116
Commentaires

Pas de pleurniche dans le monde d'après !

Commentaires préférés des abonnés

Le monde d'après sera tenu et muselé par les mêmes : les CALVI, ELKRIEF et consorts.

Il suffira de dire que le gouvernement tire les conclusions de l'épidémie, que tous les pays ont du gérer l'inconnu et bla et bla.

MACRON va continuer d'enrober sa pol(...)

Je souhaite de toutes mes forces ( enfin, pas toutes , faut pas exagérer ) que notre Yves Calvi , national, ne soit pas amené à être patient à l'Hôpital.


Mais si cela arrivait, on suppose qu'en étant, tout de même soigné,   il aurait droit à un l(...)

On a un gouvernement qui pratique avec art l'argumentation du type chaudron percé (celle de l’homme que son voisin accusait de lui avoir rendu un chaudron en mauvais état. Premièrement disait le voisin, il lui avait rapporté son chaudron intact.(...)

Derniers commentaires

Paris - Hôpital Saint-Antoine :


J'admire certains asinautes ( admiration un peu consternée ).


Je n'ai pas leur notion de miséricorde, de bienveillance, et de compassion, envers certains de nos  gouvernants, s'ils étaient malades.


Par exemple, B. Johnson, et ses collègues bienfaiteurs de l'humanité.


Je pense à toutes les saloperies  dont ils ont fait preuve.


En fait, j'attends ( sans impatience ) que la levée d'immunité ( biologique ou pénale ) s'applique, par exemple, à Trump, Erdogan,  Bachar, etc ...

et que, pour eux, ça ne s'arrange pas aussi bien que d'habitude.


J'attendrai, encore, et reprendrai deux fois des moules !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

“ Soyons absolument clairs. Ils sont nos adversaires. Il faudra venir à bout de ces gens, politiquement, idéologiquement, esthétiquement même." et violemment  sinon ça ne sert à rien !

"Au nom du pluralisme comme au nom de la décence la plus élémentaire, nous demandons à Jacques Attali, Ruth Elkrief, Dominique Seux, Axel de Tarlé, Alain Minc, Jean Quatremer, Christine Ockrent, Jean-Michel Aphatie, Nicolas Baverez, Alain Duhamel, Christophe Barbier, Brice Couturier, Jacques Julliard, Franz-Olivier Giesbert, Arnaud Leparmentier, Éric Le Boucher, Nicolas Beytout, Yves de Kerdel, Élie Cohen, Christian de Boissieu, Raphaël Enthoven, François Lenglet, Daniel Cohen, Patrick Artus, Christian Menanteau, Éric Brunet, Yves Calvi, Laurent Joffrin, David Pujadas, Yves Thréard, François de Closets, Pascal Perri, Nicolas Doze, Jean-Marc Sylvestre, Nicolas Bouzou, Jean-Hervé Lorenzi, Olivier Truchot, Dominique Reynié, Philippe Dessertine, Agnès Verdier-Molinié et consorts, de ne plus prendre la parole dans les médias pendant trente ans."

https://www.acrimed.org/Au-nom-du-pluralisme-taisez-vous

Dans un monde d'après comme il nous arrive de le croire possible dans un excès de tristesse et révolte suite aux mails, appels, ... d'amis et de connaissances qui viennent de perdre un être cher :


Les Calvi, Lannelongue et autres devraient être mis en procès pour non assistance à personne en danger

Ils devraient être immédiatement mis en garde à vue pour participation à un meurtre prémédité de milliers de personnes


En quoi serait-ce de la pleurniche de réclamer qu'ils payent le tribu de leur ignominie pour tous ces morts



Le problème de demain, c'est que si le coronavirus empêche les travailleurs de travailler, il n'empêche pas le capital ne ne pas travailler.

Dans un monde normal, ce serait l'occasion de se demander si la rémunération du capital est bien raisonnable, mais on peut gager que les capitalistes vont penser que ce n'est pas parce que les travailleurs prennent des vacances devant Netflix, qu'ils ne doivent pas,eux, toucher leur rente gagnée à la sueur du front de leur héritage...


C'est tellement cynique que je préfère encore me dire que M. Lannelongue visait à nous prévenir de ce que notre état prépare pour la suite... Une sorte de lanceur d'alerte qui ne dit pas son nom...

j'ai désespérément cherché un article qui parle pas du covid et Cie... je retourne sur facebook, c'est plus varié.

