252
Commentaires

Parrainages : urgence, inventer !

Commentaires préférés des abonnés

Il est urgent de passer à la Sixième République et d'arrêter d'élire le Président au suffrage universel. On peut toujours inventer : tout mettre dans les mains d'un type qui rassemble, au mieux, 30% des électeurs au premier tour, c'est délirant

(...)

Vous remarquerez dans les liens proposés par DS, qu'à l'instar de Lisnard, tous ces initiateurs LR et autres droites avancent JLM comme le candidat le plus éloigné de leurs convictions. Barrages républicains toussa toussa... Quelques digues ont sauté(...)

Faire un mélange de parrainage d'élus et de citoyens, un peu comme l'avait proposé LFI , serait déjà un progrès.

Cette proposition de loi avait été refusée par l'assemblée nationale (et donc par l'hypocrite de Bayrou).


Derniers commentaires

Et voilà, les trois geignards pro-poutine ont eu leurs 500 signatures. Le grand prix de la comédie indécente est attribué à Jean Luc Calimero, qui a sorti 250 parrainages en 5 jours, ce qui lui fait au total plus de 800 parrainages. 


Reste plus qu'à espérer que ces trois nazes se ramassent au premier tour. 

Et comme je l'avais dit, JLM a eu ses 500 parrainages. Les deux autres chouineurs, à l'extrême droite, les auront aussi. Bravo les comédiens, vous pouvez être footballeur professionnel ! 


Quel spectacle pitoyable. 

Qui décide de ce qu’est le cadre républicain ? Chacun des attributaires d’un bulletin de parrainage, en son âme et conscience d’élu de la République. Et c’est bien ainsi. Qui s’émeut que l’extrême droite n’ait pas ses bulletins ? Les affidés de notre bon président. Pourquoi ? Car s’il n’a pas l’extrême droite face à lui au 2e tour, il va le perdre. Je ne comprends pas comment personne ne voit cela dans les commentateurs, dont notre cher matinaute...  

Le Pen et Mélenchon refont le même numéro à chaque présidentielle, quant a Zemmour il ne cherche pas à avoir les parrainages, il a fait sauté les digues, qui étaient bien endommagées par Hollande et Macron, au delà de ses espérances.

En démocratie c'est au peuple de décider des dirigeants qu'il veut mettre au pouvoir pas à vous de dire qui est bon et qui est mauvais. A vous de convaincre le peuple que vous avez la meilleure solution. Mais malheureusement depuis des années on a détruit l'esprit de la cinquième république pour de bas calculs électoraux et des luttes de pouvoir et en voilà le résultat.

Que ce maire LR se sente idéologiquement plus éloigné de Mélenchon que de l'autre affreux, raciste, fasciste et ultra-violent ne me réjouit pas, personnellement. Ça me fout la trouille, plutôt, tout comme les déclarations répugnantes de la candidate LR.

Il est peu probable que Mélenchon n'arrive pas à avoir ses 500 signatures, quand Nathalie Arthaud les a. Peut-être que la LFI est moins sur le terrain que LO ?

Sinon, je ne vais pas du tout pleurer l'absence des deux candidats fascistes. Il y en a déjà assez comme ça en lice pour reprendre leurs thèmes racistes, répressifs et antisociaux.

Quant à Bayrou, s'il donne des signatures à l'extrême-droite, il restera dans l'histoire comme le Von Papen français. 

La démocratie ce n'est certainement pas aider l'extrême-droite.

Faut arrêter avec ces intentions de vote

Ce ne sont que des sondages à 1000 balles avec des marge d'erreur à la louche et au doigt mouillé. Cela ne vaut rien un sondage sur un panel réduit (1000 personnes). Ce n'est qu'un indicateur éphémère de tendance.

Que Bayrou soit un âne est son problème ; mais pas d'accord qu'il prenne les autres pour des ânes.

On en a déjà un à l'Elysée.

Même s'ils s'entendent bien - asinus asinum fricat - j'espère bien qu'il sera mis dehors.


Daniel, tu omets une chose, la grosse publicité faite autour de l'écart idéologique entre lesnard et Mélenchon. C'est dire tout haut vous pouvez parrainer zemmour sans problerm de conscience et ainsi tenter d'assurer la présence de pecresse au second tour. n'eut il pas été préférable de dire tout simplement j'ai parrainé meluch et point barre. Et cela après la visite de pecresse à cannes

Il faut simplement revenir à l'ancienne règle de la non publication des parrainages de maire. Le maire parraine selon sa responsabilité républicaine. Nous n'avons pas à publier son vote.

non le référendum pour les parrainages n'est pas une bonne solution. Cela revient à demander à la population de pré-choisir son candidat. Là où cela a eu lieu, l'expérience montre que ce sont des candidats qui ont déjà plus de 500 parrainages qui sont choisis.

