58
Commentaires

Niqab, permis et polygamie : retour aux sources de la polémique

L'affaire s'est développée dans des proportions inimaginables par ceux qui l'ont lancée. Une amende de 22 euros, délivrée le 2 avril à une Nantaise qui conduisait en portant le niqab, voile intégral islamique, s'est transformée en polémique politique épineuse et complexe, au retentissement international. Avant de voir celui qui est présenté comme son mari être accusé de polygamie et de fraude aux aides sociales –sans qu'aucune preuve tangible n'ait encore été apportée– cette jeune Nantaise souhaitait simplement faire savoir qu'elle contestait son amende. Récit de la naissance d'une controverse nationale.

Derniers commentaires

j'avais envie de vous raconter une anecdote.
ce soir ma fille est rentrée du lycée. En hist Géo ils ont fait un débat sur la Burqa et à la fin du débat ils ont fait un vote comme s'ils étaient des députées devant voter la loi d'interdiction du port de la Burqa, et la classe a voté contre la loi d'interdiction, à l'unanimité !
La prof n'a pas ouvert la bouche pendant le débat, et une majorité d'élèves désapprouvaient le port de la burqa...mais personne ne veut l'interdire. Pour info c'est une classe de seconde qui mélange des MPI ( les bourges intellos) et des ISI, enfin plutôt une bonne classe quoi.
Une polémique pourtant annoncée mais trop longtemps étouffée !!!

http://madame.lefigaro.fr/celebrites/en-kiosque/234-carla-bruni-vivre-vivre-vivre/2
C'est super intéressant cette grande entreprise médiatique actuelle qui consiste à demander à tout un chacun de se libérer sexuellement de la polygamie, on ne sait qu'en penser. S'il ne s'agissait pas de désigner un groupe si possible pas trop en position de force, si possible plutôt en minorité hein, c'est plus simple à pourfendre - c'est incroyable ce qu'ils (se) conduisent mal, eux ! - à une vindicte publique, en supposant de fait une bassesse et imbécilité à ce public là, qui plus est assez agaçante tiens donc puisque j'en fais partie, de ce public, je me sens donc concernée au moins à ce titre - et tout ça pour se défausser de son propre mauvais jeu et organiser diversion, j'aurais presque envie d'en rire. Ce " pataugage " (Cette pataugerie ? ... Pataugement ?) pathétique de la liberté sous caution me donne super pas envie d'être " aimée par des cons ". C'est pas grave, je suis déjà très très entourée.
Je vous suggère l'article d' ARNO sur le montage de la polémique (à rapprocher avec le montage d'une mayonnaise ).
Zorro aussi était masqué lorsqu'il conduisait son cheval, pas vapeur, le sergent Garcia toujours à ses trousses n'arrivant jamais à l'attraper participant ainsi à mes meilleurs souvenirs de jeunesse, obéissait aux ordres venus d'en haut pour essayer d'arrêter le vengeur masqué défendant la veuve et l'opprimé ! aux périls de sa vie.

Faut il voir un lien avec le sujet en question ? Oui si l'on considère que Zorro par son déguisement, en particulier son masque, menaçait la sécurité d'autrui ( pas la femelle de cochon ) . Non si l'on juge que Zorro sorte de police des polices ne rétablissait simplement que l'ordre non respecté par les notables de l'époque.

Puéril tout cela !
Tous les commentaires sont possibles sur ce sujet.
Mais la seule chose importante est celle-ci : en l'état actuel de la législation de notre pays, ni la polygamie (qui doit bien sûr être punie si elle est avérée), ni la fraude aux allocations familiales (qui doit être sanctionnée si elle est prouvée) ne sont des motifs de déchéance de la nationalité française. Et tout le reste n'est en fait que bavardage.

