38
Commentaires

Non, Assad n'est pas le protecteur du patrimoine culturel syrien

Quand le "protecteur" se faisait pilleur. Les images de la cité antique de Palmyre, en sursis avant de tomber aux mains de l'organisation Etat islamique (EI) ont fleuri dans les médias cette semaine. Face aux djihadistes, les soldats de l'armée syrienne ont été dépeints en héros d'une bataille pour la sauvegarde des vestiges. Mais les médias ont oublié de rappeler que ce régime a, lui aussi, sa part de responsabilités dans les destructions du patrimoine culturel syrien. Y compris celui de Palmyre.

Derniers commentaires

Quand Assad bloque un convoi d'aide humanitaire c'est un sociopathe et un affameur.

Quand c'est Hollande on se rappelle qu'il y'a du foot à commenter.
Suite et fin?
http://www.legrandsoir.info/pourquoi-le-silence-de-david-cameron-autour-de-palmyre-the-independent.html
La suite:
http://www.lefigaro.fr/culture/2015/10/27/03004-20151027ARTFIG00091-daech-detruit-des-colonnes-antiques-a-palmyre-en-executant-trois-personnes.php
Même à Arrët sur Image on semble épuisé. On submerge Assad et son armée de tous les vices de la création.


Dans le même temps la géostratégie du Moyen Orient évolue à vitesse grand V. Et la France est contrainte d'avaler les erreurs américaines , les errances dangereuses de la Turquie, les pays du golfe qui soufflent à tout va sur les braises en particulier au Yemen, les confusions successives de Fabius en particulier sur le rôle de Al Nostra qui ferait du bon boulot. Et maintenant on fait évoluer nos avions dans le ciel syrien qui risquent de rencontrer des avions russes. On est incapable de définir une politique cohérente sur les réfugiés-migrants quitte à faire pleurouser dans les chaumières et reporter à demain les contradictions.Quand elles seront insurmontables.

Au final, on verra les réactions quand on aura franchi un cran supplémentaire dans l'inextricable
Il manque un element dans cet article pour accabler sur ce point le regime d'assad, celle qui consisterait a prouver que le resultat de ces pillages se retrouve sur le marché international, sinon reste ouvert l'interpretation sur la protection.
Il s'agit pas pour ma part d'ecarter la possibilité du pillage, mais au vu des elements cités dans l'article on peut difficilement avoir de certitude sur ce point, dommage de titrer ainsi sans arriver a en faire la demonstration dans l'article.

Je rappelle que nos gouvernements ont aussi parfois "piller" des parties mobiles de nos monuments dans la perspective de combats a venir, pour les mettre a l'abris de la destruction ou du pillage (voire militariser lui-meme ces sites).
Nouvelles récentes:
http://www.lemonde.fr/archeologie/article/2015/10/05/syrie-l-ei-aurait-detruit-l-arc-de-triomphe-de-palmyre_4782308_1650751.html
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/08/24/ils-ont-tue-l-archeologue_4734717_3218.html
A suivre.
Je suis atterré par le raisonnement de l'article et par les commentaires, sur un sujet aussi simple.

Imaginons qu'une troupe de mercenaires, sans foi ni loi, payés et armés directement ou indirectement par des puissances étrangères, occupe une partie de notre territoire. Imaginons qu'ils viennent de prendre Chartres ou le Mont Saint Michel, et qu'ils menacent quelques uns de nos plus beaux monuments historiques.

Que devrait faire l'armée française ? Les laisser faire, ou les canarder ? Les canarder sans égratigner telle ou telle cathédrale ?

A propos, avez vous remarqué les traces de balles ou d'obus que portent beaucoup de nos monuments ? Sont elles dues à des balles allemandes ? de francs-tireurs ? américaines ?

Ne regardons pas la Syrie comme une lointaine planète ou le Bien et le Mal s'affronteraient, le Bien étant confronté au choix cornélien entre un Mal très grand et un Mal encore pire, quoique... Je vous épargnerai ici une thèse que vous considéreriez comme "conspirationniste" et donc invalide (bien qu'elle ait le mérite de rendre la situation parfaitement intelligible) mais acceptez au moins de considérer que la Syrie est sur terre, qu'elle est peuplée d'être humains, que très majoritairement ils aspirent à la paix (plus même qu'à la révolution), qu'elle a une histoire, bref : que nous pouvons parfaitement imaginer la même chose chez nous, et que c'est le minimum à faire avant de juger.
Le traitement des reliques du passé par Assad répond à une logique qui nous est familière. Il connaît la valeur vénale des restes que guignent les musées,les collectionneurs et les chercheurs. Il vend pour éviter que les Malraux d'aujourd'hui empochent le fruit de leurs larcins. Les gens de DAECH nous semblent des moyennâgeux englués dans une querelle iconoclaste antihistorique et c'est sans doute ce qu'ils sont. Le bilan pour les restes de l'Antiquité ne s'est pas amélioré!
Que des soldats d'Assad se soient livrés à des pillages de leur propre chef, pourquoi pas, mais je pense que même dans ceux qui ont choisi leur camp personne n'est dupe et fait passer Assad pour un philanthrope. La realpolitik, c'est ça, choisir Staline contre Hitler, et se boucher le nez le temps qu'il faut.
Quoi qu'il en soit, Palmyre marquera très vite la différence entre 45 ans de dynastie des Assad et 1 mois de règne de l'Etat de l'Islam.
J'ai lu qu'un certain nombre de pièces transportables ont été évacuées sur Damas dans un souci de protection. Quant aux images de blindés au milieu des ruines , elles ne prouvent pas grand chose à part peut être que des combats ont eu lieu, qui bien évidemment occasionnent des dégâts.
Quand les pompiers éteignent un incendie, il en est qui leur reprochent de tout mouiller...
Bref, on est dans la propagande plus que dans le décryptage

Un soldat syrien nous parle:

https://www.youtube.com/watch?v=GuInPrvGuhE
Le problème est très simple et ne déroute que les simples d'esprit accrochés à l'idée que, dans un conflit, il y a forcément des bons et des méchants.

