101
Commentaires

Navalny, et les baskets de Medvedev

500 arrestations, dont l'opposant Alexei Navalny : le bilan des manifestations anti-corruption en Russie

Derniers commentaires

pour comparer avec nos manifs et Nuit Debout
https://www.novayagazeta.ru/articles/2017/03/26/71914-miting-protiv-korruptsii-v-moskve
500 arrestations sur une manif ? Je suis sûr qu'on en peut faire autant en France . Avec des interdictions diverses à la clé. Caze , si tu me lis ? Après tu pourras frimer sur RT et BFN.
"Chaque jour, ici, nous essayons de déconstruire la propagande de nos propres medias, ce soft power occidental dans lequel nous baignons. Nous nous y attachons en priorité, du seul fait que nous y baignons, et que nous y sommes donc exposés de manière plus insidieuse."

Le problème de la propagande, c'est qu'on ne sait pas toujours la reconnaître.
Incroyable ces manifestants Russes qui font tout pour être arrêtés.
allo l'info RT merci de nous avoir alerté sur cette incroyable manipulation alors qu'il suffit de le voir et le constater : tout tourne bien au royaume du petit tsar, et l'opposition jouit du droit le plus élémentaire de se faire arrêter et flinguer

et en plus les journalistes occidentaux ont même la possibilité de voir du dedans les choses puisqu'on les arrête eux aussi. En Russie, la presse bénéficie aussi du droit de se faire arrêter.

Non vraiment, c'est merveilleux de voir avec quel aplomb et aveuglement certains viennent oser bafouer notre petit tsar alors qu'il suffit simplement de médire de ceux qui se font arrêter volontairement et ne choisissent pas les itinéraires qu'on leur donne : comme celui de la rue Lesnaïa qui conduit par exemple directement au cimetière, celui où elle est enterrée la journaliste Anna Politkovskaïa.

Mais bon pour dire et écrire cela, il faut qu'auparavant j'ai bien précisé que je ne suis pas du FN et que je recherche avant tout la vérité, ma vérité, celle que Poutine façonne pour moi et que n'ont de cesse de manipuler les autres
Cet article est tout bonnement risible, car il feint de ne pas voir le 2 poids 2 mesures qui est la règle dès que l'on parles de la Russie.

Alors de quoi s'agit-il ? De "manifestations monstres" selon le Figaro. Les chiffres sont de 20.000 personnes pour l'ensemble de la Russie (un pays de 140 millions d'habitants), et 8.000 pour Moscou (une capitale avec 12 millions d'habitants). Autrement dit, un non événement.

"ah mais ils sont pas nombreux parce qu'il en faut du courage pour manifester en Russie" - est probablement la connerie la plus directement inspirée de notre propre propagande, celle qui nous cible et dont le but très clair est effectivement la vilification de la Russie.

Tout d'abord, la France est elle aussi dotée d'une législation plutôt contraignante concernant le droit à manifester, qui tourne bien entendu autours de l'endroit où on le fait. Ceux qui essaient de manifester à Paris en dehors du trajet "nation-république" en savent quelque chose: il ne faut tout simplement pas passer à coté d'un lieu véritable du pouvoir, ou sinon c'est l'interdiction pure et simple. Cf le cirque qui s'est passé lors de la loi travail. Rappelez-moi aussi quelle a été la dernière manifestation autorisée devant les grilles de l’Élysée ou de Matignon ? Ainsi le Kremlin qui n'as certes pas envie de se retrouver avec une nouvelle singerie genre Maidan directement sous ses fenêtres n'auraient eux pas le droit ...

Quoi qu'il en soit, les organisateurs de cette manifs ont bien pris soin de déposer un trajet inacceptable pour se le faire refuser ce qu'ils cherchaient, et ensuite de maintenir ce trajet malgré l'interdiction, ce qui constitue à minima la volonté d'instrumentalisation politique de ce refus.