Alors, bien sûr, les sbires de Sarkozy, comme d'habitude, vont vouloir changer la loi (selon le principe "un fait divers, une loi"). Mais ce sera certainement très difficile, s'agissant de la nationalité....Et ils le savent parfaitement !
Si j'étais électeur de droite et intelligent, ça doit quand même bien exister, je ne pourrai qu'être dubitatif devant l'agitation d'Hortefeux. Car au delà du coup de com' très ponctuel, qu'est ce que vient montrer tout cela?: que la polygamie existe en France, que l'islam de tout bord y est admis, que les aides sociales sont distribuées à ces familles et que si vous vous tenez à carreau, c'est à dire ne contestez rien de ce qui vous arrive, vous pourrez passer tranquillement votre vie avec vos femmes. Après tout pourquoi pas? Mais c'est quand même aux antipodes de ce que ce gouvernement fait d'un autre côté, lorsqu'il s'en prend à Sangatte, ou à la Jungle alentour, par exemple; où dans ces cas là, on entend le discours "envoyer un message clair à ceux qui voudraient venir", "ne pas provoquer un appel d'air", etc etc...
Or ici par le courrier d'Hortefeux, le message envoyé, qui plus devant des médias internationaux, est effectivement très clair, comme nous l'avons vu:"Vous pouvez venir vivre à plusieurs, tenez vous tranquille, et vous recevrez les subsides de l'Etat etc etc".. Quoi de mieux pour former un appel d'air et créer les conditions favorables à de nouvelles familles polygames??

C'est un triste résultat, dont personne, ne peut se satisfaire, de cette com' à court terme qui fait perdre les objectifs à long terme de la lutte contre le radicalisme, de la lutte contre les abus en droit social, ou contre les excès de la polygamie. Car on ne peut se satisfaire pleinement de la situation nantaise, mais on ne peut y remédier sans faire plus de dégats non plus, l'unique solution étant de prévenir la formation de nouvelles familles polygames, dont par son message clair, Hortefeux n'a fait que vanter les possibilités ici.
Deux articles et une chronique sur le mari "polygame" sur @si. C'est vraiment comme ça qu'on déjoue les écrans de fumée ?
Si je comprends bien, avanrt de savoir si tous ces faits sont avérés, ce qui est encore loin d'être le cas, nous aurons encore un ou plusieurs sujets sur ce [s]fumigène[/s]. (emballement médiatique). Avérés ou pas, ça doit causer dans les chaumières, le mal est fait ....Tout le monde n'a pas la chance ou l'envie de lire @si. Merci Besson et Hortefeux. Que veulent-ils ? Nous donner la trouille des méchants musulmans ? La patrie en danger pour préparer le terrain des élections en 2012. Et que faisons-nous en attendant, nous oublions ou ignorons tout ce qu'énonce Francès plus haut. Ne peuvent-ils pas enquêter discrètement sans faire tout ce bruit ? Comme ça été dit ailleurs sur un autre forum.
Cette affaire arrive et l'extrème droite se réveille dans le pays (nombreux incidents impliquant des fascistes dans diverses villes de France ). Est-ce un hasard ? Non.
Le gouvernement veut attiser le sentiment anti-arabe au moment où les conflits sociaux se multiplient. Le rideau de fumée se met en place.
Sur le fond de l'histoire lire l'article de Maitre Eolas. Hortefeux a fabriqué cette affaire de toute pièces.
"Tout a pris d'un coup une proportion folle, et il nous a semblé que tous les acteurs qui avaient lancé l'histoire ont été un peu dépassés", raconte-t-on dans une radio locale."
--------->elle vient de où la musique de fond qu'on entend derrière sur la place du marché en face de la boucherie de ce monsieur?
Il y a toujours de la musique live comme ça sur ce marché? En tous cas ça sonne très folklorique! Ce qui m'étonne c'est la qualité de la prise de son de cette musique d'ambiance sur une place de marché.
@Del_gabion
"..même si le comportement de ce monsieur ne manifeste pas un sens de la citoyenneté française très marqué, ce que l’on peut trouver regrettable pour quelqu’un qui justement a choisi de faire de la France son pays. Peut-être ne s’est-il pas bien informé au préalable des valeurs que la république française essaie (avec tous ses défauts et ses insuffisances) de défendre ?"
De quelles valeurs de la République parlez-vous ? Celles défendues par ce gouvernement
- qui renvoie des afghans dans un pays en guerre,
- qui enferme des enfants dans des centres de rétention,
- qui a participé aux JO organisés en Chine où les droits de l'homme n'ont pas cours et où, le 29 décembre 2009, a été exécuté le britannique Akmal Shaikh condamné à mort pour trafic de drogue, Peine de mort : Amnesty International demande des comptes à la chine,
- qui est suspecté dans une affaire de corruption liée à la vente de sous-marins au Pakistan et à l’attentat de Karachi de 2002 impliquant le tandem Balladur-Sarkozy de la présidentielle de 1995,
- qui sauve les banques mais est incapable de s'attaquer à la pauvreté en France (2 millions de mineurs ont un niveau de vie insuffisant, et 16 000 sont à la rue!),
- qui utilise la peur de l'autre pour ratisser les voix du FN,
- qui fait des immigrés qui ont acquis la nationalité française des français de seconde zone (peut-on retirer à français "de souche" sa nationalité pour polygamie ?),
- qui a dans ses rangs un ministre qui se permet de faire des "blagues" racistes,
- etc.. (de mon point de vue la liste est longue).
Quand on met en balance les supposés polygamie et intégrisme de Lies Hebbadj (qui me rappelle étrangement l’histoire de Ali Soumaré envers qui des accusations ont été porté sans preuves) et les actions de ce gouvernement, je ne pense pas que le comportement de ce monsieur mette les valeurs de la République en danger plus que ne le fait ce gouvernement.
Quand on met en balance les supposés polygamie et intégrisme de Lies Hebbadj (qui me rappelle étrangement l’histoire de Ali Soumaré envers qui des accusations ont été porté sans preuves) et les actions de ce gouvernement, je ne pense pas que le comportement de ce monsieur mette les valeurs de la République en danger plus que ne le fait ce gouvernement.