Sauf que pas du tout, bien souvent c'est méchants contre méchants, et même des instruments de mesure fine peinent à désigner le plus méchant.

Enfin il est intensément ridicule de pleurnicher sur Palmyre, déjà en ruine depuis longtemps, pillée par les arquebusiers de Bachar El Assad et qui sera certainement semtexée et nivelée au bulldozer par les ahuris du prétendu État Islamique !

Tout le monde s'en fout de Palmyre ! Qui a envie d'aller en Syrie à part les givrés des barres de béton suburbaines ?

PG
Pendant ce temps là nos bons alliés les saouds ne s'occupent pas que d'd'aide humanitaire.

Ils sont aussi attentif au patrimoine culturel.

Dire que s'il avaient des rafales ils auraient déjà pacifié tout ça, peut être la prochaine fois...
J'ai été étonnée d'entendre ce matin sur France Inter que Palmyre avait déjà été largement pillée par les soldats de l'armée syrienne. Le fait n'a rien d'étonnant, le pillage faisant partie des classiques des armées, du haut de ces pyramides à la plaine du Pô. Par contre, ce qui étonnait, c'était d'apprendre, après des heures de bourrage de crâne, de vidéos horrifiques et de trémolos dans la voix, que les méchants n'étaient pas seuls à être méchants, que les gentils n'avaient rien à leur envier, encore moins ceux qui sont des fois gentils et des fois méchants (c'est fou ce que le vent tourne vite dans ces contrées).
De la même façon, on parle beaucoup des destructions faites par les méchants, on préfère parler très peu des gentils qui leur achètent les objets non détruits. C'est d'ailleurs pourquoi on nous accable de vidéos de destruction, outre le fait que ce soit plus photogénique. Ceux qui fournissent aimablement les images préfèrent peut être aussi qu'on ne parle pas trop de leurs juteux petits trafics, et du fait que ça leur permet d'acheter des armes. Ça pourrait faire pas mal de buzz et obliger les gentils à cesser de financer les méchants. Ce qui ferait du tort au(x) commerce(s).

Martine Barreau se dit atterrée par les commentaires sur un sujet aussi complexe.
Raconté comme ça, ça devient plus simple... et plus vrai. Non?
Je comprends et partage l'inquiétude concernant ce site magnifique.

Mais depuis quatre ans ce pays est en guerre civile : plus de 100 000 morts, des centaines de milliers de blessés, plus de 6 millions de déplacés (près d'un tiers de la population !) ...

Alors on s'attendait à quoi, pour les monuments ?

Dans quel état étaient les musées de Dresde, Hambourg, Berlin, Varsovie, Budapest, Tokio... en 1945 ? Et ceux d'Hiroshima ou Nagasaki ? Sans parler du pillage systématique des oeuvres d'art (et pas que par les nazis).

Alors entendre Hollande s'émouvoir, après que la France ait vendu des armes au gouvernement syrien, par le passé, et aux rebelles depuis 2012...
Ou on comprend que ce n'est pas nous, consommateurs des médias qui sommes visés, mais les gens politiques auxquels on veut inspirer un avis tranché, sans nuance et péremptoire car pour faire triompher la guerre il faut tuer dans l'oeuf toutes les armes de la diplomatie!
Merci pour l'article.
Atterrée par les commentaires sur un sujet aussi complexe.

Merci Justine pour cet article documenté,je venais juste de quitter brutalement le journal de France 2 sans aucune nuance.
C'est la guerre quoi...
Dire qu'assad est responsable est nul . L'armée officiel a , en effet , était sur ce lieu en tant que theatre des opérations , assimillé cet réalité a une responsabilité du pouvoir sur ce site de palmyre est déconcertant de mal-honneteté intellectuel

Sidérant de la part de D.S.

Je sais qu'assad est le grand méchant mais ceci n'exonère pas asi d'un minimum d'honneteté.....


je sens un coup de fatigue chez Aloys , non , je ne tolererais pas , pas vous , interdit

bises
bastout
Détruire les oeuvres qui rappellent la religion des autres, voilà qui devrait ravir les adeptes de l'éloge du blasphème.
J'ai cru comprendre que Daech détruisait une partie des monuments mais en pillait également une bonne partie afin de se faire de l'argent en revendant les pièces de valeur. Il serait alors intéressant de savoir à qui ils revendent cela : à des riches partisans présents sur les territoires conquis ? à des collectionneurs des pays voisins ? y a-t-il un trafic organisé jusque dans les pays occidentaux ?
Ruiner des ruines, bof... Finalement , l'Islam version EL conforte l'utilitarisme libéral ambiant. Le péché suprême pour toutes les religions ( donc la meilleure) ne serait-il pas l'inutilité ?
Je ne crois pas qu'il n'ait jamais été dit le contraire.
C'est quoi le but de l'article?http://www.histoire.presse.fr/actualite/infos/palmyre-danger-20-05-2015-135608
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.