Le problème est dans le système lui-même qui donne aux élus le pouvoir de choisir qui sera candidat. Ajouté au fait que beaucoup d'élus manquent de courage dans la mesure où parrainer n'est pas soutenir.

La meilleure et logique solution est de faire porter les candidatures par les citoyens eux-mêmes.

Si je comprends  bien, il faut que les maires fournissent la cuvette pour que Zob puisse y déféquer ....

Sur Mediapart Cécile Alduy professeure à l’université Stanford (Californie) et chercheuse associée à Sciences-Po a analysé la langue de Zemmour et dit ceci : « Zemmour est très influencé par des auteurs antirépublicains… et son système de pensée c’est de placer la France, la nation au dessus des institutions… ce qui pose problème pour devenir président de la république… sa langue est anti démocratique au sens où elle clos tout débat à l’avance. »

Par ailleurs sur le site de vie publique on peut lire que pour être candidat il faut plusieurs conditions de fond et notamment : « Faire preuve de "dignité morale » sans, précise le site, « que cette notion soit précisément définie. »

Sachant aussi qu’il a été également condamné par la justice pour des faits graves, la question est : est ce qu’il est suffisamment démocrate et fait suffisamment preuve de dignité morale pour être président ? Peut-on élire un délinquant à la présidence alors que pour être fonctionnaire dans les 3 fonctions publiques, vous devez remplir les 2 conditions suivantes :

  • Jouir de vos droits civiques, c'est-à-dire avoir le droit de vote et pouvoir se présenter à une élection en France ou dans votre pays d'origine
  • N'avoir fait l'objet d'aucune condamnation inscrite au bulletin n°2 du casier judiciaire incompatible avec les fonctions exercées (selon le site service-public).

Personnellement je pense que parrainer  E Zemmour et prendre le risque qu’il soit peut-être président de la république est une grave erreur. Il ne mérite pas d’accéder à la magistrature suprême et fait courrir un risquer à la démocratie.

Mais peut-être faudrait-il préciser ce que l’on entend par dignité morale.

La solution est simple et proposée déjà par LFI (reprenant une proposition d'une commission présidée par Jospin à l'époque) : 150000 parrainages citoyens / candidat-e (on peut en demander plus pourquoi pas...)

Et pour les accros aux parrainages par les maires (qui montre franchement ses limites quand même!) on pourrait aussi laisser en place ce système-là.

Pour moi il n'est pas normal que l'on puisse se présenter que si on fait partie d'un parti ayant suffisamment d'élus locaux car c'est la prime au conservatisme.

Quand on voit que la droite (Pécresse, Macron et Hidalgo (le PS c'est, économiquement au moins, la même chose que la droite)) détruit consciencieusement nos services publics, notre protection sociale... je ne vois pas en quoi leur "encrage local" leur donnerait le droit de faire ça alors que d'autres porteurs d'idées radicalement différentes mais avec un "encrage local" plus faible ne pourrait pas changer ça en prenant le pouvoir.

Pécresse ne manque pas de parrainages, mais la manière dont elle a été choisie interroge.

Libération a enquêté sur le document le plus sensible et le plus protégé du parti Les Républicains : le fichier des encartés. Notre enquête démontre que la primaire a été entachée de manœuvres frauduleuses visant à gonfler le corps électoral. Adhérents fictifs, décédés ou ayant suivi des consignes, et même un chien. 

Cette règle n'a jamais éliminé aucun candidat "important" jusqu'à présent, et même si Le Pen Zemmour ou Mélenchon ne parvenaient pas a recolter leurs parrainages, ça ne serait pas un drame, peut-être même que ça règlererait la problématique de l'unité de la gauche.

"par esprit républicain" j'aimerais en effet aussi bien que Z et Le Pen n'aient pas leur signature. Meme si ça n'est pas le fond du problème, qui est que deux candidats fascistes (voire 3 avec Pécresse) sont candidats à une éléction et sont donnés à des scores vertigineux par les sondages.

Mélenchon avait répondu aux journalistes sur ce sujet lors de sa conf de presse sur l'Ukraine hier (à partir de 36min, je l'ai calé) : 

https://m.youtube.com/watch?v=o0_p7w1_rh8&t=36m 


La solution légale et constitutionnelle est pourtant toute simple en prenant comme exemple l'élection des sénateurs, il suffit d'en appliquer les mêmes règles concernant ce filtre de parrainages : même collège électoral pour accorder les signatures, c'est à dire des conseillers municipaux et citoyens élus proportionnellement à l'importance de leurs collectivités , au lieu du collège actuel réservé aux maires seuls quelle que soit la taille de la commune !

et action obligatoire sous peine d'amende comme c'est le cas pour les sénatoriales. 