J'aurais aimé le dire.
@Francès Pérance

Vous avez noté sans doute que, tout en invoquant ses valeurs, je soulignais les défauts et insuffisances de la république française.

Sans doute connaissez vous des sociétés parfaitement organisées, où il fait bon vivre pour tout le monde, où chacun s'épanouit librement,...
Si vous pouvez nous indiquer des pays où la population soit globalement beaucoup plus heureuse qu'en France, n'hésitez pa à nous les faire connaitre. Apparemment, si l'on juge les flux migratoires vers notre pays, toutes ces personnes qui le rejoignent (parfois au péril de leur vie)n'ont pas le même point du vue que vous.
Il semblerait d'ailleurs que c'était aussi le cas du polygame de fait qui est au centre de cette affaire, enfin dans un premier temps de ses parents, puisqu'il est arrivé en France à 2 ans, mais ensuite il a fait le choix non seulement d'y rester, mais aussi d'en acquérir la nationalité.

Je me permettais simplement de regretter qu'il n'ait pas pensé, en intégrant un pays, à essayer d'en adopter un peu plus les moeurs et coutumes. Il me semble que c'est ce que j'aurais essayé de faire si j'avais été contraint à émigrer.

Quant aux reproches que vous faites, j'en partage la plupart, et je pourrais même en ajouter d'autres. Mais il faut reconnaître que cette politique, même si elle peut déplaire, est mise en oeuvre par un gouvernement élu démocratiquement. Nul doute que vous saurez convaincre la majorité de nos concitoyens aux prochaines élections d'élire des dirigeants qui mèneront une politique, sinon parfaite, du moins meilleure. Je ne peux que le souhaiter, puisque cela signifierait la disparition des éléments que vous avez énumérés, que vous regrettez et que je regrette aussi.
Peut on dire d'un enfant de 2 ans qu'il "intègre un pays"? Sil y a toujours vécu, c'est son pays, il n'avait a priori aucune raison de ne pas "faire le choix d'y rester". Quant à sa femme, celle qui s'est pris un PV, c'est une Française, non-musulmane à l'origine, qui s'est convertie.