Ensuite sur le danger à manifester, les contrevenants risquent ... une garde à vue de quelques heures et puis strictement rien. Ils sont juste amenés au poste dans des conditions telles que on n'as aucun problème pour les photographier ce faisant, puis relâchés 2 heures après. houlala, mais quel courage faut-il pour risquer de passer 2 heures en GAV puis rien du tout après. C'est une rigolade !

Quand à Navalny et ses petits copains, ce sont effectivement des gens qui ne sont pas clairement antisémites, mais quand même proposent que les Russes vivant au Sud-Est jouissent de droits diminués par rapport à ceux qui vivent plus à l'Ouest. Pour être tout à fait clair tentent d'ethniciser la Russie afin de créer des tensions en vue de son éclatement. Ils voudraient par exemple que les Russes Sibériens revendiquent une indépendance voire un rattachement à la Chine - c'est une vieille lubie Américaine que de vouloir faire éclater l'ensemble de la fédération de Russie et de la balkaniser afin de la rendre géostratégiquement inoffensive, et c'est très clairement le but politique de Navalny et ses petits copains.

Même malgré cela, et les nombreuses interdictions bravées par Navalny, il risque quoi suite à cela ? 15 jours de taule qu'il ne fera pas et 300 € d'amendes. Je ne suis pas certain que le syndicaliste Français qui s'est retrouvé accusé d'avoir blessé 11 CRS avec ITT après leur avoir lancé 1 œuf dessus s'en soit tiré avec une moins de casse.
En France, les abus manifestes des hommes politiques sont bien traités par les journalistes ...
Les éditorialistes se chargent en revanche de distinguer ceux qui sont scandaleux (se faire cirer les chaussures à l Élysée) et ceux qui sont acceptables ...(se faire coiffer à 600 000 € pendant un quinquennat, recruter un patron de presse comme ministre ...)
C'est une très bonne idée de vérifier les affirmations de la municipalité de Moscou pour juger de l'honnêteté des uns et des autres.

Ceci dit, ce serait aussi une très bonne idée de vérifier les affirmations de la vidéo de Navalny. Par exemple au début il implique par l'achat des baskets qu'une adresse email appartient à Medvedev mais est en fait gérée par un proche, qui achète des choses pour lui. C'est possible, plausible, mais pas sur. Ca peut aussi être ce dont ça a l'air: un ami d'étude, partenaire de travail, et oligarque fabriqué par Medvedev pour l'avoir à sa main qui lui offre des costumes, pardon des baskets (pas luxueuse du tout, au demeurant). La nuance est importante puisque s'il ne fait aucune doute que Poutine ou Medvedev ont de riches amis, tout le jeu est de montrer qu'ils sont riches également. Plausible, probable, mais pas avéré - hors il y a eu des accusations probablement fausses dans ce domaine à répétition (Castro décrit comme homme le plus riche du monde, c'était vraiment très faux, par exemple).

Et au passage, il serait aussi intéressant de vérifier d'où parle Navalny. Sa notice wikipedia est un bon début. Les affaires contre lui sont peut être politiques, mais il est au moins clair que c'est un affairiste, avec de multiples business. Surtout, il a un bel enchainement de positions nationalistes, apparitions au coté de neo nazis, et déclaration très contradictoire (et très "politicienne") entre Georgie (2008) et Crimée. On peut aussi noter qu'au pire du pire des interprétations, la "répression" poutinienne est très loin de ce qui se pratiquait en URSS: pour l'essentiel, Navalny n'est pas enfermé ou inéligible. En fait, certains acquitement suspect me laissent à penser qu'il a des amis très haut placés. Je ne connais pas ses critiques sur Poutine, mais j'ai lu que pour certains analystes Medvedev est un cailloux persistant dans le pied de ce dernier - il est historiquement sur le socle atlantiste des affairistes de St Petersbourg, pour certains une "5ème colonne" occidental en Russie. Même sans Poutine, il ne manque certainement pas d'ennemis motivés par tout autre chose qu'une vie politique propre en Russie.
Si actuellement,dans son genre "arrêt sur images" pouvait être à la hauteur de "les-crises.fr" dans le sien, ça serait bien.
Etant abonné de la première heure,j'observe une tendance chez asi assez analogue à la dérive de Marianne.
Cette tendance pourrait se caractériser par une non hiérarchisation qui met essentiel et détail au même niveau d'importance.