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN ! BOUUUUUUUHOUUUUUU SNIFFFFFF SNIFFFFFF SANGLOTS SANGLOTS SANGLOTS MORVE MORVE *sort son mouchoir et se mouche bruyamment SANGLOTS ÉTOUFFÉS, etc.

(je m'entraîne)

 CA RASSURE  QUI ?? 

Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ Décret no 2020-393 du 2 avril 2020 complétant le décret no 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire NOR : SSAZ2009058D Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre des solidarités et de la santé, Vu la directive (UE) 2015/1535 du Parlement européen et du Conseil du 9 septembre 2015 prévoyant une procédure d’information dans le domaine des réglementations techniques et des règles relatives aux services de la société de l’information, et notamment la notification no 2020/192/F ; Vu le code civil, notamment son article 1er ; Vu le code de la santé publique, notamment son article L. 3131-15 ; Vu la loi no 2020-290 du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19, notamment son article 4 ; Vu le décret no 2020-293 du 23 mars 2020 modifié prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ; Vu l’avis de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé en date du 31 mars 2020 ; Vu l’urgence, Décrète : Art. 1er. – Après l’article 12-3 du décret du 23 mars 2020 susvisé, il est inséré un article 12-4 ainsi rédigé : « Art. 12-4. – En cas d’impossibilité d’approvisionnement en spécialités pharmaceutiques à usage humain, des médicaments à usage vétérinaire à même visée thérapeutique, bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché mentionnée à l’article L. 5141-5 du code de la santé publique de même substance active, de même dosage et de même voie d’administration, peuvent être prescrits, préparés, dispensés et administrés en milieu hospitalier. La liste de ces médicaments et leurs principes actifs désignés par leur dénomination commune internationale mentionnée à l’article L. 5121-1-2, et leurs conditions de préparation et d’emploi sont fixées par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé et publiées sur son site internet. « Ces médicaments sont utilisés suivant ces conditions particulières d’emploi pour un patient, au vu de son état clinique. Leur utilisation doit être inscrite dans le dossier médical du patient mentionné à l’article R. 1112-2 du même code. « Les médicaments figurant sur cette liste peuvent être fournis et achetés par les collectivités publiques auprès des fabricants et distributeurs mentionnés à l’article L. 5142-1 du code de la santé publique. Ils peuvent être utilisés et pris en charge dans les établissements de santé, dans les mêmes conditions que les médicaments inscrits sur la liste mentionnée au premier alinéa de l’article L. 5123-2 du code de la santé publique, sans qu’ils figurent sur cette dernière liste, sous réserve du respect par les professionnels de santé des conditions d’emploi mentionnées au premier alinéa du présent article. « Le recueil d’informations concernant les effets indésirables et leur transmission à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé et au centre régional de pharmacovigilance territorialement compétent sont assurés par le professionnel de santé prenant en charge le patient dans le cadre des dispositions réglementaires en vigueur pour les médicaments à usage humain bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché. « Pour l’application du présent article, les hôpitaux des armées, l’institution nationale des Invalides et les structures médicales opérationnelles relevant du ministre de la défense déployées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire sont également considérés comme des établissements de santé. » Art. 2. – Le ministre des solidarités et de la santé est chargé de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française et entrera en vigueur immédiatement. Fait le 2 avril 2020. EDOUARD PHILIPPE 

Calvi n'en est pas à sa première sortie pendant la crise des gilets jaunes il demandait à un syndicaliste policier si il n'y avait pas moyen de taper plus fort sur les manifestants et il y a un mois ils fustigeait les conducteurs  de bus qui voulaient exercer leur droit de retrait s' estimant pas équipé pour se protéger(2  agents à la ratp et un chauffeur de bus a Chelles décédés) calvi estimait qu'ils exageraient .A vomir.

"politiquement, idéologiquement, esthétiquement même"

physiquement ?

Parceque l'annee derniere l'a assez bien montre : a un moment, venir a bout "politiquement", ca implique des GLI-F4, des LBD, des matraques....

"Il ne faut pas s'y tromper, note sur sa page Facebook l'écrivain Nicolas Mathieu. A la première occasion, dès que l'urgence aura décru, les Lannelongue de tous acabits reviendront avec leurs calculettes, leurs cravates et leur arrogance d'administrateur colonial. Soyons absolument clairs. Ils sont nos adversaires. Il faudra venir à bout de ces gens, politiquement, idéologiquement, esthétiquement même. Car on le sait depuis Flaubert, la bêtise est aussi un problème littéraire"


Mais ils ne sont toujours hyperactifs : décret ré-autorisant l'épandages de pesticides au ras des maisons, terrible privatisation de l'Office National des Forêts etc etc 

Et si nos "armes citoyens" ne sont que la politique, l'idéologie et l'esthétique ils doivent bien rigoler entre eux.