Il faut intégrer l'idée que la radicalisation de certains Musulmans n'est pas un problème importé, et qu'il suffit pas de retirer la nationalité et d'expulser, ni de tenter d'effacer le problème à coups d'interdictions pour qu'il soit résolu. La société française génère ses propres déviances. (j'ai un peu tendance à penser qu'on peut trouver par exemple chez certains gothiques une logique d'ostentation du refus des valeurs de la société et de mise en retrait, comparable à celle des femmes en niqab. Pareil, dans une moindre mesure, pour la "kaïra attitude".). Je pense qu'il faut surtout s'interroger sur ce qui peut, dans notre société, provoquer un malaise tel qu'on peut se trouver tenté par ce genre de démarche.

Etant de gauche ("autre gauche", c'est comme ça qu'on dit maintenant, il paraît), j'ai tendance à y déceler des raisons sociales, et j'ai des idées sur les pistes à explorer, mais je peux admettre qu'on puisse y voir d'autres causes et envisager d'autres solutions. Mais essayons de ne pas trop nous focaliser sur les seuls symptômes. Le problème est plus profond.
C'est justement parce que j'aime ce pays que j'ai du mal à accepter que ses valeurs soient bafoués par ce gouvernement prompt à vouloir dresser les citoyens les uns contre les autres
Je ne suis, bien sûr, pas pour la polygamie ou l'intégrisme de quelle que nature qu'il soit mais je défends l'idée que tous les français ont les mêmes droits qu'ils aient acquis la nationalité française par naissance ou par naturalisation.
Cela veut dire qu'un ministre ne peut pas lâcher des accusations sans preuves et que si les faits sont avérés, on doit poursuivre ce citoyen sur un plan juridique mais certainement pas le menacer de lui retirer la nationalité française. Je trouve un tel dérapage dangeureux pour notre démocratie.
Enfin, le fait que ce gouvernement ait été élu démocratiquement ne peut pas faire de moi un sujet passif. Je pense que la vigilance n'est pas antidémocratique alors que l'obéissance aveugle peut l'être, l'histoire nous en a donné quelques exemples.
que tout soit précipité OK
mais que vous vous fassiez l'avocat d'un outrequidant je ne comprends pas...voyez vous je suis une femme et jusqu'à maintenant, j'ai toujours cru que les hommes n'avaient pas le droit d'avoir plusieurs "concubines" epouses voilées de fait...
de plus ce monsieur, qui a souhaité la nationalité française devrait en accepter les lois....or non seulement il tient des conférences pour les dénoncer , mais de surcroit, il demande des comptes....ce qui me semble quand même abusé,
et de plus il veut attaquer le ministre devant les tribunaux je rêve!!!
sachez que je me battrais pour que vous puissiez exprimer vos idées, mais il n'empêche que je trouve absurde de banaliser des attaques en direction d'un gouvernement avec lequel je suis en désaccord complet, mais qui est élu, et même si je condamne le procédé et la classe politique entière, nos valeurs ne sont pas négociables...
La polygamie du gars, a-t-elle été prouvée ? Vous trouvez normal qu'un ministre, que l'on sait raciste et disposant de pouvoirs, affirme cela sans apporter la preuve de ce qu'il avance ? Que ce soit une manœuvre pour récupérer les électeurs du FN ne vous saute pas aux yeux ?
Vous trouvez normal qu'un "gouvernement élu" s'attaque de manière frontale en racontant des conneries à son sujet, à Ali Soumaré il n'y a pas si longtemps ?
Aucune excuse, rien ? Confondez-vous la polygamie avec l'infidélité, au regard de la loi ?
Tu m'étonnes qu'il veuille s'attaquer au ministre devant les tribunaux.
Ça fait belle lurette qu'il devrait s'y trouver, puisqu'il est le fusible de Sarkozy.
Figurez-vous que des milliers d'immigrés, dont les droits fondamentaux ont été bafoués sur le territoire français, auraient peut-être voulu aussi exercer leur droit à se défendre.
Pas de bol pour eux, ils ont eu vite fait de se retrouver en charters.
Alors que tout soit précipité, c'est clair.
Et c'est bien le problème, surtout que le gouvernement n'en est pas à son coup d'essai.
Donc je vous le re-demande: avez-vous vu la preuve, à l'heure où on écrit, qu'il est effectivement polygame selon sa définition au regard de la loi ?
@ anne marie
Si vous relisez bien mon post vous verrez que je ne me fait pas l'avocat de ce monsieur mais je m'élève contre le fait qu'un citoyen français soit traité différemment selon qu'il ait acquis la nationalité française par naissance ou par naturalisation. Je défends au contraire l'un des fondements de nos valeurs : l'égalité.
Si ce citoyen n'a pas respecté la loi, bien sûr qu'il doit en répondre devant la justice comme tout français qui ne respecte pas la loi, mais je ne vois pas en quoi sa nationalité française devrait être remise en cause.
En effet, nos valeurs ne sont pas négociables ni par un individu lambda ni par un gouvernement qui les oublie beaucoup trop souvent à mon goût.
de plus ce monsieur, qui a souhaité la nationalité française devrait en accepter les lois....or non seulement il tient des conférences pour les dénoncer , mais de surcroit, il demande des comptes....ce qui me semble quand même abusé,