Je prends un seul exemple sur lequel je n'ai pas d'interprétation précise, à savoir le selfie de Marine le Pen avec un député homophobe. Franchement : que peut-on déduire de ce truc. Ils font combien de selfies les Mélechon, la Le Pen?Peut être Fillon en fait-il moins des selfies, pourtant rien ne dit qu'il n'a pas été photographié avec un meurtrier, je crois même que c'est le cas de Sarkozy photographié avec Coulibaly.
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/01/09/25002-20150109ARTFIG00228-en-2009-amedy-coulibaly-le-tireur-de-montrouge-etait-recu-a-l-elysee.php
Moi qui croyais que Medvedev en arrivant au pouvoir avait fait voeu de pauvreté!
Comme avant lui et ailleurs Schröder, Blair, Clinton, Sarkozy et tant d'autres ...
Déçu, je suis.

A part ça, sur un strict plan journalistique, cette chronique et le lien qu'elle cite ne me permettent pas de savoir si l'enquête de la Anti-corruption Foundation est sérieuse (à la Mediapart) ou approximative (à la "Bienvenue place Bauveau"). Peut-être le sujet de l'émission de vendredi?
Et pourtant, Dieu sait que vous y avez baigné, dans la propagande à l'ancienne, en relayant les délires complotistes d'Olivier Berruyer sur l'Ukraine, piochés directement à Moscou. Certes, les médias européens n'étaient pas 100% clean, mais il ne fallait pas pour autant tomber dans l'excès inverse…
Quoi on touche à Poutine, enfin je veux dire à Medvedev !!!!
C'est encore un coup du politburo de Hollande, je veux dire du Cabinet Noir
D'ailleurs on s'y perd avec tous ces complots

Mais le réconfort pour tous nos gens étonnants qui veulent soi-disant défendre les moins bien nantis et défendent des milliardaires comme Poutine ou Trump, c'est que la fille du cyclope est allée recevoir la bénédiction du nouveau Tsar
et elle a même été prise en selfie "avec le député russe Vitali Milonov. Un antisémite et homophobe notoire" ce qui rappelle d'ailleurs ce merveilleux humoriste français Alphonse Allais et son conte La barbe

Heureusement les fans de la fille du cyclope ne se font pas manipulés, eux. Ils ont ovationné Poutine, un peu comme des moutons qui préfèreraient le boucher au tondeur de toison.
Poutogan-Erdotine même combat !
On est d'accord que RT France est pro Russe, et comme les dirigeants Russe aiment montrer la désorganisation de pays occidentaux, ça nous permet a nous d'être informé de nos propres manifs. En plus RT Montre souvent la pseudo violence des manifestants, en France aussi, je les ai jamais trouvé trop pro manif. Evidement pour bcp d'intellos, juste montrer une manif est pro manif. Ce qui est marrant dans cet article c'est qu'il est juste là pour nous prémunir de RT, des fois qu'on deviendrait pro Russe, on a déjà envie de vomir avec nos politiques, c'est pas pour s'amouracher de Poutine, mais la Russie n'est pas une puissance aussi flippante que les intellos veulent nous le faire croire. Non Poutine n'a pas truqué les élections US, ils n'a pas non plus les moyens de décider de celle Française ... Sinon l'occident est nul en informatique, nul en service secret, nul en protections des données, et il vaut mieux qu'on sois au courant.
Merci, Daniel. A transmettre à Mélenchon de toute urgence - lequel continue en 2017 de traiter Navalny d'antisémite (et d'insulter la mémoire de Nemtsov, assassiné en 2015) au motif que Navalny a un temps été proche de milieux nationalistes. Mélenchon oublie qu'une bonne partie de l'opposition dite "de gauche" en Russie, par exemple le PC de Ziouganov, est sur des positions xénophobes et nationalistes depuis 20 ans - ce qui s'accorde il est vrai avec son désir de redessiner les frontières européennes. En revanche des écologistes sont en prison, ainsi que certains syndicalistes et manifestants pour les droits des minorités.
Mélanchon a parlé de Molonov, pas de Navalny a Renne Dimanche, une petite erreur de votre part et de la sienne dont il s'était excusé, (http://lelab.europe1.fr/instant-tele-jean-luc-melenchon-reconnait-confondre-deux-opposants-russes-boris-nemtsov-et-alexei-navalny-2986478) ou de la désinformation ?

