107
Commentaires

Montebourg rentre dans le rang

Le nouveau Montebourg est arrivé.

Derniers commentaires

je n'ai pas été étonné par ce "changement d'attitude" ( pour être gentil...). Tout cela n'était qu'une posture, notamment pendant les primaires( il fallait bien se démarquer). Montebourg est un habitué .Au Ps il a soutenu un peu tout le monde...il est prêt ( c'est fait..) à
manger son chapeau pour avoir un poste.. des convictions...en tout cas de l'ambition!
A l'époque où il a créé le NPS avec Dray, Peillon et Hamon, juste après le traumatisme Le Pen au deuxième tour, j'étais à deux doigts de prendre ma carte au PS. Mes espoirs enfantins de voir ce parti prendre un tournant à gauche ont été vite douchés. Il y avait aussi les travaux de la convention pour la sixième République, auxquels j'ai très modestement participé, qui depuis ont servi à caler un meuble quelconque...

Bref j'ai connu au début des années 2000 un Montebourg très offensif. La version 2013 me plaît nettement moins (et je ne parle pas de Dray...). Tout de même, le PS, quelle belle machine à émasculer ....
Suis-je le seul à me sentir un peu triste en lisant les dernières lignes de cet article? Pourtant je n'avais pas beaucoup d'illusions quant à ce nouveau gouvernement, et je savais très bien que tout ça finirait en eau de boudin, mais ça fait quand même mal au coeur. L'impression que quoi qu'on fasse, quoi qu'on dise, rien ne change, et tout finit toujours par rentrer dans le rang. The more things change, the more it remains the same comme dirait l'autre, eh ben même quand on s'y attend ça fout un peu les boules
C'est sûr! Moi je dis Gleugleu.
Mon intervention est un peu annexe .... mais a pour point de départ l'article sur Montebourg. Je peste de plus en plus contre Google et son service "actualité". Il fut un temps où en cliquant sur" actualités" on pouvait tomber sur un article "d'arrêts sur image". Ce matin, après la lecture de l'article d'ASI je vais chercher sur Google si des opinions semblables s'expriment :
Je tape « Arnaud Montebourg » et je clique « Actualités » : là j’obtiens directement ce que Google juge « pertinent », un concert de louanges … Je vais donc dans l’onglet « outils » et demande un tri par date : même concert de louanges, ou en tous cas de considérations sur son nouveau style, rien sur le fond et l’article d’ASI n’arrive pas à se frayer une petite place dans l’ordre chronologique … Bizarre, ma requête n’était peut-être pas assez précise
Je tape donc « Des paroles et des actes Arnaud Montebourg » et demande un tri par date : quelques références différentes de journaux (toujours de la même mouvance) mais toujours pas l’article d’ASI.
Cette expérience je la renouvelle quotidiennement à propos d’articles d’autres journaux, je peste mais me sens démunie. N’y-a-t-il vraiment rien à faire collectivement contre cet embrigadement ?
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/768114-dpda-comment-arnaud-montebourg-a-terrasse-alain-minc-et-laurent-wauquiez.html

BRP n'a pas regardé la même émission que DS.

Ou alors, pas au même moment.
Pour ceusses qui n'auraient pas vu l'émission, séance de rattrapage accéléré avec la lettre ouverte de Cambadélis à Méluche.
J'attends la réponse du taulier du FdG avec une certaine impatience (ça risque d'éparpiller façon puzzle) mais j'avoue que lire un social-libéral, de surcroît strauss-kahnien, parler de la gauche est, pour qui a un minimum de conscience politique, une expérience proche de la dégustation de champignons hallucinogènes...
"Chaque jour, les élus socialistes dans les collectivités que nous gérons ensemble s’échinent à les défendre, à les protéger."

Ça se mange sans faim, doivent dire les gens de Florange et d'ailleurs.
J'ai lu. La longue liste des mesures, on dirait l'édito du bulletin municipal. Est-ce avec ça qu'il veut faire peur à la finance ?
S'ils en sont à se gargariser avec ces "mesures",je vous le dis comme je le pense : on est pas près de se sortir le cul des ronces. Minables.
Bonjour
Je viens de voir que le site de Libé en parle.
Les commentaires sont nettement contre le PSL (PS Libéral). Il va lui manquer des voix aux prochaines échéances.
Vendredi c'est détente, un petit doc de 50 minutes sur le parcours de Méluche (du PS au PG) qui vaut surtout pour les entrevues avec Cambadélis, Fabius, Guedj...et à la 36ème minute, on apprend de la bouche du sémillant "Camba" qu'il a commencé avec le fondateur du PG chez les trotskystes...
De Trotsky à Strauss-Kahn, les gymnastes apprécieront la démonstration de souplesse...
Merci pour ce doc du vendredi... ça m'a bien détendu!
vive la pluie
C'est quoi, pour vous, être de gauche ?