Merci Daniel ! 

J'attendais quelques blagues sur notre ami Goraf-la-matraque, alias Didier Lallement, je les ai loupées autre part?

J'avais écrit quelque chose début mars sur ce phénomène bizarre de gorafisme autoritaire, on peut dire que ce cher Didier y met du sien pour aller dans mon sens... Si ça intéresse des ASInautes confinés (ou non)... :

https://blogs.mediapart.fr/locarnitude/blog/040320/l-ere-du-gorafisme-autoritaire

Merci à ASI, vous êtes une bouteille d'oxygène en ces temps troublés, y compris parmi les média critiqueS

Bonjour, 

Je souhaite attirer votre attention sur les propos de Caroline Eliachef ce matin 06/04  sur France Culture (Le 5 à 7 de Guillaume Erner) concernant  "Le tri à l'hôpital" Elle a évoqué ce problème avec une froideur clinicienne qui m'a sidéré. Certes le constat est  tristement réel, et il faut le faire. Mais que celui-ci soit évoqué sans lien avec ses causes et les responsabilités politiques afférentes me trouble. Fatalitas fatalitas . Que choisira-t-on de sauver dans les plus de 72 ans  Madame Eliachef ou un pauvre bougre?  

Calvi petite ville souriante et très accueillante de Haute-Corse est prête à vous recevoir les bras ouverts si vous êtes de Calvi.


M'enfin, j'ai fabriqué un masque contre le virus.


Avec un sac en plastique blanc Carrefour (le logo faisant foi) et des élastiques. 

Pour les yeux, j'ai fait des trous que j'ai recouvert de bande collante transparente.

Pour cloper, c'est pas trop top et ça fait tousser.


Je l'ai essayé en rue mais des gens se sont énervés et je suis vite rentré chez moi.


Je vais tenté le coup avec un sachet translucide ; cela fera moins peur. 


Pour l'après d'après, une solution :


 

Le monde d’après. Et après ?


J’avoue que je n’y crois pas trop. Enfin, il y en aura forcément un, mais je ne crois pas aux « Après » qui chantent…


Au risque de me répèter, je rappelle quand même qu’en 1918, les « poilus », et même le autres, disaient que c’était « la der des ders ».On connait la suite. C’était en fait « la première ». Et pourtant, comme crise, on n’a pas fait mieux. Mêmes espoirs à la libération en 1945 avec le CRNS. Les pauvres, s’ils avaient su que leurs espèrances allaient donner du Hollande ou du Macron !…


Ensuite, l’Etat français a une longue tradition de lâcheté et de mensonges.


Lâcheté, avec les harkis qu’on a laissé massacrer. Et les rescapés n’ont guère été mieux traités. On en a tiré la leçon ? Retour d’Afghanistan, rebelote…

Mensonges ? Tout le monde se souvient du Pr. Pellerin, qui annonçait sans rire que les salades au-delà du Rhin était souillées, mais intactes en deçà. Re-rebelote avec le corona. On a connu un des épisodes des plus grotesques avec les tests ou les masques.


Je résume en épisodes : Les masques ?


1/ Inutiles, d’après les huiles politiques et médicales, françaises et mondiales Pourquoi ? La disparité des raisons laissent pantois : On ne saurait pas le mettre ( !) on ferait n’importe quoi, mus par un sentiment d’invulnèrabilité. C’est vrai que quand on a instauré la ceinture de sécurité, les français se sont tous pris pour Ayrton Senna…


2/ A la rigueur pour les médecins pour qu’ils protègent les autres. Mais ça ne protège pas soi même ( ?) Demandez au Dr. Hamon..


3/ Finalement, si pour soi même, ça peut ne pas être inutile


4/ Et si on les rendait obligatoires ? Sous peine d’une amende, ça va de soi. Là, la France sait faire


Alors, comment justifient ils ce parcours d’errance ? ça aurait provoqué des émeutes dans les pharmacies ( si, si !) Remarquez qu’actuellement, il y en a dans les pharmacies mais seulement pour le personnel de santé. Je n’ai pas entendu parler d’émeutes…

Il aurait été si simple de dire : « Certes, c’est utile, mais on en manque » ! Mais un discours de vérité, pour un politique, ça fait mauvis genre.