A Renne dimanche : 'L’autre erreur de la candidate d’extrême droite est sa rencontre avec Vitali Molonov, « cet antisémite homophobe qui a déposé en Russie des lois contre les homosexuels ».
non je parle de son blog de 2015 et de son passage à l'émission politique l'autre jour (où il a confondu Nemtsov et Navalny)
c'est marrant comme vous tâchez de réécrire ça aussi
mais c'est bon signe, ça veut dire que ça vous gêne cette prise de position
Tiens c'est Mélenchon qui a servi d'intermédiaire entre Poutine et qui déjà pour la modique somme de 50 000 dollars ? Moi il me semble bien pourtant que c'est Fillon ? Vous n'avez rien à dire ?
Absolument. Seulement Fillon n'est pas a priori proche de mes idées, Mélenchon, si. C'est ce qui me désole
Seulement Fillon n'est pas a priori proche de mes idées, Mélenchon, si. C'est ce qui me désole

On dirait le Cid !

Gare aux ulcères !
Ah, Msieu, Msieu! Y a Mélenchon il a fait une faute l'aut' jour sur France 2 . Il a confondu (au cours d'un affrontement de 2h 15 avec les "journalistes") les noms Navalny et Nemtsov, Msieu!
Faut pas laisser passer ça, hein! C'est gravissime, faut sévir, Msieu!.

Merci kawouede pour votre probitude.
je dirais même plus: probité
ben disons que ramener Navalny à son antisémitisme, et confondre avec Nemtsov, c'est embêtant à double titre

imaginez un candidat russe à la présidence en 1914 : "Jaurès ? c'était un antisémite, ah non c'est son ami, là, Clemenceau".
je n'ai rien compris, relisez-vous. Qu'est-ce que c'est que ça "un candidat russe à la présidence en 1914"???
En 1914 il y avait un Tsar en Russie.

Kawouède, vous auriez donc fait vous aussi une erreur? Comme un vulgaire Mélenchon? Oh non, pas vous! C'est proprement impensable.
Qu'est ce que Mélenchon a à voir dans cette histoire??? kawouede, votre haine vous égare et vous fait perdre de vue la réalité des faits.
Rien de neuf sous le soleil. Mélenchon a déjà subi de nombreuses attaques au sujet d'un prétendu soutien à Poutine (le sommet a été le fameux "Mélenchon joue à saute-cadavre" de Mediapart). Il s'en est expliqué a plusieurs reprises mais ça a dû vous échapper, comme par hasard.

Pour les soutiens de Poutine en France regardez plutôt du côté de l'extrême-droite.

Sur le fond du sujet: la Russie est une autocrature, les médias sont soumis et l'opposition réduite au silence. Rien de neuf non plus.
Malheureusement.
Si c'est pour tacler JLM, je pense que tu peux attaquer sur d'autres fronts, qui seront plus utiles à tous... Parce que la connivence Poutine/JLM me semble un peu dépassée vu qu'il s'est largement exprimé sur le sujet et que son discours pacifiste ne peut pas être contredit sans passer pour le dernier des abrutis belliqueux. Donc l'attaquer là dessus c'est juste se discréditer comme en témoigne les sorties pitoyables de Hamon...

Non, je pense que tu devrais plutôt tacler ses discours sur la libre installation ou le service militaire (pardon "civique")... Qui moi me restent bien en travers la gorge malgré le maintien de mon soutien (on peut soutenir sans pour autant aduler non ?)