(tiens, question sincère pour une fois, je suis fatigué de troller pour amener un peu de pluralité en ces lieux tellement FdGauchistes)
Le débat sur les métiers d'avenir m'a suffit.
Pour celui-ci, je vous laisse creuser, vous trouverez, j'en suis sûr...
Bah, tant pis, je ne saurai jamais pourquoi vous considérez que le social-libéralisme [s]est de droite[/s] n'est pas de gauche. Ce qui me chagrine, me sentant assez soc-traitre et assez de gauche. (mais en dehors de tout sarcasme de circonstance, si, ça m'intéresse)
Et bien c'est simplement que le libéralisme est une impasse et ne peut prétendre donc être social.
Le libéralisme, c'est aussi, ce qui a permi à DS de créer ASI, de faire tourner les serveurs sur lesquels marchent ce forum, de vous fournir le PC via lequel vous lisez et écrivez ces lignes.

Vous croyez que sans cette liberté de créer une entreprise - sans demander l'autorisation à une administration quelconque - vous pourriez créer un média alternatif ?
Vous croyez que sans cette liberté de créer une entreprise - sans demander l'autorisation à une administration quelconque - vous pourriez créer un média alternatif ?

Oui... Tout dépend du système...
Je reconnais que sur ce fil vous ne recevez pas de réponse argumentée. Ce qui explique votre caricature (c'est comme ça que je le lis) au sujet d'@si, des serveurs, des PC...
Ce débat a eu lieu mille fois. Par quel bout le prendre... Ce qui a permis à DS de créer @si? J'imagine en premier lieu la notoriété qu'il a acquis sur le service public... Les serveurs? Inventés par l'armée...
Le libéralisme favorise l'initiative individuelle? Certainement. Dans le but de s'enrichir? C'est un fait. Enrichissement personnel et intérêt personnel est-ce compatible?
Si tant est aussi que l'on considère qu'un média payant puisse être complétement alternatif...
Que le PS se croit de gauche, c'est historiquement vrai. Mais la gauche qui se veut sociale est forcément renvoyée à la question de l'enrichissement. Elle se retranche derrière la nécessite, il n'y a pas d'autre alternative.
A partir de combien de chômeurs, de sans abris, de pauvres, de millionnaires on a le droit de constater que le libéralisme ne peut être social?

Bah, tant pis, je ne saurai jamais pourquoi vous considérez que le social-libéralisme est de droite n'est pas de gauche.


Vous pouviez laisser la mention de droite. De centre-droit pour rester mesuré et objectif, mais de droite oui.
Parmi les réponses apportées ci-dessus et ci-dessous, chez GM, j'en ajoute une: c'est être apte à relever le nombre peu commun de conneries écrites au centimètre carré par Cambadélis dans sa lettre à Méluche.

En vrac:

"Dans ta rhétorique, il n’y a jamais de place au bilan des droites depuis dix ans, jamais de critique du PPE qui conduit l’Europe à la récession. "
De longues heures de visionnage lui seraient trop pénible, j'épargne les liens.

"Car rien ne trouve grâce à tes yeux, (...) ni la hausse du SMIC, dès l’été 2012"
À ce stade, j'ai cru que la lettre était un canular, j'ai dû revérifier.

"Nous attendons un satisfecit qui ne vient jamais "
(rappel ici: avant Cahuzac, le FdG n'a eu droit à aucune volonté de débat avec le PS depuis au moins le début de la campagne présidentielle)

"Même ton combat contre le Front national ne souffre pas d’alliés car ce serait le dénaturer. "
Sur le même thème que ci-dessus, il les attend toujours, ses alliés, parmi les caciques du PS. Comme le confirme cette page du Monde qu'on ne suspectera pas de gauchisme forcené.

Celle-là en revanche, je l'encadre:
"Jusqu’à lancer une campagne contre l’austérité, qui désigne de fait le PS comme responsable. Au moment même où nous affrontons des forces, que tu connais bien, qui refusent le mariage pour tous. "
Il faut être sacrément inconscient d'écrire de telles phrases qui risquent d'être lues par des personnes sujettes aux problèmes cardiaques.
Les deux concepts opposés des deux phrases écrites l'une juste après l'autre... un humoriste qui s'ignore, le Cambadélis.

"Il n’y a pas de Merkhollande. "
Il devrait apprendre à lire les textes que signe son parti, parce-que c'est à s'y méprendre.

"Tu n’as pas le monopole des ouvriers, des salariés, des sans-grade."
Il fallait oser. Il ne manque que le *pop* de Giscard à la fin de la phrase.

"Je me permets de te dire sans vouloir t’offusquer que les dits salariés n’ont pas le temps d’attendre. "
Un peu comme les licenciements boursiers, mais il ne faut pas offusquer les licencieurs non plus.

"Mais tu dédaignes toutes les mains tendues "
Quand le majeur est systématiquement tendu, lui aussi, au bout de ces mêmes mains depuis ... deux ? trois ans ?... d'aucuns pourraient répondre que c'est une question d'hygiène.

