26
Commentaires

Ouf ! Au dernier moment, le traité transatlantique s'invite dans la campagne télé

Enfin ! Il aura fallu attendre les tout derniers jours de la campagne des européennes, mais la contestation du traité de libre-échange États-Unis/Europe, dont le cinquième round des négociations a repris lundi 19 mai, dans le cadre des élections européennes, a enfin fait l'objet d'un débat télévisé sur une grande chaîne. C'était lundi 19 mai, soit six jours avant le vote, dans l'émission Mots Croisés de France 2. Jusqu'alors, rien d'autre que

Derniers commentaires

Dans le silence entretenu par lémédias dominants, le TAFTA continue d'avancer.
Tels des larrons en foire, les "négociateurs" déploient leurs efforts pour limiter les réglementations visant à protéger l'ntérêt général et, de fait, s'attaquer un peu plus à la démocratie.

Dernière fuite, cette information concernant la "Coopération réglementaire", un paradis pour les multinationales:
http://corporateeurope.org/fr/international-trade/2015/02/tafta-les-r-glementations-verrouill-es

Il faut rappeler que, parmi les négociateurs, figurent des représentants de la Commission Européenne qui oeuvrent sans état d'âme contre les populations d'Europe. Mais après tout, pourquoi seraient-ils tenus d'avoir du respect pour la démocratie puisqu'ils ne sont pas élus et qu'on les laisse faire ?
@Anne-Sophie Jacques également : à l'instant , j'écoutais sur FranceCulture Suzan Georges pour la sortie de son livre " LES USURPATEURS" .
Etat des lieux de la politique engloutie par le pouvoir des lobbies avec nid de vipères à Davos .

Un tout petit détail : la formidable industrie du poulet étazunienne a règlé le problème du chlore , bactéries et autres joyeuses pourritures , en forçant l'état à passer de 140 inspecteurs fédéraux à ...UN inspecteur .

L'économie via les prédateurs qui ont le pouvoir à tous les niveaux , y compris sur le citoyen nommé désormais consommateur qui entend " chômage croissance chômage chômage croissance obligatoire" et oublie de penser sa vie .
Allez je ne résiste pas:
Le duo de choc "Quatremer" & Nadine Morano:
http://pbs.twimg.com/media/BriUO_7IYAAKYvS.jpg
Comment ne pas ressentir comme une espèce d'aura d'intelligence émanant de cette photo ?
À l'image du faux-documentaire de "Jean Quatremer" sur la Grèce qui vient de paraitre sur Arte, "Grèce: année zéro", où l'on n'apprend notamment que les cures d'austérité, c'est rien que du bon pour les Grecs.
Il faudrait savoir ce qu'en pense l'@sinaute Quatremer Jean, ou son célèbre alter ego très actif dans le forum.
Vivement un selfie avec Frédéric Lefebvre.
Histoire de rester dans les pointures.
Sans même avoir lu jusqu'au bout, le fait d'apprendre que Calvi officie toujours à la télévision me conforte dans ma décision de ne plus regarder la télé prise il y a 6 ans.
Comment voulez-vous avoir des débats ouverts avec des mecs comme ça aux manettes ?
Pourquoi, ce qui est bon pour les consommateurs américains ne le serait-il pas pour les européens ? Arrêtez de faire les chochottes...
Et puis, en cas de problème, Servier a sans doute des médicaments en réserve.
Il était grand temps ... Merci Sébastien et aux futés @sinautes pour ce ofrum des plus intéressants. De la lecture avant dimanche, même si mon vote est arrêté depuis longtemps.
"...avant de se faire rappeler à l'ordre par Yves Calvi..." On peut faire confiance à ce cher Yves pour maintenir les (hum) débats dans les limites de la bienséance.
Le nouvelobs.com vient d'en commettre une belle :

VIsiblement sur la trame d'une dépêche AFP et d'un sondage CSA, un article explique que seuls 44% des sondés ont entendu parler du projet de traité, qu'ils approuvent majoritairement certains objectifs généraux, mais qu'ils rejettent tout aussi majoritairement certaines de ses conséquences directes, et qu'ils ont des craintes fortes. Enfin, ils sont très majoritairement remontés contre le secret des négociations.

Je passe sur le fait que visiblement on demande l'avis de tout le monde sur les enjeux, y compris à ceux (majoritaires!) qui n'en ont jamais entendu parler : misère des sondages ...

Ce qui est croquignolet, c'est le titre merveilleux que le Nouvel Obs choisit : "Traité transatlantique : les Français sont pour mais..."
http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20140521.OBS7891/traite-transatlantique-les-francais-sont-pour-mais.html

"pour" ??? Où ca ?
Quatremer était sur ce canal plus pour parler du TAFTA hier midi. Ça n'avait pas l'air de trop lui plaire ( trop conscient que ce truc va prendre de l'ampleur dans le rejet européen ) mais en même temps il avait l'air assez fataliste, il s'est juste contenté d'opposer les logiques européenne et américaine.
Voté pour l'article. Les sujets sur le TAFTA ne manquent pas sur internet, mais cet article mérite d'être consulté librement.