Ou l'absence de critiques approfondies sur les subventions aux entreprises et l'interventionnisme de l'Etat dans l'économie réelle sans gage de retours... Certes il en parle mais sans aller très loin, sa vision reste très floue... Surtout que j'ai l'impression que sa stratégie de planification écologique se basera sur ces dispositifs dépassés.

Bref, on peut avoir une critique politique de JLM et elle est salvatrice. Tout en reconnaissant la qualité d'autres parties de son projet. C'est ça le débat démocratique. Pas de jeter le discrédit pour la énième fois sur des faits largement corrigés par le principal concerné.

Après c'est sûr, c'est difficile de porter ce genre de critiques quand on défend des candidats qui ne se sont même pas penchés sur le sujet...
Il y a d'autres sujets mais il est grave :
1) au nom de la démocratie et de la paix de vouloir renégocier les frontières en Europe, alors que c'est la ligne qui arrange Poutine
2) au nom du peuple de faire le tri entre bons et mauvais opposants au régime russe, alors qu'il n'est pas certain par exemple que le Front de gauche russe soit ni capable de s'opposer seul, ni vraiment clair vis-à-vis des idées nationalistes

Je viens de voir que le leader emprisonné, Oudaltsov, renvoyait sur son compte de réseau social à un article d'un site qui a pour chroniqueurs Limonov : ça ne veut pas dire qu'ils sont sur la même ligne, mais qu'il y a des passerelles aussi inquiétantes voire plus de ce côté de l'échiquier politique russe avec l'extrême-droite, que du côté de Navalny et ses alliés "libéraux" - un terme qui dans la vie politique russe renvoie plutôt aux sociaux-démocrates comme on dirait nous, alors que le parti communiste russe, par exemple, est largement contaminé par les idées xénophobes. Lire par exemple ces comptes rendus de livres de Marlène Laruelle par Michel Niqueux :

http://www.persee.fr/doc/russe_1161-0557_2007_num_29_1_2317_t1_0171_0000_1

http://www.persee.fr/doc/russe_1161-0557_2010_num_34_1_2419_t1_0094_0000_2
Le problème c'est que tu confonds 2 choses totalement différentes : la politique intérieure russe et la politique étrangère française... Moi, c'est ça qui me désole.

La non ingérence est un principe que nous avons oublié en France. On a le droit, voire le devoir de taire nos convictions profondes quand il s'agit d'affaires qui n'ont pas lieu dans notre propre communauté. Pour protéger la dite communauté. Le risque de guerre généralisée est réelle. Commencer à prendre position sur les guerres d'oligarques russes (car c'est de ça dont il s'agit actuellement) c'est mettre le doigt dans un engrenage sans fin. Le PS est spécialiste de ce genre de conneries depuis toujours et les conséquences ont TOUJOURS été dramatiques pour les peuples. Jamais la France ne parviendra à stimuler l'émancipation des autres peuples en intervenant militairement chez eux ou en prenant des sanctions à leur égard ! Faut arrêter de se prendre pour des puissants. Restons humbles. Et commençons par faire le ménage chez nous avant d'aller analyser la situation chez les autres. C'est ça qui donnera de l'inspiration aux autres et rien d'autre.

Et je parle là de prise de positions publiques de potentiels présidentiables hein. Pour ma part je conchie toute forme de fascisme et en particulier celui mis en oeuvre par Poutine et revendique ouvertement cette position. Pour autant, je considère qu'il faut faire avec cet être méprisable car il n'est pas la Russie dans son ensemble et que je ne veux pas de guerre ni avec les russes ni avec qui que ce soit.

La guerre ne mène qu'à la souffrance des peuples et préserve les puissants. Soyons assez intelligent pour ne pas marcher dans les pistes ouvertes par ceux qui veulent uniquement protéger leurs propres intérêts. Il faut arrêter d'être naïfs !

NON A LA GUERRE !
Et ce, pour qu'elle que raison que ce soit, même la plus noble !

Et seul JLM prend position pour le parti de la paix ! Il est jaurésien sur ce coup là, et je ne peux que respecter cette prise de position. Hier soir je me disais même qu'il prenait un risque pour sa vie sur ce coup.
Et peu importe le reste, tant qu'il affirme à maintes reprises son mépris de Poutine. Surtout que toi, de ton côté tu prends position pour un type qui n'est vraiment pas plus respectable que Poutine ou Medvedev.