Le corpus de signataires possible augmentant on peut le modérer en doublant le nombre nécessaire sans que ce soit un problème puisque c'est obligatoire !

Je lis, avec stupeur, que Not' Président va tenir son premier meeting, le 5 mars , à Marseille.


On m'aurait menti, à l'insu de mon plein gré, jamais je n'aurais imaginé qu'il allait se présenter.


Je m'interroge  : va-t-il avoir ses parrainages ?

D'après quelques renseignements et vidéos,Bayrou à bloquer une proposition  de lois,qui aurait évité ce "drame"

Quel PIPOTEUR ,le maire de Pau.

Proposition : Obligation à tous les Conseils municipaux, en une réunion spéciale, de parrainer au moins trois candidats. Il faudrait bien sûr dans ce cas relever la barre des 500 et peut-être aussi fixer un maximum de parrainages . Ça éviterait les pressions portées sur une seule personne et ça rapprocherait le peuple de la désignation des candidats . 

Et moi je me pose une question:

 Comment est il possible que Nathalie Arthaud, certes éminemment  respectable, mais une parmi les trois candidatures d'extrême-gauche et qui ne représente  donc qu'une infime partie de l’électorat, puisse disposer d'ores et déjà de 559 parrainages à ce jour????

Dieu sait que je ne voterai ni Z, ni MLP ; n'en reste pas moins que la remarque de Rousseau est totalement ridicule et prouve qu'en matière d'étroitesse d'esprit elle n'a rien à leur envier.

un des noeuds gordiens du problème est que les parrainages ne sont pas anonymes.


je trouve ça contradictoire avec l'esprit du truc : le parrainage est du seul ressort personnel du maire (il n'a pas le droit de faire une consultation citoyenne à ce sujet) mais il s'expose publiquement en faisant ce choix, qui en plus n'est même pas censé représenter son engagement personnel.


dans ces conditions on comprend que les maires envoient tout valser et refusent d'accorder leur parrainage.

Le conseil constitutionnel ne validera pas les parrainages de candidats tirés au sort : il y a une jurisprudence à ce sujet .


La règle des 500 parrainages est en place depuis 1976 .  Depuis il y a eu des présidentielles avec : 9 - 10 - 11 - 12 - et 16 candidats . Cette règle n'est donc pas un problème .


Qu'est-ce qui a changé ?



Durant ces dernières années on a vu à plusieurs reprises des élus pris à partie jusqu'à leurs domiciles privés par des  personnes mécontentes pour différentes raisons .


Pourquoi un élu devrait-il parrainer quelqu'un avec lequel il n'est pas d'accord si au bout du compte il risque en plus d'être pris à partie chez lui par des opposants au candidat en question ? 







La simple question de savoir si je recevrai avec la même magnanimité le parrainage d'un maire de gauche pour zob ou la fille à lepen me semble totalement ridicule : vais je vouloir voir appliquer une mansuétude démocratique à des populistes qui veulent tuer la démocratie ?


Quant à ce maire qui veut "accorder son parrainage au candidat qu'il juge "le plus éloigné de ses idées" ", il implique par là même que sur l'échelle de Richter, il se trouve le plus proche des idées des racistes et xénophobes et antisémites !!!!

J'en peux plus de lire Le Pen, Zemmour et Mélenchon dans la même phrase. 

Haaaaaaaaaaaaaa Ca y est je sature de cette non campagne présidentielle.

Ce qui est incompréhensible, c'est que Not' Grand Manager, dans le cadre du Libéralisme avancé, n'ait pas organisé une mise sur le marché des parrainages, une privatisation des  " " marrainages " ....

J’entendais hier soir en télé quelqu’un expliquer le geste du maire cannois comme étant un dédouanement préventif pour les LR et LREM d´avoir à parrainer en dernier recours les Zemmour et Le Pen…

Bref, pas de quoi pavoiser.

Quand même, on peut se demander si le geste de David Lisnard est un simple geste civique désintéressé. 


