86
Commentaires

Natacha Polony sur Europe 1 : un regard de droite sur la presse du matin

Trop sympa, la nouvelle recrue d'Europe 1 : Natacha Polony, transfuge du Figaro et chroniqueuse sur France 2 dans l'émission de Laurent Ruquier, est en charge de la revue de presse de la matinale de la station de Lagardère depuis lundi 27 août. Et manifestement, elle a gardé ses réflexes de chroniqueuse conservatrice. Car ce n'est pas une revue de presse qu'elle a livrée ce mercredi 29 août, mais plutôt une sorte d'édito revu (de presse) anti-Hollande, avec une sélection bien choisie d'articles particulièrement accablants pour le nouveau pouvoir. Avec les mêmes journaux et une lecture aussi partiale que Polony, on pouvait presque démontrer le contraire.

Derniers commentaires

Ben voilà une revue de presse totalement objective http://www.youtube.com/watch?v=g-E-VFEyt3A&feature=youtu.be
elle n'est pas que de droite elle critique sarko et elle a dit se sentir proche avec certains aspects de mélenchon arréter de traiter les gens de réacs quand ils partagent pas les points de vue ce serait pas mal aussi. Elle est orienté mais le robinet d'eau tiéde... Alors oui c'est Europe 1 ya des émissions de merde (ruquier par ex) intellectuellement la réduire a un suppot de sarko est la preuve que les gens portant de telles accusations ne réfléhissent pas et donnent des avis sans sortir d'un système de pensée. Brighelli n'est pas un réac non.
Une revue de presse est un exercice orienté par définition puisqu'elle consiste en une sélection d'extraits à quoi l'on ajoute des commentaires. Je ne vois pas où est le problème.
Merci Sébastien, c'est pour ce genre d'article que je suis abonnée depuis le début.
Je trouve Polony assez peu talentueuse dans l'exercice mais sur le gouvernement, il y a quand même plus à se gausser (ou même à se scandaliser, voir Pigasse/Mosco/Montebourg et la BPI) qu'à se réjouir. Ils méritent assez tous les sarcasmes du monde, aussi "orientés" soient-ils.
Dans un autre genre et sur une autre radio...même cirque médiatique...
Emission "le grand entretien" de François Busnel avec Jean Pierre Bacri du jeudi 30 août tjs pas disponible en podcast ce matin ?
Les auditeurs s'interrogent...ahalala la technique c'est pas encore cela...
En fait rien ne change vraiment...bonne journée !
Madame Polony se prend pour une intellectuelle.Elle ne l'est pas.Il lui manque ce je ne sais quoi qui fait qu'on l'écouterait avec intérêt.Pas d'indépendance d'esprit et une très haute opinion d'elle-même ...Mais on n'est pas trompé.On l'a engagée afin qu'elle cuisine ce genre de plat tous les matins.Classique.Vous écoutez europe1 vous ?
Tentative d'empoisonnement au... Polonyum.
Chers amis

Les analyses de Natacha Polony sur l'éducation et sur la majeure partie des sujets qu'elle évoque sont la plupart du temps assez amusantes, en gros comme Zemmour, un bavardage sans intérêt autour de ce qu'elle a entendu ou de ce qu'on lui a dit...mais , je m'égare, si cette dame vous ennuie, je vous propose de l'accueillir dans ma classe pour une semaine, elle pourra appliquer ses idées avec mes élèves qui seront ravis d'avoir en face d'eux une femme de la télé. Je pourrai ainsi prendre une leçon magistrale de vie et de pédagogie, les asinautes seront tranquilles pendant quelques temps, je n'oublie pas les auditeurs d'Europe 1 qui souffrent sans doute de pathologies les plus graves et qui ont besoin de repos.
C'est tellement caricatural que ça en devient grotesque ...
je n'attache aucun intéter à cette aboyeuse,cette chienne de garde de sarko . votre analyse retient tout mon intéret.
Aux vues de ce que je lis sur cette revue de presse, effectivement en terme de partialité on atteint de sommets...
Ce qui me rassure c'est que vu l'empreinte judéo-chrétienne du truc, elle a certainement prêché des convertis et ne risque pas trop d'atteindre autre chose que des ultraconservateurcatholicobigots sarkozistes... Autant dire une infime partie de la population, puisque les sarkozistes sont occupés à retourner leur veste et les ultraconservateurcatholicobigots préfèrent qu'on leur dise la messe en latin...
Ca sens un peu le bide.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

