2
Commentaires

Non, votre voyage au Japon ne sera pas remboursé

Ces derniers jours, la presse européenne s'est faite l'écho d'une nouvelle surprenante : le Japon aurait décidé de rembourser à 50% les touristes désireux de se rendre dans l'archipel cet été. Jusqu'à ce que l'agence de tourisme nationale démente sur Twitter.

Commentaire préféré des abonnés

Et la fraude européenne à grande échelle avec aval démocratique de l'UE : pourquoi on n'en parle pas ???

La démocratie, c'est changer les lois quand elles ne conviennent plus au peuple.

C'est ce que semble vouloir faire l'UE face au lobbying d'une gran(...)

Derniers commentaires

Crotte alors !

Moi qui avait décidé de ne pas aller au Japon, je me réjouissais de me faire rembourser la moitié d'un billet que je n'aurais pas utilisé.


Tout le monde suit, ou je recommence ?


Ne riez pas.

 C'est le raisonnement de base de beaucoup d'agents de change (traders pour les analphabètes).

Et la fraude européenne à grande échelle avec aval démocratique de l'UE : pourquoi on n'en parle pas ???

La démocratie, c'est changer les lois quand elles ne conviennent plus au peuple.

C'est ce que semble vouloir faire l'UE face au lobbying d'une grande entreprise populaire comme Easyjet, entre autre :

- bien que des dizaines de milliers de personnes soient en attente d'une indemnisation de 250 euros ou d'un remboursement des billets normalement sous 7 jours, l'UE reste passive depuis des semaines et ne fait pas appliquer ses propres règles.

- bien plus, l'UE envisage de changer ses lois pour éviter à Easyjet et d'autres compagnies de rembourser ses clients 60 millions de consommateurs :
https://www.60millions-mag.com/2020/04/04/billets-d-avion-annules-des-compagnies-refusent-de-rembourser-17356

- pour l'anecdote, Easyjet vendaient des billets en ligne pour avril, mai et juin alors que leurs avions étaient déjà cloués au sol, piégeant sous doute quelques clients en plus.

Pour la presse, cela ne semble pas poser de problème. En ces temps difficiles il faut soutenir les entreprises, particulièrement dans le secteur du tourisme.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.