13
Commentaires

ONU : Les critiques de Dilma Roussef contre Obama influencées par les medias brésiliens ?

Dilma Roussef a évoqué le dossier ultra-sensible de l'espionnage américain sur le Brésil, hier à la tribune de l'ONU. Un journaliste du Guardian vivant à Rio, a révélé à la télévision brésilienne l'existence du système d'écoute Prism, suivant les documents que lui a confié Edward Snowden. Certains estiment que le discours de Roussef a été nettement influencé par la pression médiatique du réseau GloboTV.

Derniers commentaires

Ah excellent! "Arrêt sur images" se dévoile vraiment avec des news comme celle-là comme un soutien absolument aveugle et imbécile à toutes les politiques impériales même les plus liberticides. Quelle honte!


Tout dans cette news donne envie de s’énerver :

En gros, les coups de gueule de Dilma Roussef seraient liés au fait que les médias brésiliens aient été « anxiogènes » sur la NSA. Et Dilma cèderait au populisme en s’en prenant à Obama sur la question. Autrement dit, ils reprochent aux médias brésiliens d’avoir fait leur travail contrairement aux médias occidentaux qui « manufacturent du consent » à tour de bras…

C’est pas Arrêt sur images qui est anxiogène sur les mensonges sur la Syrie ou sur le fait la NSA est le truc le plus liberticide et fasciste de l’histoire de l’humanité et qu’en plus les « extrémistes ethnico-nationalistes israéliens en guerre permanente » aient un accès quasi-illimité à ces ressources.

Schneidermann se dévoile en ce moment en ne dénonçant pas le scandale des mensonges en Syrie de nos médias qui sont équivalents à ceux de 2003 pour l'Irak et maintenant en attaquant la seule dirigeante du monde et communauté nationale (le Brésil) qui semble avoir pris la mesure du détournement fasciste que les américains ont fait de l'internet…Dilma est un exemple pour les dirigeants et "Arrêt sur images" l'attaque!
Merci pour ce billet.
Où l'on a la confirmation que la France est à plat ventre devant les States de ne pas s'indigner de cet espionnage, sans parler de l'affront récent à Evo Morales.
On imagine si l'espionnage émanait de l'Iran ou du Venezuela, et si ces derniers pays avait interdit de survol un avion nord-américain officiel...
Souligner la décadence avancée de l'empire... -pardon :
Mettre en question la vivacité de la plus belle démocratie du monde...
C'est forcément politicien n'est-ce pas ?

Dilma ne peut pas être sincère. C'est impensable. Surtout qu'il s'agit de broutilles : juste une prise de contrôle des réseaux mondiaux de téléphonie, internet, et les réseaux intranet de quelques parlements dont le parlement européen. A peine pire que le scandale du Watergate.

Pour rester sincère, restons silencieux !
[sub]Surtout qu'on pourrait nous écouter...[/sub]
Seriez vous bisousnours à @SI?
Dilma Rousseff expose clairement un cassus belli à l'ONU.
Lisez donc Foreign Policy sur le discours d'Obama.
Faut il que 68 ans de "paix" aient totalement effacé le souvenir de ce que sont les relations normales entre les Etats?

Par ailleurs et sur un autre sujet, je n'ai rien lu sur @SI des différents bidonnages médiatiques sur la Syrie.
M'enfin...
"Par ailleurs et sur un autre sujet, je n'ai rien lu sur @SI des différents bidonnages médiatiques sur la Syrie."

Pourquoi ? C'est une vrai question...si @si pouvait expliquer ce trou noir...

En vous remerciant...
Et oui hélas ..Un "trou noir" ou une "étoile naine" comme on dit en cosmologie ..Tellement concentré qu'elle en parait inexistante alors qu'elle contient une énorme quantité de matière.

Dommage car asi ne craint pas la censure étant auto-financée par ses adhérents. On est obligé de lire de vrais infos sur quantités de docs venants du Département d'Etat US même ou les journaux alternatifs, que les médias mainstream haissent, les dénigrant alors que quantités d'articles venus de journalistes d'investigations du monde y sont traduits.

Voté !
D'aprés ce que je comprends Dilma roussef ,qui a osé dire les quatres vérités à Barack Oblabla ,n'est qu'une dinde qui se plie à la presse dominante de son pays,pour remonter dans les sondages,et qui en plus ,dort dans un piaule à 10.000dollards. Et bien dis donc !ça c'est de l'info ,digne d'un Figaro des mauvais jours. C'est sur que c'est pas notre François double zero zero qui ferait un truc pareil,lui qui a fait arraisonner l'avion presidentiel d'Evo Morales sur ordre de Barack,il est pas comme elle,lui ,hein! Et puis quand il se deplace notre petit gros , il dort dans une caravanne,avec les Gypsies kings et mange des herissons ...lol...
C'est vrai caius ..dima Rousself a été "happée" et a cooperé avec Obama et ne sait pas comment se sortir des problèmes ou elle a entrainé son pays a force de s'applatir devant Sa Majesté Obomba qui d'ailleurs a de gros problèmes surtout depuis l'affaire syrienne ou il a accumulés les couillonades, en plus des précédents scandales dont PERSONNE Ne parle vraiment dans la presse française.

Et le "petit gros" dont tu parles évidemment fait semblant de ne pas savoir que la France, les pays de l'UE et Israel ont des accords communs de coopération pour espionner le monde.

Bien entendu nous n'avons plus de "président" mais des avocats, comme la mafia, pour pouvoir louvoyer entre les lignes rouges de la Loi, des pions, ou hommes de paille, mais de vrais présidents jamais plus.

Même Pompidou déjà était un "pion" des grandes banques américaines (Rothschild ) qui nous ont concocté la "Loi Giscard-Pompidou de 1973 ! Et c'est pourquoi nous sommes dans la m.....

Et je ne parle pas de Sarkozy qui lui aussi a mangé dans "toutes les gamelles". Sinon a savoir qu'Hollande est membre de la French-américan Foundation, qui préparent les "futures élites" des pays européens, ou mondiaux.

Les journalistes et patrons de presse, (Val en était en 1981 !) important pour tenir la presse en laisse par exemple d'ou le peu d'info réelle mais plus de la propagande :

Journalistes, politiques, patrons, élite de demain
Vous êtes les premiers que je vois causer de cet évènement important de cette assemblée générale de l'ONU. Visiblement, en France, on préfère se concentrer sur le néant diplomatique autour de la question iranienne. "C'est l'actu" comme on dit. ;-)

Un autre éclairage. Qui préfère s'intéresser à la signification diplomatique de la réaction volontaire du Brésil, plutôt que sur les éventuels calculs électoralistes (oui, oui, on utilise une tribune diplomatique pour gagner des élections locales, c'est certain) ou le prix de la permanente de la présidente (fumigènes inversés...).

http://www.dedefensa.org/article-rousseff_leader_antisyst_me_l_onu_25_09_2013.html
Moi, ce que j'aimerais savoir, c'est si les médias français ont influencé Hollande pour qu'il ne critique pas Obama après les révélations d'E Snowden. Parce qu'un chef d'état normal devrait quand même être plutôt vénère quand il apprend que toutes ses communications, et celles de son gouvernement, sont espionnées par un gouvernement censément ami. Vous ne trouvez pas?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.