La revue de presse est un art difficile.Il y faut un point de vue original , "décalé" ,un pointe d'humour et de curiosité.Il faut donner à voir ce que l' auditeur n'a pas le temps ou la possibilité de voir .J'avoue que je ne me suis jamais soucié des opinions politiques des auteurs de revue de presse , ce qui me plaisait , c'était leur point de vue.Je ne peux pas me prononcer sur la revue de presse de Natacha Polony que je n'ai pas entendue.En revanche ses prises de position sur " l'école où l'on n' apprend plus rien et où les savoirs se délitent " m'ont toujours paru ridicules et réactionnaires (Ah si l'on pouvait orienter les enfants de pauvres et d'immigrés vers des filières courtes , comme ce serait mieux ......).Bref , pour revenir au sujet, peu importent les idées politiques de l'auteur de la revue de presse, ce qui compte ce sont ses qualités .Remplacer le talent par l'idéologie n'est pas une bonne chose.
Waaahhh l'info !! Europe 1 qui embauche une journaliste à droite de l'échiquier !! Dingue !

A quand une petit article assassin sur Pascale Clark, autrement plus stupide et inintéressante et qui, comble du désespoir, réussit avec notre blé à nous rendre Copé, Isabelle Balkany, Marine Le Pen et Gilbert Collard plutôt sympathiques ?
Oh oui, pleeeeease, un petit article assassin sur Pascale Clark, tellement persuadée d'être subtile et fine et décalée... Mais non, c'est mal, sur ASI on préfère (un peu trop souvent...) taper sur les gens qui ont une opinion plutôt à droite...

Oh oui, pleeeeease, un petit article assassin sur Pascale Clark, tellement persuadée d'être subtile et fine et décalée... Mais non, c'est mal, sur ASI on préfère (un peu trop souvent...) taper sur les gens qui ont une opinion plutôt à droite...


Elle est de gauche, Pascale Clark ?
oui, elle est de gôche...
gamma
De base non, mais quand elle enlève ses lunettes et enfile son collant rouge, là oui.
A moins que je ne me trompe de Clark...
@ Kid A : je ne supporte plus Pascale Clark...au moins Polony c'est du neuf - elle est plus "moqueuse"...quand on écoute attentivement et, elle tape de tous les cotés sans doute est-elle trop bien élevée pour ce site??? moi j'aime, pas besoin d'être d'accord; c'est tellement rigolo en 2012 : droite et gauche il y a une si petite marge de manoeuvre...voyez Manuel Valls (et je l'approuve...)
"sur ASI on préfère (un peu trop souvent...) taper sur les gens qui ont une opinion plutôt à droite.."
et puis elle fut de la maison....
La Polony : « employés de mairie, associatif euuuhhhh..., à la SNCF... aucun salarié du privé... »
Le Toussaint « ah ouais c'est privé... »
« eh oui... »
ça fera plaisir aux salariés d'associations de savoir qu'ils sont fonctionnaires ;)
Guignols !!
Je n'ai pas la télévision (j'ai eu l'occasion d'y regarder quelques journaux cet été, je n'y ai vu que jeux olympiques et météo) mais j'écoute souvent la radio. J'évite pourtant les émissions d'information qui tendent de plus en plus à adopter un format 20% de faits versus 80% de commentaire d'une vacuité consternante comme l'illustre bien l'exemple que vous citez. Ce qui me sidère ce n'est pas le côté partisan, il est aisément décryptable, mais le fait que ces gens sont payés, parfois grassement, pour du vent. Et dire que ce sont parfois les mêmes qui mettent en doute la rentabilité de l'énergie éolienne…
Car ce n'est pas une revue de presse qu'elle a livré ce mercredi 29 août, mais plutôt une sorte d'édito revu (de presse) anti-Hollande, avec une sélection bien choisie d'articles particulièrement accablants pour le nouveau pouvoir.

