34
Commentaires

Non, le dernier rapport du GIEC n'est pas "pro-OGM"

"Le dernier rapport du GIEC est pro-OGM, mais les médias, par idéologie écolo, ne le disent pas" : c'est, en substance, la critique adressée par de nombreux internautes sur les réseaux sociaux ces dernières semaines, "extraits" du rapport à l'appui. Le journal L'Opinion s'est empressé, à leur suite, de dénoncer "le dogme anti-OGM" qui règnerait en France. Une interprétation abusive, assure l'un des experts français du GIEC, Jean-François Soussana, qui estime que "les implications, y compris éthiques" de l'édition de gènes "ne sont pas encore assez connues".

Commentaires préférés des abonnés

Je profite de cet article remarquable pour feliciter l' equipe d' asi pour son travail cet été avec mention speciale a Justine et Jérôme Latta.

il est donc faux de dire que "le GIEC recommande de limiter le réchauffement à tel ou tel niveau", "le GIEC recommande de manger tel ou tel aliment"."  


Il est urgent de le rappeler, car on oublie trop souvent que les politiques et associations d(...)

Merci pour cette article.


« Sauf qu'"amélioration génétique" n'est pas synonyme de "modification génétique", et donc d'OGM. Il est tout à fait possible d'améliorer génétiquement des espèces de plantes en sélectionnant "naturellement" les plus adaptées(...)

Derniers commentaires

Merci pour votre entreprise de débunkage...

Si vous pensez que CRISPR est mystérieux, peut-être ne devriez pas écrire des articles sur le sujet...

Il est évident que CRISPR n'est pas "un OGM en soi", puisque ce n'est pas un organisme, mais un outil qui sert à créer des OGM.


Toujours au sujet de CRISPR, vous écrivez "les auteurs du GIEC écrivent ceci : "Le CRISPR-Cas9 (...) est utilisé depuis 2013 comme un outil d'édition du génome des plantes", avant d'énumérer les domaines dans lesquels il est "principalement utilisé" : l'amélioration des récoltes et la "biofortification", entre autres. Bref, un panorama de ce qui se fait déjà actuellement en termes de recherche sur l'édition génétique, qui ne "plaide" ni ne "recommande" l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés - à moins peut-être de le lire armé d'un soupçon de mauvaise foi."


Mais si l'utilisation principale de CRISPR, et donc la création d'OGM, est l'amélioration du rendement et de la résistance au stress, la biofortication, ne faut-il pas être armé d'un soupçon de mauvaise foi pour ne pas voir dans cette mention par le GIEC un plaidoyer pour le développement de la recherche sur le sujet ?



Que le GIEC fasse un rapport scientifique et non pas politique est compréhensible.


Par contre là on est un peu fasse une putain de catastrophe annoncée. À un moment faudrait voir à arrêter de se cacher derrière une pseudo-neutralité de scientifique de droite hein.


Non parce que dans le genre biais cognitif ça se pose là quand même. Toute analyse un peu sérieuse de la situation nous dit que le capitalisme ça craint grave de la bite, "mais vous comprenez on peut pas le dire on ne fait pas de politique nous".


Fuck you, bande de lâches.

C'est toujours aussi réjouissant de voir Ducros et Cie se gargariser.

Quand j'entends les chantres de l'utilisation d'OGM et de pesticides dire que ces méthodes permettront de faciliter l'adaptation au changement climatique (par exemple dans un tweet relevé par un autre commentateur), je me dis qu'ils ont sûrement raison. Mais devoir recourir à ces extrémités non plus pour maximiser les profits, mais simplement pour survivre, voilà qui est significatif.

Le débat ne porte-t-il pas sur la lutte contre le changement climatique, et pas sur les moyens de notre adaptation ? A moins qu'on ait déjà abandonné ?

CRISPR cas9 n'est pas une mysterieuse technologie. Comme la francaise Charpentier a permis son developpement on en a beaucoup parle en france quand son article est sorti.

CRISPR cas9 est maintenant enormement utilise dans les labos de recherche biologiques (de tous types) en raison de sa simplicite d'utilisation.


SI je dois dire une difference entre une modification genetique observe dans les OGM (peu importe la technique utilise) et celle plus naturelle par croisement, ca serait l'origine du gene.

-Naturellement, seul deux individus de la meme espece peuvent etre croiser ensemble, il y a donc des echanges de genes au sein de la meme espece.

-Avec les OGM on fait ce que l'on veut entre des especes differentes ou pas. Si je veux mettre un gene de la baleine a bosse dans du soja, ca va servir a rien mais il n'y a aucun probleme technique pour faire ca. Et c'est ce qu'ils font avec les OGM, mettre des genes d'autres especes pour apporter un avantage productif a un organisme.




c'est pas très clair, si on utilise CRISPR pour ajouter un gène, comment ça ne peut pas être considéré comme de l'OGM?

Quand on trouve le quasi même Tweet en capture d'écran dans l'article et en réponse a cet article sur Twitter: https://twitter.com/agritof80/status/1165958612147200000    :-D

Coucou : je ne sais pas qui s'occupe de ça mais sur cet article la fonction " signaler une coquille" ne fonctionne pas. Ni sur mon PC ni sur mon smartphone.

Possible de rétablir ?


Je profite de cet article remarquable pour feliciter l' equipe d' asi pour son travail cet été avec mention speciale a Justine et Jérôme Latta.

il est donc faux de dire que "le GIEC recommande de limiter le réchauffement à tel ou tel niveau", "le GIEC recommande de manger tel ou tel aliment"."  


Il est urgent de le rappeler, car on oublie trop souvent que les politiques et associations diverses  n'utilisent que le résumé qu'on veut bien leur faire du rapport du GIEC et que ce résumé se transforme dans les médias en slogan : ( ex: "le mois de juillet le plus chaud jamais enregistré " )

ce qui plonge certaines personnes dans un état de confusion voir de dépression assez alarmant !


J'ai entendu ce matin sur France Culture qu'en suisse des psy se spécialisaient dans l'accompagnement de gens ecolos- déprimés ( en faisant des stages en forêt ); encore des gens qui surfent sur les faiblesses, comme le green washing surf sur la crédulité, histoire de faire du business sur des prophéties ...


J'ai même entendu Bertrand Piccard ( solar impulse ) expliquer samedi sur France Inter qu'il fallait non pas remettre en cause le système mais juste changer nos habitudes; de façon à ce que ceux qui nous ont vendu des hydrocarbures jusqu'à maintenant puisse continuer à nous faire consommer  (et donc à se gaver sur notre dos ) des énergies renouvelables désormais ... à écouter si vous voulez...


J'ai bien conscience de l'aspect non politiquement correcte de ce commentaire, vu qu'on devrait tous expier pour nos fautes avant la fin du monde annoncée

Merci pour cette article.


« Sauf qu'"amélioration génétique" n'est pas synonyme de "modification génétique", et donc d'OGM. Il est tout à fait possible d'améliorer génétiquement des espèces de plantes en sélectionnant "naturellement" les plus adaptées à un contexte donné (cette page - en anglais - l'explique en détails). »


À noter que, chez Darwin, cette pratique est purement appelée "sélection artificielle" (qu'il met en comparaison à la "sélection naturelle" qui ne fait pas intervenir la main humaine). Comme quoi, l'artificialité est une notion toute relative.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.