Alors, l’espoir ? 

Il pourrait venir des écolos. Je redoute leur caractère sectaire et leurs propres errances : Quand je vois Yves Cochet, défenseur de l’enfant unique et qui élève des chevaux car c’est la locomotion de demain, ça fait peur.


Ou la gauche ? Ce devrait être du pain béni pour un retour aux origines du mouvement socialiste. Et faire enfin une refondation qui s’impose. Vous les avez entendus ? Hollande, « Mr. Petits conseils » a eu la pudeur de ne pas s’exprimer ( Jusqu’à quand ?). Un incerain Faure ? prétendu dirigeant d’un tout aussi incertain P.S ? Aux abonnés absents… Un capitalisme rénové ? Quand on connait la force de la finance, chère à Hollande… On peut rêver…. 


Alors rêvons !


a propos de yves Calvi ne pas oublier ses propos lors des grandes manifestations des gilets jaunes, il préconisait leur rassemblement  dans un stade (référence à Pinochet ou Vel d'Hiv????°

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Une de ces spécialistes me manque énormément ! C'est Agnès Verdier-Molinié , celle qui trouve qu'il y a trop d'enseignants trop payés, qui se la coulent douce, trop de dépenses dans les hôpitaux, trop de service public !

Elle a attrapé le coronavirus ou quoi ? je ne l'ai pas vue ces derniers temps

". Soyons absolument clairs. Ils sont nos adversaires. Il faudra venir à bout de ces gens, politiquement, idéologiquement, esthétiquement même. Car on le sait depuis Flaubert, la bêtise est aussi un problème littéraire" 


Entièrement d'accord.

Ils ne feront pas autre chose que ce qu'ils ont déjà fait car ce sont les croyants du marché libre,et,  à l'instar de toutes les quelconques religions du monde,ils ne remettront pas leur Dieu en question.Ils croient ,ils sont sûrs d'eux,ils ne réfléchissent pas,ils appliquent un dogme.

S'il arrive un "monde d'après",il se fera non seulement sans eux mais contre eux.


Mais j'ai bien peur que la plume ne soit pas un détonateur suffisant,car à la plume,il faut un support:les médias,ceux-la mêmes qu'ils détiennent dans leur quasi totalité.


Donc l'accalmie venue,lorsqu'ils nous resservirons la même soupe amère assaisonnée au déficit,à l'austérité et autre concurrence,il faudra lâcher nos plumes et claviers et sortir par millions pour leur ôter leurs pouvoirs de nuisance.Passer de l'état de consommateurs à celui de citoyens,en quelque sorte.......


La grande mascarade


T’as ton masque ?
Roulements de tambours, sonnez trompettes... Un tuto par ci, un tuto par là...
Comment les mettre, comment les fabriquer ? De « ils ne servent à rien » ou « je ne sais pas comment le mettre », le discours gouvernemental est en train de s’infléchir... Retournement de masques ? Bientôt tu auras raté ta vie si t’en a pas...

Les images du PM, du DGS, des ministres, de la porte-parole tournent en boucle pour nous dire qu’ils ne servaient à rien... Omniprésence de la com pour habiller la pénurie, conséquence de l’impréparation, du manque d’anticipation alors que pourtant les scénarios d’épidémies étaient connus et annoncés... par les scientifiques... qui seraient partagés sur la question du masque selon nos gouvernants !
Tiens, tiens... Comment se fait-il que tous les gens en portent sur les images en provenance des pays qui parviennent à contenir « l’ennemi invisible » ?

Elle est bien cette nouvelle série... Il y a déjà eu l’épisode la « guerre des masques sur les tarmacs », « les dealers se recyclent » et puis les épisodes "Macron à l’usine (de masques)" pour annoncer la montée en puissance de la production française, le "Macron chef des armées" masqué avec un FFP2 (à quel titre ?) devant une tente kaki montée par nos militaires, ça fait toujours bien le kaki...

Alors, alors... peuple peu éveillé, les français ni comprennent plus rien... Qui doit les porter ? Voilà que l'Académie de médecine recommande aujourd'hui de rendre obligatoire le port du masque... ça alors,, le gouvernement vient d’annoncer l'arrivée de masques « alternatifs » à destination du grand public. Oui mais quand ?