Personnellement, j'estime ne pas avoir accès à une information assez brute pour pouvoir prendre position. J'ai l'impression que c'est exactement comme si j'étais Brésilien et qu'on m'avait demandé de prendre position pour la "manif pour tous" sans savoir ce qu'il en est vraiment.

Avons nous le droit à cette subtilité : S'opposer à Poutine, s'opposer à toute forme d'exécution (entre abattre un type dans la rue et la peine de mort au Texas, je ne fais aucune différence), s'opposer à toute forme d'oligarchie, s'opposer à toute forme de manipulation et promouvoir l'émancipation du peuple dans son autodétermination, promouvoir la paix des peuples, promouvoir la négociation avant les sanctions ?

Et pour la redéfinition des frontières, oui c'est scandaleux. Pour autant, la menace de guerre est elle la bonne voie ? Et n'avons nous rien à nous reprocher dans l'escalade de la violence en Ukraine ? Parce qu'il ne faudrait pas non plus nous faire croire que les US et l'OTAN sont des anges dans cette histoire. Merci de prendre du recul et de savoir condamner toutes les parties prenantes dans ce délire géopolitique dangereux !
"... La non ingérence est un principe que nous avons oublié en France. On a le droit, voire le devoir de taire nos convictions profondes quand il s'agit d'affaires qui n'ont pas lieu dans notre propre communauté. Pour protéger la dite communauté. Le risque de guerre généralisée est réelle. Commencer à prendre position sur les guerres d'oligarques russes (car c'est de ça dont il s'agit actuellement) c'est mettre le doigt dans un engrenage sans fin. Le PS est spécialiste de ce genre de conneries depuis toujours et les conséquences ont TOUJOURS été dramatiques pour les peuples. Jamais la France ne parviendra à stimuler l'émancipation des autres peuples en intervenant militairement chez eux ou en prenant des sanctions à leur égard ! Faut arrêter de se prendre pour des puissants. Restons humbles. Et commençons par faire le ménage chez nous avant d'aller analyser la situation chez les autres. C'est ça qui donnera de l'inspiration aux autres et rien d'autre. "

Merci. Enfin du bon sens, du simple bon sens dans un monde de fous. Ah ! que ça fait du bien.

NON A LA GUERRE ! Et ce, pour qu'elle que raison que ce soit, même la plus noble !
C'est exactement ce que disaient bon nombre de Français à Munich, en 1938. On connaît la suite.
Donc Poutine = Hitler ? Ouéééé, quand même.... #GrosGuignolsEnLiberté
une analogie, pas une comparaison.
cela dit pour les populations ukrainiennes de l'Est la différence n'est pas énorme - car des deux côtés la guerre est immonde.
Adarr, j'apprécie votre façon de débattre, qui respecte l'interlocuteur.

Je n'ai pas le temps de développer mais juste une chose : c'est Mélenchon qui de sa propre initiative dans son blog de mars 2015 a tapé sur Nemtsov et sur Navalny à la fois. C'est lui qui a pratiqué l'ingérence. Par ailleurs dénoncer les dictatures, aider les opposants, les dissidents, partout où qu'ils soient, c'est un acquis des grandes démocraties, dont la France, non ?