Ah ? parce qu'il y a des journalistes qui ont réussi à écrire quelque chose de positif, ou à la rigueur de non accablant, sur "le nouveau [non-]pouvoir" Hollandréou ?
Comment des journalistes pourraient ainsi travestir à ce point la (triste) vérité ? Ah oui, suis-je bête : ce sont des journalistes. La vérité, pour eux, c'est tout simplement leur avis personnel.

Je n'aime pas la m'dame Polony, mais je n'aime pas non plus le chapô et l'angle de cet article d'@SI, qui en filigrane laisse croire que le gouvernement a fait quelque chose de bien ces derniers temps et que ce serait la méchante Polony qui exagèrerait. Dites, ça se saurait si le gouverment avait fait quelque chose d'important, on en aurait parlé dans les journaux, non ? (oui je suis sarcastique, ça m'évite de devenir fou de rage).

Votre "revue de presse version Polony de gauche" est quasi totalement ridicule :
1/ le "symbolique" plus le "«C’est la reconnaissance implicite qu’il y a un problème. Mais il va falloir maintenant trouver une solution pérenne !»" n'est absolument pas positif ! Cela démontre au contraire la totale improvisation et l'incapacité de décision forte du gouvernement

2/ faire passer les jérémiades d'un président de l'Ufip (" ma cassette ! ma cassette !" disait son arrière grand-père) pour une confirmation du niveau soit-disant élevé de la contribution des pétroliers, c'est vraiment se foutre de la gueule du monde : ils se font des dizaines de milliards de bénéfices par an, 3 centimes par litre c'est que dalle pour eux, et d'autant plus qu'ils vont le faire payer en priorité aux plus faibles, à savoir les stations essence !!!

3/ ""La Charente Libre préfère retenir le bon côté : c'est toujours six centimes de pris..."
C'est de l'humour absurde, hein, c'est ça, dites Sébastien Rochat ?!? Parce que la Polony, elle dit bien ce que cela fait dans la poche des pauvres de notre pays : 1,50€ par mois. Super ! Génial !

4/ "En choisissant un extrait de la page 2 du Monde, on pouvait pourtant recueillir des témoignages très enthousiastes."
Sauf que tous ces "témoignages très enthousiastes" concernent les "emplois jeune", et comme le dit méluche, c'était sur 5 ans, donc cela permettait d'apprendre un métier, alors que les "emplois d'avenir" ce n'est que sur un an ou trois (peut toujours rêver...), et on n'apprends et surtout on ne prouve rien sur un an seulement ! Sinon tous les stagiaires auraient un CDI.
Car c'est la durée qui a permis à ces jeunes de (60%) de préparer un diplôme ou un concours d'entrée dans la fonction publique (40% on réussi), et c'set cela qui explique que les jeunes ont été principalement embauchés dans la collectivité locale ou l'établissement public où ils étaient déjà.
Donc le bilan des emplois jeunes est bel et bien négatif sur l'accès à un travail dans le monde du travail privé, ce qui est un point crucial si on le place dans le contexte actuel, tel que voulu par le gouvernement Ayrault/Hollandréou : il n'y aura pas de débouché, pas même dans la fonction publique pour les jeunes des contrats d'avenir puisqu'ils ont décidés au gouvernement de continuer à réduire le nombre de fonctionnaires !!!

5/ Et la cerise sur le gâteau, l'exemple de Yves Jégo, dont vous faite une capture illisible du journal sans donner le lien, peut-être pour qu'on ne lise pas ce tout petit aveu qui veut tout dire :
"Etes-vous favorable aux emplois d’avenir que le gouvernement va créer?
YVES JÉGO. Oui, même si ce n’est pas une innovation : tous les gouvernements y ont eu recours."

Un peu qu'il est content le Jégo ! Vous savez pourquoi ? Dans un gouvernement de droite passé, ces contrats d'avenir, ce superbe précariat d'un an renouvelable, dans l'esprit, ils appelaient cela le CPE. Si, si.

