44
Commentaires

Opération Juncker : l'esprit Youtubeurs terrasse Google

"Confier à quelqu'un qui a été ministre des Finances 18 ans du plus grand paradis fiscal en Europe la mission de lutter contre l'évasion fiscale, est-ce que ce ne serait pas désigner comme chef de police un braqueur de banque ?"

Derniers commentaires

Pour rendre à César, c'est pas complètement l'Obs ici, c'est Rue89 (ce qu'il en reste, donc, spécialisé dans le ouèbe et le numérique).
Le Dalaï Lama est un petit joueur, à trop méditer on fini par se faire censurer :
"A Strasbourg, les conférences du dalaï-lama censurées sur Youtube" vu sur le site Europe1

Heureusement, il nous reste Fergie ! Youtube ne censure pas les vraies valeurs !
"Milf Money"
Tirage au sort:

Pile je m'efface
Face je m'épile.

Pour la "youtubeuse", extraordinaire, la pièce est tombée sur les deux côté à la fois.
Miracle du progrès...
"Facebook, YouTube, et compagnie c'est bien gentil mais ça ne changera jamais la face du monde."

Voilà, tout est dit.
Sentiments mitigés dans mon esprit se juxtaposent.

Laetitia, vive, pétillante, incorruptible, refuse d'être achetée et fait le travail que les journalistes ne font pas, trop occupés qu'ils sont à chasser les complotistes et à ménager leur carrière future.

Kudos Laetitia, bonne route, tu as les "skills"... tu passes bien à l'image, une moche n'aurait pas fait parler d'elle,... jeune, jolie, un peu multi, intelligente... tu fais déjà partie des 1%...

Merci à @si pour la découverte, je ne suis pas super connecté mais que quelqu'un ait affronté Drunker les yeux dans les yeux sur des sujets réels ne m'était pas parvenu de nulle part ailleurs... Quatremer en a parlé?

Laetitia refuse son contrat du siècle (25000 euros ne devraient pas trop gréver la capitalisation boursière de google, 555 milliards de $...), elle aurait du le prendre, les autres youtubers l'ont pris, et de toutes façons elle aurait pu faire ses vidéos quand même (sauf clause explicite)... parce que si elle croit qu'elle va vaincre "evil" google... et salut aussi à Snowden qui a essayé sans succès de lutter contre la pieuvre à un niveau bien plus crucial, sans plus de succès.

Laetitia, tu dis:

"Ce que je voudrais aujourd'hui, en fait ce serait que youtube s'engage publiquement à ne plus jamais manipuler, menacer et instrumentaliser les youtubers parce que ce n'est pas l'image qu'on se fait de youtube (...) pour moi youtube vaut beaucoup mieux que ça (... youtube c'est une plateforme à laquelle je crois, c'est une plateforme qui doit rester libre, et nous on doit être le garant de cette liberté..."

Sauf que youtube c'est google, "evil" google, et on ne fait pas plier "evil" google dont le CA est plus lourd que nombre des pays de la planète..."backdooré" par les innombrables agences US... c'est du domaine de la volonté politique, des lois anti-trust, et cela requiert une solide paire de volontés que plus personne en haut lieu ne trouve utile de cultiver en dehors des visites aux maitresses en scooter. Les politiques, les hauts fonctionnaires, les éditocrates, eux, ils l'ont pris, le contrat, directement ou indirectement.

La contestation des "youtubers" à l'intérieur du cadre d" "youtube", c'est un peu comme vouloir faire évoluer "l'UE", à l'intérieur du cadre de "l'UE", ça serait mieux bien sûr, mais ça n'arrivera pas.

Reste à créer un youtube alternatif, libre, associatif, comme youtube au début...
C'est quoi cette phrase humiliante ? Si ça avait été un mec vous n'auriez pas dit cela, machiste 'jeune youtubeuse lit laborieusement ses notes, ' ... Elle lit ces notes très facilement; seulement ces questions sont longues, et elle ne veut pas se tromper , 'laborieusement' quel jalousie de votre part, qu'une femme, soit si courageuse de face, elle a pas envoyé des doc en secret, elle a fait les choses de manière transparente, quel courage, bravo, cette génération qu'on a très bien élevé, est bcp plus libre et courageuse que la notre, nous qui avons supporté le poids des soixante-huitard méprisants, de droite, machiste.
Après quand on regarde l'interview, on voit que finalement Juncker s'en sort très bien, parce que la vidéaste n'est pas journaliste... Pas de relance, pas de demande de justification : Juncker répond un truc complètement à langue de bois et elle répond merci.... et ce ton bien lourdingue de "je parle comme une débile à des débiles" propre à osons causer, qui fait que je ne tiens jamais plus de 5 minutes sur ses vidéos...

Bref, c'est pas pour casser la vidéaste, mais juste pour dire que l'exercice montre que les journalistes restent des acteurs essentiels à la vie démocratique. Journaliste interviewer est un métier qui doit être préservé et il me semble dangereux de montrer les nouveaux vidéastes comme une solution de remplacement.
Ils sont un complément peut être, mais dans le cas présenté par DS, ils me semblent contre productifs puisqu'ils donnent une opportunité à Juncker de se justifier comme il veut sur des sujets critiques : ça nous fait donc croire à une forme de transparence qui n'en est pas.

En résumé : c'est bien de poser les bonnes questions, encore faut-il savoir obtenir les bonnes réponses ! D'où l'urgence de soutenir les médias alternatifs, où travaillent des vrais journalistes.
"Confier à quelqu'un qui a été ministre des Finances 18 ans du plus grand paradis fiscal en Europe la mission de lutter contre l'évasion fiscale, est-ce que ce ne serait pas désigner comme chef de police un braqueur de banque ?"
Vous avez entendu la question posée sous cette forme dans l'interview complète? Moi pas!
Interview très décevante, questions présentées sous l'aspect de préoccupations personnelles naïves qui permettent à Juncker de se présenter comme lui même interpellé, presque du coté de l'intervieweuse, et de se placer en grand sage rassurant qu'elle finit par reconnaître. Du grand n'importe quoi et contrairement à YouTube (et à vous?), je ne félicite pas l'intervieweuse.
Tout ça pour obtenir des réponses d'anguille de la part de Junker et ne jamais le pousser dans ses retranchements :https://youtu.be/BY5rGTjrfLI
C'est surtout Youtubeur 1, Journalistes classiques 0. Ce ne sont pas des questions extremement compliquees, mais les journalistes ne les posent pas/ne peuvent pas les poser.
La question des techniques d'optimisation fiscale des GAFA ( Google, Amazon, Facebook, Apple ) a-t-elle été abordée ?
Très réussi .
Donc vous dites que:

1) Youtube ne veut pas qu'elle pose des questions dérangeantes à Juncker
2) Elle le fait quand même
3) "L'interview terminée, et diffusée, Nadji raconte même la suite : convoquée le lendemain chez Google France, elle se voit non seulement féliciter, mais proposer un contrat "d'ambassadrice Youtube" tout autour du monde, pendant un an."

S'ils étaient vraiment contre, l'aurait-on félicité après ?

Je vous propose le scénario alternatif suivant

1) Youtube veut qu'elle pose des questions dérangeantes pour faire de l'audience et se démarquer des média traditionnels
2) Connaissant bien "l'esprit youtubeur", ils lui disent de surtout ne pas faire ça, comme ça, par contradiction...
3) Elle le fait
4) Youtube a obtenu ce qu'ils voulaient.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.