Il n'empêche que "ce monsieur" est français, il vit en France depuis l'âge de deux ans, et à ce titre, comme un français "de souche" il a parfaitement le droit de demander des comptes.

Nous tous avons ce droit là. Même si on ne l'exerce pas, hélas. Parce que les gugusses qui nous servent de ministres ne sont là que parce que nous avons voté. L'Elysée n'est qu'un prêt, pas un trône.
Voté. Si je pouvais, je voterais dix fois. Mal placé. En réponse au post de Francès Pérance à 20 h 59.
Qui écrit peu, mais juste.
Eh bien, je viens de voir deux femmes en burqa interrogées (voire malmenées) par la petite équipe du Grand Journal...
On se prend à espérer qu'ils soient aussi incisifs (les questionneurs) avec les Ministres et les célébrités qu'ils invitent sur leur plateau.
Pourquoi ne font-ils pas venir des soeurs contemplatives (qui, comme leur nom l'indique, ne parlent pas) ou d'autres religieux qui observent au pied de la lettre un rituel qu'ils ont choisi d'observer ?
Le malaise face à l'équipe du Grand Journal en grands Inquisiteurs, et à ces deux jeunes femmes emmurées dans leurs certitudes de détenir la clé de la sagesse en étant religieuses... Pourquoi malaise ? Parce que les Inquisiteurs ont oublié la liberté. Elles ne sont pas venues sur le plateau sur la contrainte, mais invitées... Alors pourquoi être agressifs, à un point tel qu'on a l'impression qu'ils affichent leur mépris ?
Quand vous prenez une prune de 22 €, même si vous l'estimez injuste, vous allez consulter un avocat, vous?
Evidemment que cette médiatisation est voulue, sinon par la plaignante, au moins par son entourage. Evidemment que c'est une provocation!
Mais qu'Hortefeux soit c... au point de se précipiter dans le piège, et qu'il ne se soit trouvé personne pour l'en empêcher montre le niveau "inimaginable" de bêtise de ceux qui prétendent nous gouverner.
Ce que je retiens d'abord decette affaire, c'est qu'il ne fait pas bon contester une amende, sous peine de faire l'objet d'un contrôle fiscal, de la DASS et autre.
Voile ou pas voile...
@ l'équipe d'ASI

Vous ne pourriez pas nous faire un petit article sur le silence hallucinant des médias à propos de la mosquée et de la boucherie halal de Istres sur lesquelles on a tiré au fusil-mitrailleur ? (au fusil-mitrailleur !!!)
Une vague brève dans Libé et dans le Monde... rien à la télé (j'ai regardé F2 et I-TV), rien à la radio (F-Inter)...

