en mesure de révéler que des policiers nationaux de l'Hérault sont formés, très tranquillement - et aussi très discrètement à l'exploitation, justement, de ce fichier controversé ! Ainsi qu'à l'utilisation d'un autre fichier, baptisé "Edvige" (...).
Les séances de formation ont lieu à la direction de la Sécurité publique à Montpellier."


"Ce qu'on apprend aux policiers : avant tout le tact. L'art de poser les questions sensibles, sans avoir l'air d'y toucher, à tous ceux qui fréquentent les commissariats : qu'ils soient auteurs ou victimes (...).
L'art de recueillir des informations sans mettre la puce à l'oreille des intéressés, sans éveiller les soupçons."
Vivant dans une cité, depuis beaucoup trop d'années, où les voitures sont sujettes à la combustion spontanée, je ne m'offusque pas de la non-médiatisation de ce phénomène cette année.... au contraire !

Car une chose que j'ai remarqué sur ces feux de joie urbains, c'est qu'ils ont tendance à se propager d'autant plus vite quand on les annonces dans les journaux télévisés.
D'un phénomène local, ils ont la fâcheuse manie de devenir un phénomène régional, puis national.... les craqueurs d'allumettes et/ou buveurs de cocktails d'une ville voisine/rivale deviennent férus d'escalade dans l'art de multiplier les départs pour ne pas être en reste et passer pour des "amateurs".

non non non... je suis plutôt content que les journaux télévisés colportent nettement que les années précédentes ces nouvelles qui illumines nos villes à défaut de nos vies.

Citadinement,

Philippe J.
Question perverse : est-ce que cette hausse des voitures brûlées n'est pas un effet d'aubaine, attendu que les élus viennent de voter le remboursement intégral -par l'Etat pour les petits revenus- des voitures incendiées ?
Ce sujet à classer d'urgence dans le dossier des "censures douces".
Merci d'utiliser plus amplement votre énorme base de données sur les Jités avec ce genre d'articles...
Foin de collusion avec le Pouvoir ou autre théorie du complot. A cette époque-ci de l'année, les journalistes, surtout ceux de la TV, sont tout simplement en vacances.
De toute façon je n'attends plus rien du journalisme télévisuel français!...Et cela tombe bien je crois..En france now c'est comme dans le tiers monde il faut repérer en creux ce dont ils ne parlent pas.
Sans compter "tous les faits divers qui font diversion" (Bourdieu)
A des journalistes qui parleraient de tout !!!!!!
en 2002, on a fait le procès aux journaux télévisés d'avoir trop médiatisé le phénomène de délinquance ... va-t-on leur faire le procès de ne plus en parler en 2008 ? A quoi ressemblerait un juste milieu ?
A quoi ressemblerait un juste milieu ?

peut-être à de l'information ?
C'est quand même pas nouveau : le JT de Pernaut n'est pas un journal mais un syndicat d'initiative télévisé.
Bravo d'avoir créé cette rubrique "Ecran noir", elle est beaucoup plus "parlante" que bien des commentaires.
C'est le même procès dans les deux cas : les JT sont au service du même pouvoir. Encore un effort, et nos journalistes seront tout-à-fait formatés, tellement aptes à s'auto-censurer, qu'on n'aura même plus à se demander si le pouvoir est intervenu (comme dans l'affaire Siné, pour exemple.
Ben, s'il y avait eu un enjeu électoral, les Jités auraient tourné en boucle ces infos.

Rien qu'à voir comment est savamment orchestrée la communication sur nos centrales nucléaires (normal, on compte en vendre et construire nos propres EPR), c'est une honte du peu de cas que font lémédias de notre santé. Sous la gauche, comme sous la droite d'ailleurs. Le nuage de Tcherno qui s'est arrêté à la frontière, je crois que les gens de l'Est n'ont toujours pas digérés d'avoir été pris pour des idiots par le pouvoir politique comme médiatique.
Le nuage de Tcherno qui s'est arrêté à la frontière, je crois que les gens de l'Est n'ont toujours pas digérés d'avoir été pris pour des idiots par le pouvoir politique comme médiatique.


d'ailleurs, un certain Nicolas Sarkozy n'avait-il pas des responsabilités dans la communication ministérielle au sujet de Tchernobyl à l'époque ? (mais on s'écarte du sujet)
en passant.. j'habite le Tarn et Garonne où un collectif s'est monté pour les irradiés de Tchernobyl. Tous les medecins sur place s'accordent à dire que le nuage à fait une petite visite de courtoisie dans notre vallée fluviale. Augmentation hallucinante d'ablation de la thyroide. C'est au tour de ma compagne qui va passer sur le billard en septembre. La centrale nucléaire de Golfech est pas loin, mais les medecins nous disent que ce n'est pas du aux petites fuites passées sous silences de notre centrale, mais bien de tchernobyl... ha.. les francais ne sont jamais content !!!
Un total de 600 voitures brûlées le même soir, ce n'est pas de la délinquance, selon les codes habituels du journalisme, mais des émeutes. Ce n'est donc pas la délinquance qui est occultée : les JT ont fait grand cas d'un Allemand flashé à 230 par un radar sur l'autoroute, c'est vous dire si la délinquance est suivie de près !

Des émeutes le soir de la fête nationale, ce n'est pas n'importe quoi, politiquement parlant. En d'autres temps, on aurait vu Le Pen sortir de sa tanière pour raconter qu'on avait bien là la preuve que les jeunes issus de l'immigration sauvage ne s'intègrent pas à la nation, et les politiciens de gauche rappeler le sous-équipement des banlieues en piscines, vu qu'il est évident qu'on ne peut pas brûler des bagnoles quand on est en maillot de bains : en général, les jeunes fumeurs de pétards oublient les allumettes dans le slip...

Mais peut-être, à force de dire n'importe quelle connerie de droite ou n'importe quelle ânerie de gauche, la politique est-elle morte. Auquel cas les journalistes ont bien raison de ne pas encombrer les neurones atrophiés des télespectateurs disponibles avec des histoires de révolte que de toutes façons il ne comprennent plus depuis longtemps.

Le plus étonnant, finalement, c'est qu'il n'y ait eu aucun bébé brûé dans une de ces 600 bagnoles.
je croyais qu'il n'y avait pas de limitation de vitesse en Allemagne ?

je croyais qu'il n'y avait pas de limitation de vitesse en Allemagne ?

C'est en France que le sportif teuton a dû payer l'amende, vu que c'est là qu'il roulait !
Il y a finalement assez peu d'autoroutes où la vitesse n'est pas nominalement limitée. Mais la notion d'excès de vitesse existe aussi en Allemagne, où il est apprécié par les policiers. J'ai ainsi écopé d'une (petite) amende pour excès de vitesse en côte, à bord d'une 2cv Citroën de 1958, tout ça parce que j'avais fait crisser les pneus ! J'en serais plutôt fier, finalement...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.