Interdit de se promener en forêt et sur une plage, assigné à résidence si t’es pas essentiel à la Nation, empêché d’enterrer tes défunts sédatés en Ephad... te voilà bientôt sommé de ne pas oublier ton masque pour aller promener ton chien sinon je fais venir l’Allemand, euh Lallement !

Si on commençait par démasquer les responsables dans le « monde d’après » ?

Et pendant ce temps là...   Imperturbable, le monde d'avant poursuit sa marche vers l'après.

Les gens au pouvoir : gouvernement, hauts dirigeants et hauts administrateurs  sont incapable de changer de logiciel de pensée. D'ailleurs, ils n'ont pas été élus et mis en place pour le monde d’après pandémie. 

Ils faudra qu'ils partent. Et malheureusement ils ne vont pas le faire de leur plein gré. 

Il va falloir agir amis citoyens!

OK pour les plumes. Mais ne pas oublier le goudron.

Martin Hirsch, ce matin, houspillé sans ménagement* par une "pleurnicheuse" qui lui rappelait nos pleurnicheries d'avant le Covid et lui demandait si on allait, dans le monde d'après, enfin "sortir des dogmes" a commencé à répondre en langue de bois classique (oui, mais non) que certes "on" sortirait des dogmes mais qu'il fallait qu'on (pas le même "on") en sorte également. Mais il a compris qu'il serait maladroit de poursuivre en évoquant le dogmatisme syndical, et a suivi une autre piste. genre "oui, mais non" ou plutôt "non, mais si". Il m'a quand même semblé que dans sa réponse (vide) il pataugeait un peu.


Dites, je vous le demande en pleurnichant désespérément, comment on va se débarrasser de ces suceurs de sang récidivistes? 


houspillé sans ménagement*: et Demorand, signe que, quand même, the times they are a-changin’ a repris le discours de la pleurnicheuse en l'édulcorant à peine, j'en croyais pas mes oreilles.


Le monde d'après sera tenu et muselé par les mêmes : les CALVI, ELKRIEF et consorts.

Il suffira de dire que le gouvernement tire les conclusions de l'épidémie, que tous les pays ont du gérer l'inconnu et bla et bla.

MACRON va continuer d'enrober sa politique néolibérale dans de belles phrases creuses, des mots sans contenu.

La crise économique va creuser encore un peu plus la précarité.

Les flics vont réprimer tout aussi durement les éventuelles contestations.

Je souhaite de toutes mes forces ( enfin, pas toutes , faut pas exagérer ) que notre Yves Calvi , national, ne soit pas amené à être patient à l'Hôpital.


Mais si cela arrivait, on suppose qu'en étant, tout de même soigné,   il aurait droit à un lavement toutes les quatre heures,  pour lui permette d'évacuer toutes ses pensées merdeuses.


Calvi, on le reconnait, il ose tout.

" A  nos plumes. Pleurnicheuses, pleurnicheurs, à vos plumes !"


Du goudron ! du goudron ! du goudron !

On a un gouvernement qui pratique avec art l'argumentation du type chaudron percé (celle de l’homme que son voisin accusait de lui avoir rendu un chaudron en mauvais état. Premièrement disait le voisin, il lui avait rapporté son chaudron intact. Plus tard il affirme que le chaudron était déjà percé au moment où il l’avait emprunté. Et enfin qu'il n’avait jamais  emprunté de chaudron à son voisin.) UN les masques sont  totalement inutiles (de toute façon on n'en a pas mais ça  c'est pas dans l'argumentaire, faut le passer sous silence).  DEUX même si on en avait on n'en donnerait pas, c'est dangereux car si vous aviez un masque vous négligeriez les gestes barrière. TROIS il faut absolument mettre un masque sinon vous êtes d'inconscients assassins qui méprisez le travail des soignants. On va vous mettre une amende pour vous apprendre à respecter vos semblables (On n'en est pas encore là, mais leur reste-il encore un peu de pudeur ?). Et en plus on aura droit à QUATRE "Il n'y a jamais eu d'épidémie.

Les plumes ? Oui très bien très bien... Ne serai t'il pas plutôt temps d'écrire avec des cailloux et des marteaux ?

Et que dire du billet de Says ce matin sur france culture évoquant "les haines rancies et les biles acides" qui pourraient surgir "après confinement"....

La nausée m'envahie....

Ok mais comment on fait, on voit bien que c'est plus que compliqué, la parole est de plus en plus balisée dans les médias à coup de pragmatisme et consorts. L'austérité arrive à grands pas, une fois de plus et je suis déjà démoralisé pour le combat à venir...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.