A comparer avec le foin que l'on a fait autour du sujet qui fait l'objet du présent article...
A voté !

Dan, vous écrivez : Toujours vendredi, en fin de journée, l'AFP publie un courrier d'Hortefeux adressé à Eric Besson, ministre de l'Immigration, qui met en cause cet homme.

Est-ce en sa qualité de ministre de l'Immigration que Besson pourrait « faire étudier les conditions dans lesquelles, si ces faits étaient confirmés, l'intéressé pourrait être déchu de la nationalité française ».

Je demande cela car Eric Besson est ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire. En l'occurence je n'ai bêtement pas la réponse à cette simple question mais de manière générale je trouve étonnant de ne pas rappeler TOUTES les casquettes de ce ministre, quitte à alourdir une phrase. La juxtaposition de ces concepts est suffisamment et savament orchestrée pour que l'on prenne soin de la restituer dans son intégralité à chaque fois que cela est possible.
Bonjour,
Une simple procès-verbal « islamo-routier » a démarré un processus juridico-médiatique, dont il semble quand même que la conductrice verbalisée soit grandement à l’origine, puisqu’elle a commencé à s’exprimer sur ce point publiquement jeudi 22 avril puis donné une conférence de presse le lendemain en présence de son époux.
Cela a déclanché des réactions gouvernementales, dont on peut penser que la pertinence n’était pas absolue. M. Hortefeux, sans doute pas le plus intelligent de nos ministres actuels (qui comporte pourtant son lot de buses) a cru devoir mettre en cause l’époux de la conductrice, en allant jusqu’à évoquer la possibilité de lui retirer sa nationalité française acquise par son mariage avec cette même personne. Toute l’analyse juridique qui en a été faite montre bien que cette éventualité semble hors de propos, même si le comportement de ce monsieur ne manifeste pas un sens de la citoyenneté française très marqué, ce que l’on peut trouver regrettable pour quelqu’un qui justement a choisi de faire de la France son pays. Peut-être ne s’est-il pas bien informé au préalable des valeurs que la république française essaie (avec tous ses défauts et ses insuffisances) de défendre ?
Au premier rang des valeurs républicaines (mais ne sont-elles pas universelles), il y a sans doute l’égalité entre tous les individus, et en particulier entre les hommes et les femmes. Je ne suis pas sûr que ce monsieur en soit bien convaincu. Le débat a porté beaucoup sur sa polygamie : il n’est sans doute pas en situation de polygamie sur un plan légal, puisqu’il n’est probablement marié qu’une fois (mariage qui lui a permis d’acquérir la nationalité française). Mais il semble, d’après les informations publiées par différents médias, vivre en « concubinage permanent » avec trois femmes (au moins). Il s’agit donc bien là d’une situation de polygamie de fait (à ne pas confondre avec le fait d’avoir des maîtresses, car celles-ci conservent leur liberté de fait, et ont d’ailleurs peut-être aussi elles mêmes d’autres amants) sans doute non répréhensible légalement (hors abus de droits sociaux par ce « ménage » à 4, 5, …). Or la polygamie n’est pas simplement un moyen un peu « particulier » de vivre sa vie, c’est d’abord une sujétion de la femme, mais aussi une dégradation des conditions des enfants, comme le montre ce document : http://www.institutmontaigne.org/la-polygamie-en-france--une-fatalite--3129.html
Par ailleurs, si ce monsieur a bien les convictions religieuses très rigoureuses qui lui sont prêtées, il est probable qu’il a contracté avec ses différentes des mariages religieux (ce qui devrait interroger au plan légal sur le droit que pouvaient avoir le ou les imans qui ont sans doute célébré ces unions - cf article 433-21 du Code pénal qui interdit tout mariage religieux avant un mariage civil).