"Nous te demandons de temps en temps de dire que la gauche fait des choses bien. "
Après autant de fadaises débitées au hachoir ci-dessus dans le texte de cette lettre, et quitte à caricaturer, j'émets une hypothèse: peut-être attend-il, pour cela, qu'elle soit au pouvoir. Je veux dire, vraiment. Qui n'envoie pas plusieurs ministres aux assemblées du MEDEF et quelques mois plus tard, s'illustrer dans un diner avec les représentants de l'AFEP.
Entre autres, mais si vous lisez régulièrement le Canard Enchainé, d'autres nombreux points ne vous auront pas échappé, comme autant d'éléments de réponse.


75% vôtre.
C'est quoi, pour vous, être de gauche ?

(tiens, question sincère pour une fois, je suis fatigué de troller pour amener un peu de pluralité en ces lieux tellement FdGauchistes)


En France, cela signifie privilégier la justice sociale aux intérêts privés.
" la gauche a des idées, la droite a des intérêts." ( Léon Blum)
Bonjour
Je pense que le ventilateur commence à renvoyer leur (mot de 5 lettres) dans la g…. du PS.
Hier j'ai regardé un débat mal mené et mal casté sur LCP sur les mesures de Peillon sur l'école. Ce que j'en ressort quand même c'est que les enseignants qui ont voté sans sourciller Hollandréou commencent à bien déchanter et que leur désillusion monte de jour en jour.
Les petits ruisseaux faisant de grandes rivières et avec ce que vous relatez du débat que vous avez eu le courage de regarder Daniel je pense que leurs fausses promesses, ils vont se les prendre en pleine gueule et ils l'auront bien cherché.
J'ai ainsi appris que le dénommé Julliard (je pense que c'est celui qui était président de l'UNEF il y a un temps) avait critiqué les syndicats des instits comme au temps du machin !!! Rien n'a changé.
J'ai zappé sur engrenages.
au moins yavait du suspense ...
gamma
Pourquoi il en était sorti ....?
On vous sent bien déçu par Montebourg !

Il est certain que cet homme avait des convictions, mais sa confrontation à la réalité politique l'a obligé à se nuancer. Parce-que, au fond, s'il avait persisté dans son agitation, il aurait tout bonnement été mis au placard bien gentiment.

Alors on fait quoi ? Début de piste : "L'archer, pour atteindre sa cible, vise plus haut que sa cible". En gros, le PS fait des promesses, il a envie d'atteindre sa cible, mais il se contente de juste viser la cible, et la loi universelle de la gravité politique fait tomber la flèche par terre. Mince, raté. Et bah oui. Conclusion : il faut voter pour des gens qui visent haut. Ensuite, on pourra penser à réformer la loi de la gravité.

Les partis désignés comme "extrêmistes" sont en fait les seuls qui feront bouger un peu les lignes.
DUUUUUUUURRRRRRRRRRRRR !
Dire que c'est France Télévision donc l'argent public qui finance cette émission lamentable qui ose inviter Minc, cet escroc qui s'est a peu près trompé sur tout (dossier Acrimed).
Donc hier on avait face à un social-libéral (modéré, pour le coup) du gouvernement une palanquée de libéraux tout court avec Pujadas, Lenglet, Wauquiez, Minc, FOG... Passionnant !
Si c'est la définition du débat d'idées contradictoires façon France Télévision, je suis content d'avoir jeté mon poste et de ne plus payer de redevance-poubelle.
Le jeune Montebourg a enfin compris que s’il veut avoir une chance de devenir un jour Présiment de la République, il doit apprendre à ne pas tenir ses promesses et ne pas avoir d’idéologie autre que servir la World Company…

//Tout juste suggère-t-il que le PDG, Carlos Ghosn, pourrait faire un effort sur son salaire. Ghosn en sera sûrement impressionné.//

J’avais imaginé moi aussi que Ghost, heu, Ghosn, fasse passer la pilule aux salariés en annonçant que lui et son armée mexicaine de directeurs baissaient leurs revenus dans la même proportion, ce qui ferait un sacré paquet. Dans tes rêves, MATL, dans tes rêves…

//Par simple souci de confirmation, comme on s'assure, avant de refermer définitivement la porte, qu'on n'a rien oublié à l'intérieur//

Précaution bien inutile : il n’y a avait rien à l’intérieur.
C'est à débâcle finale ! Tant mieux. Il faut que cette déchéance soit visible comme le nez au milieu de la figure.
mais comment vont-ils faire pour parodier Montebourg maintenant les Guignols et compagnie?
Vous nous conseillez donc de tournée le dos à la politique? Très bien. On fait quoi a la place?
Quand j'ai vu Le Point titrer "Arnaud Montebourg a appris la prudence et la nuance", j'ai su que y avait une couille dans le potage.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.