Admettons que la droite soit persuadée qu'un des candidats d'XD (au hasard MLP la nouvelle cheffe du call center des parrainages du RN) sera au premier tour. Dans un tel cas de figure, il faut impérativement le second candidat d'XD (Zob le Grand) pour que Pécresse ait sa chance d'accéder au second tour, sinon c'est cuit. Donner ce parrainage pourrait donc ouvrir la fenêtre d'Overton, les élus LR se sentant alors "libres" de parrainer qui ils souhaitent et notamment Zemmour (JLM aura fait le plein avant, ce sera donc "non nécessaire", sur pilotage ou non du parti. Et de permettre la présence des deux lascar.e.s d'XD.


C'est peut-être tiré par les cheveux, voir le mal où il n'est pas etc... Mais tout de même, j'aimerais voir la liste des parrainages donnés par les élus LR après ce geste, pour me détromper.

bah, c'est à chaque fois le même cirque. Vous verrez que les 3  (Zob, La peine, Méluche) auront leurs 500 parrainages.



"Mais qui va tracer les contours du "cadre républicain" ?

Merci pour la chronique mais franchement, quelle fatigue de vous voir osciller entre "ouhlala le méchant facho Zemmour" et, comme aujourd'hui, les pudeurs de gazelle de type "est-il ou non républicain?". Tout ça parce que J.-L. Mélenchon est aussi concerné par l'aumône des parrainage et que ça vous fait des noeuds au cerveau.. Choisissez une ligne, soit E. Zemmour est un danger et la réponse est simple ( = tant mieux s'il n'a pas ses signatures), soit-il est républicain et vos dizaines de chroniques anti-Zemmour/Bolloré n'ont pas de sens. Bonne journée! 

" Parrain : celui qui préside au baptême d'un navire, d'une cloche "


Littré  avait tout prévu.

Quand une loi est inique il est de notre devoir de ne pas la respecter .Alors meme si ils n'ont pas leur parrainages ,on vote quand meme pour eux ! Ca , ça serait un geste politique qui couterait pas grand chose pour un gain monstrueux !

Puis-je m'insurger?

Parrainage date, sent la société patriarcale protectrice et phallocrate...

Décrétons ce jour le marrainage.


Ça a de la gueule, non!

Portons cette révolution sur les fonds baptismaux de la République.

Que le Conseil Constitutionnel soit la nef sacrée de la célébration.

Je vais me reposer avant la fête.

Vous remarquerez dans les liens proposés par DS, qu'à l'instar de Lisnard, tous ces initiateurs LR et autres droites avancent JLM comme le candidat le plus éloigné de leurs convictions. Barrages républicains toussa toussa... Quelques digues ont sauté, manifestement....

Que des citoyens désignent des candidats à une élection ? Quelle drôle d'idée vraiment ! ;-)

organiser une consultation citoyenne sur le nom du candidat que parrainera l'élu de la commune, n'y pensez pas : c'est interdit par la loi, et le Conseil constitutionnel veille. "


C'est interdit où, par quelle loi ? Combien de parrainages a refusé le conseil constitutionnel parce que issus d'un referendum ?

Il y a un très bon dessin dans le Canard enchaîné de ce matin : parrainer Le Pen et Zemmour et ensuite leur faire barrage. 


Je trouve dommage de faire sauter le filtre au moment ou il devient pertinent : se fonder sur les sondages alors que Zemmour est une construction médiatique récente, qui 'volé une partie du parrainage Le Pen dont l'ancrage régional est faible. Idem pour Melenchon dont la candidature était soutenue par les Communistes. 


On ne peut pas prétendre présider la République si on ne convaint pas au niveau territorial, il faut un filtre conservateur pour éviter les aventuriers et les coups de force médiatique. A cet égard Macron est l'exception qui confirme la règle puisqu'il a bénéficié du ralliement de pas mal de notables socialistes. 


Ceci dit dit on voit qu'on est bout de la logique de la V république fondée sur l'exécutif. On a besoin d'un retour du Parlement. 

La pègre, le milieu, et la mafia ont toujours eu besoin de  Parrain .


Il n'est pas étonnant que dans la Ve République, les politiciens en aient également besoin.

Faire un mélange de parrainage d'élus et de citoyens, un peu comme l'avait proposé LFI , serait déjà un progrès.

Cette proposition de loi avait été refusée par l'assemblée nationale (et donc par l'hypocrite de Bayrou).


Il est urgent de passer à la Sixième République et d'arrêter d'élire le Président au suffrage universel. On peut toujours inventer : tout mettre dans les mains d'un type qui rassemble, au mieux, 30% des électeurs au premier tour, c'est délirant

Je retiens que Lisnard est plus proche de Zemmour ou Le Pen que de Mélenchon. Je le lui dirai demain si je le croise au Festival de Cannes (le vrai ! Celui des jeux de société).

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.