Cette problématique purement juridique parait digne de s’y intéresser. Car si l’on réfléchit un peu plus loin, que voit-on : des pratiques contestables (polygamie) sinon condamnables, où des règles (voire des lois) religieuses se substituent aux lois de la République. Cela renvoie à des actualités relativement récentes, comme cette jeune épouse répudiée pour cause de non virginité, et pour laquelle le mari n’a pas voulu admettre que son droit à la virginité de son épouse ne pouvait être une cause admissible d’annulation du mariage, ce en quoi d’ailleurs il a été marri par la justice.
Ces deux incidents, ridicules dans leur contexte et ce qu’ils dénotent, montrent toutefois clairement une volonté nette et déterminée de certains membres (sans doute très minoritaires) de la communauté musulmane de vouloir s’abstraire des lois de la République, dans leurs pratiques d’une part, et dans leur vision juridique de l’autre, puisqu’ils n’hésitent pas systématiquement à mettre en œuvre des procédures judiciaires afin d’essayer de faire triompher leur vision du monde, dont on peut penser qu’elle est pour le moins archaïque.
Que l’on ne nous dise pas que le fait de ne pas les autoriser à remettre en cause les lois et les pratiques françaises stigmatise la communauté musulmane dans son ensemble. Cette argumentation que l’on entend beaucoup est d’une singulière mauvaise foi, et ne fait qu’accentuer le caractère négatif de la perception que l’on peut avoir de ces comportements.
En effet, est-ce que le fait par exemple de remettre en cause certaines pratiques (refus des transfusions sanguines,…) des témoins de Jéhovah (secte chrétienne) amène l’ensemble des chrétiens à se sentir visés par la condamnation de ces pratiques et leur dénonciation publique ? Pourquoi faudrait que l’ensemble des musulmans se sente stigmatisé par des pratiques sectaires ou intégristes de minorités se réclamant de la même religion qu’eux ? Au contraire, il semble que leur première préoccupation devrait être de les dénoncer, afin de bien montrer qu’ils ne se solidarisent aucunement avec ces pratiques et ces personnes. Ce serait à coup sûr en tout le meilleur moyen d’éviter la confusion, et la stigmatisation de l’ensemble d’une communauté qui ne le mérite évidemment pas. Mais c’est à elle, me semble-t-il, à ses dirigeants, ses dignitaires, ses intellectuels, de clarifier tout cela.
Et je ne suis pas sûr que toutes les bonnes âmes compassionnelles, qui en dehors de la communauté musulmane, excusent ou justifient ces dérives, lui rendent beaucoup service.
" cette jeune Nantaise souhaitait simplement faire savoir qu'elle contestait son amende"

Tout simplement, vraiment ... ?
Vous en doutez, L-P R ? Moi pas. L'avocat d'"Anne" se rattrape aux branches en disant qu'il avait tout prévu d'avance mais je ne crois pas.
Je crois que c'est la lettre un peu trop "rapide" d'Hortefeux qui a mis le feu aux poudres. Quand on sait que Bout'feux est le grand copain de not'président, que l'idée de la loi anti-niqab vient de lui (pour remonter dans les sondages... il semble qu'il soit remonté de 3 points depuis le week-end, d'après le site du Nouvel Obs)...
Bon, voilà.
Nous aurons le fin mot de l'histoire lorsque tout le monde médiatique aura oublié l'affaire et parlera de [s]la séparation du couple prés...[/s] [s]de l'enfant caché de Nic[/s] de ce sein qu'ils ne sauraient voir, en gros...
"L'affaire s'est développée dans des proportions inimaginables pour ceux qui l'ont lancée"

Inimaginables ?

Vraiment ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.