6/ Seul l'exemple de l'interprétation des photos, qui peut être considérée comme subjective de la part de la Polony, est une preuve acceptable et sauve votre honneur, Sébastien Rochat. Même si pour moi le poing fermé de Madame Parisot posé sur la table n'est absolument pas le signe de quelqu'une de soucieuse mais bel et bel d'un personne "déterminée" et le léger pincement des lèvres de M. Montebourg est plus un signe de gars qui se sent "pas content" de sa situation.
Mais le bilan global de cet article n'est pas glorieux.

=============================
D'ailleurs, peuve que tout va mal à gauche Ah ouais ça va mal : ils en pe'de leu' "r", comme dit la vigie.
vos textes sont complets mais trop longs ; dommage de ne pas aller au bout de tant de travail ; ce serait bien de réfléchir à vos formats pour des a@sinautes qui aiment les textes bien ecrits mais concis. merci d'avance et excusez moi , mais cela fait longtemps que je voulais vous le dire ainsi qu'à vos collègues qui ont la même tendance. Si on veut du long on va vers d'autres formules plus adptées que l'écran du pc le soiir après 21 heures, du moins en ce qui me concerne.

cordiales salutations
adc
Une revue de "l'Express" par Seb Musset : Polony va-t-elle en parler ?
Donc à Europe 1, Lagardère et Elkabbach, ont embauché les gens dont ils avaient besoin pour faire capoter Hollande et redonner le pouvoir à leurs chers amis UMPistes !
Connais très mal Polony car jamais vu sur la 2, et plus du tout auditrice d'Europe 1... Pas envie d'écouter son édito hypocritement déguisé en revue de presse orientée.
Trop la haine d'el Kabot ;o)... et pas envie de gâcher mes meilleurs souvenirs professionnels dans la même station (de 70 à 74) et de pouvoir comparer les années Pompidou/Giscard aux années Sarko/Hollande.
très intéressant !

merci à sébastien rochat !
Auditrice de France Inter je suis très friande de leurs revues de presse (en particulier celle de Bruno Duvic). Je découvre donc une autre sorte de revue de presse, je ne sais pas ce qui est la norme...Celle de Polony, en plus d'être très orientée comme vous le faite remarquer, n'a pas les qualités d'une bonne revue de presse, prenant le temps de lire des articles, fluide, mélangeant les sujets et les avis, et sachant se montrer parfois légere, voire poétique, comme peuvent l'être celles de France Inter ! Dans les deux extraits que vous montrez c'est très entrecoupé, elle passe plus de temps à donner son avis de manière soit-disant rigolote qu'à lire les journeaux...
Polony est elle plus insupportable et de mauvaise foi que les curés sociaux-démocrates façon Patrick Cohen ou Thomas Legrand où les auditeurs doivent avaler deux heures durant leur propagande dans le "7/9" ?
Personnellement, je ne pense pas et pourtant j'exècre la droite. Dans "@ux sources" je l'avais même trouvée plus intéressante, cultivée et honnête que la navrante Pulvar dont je ne me suis pas remis de la tirade "en économie, mes livres de chevet, Attali et De Closets".
Ceci dit, je m'en fous, je ne regarde pas la télé et n'écoute pas la radio, je peux donc choisir ce que j'ai envie d'entendre.
Tant qu'elle ne prétend plus être experte en éducation, ça me va. Ce serait évidemment mieux si ses partis pris (ou mensonges) idéologiques étaient clairement assumés.
J'espère que les auditeurs se déconnectent quand elle arrive.

(en passant, on va sans doute en causer à nouveau cette année, j'ai regardé Petit & Grand Journal, pour leur rentrée, sur le net ... c'est si mauvais !)
(espérons que ça ne continuera pas à donner l'inflexion de la télévison, le "neuf" c'est une fille prétendument à poil montrant ses tatouages ; toujours les mêmes chroniqueurs qui affirment toujours les mêmes avis sur un ton péremptoire face à des invités toujours "bons clients" ; le tout saucissonné en petits segments, avec des vannes lourdes et des applaudissements sur commande ... ils ont même réussi à faire un truc tout foireux avec 10 minutes à perdre - qui sont capables de bien mieux)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.