bon je laisse ça là et reprendrai plus tard peut-être

Ah si sur la menace de guerre :
1) la guerre est déjà là en Ukraine ; ne pas y voir la main du Kremlin en premier chef est une aberration. Si les Allemands, qui jusque-là avaient les meilleures relations possibles avec Poutine (cf. Schröder, mais même le précédent président) ont changé de discours sur lui à partir de mars 2014, c'est qu'il y a eu un vrai tournant, dangereux, pour la paix en Europe.
2) prendre du recul sur les visées des belligérants : bien sûr il faut contenir l'agressivité de certains en Pologne et dans les pays baltes - mais justement c'est aussi ce à quoi a servi l'OTAN - empêcher une provocation, une escalade. Il y en a qui verront toujours Obama et Merkel en va-t-en guerre ? je crois qu'on ne peut rien pour eux, malheureusement.
Les sorties de Hamon posent une question concrète : est-ce qu'on ré-ouvre la question des frontières à l'Est si Poutine a des revendications à ce sujet ?
Quelqu'un sait quelle est la position concrète de Mélenchon là-dessus ? Il a envisagé la chose notamment par rapport aux pays baltes ne serait-ce que pour les rassurer, qu'on sache quel serait le discours des diplomates sous sa présidence ?
Il a dit "on ne se battra pas pour les Baltes", sous-entendant que les Baltes veulent la guerre. Sympa. Et très classe pour un universaliste épris de démocratie (même si les Etats baltes peuvent être critiqués, d'ailleurs ils l'ont été par l'UE, dans leur gestion des minorités russophones - non sans provocation, aussi, de la part de Moscou)
Merci, Daniel. A transmettre à Mélenchon de toute urgence - lequel continue en 2017 de traiter Navalny d'antisémite



Qui est Alexeï Navalny ?
Et donc pour savoir d'où on parle, Xavier Moreau l'auteur de cette vidéo s'exprime sur le site d'A. Soral, avec Jacques Sapir
tout va bien...
Qu'est-ce que vient faire Mélenchon dans cette histoire ? C'est comique comme certains dégainent ce nom à tout propos. Il y a sans doute quelque chose de pathologique dans cette obsession. Je pense que le meilleur remède c'est de respirer profondément et de se concentrer sur le sujet.
un soutient affiche des complot de la cia en terre russe couple d'un denigrement de l'esprit communiste ancestral de russie...!!!!!
allez hop qu'on me declasse cette crasse bobo-ecolo-ethnicominoritaire sur le champs !
Bien joué camarades ! Nous somme parvenue à éliminer le parasite présent en tête de cette fil de discussion !
ASI sombre aussi dans le naufrage idéologique du l'atlanto-sionisme, cette calamité civilisationnelle !
C'est du second degré ?
Je crains que non quand je vois ce message : "Sans tomber sous le coup de la loi je veux dire mon exaspertion : Et alors ou est le probleme meme si cela aurait ete penser sous le prisme de l'antisemitisme ?
Personnelement je n'en vois aucun ! Daniel Schneidrman a sans doute ete prisonnier dans un camps nazis pour qu'il soit aussi sensible sur la question et je le comprends.
"

Ou alors, c'est du second degré permanent ?
Quoi j'ai encore le droit d'etre opposé au sionisme allié à l'atlantisme ! Et d'avoir marre qu'on évoque l'antisémitisme et la shoah sur le moindre sujet un peu titilleux quoi !

Est ce que je m'interroge moi sur le sérieux de tes positionnement gogocho-sociétaux-de-mes-deux !...Non je les respecte et je les prends aux sérieux ! Fais en donc autant pour ma réflexion politique et respecte moi ...ou sinon j'en appel a la brigade anti-incrimination des idée minoritaire et mal perçu (je suis une minorité ! et je suis incriminé ! SJW, Help !)
Ben, vous savez, on a déjà vu passer sur le forum quelqu'un défendant sérieusement l'idée que Hitler n'était pas un si mauvais bougre et une se disant prête à bombarder les bateaux de migrants, donc quelqu'un qui défendrait la joie de caricatures antisémites serait un peu petit joueur mais ça m'intéresse toujours de savoir ce que les gens ont dans la tête quand ils pensent ainsi.
Sinon, si vous êtes abonné à Hors-serie.net, émission intéressante avec Ivan Segré, philosophe talmudiste comme il se décrit, sioniste de gauche (si, si...), tapant sur la "réaction philosémite", c'est-à-dire les pensées réactionnaires à la Finkielkraut ou l'ethnicisme en Israël. Juste pour dire que "sionisme" ne signifie pas forcement oppression coloniale.
merci, Spartagugus, dans mes bras camarade !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.