On comprend d'autant mieux l'enjeu immédiat quans on fait le rapprochement avec la crise Ukrainienne :

Lettre de Vladimir Poutine aux dirigeants européens sur le règlement de la dette gazière de l'Ukraine
[quote=tlaxcala]
Le gaz russe en Europe
1/3 du gaz consommé dans l'UE vient de Russie
Dépendance des pays de l'UE par rapport au gaz russe :
81% du gaz est délivré à l'UE par des gazoducs
40% du gaz fourni à l'UE passe par l'Ukraine




Gaz et Stratégie du Choc en Ukraine : Pourquoi les entreprises US de fracturation hydraulique se pourlèchent les babines en guettant l'Ukraine

[quote=Naomi Klein]Du changement climatique à l’Ukraine, l’industrie du gaz naturel est sans égale, lorsqu’il s’agit d’exploiter une crise à son profit – elle applique ce que j’appelle la stratégie du choc

On va en bouffer, du gaz de schiste ! Quelle folie ! Et combien de morts pour en arriver là ?

En plus, quand on sait que Poutine prépare, à raison, de commercer en roubles, avec pour commencer (une bricole!) les chinois et les iraniens, et de lâcher les dollars, notre "adhésion" au TAFTA nous fera couler avec les ricains !!!

Je serais député européen, en plus de clamer le devenu nécessaire "US go home", je suggèrerai à mes camarades d'être gentils avec Poutine !
hors sujet, mais ceux qui se sont invités dans la campagne également tardivement (ce soir au 20h sur france 2), ce sont les futurs présidents, qui parlent en français de plus. Et les futurs scores du FN sont passés presque fugitivement après. Quand les télés veulent interesser à l'Europe, elles savent faire.
Désolé pour le HS (quoi qu'acrimed a parlé de ce traité), et désolé si ça a déjà été posté sur le forum.
Il faut dire qu'on peut espérer trouver ici des gens qui pensent que les aider vaut le coup (voire est important).

http://www.acrimed.org/article4344.html
C'est de votre faute, les gueux et les gueuses; la dernière fois qu'on vous a demandé gentiment votre avis, vous avez fait n'importe quoi, c'etait en 2005, malgré les injonctions éclairées de notre élite editotocratique. Et après, vous voudriez être informés ... Vous rêvez ! C'est fini ce temps-là. D'ailleurs notre président ne s'y est pas trompé ( voir l'article ce Laura Raim ci-dessus, merci Oblivion ):

« Nous avons tout à gagner à aller vite, lâchait le président François Hollande lors d’une conférence de presse à Washington, le 11 février 2014. Sinon, nous savons bien qu’il y aura une accumulation de peurs, de menaces, de crispations. »
Merci, m’ssio !

J’ai vu que l’organisme de presse Le Monde Diplomatique traite du sujet ici, ou là.
Il y a même un article d’une certaine Laura Raim.
"Voilà un objet médiatique difficile à saisir. D'abord par son nom (...)" : il y'a aussi A.P.T. pour accord de partenariat translatique !

Sinon, le numéro 886 du 11 avril 2014 de Marianne en parlait largement avec une couv' explicite.
pour info ( un extrait du GEAB n°85 ; GlobalEurope Anticipation Bulletin n°85 )

Nous avons déjà alerté sur l’augmentation considérable du risque de voir l’UE
signer le TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) avec les États-
Unis au terme de négociations secrètes (à tel point que même les États membres
ne connaissent pas le contenu exact négocié actuellement par les technocrates
de Bruxelles et Washington6). Eh bien, le 16 avril dernier, 535 sur 766
Eurodéputés, grâce aux votes quasi-unanimes conservateurs (230 PPE),
libéraux (72 ADLE) et socialistes (155 S&D) notamment, a été adoptée l’ISTS,
cette fameuse clause que Washington impose aux Européens dans le cadre de
l'adoption du TTIP et qui consiste à permettre aux « investisseurs »
(multinationales et autres) d’attaquer les États (donc les contribuables) lorsque
des changements législatifs pénalisent leurs activités économiques7. En résumé,
les citoyens-contribuables devront payer des amendes à des entreprises
étrangères si, par leurs votes, ils favorisent des régulations
sanitaires ou autres) nuisibles aux profits de ces dernières ! Cerise sur le
gâteau : vous pouvez chercher, AUCUN média n’a rendu compte de ce vote

en lien votewatch.eu , vous pouvez verifier qui vote quoi

http://www.votewatch.eu/en/financial-responsibility-linked-to-investor-state-dispute-settlement-tribunals-established-by-intern-4.html#/
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.