134
Commentaires

Miracle ! Le pape a pleuré.

Le pape a pleuré. Des ex-victimes d'abus sexuels

Derniers commentaires

B 16 a pleuré et Aphatie rit... Quelle journée !
Abemus Lacrima Crocodilum !!!!!
"le pape a pleuré "
Il a dû la bénir, cette poussière dans l'œil arrivée fort à propos.
Rien de tel pour rebooster un commerce.
Quelqu'un saurait identifier qui se trouve sur cette photo ? Je n'ai reconnu que Daniel et Dan :

Photo de l'équipe d'@si
HS : Jean-Pierre Coffe s'adresse à Gérard Depardieu sur le plateau de Laurent Ruquier samedi 17 avril 2010 ( timecode 15:15 ) http://www.dailymotion.com/video/xczuak_jean-pierre-coffe-clash-onpc-18-04_creation
Mais non ! Personne n'a jamais abusé de lui : il est trop moche...

Et puis il ne pleure pas sur les victimes, mais sur ses propres emmerdements !

***
A son âge, c'est fréquent d'avoir les yeux mouillés.

Pour laver les souillures subies par les victimes, le pape pleure.


Avec le nuage de cendres, il pense qu'il doit reprendre le carême, il pleure,


Il se souvient des abus qu'il avait subi lui-même, longtemps refoulés, il pleure.


La presse mondiale se déchaine.


Quelle belle histoire.
"The Monty Python - The Meaning of Life: Growth and Learning" http://www.youtube.com/watch?v=eBqe5xvYnNc
Etre athée n'empêche pas d'être tolérant.Cela nous amène souvent à ravaler notre stupéfaction devant ce que nous prenons pour de l'obscurantisme ,toutes religions confondues.Mais là,c'est autre chose. Des actes dégueulasses entachent les troupes du pape. Ce ne sont pas ses quelques larmes qui laveront l'ignominie qui s'ajoute à tant d'erreurs dramatiques.(contraception,préservatifs etc etc.) Quant au traitement offert par les médias,il n'est pas nouveau! Voilà belle lurette qu'on peut s'en indigner dans le pays des lumières pâlissantes.
Des doutes sur les larmes de Benito, mais pas sur son petit roupillon, photo à l'appui.
S'endormir pendant la messe, quelle honte pour le représentant de dieu sur terre ! Quels manques de respect et de dignité !
C'est sûr, les épîtres de Saint-Jean, le chouchou de Jésus, celles de Saint-Paul le miso... enfin, tous ces témoignages d'apôtres tristounets, il les connaît par coeur. A la limite on comprend qu'il s'emmerde en les écoutant pour la dix-millième fois.
Mais dans ce cas, qu'il démissionne. Y a plein d'octogénaires fringants, capables de subir ces pensums les yeux ouverts, qui attendent impatiemment le poste.
http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/04/17/les-cinq-ans-du-pontificat-de-benoit-xvi-cinq-ans-de-polemiques-et-de-maladresses_1335163_3214.html
[quote=Daniel Schneidermann]huit anciens élèves d'un orphelinat, reçus par Benoit XVI pendant "une vingtaine de minutes"

Anciens élèves ?
Majeurs, j'espère ...
Le pape a pleuré...
N'est-ce pas plutôt le pape apeuré ?
Mouais, l'un n'empêche pas l'autre, me direz-vous.

yG
Combien de fois auparavant a-t-on vu, lu, entendu dans les médias que Benoît XVI avait les larmes aux yeux ?

Donc, oui, cela constitue une information importante.

Alors, maintenant, quand vous et moi pleurons, DS, c'est le résultat de cette fonction corporelle que vous citez, c'est parce que nous sommes émus, tout simplement. Eh bien, vous allez avoir tout un forum qui va venir vous expliquer que, pour le Pape, c'est pas du tout comme cela que cela se passe, lorsque le Pape pleure, il n'est pas ému, DS, pauvre naïf que vous êtes, mais il cherche à émouvoir.

Vous venez nous expliquer en gros que le Pape est un homme comme les autres, qui a parfois besoin de pleurer, qui a parfois besoin de dormir.

Le problème est que personne ne va vous croire.
Selon une source autorisée, le Pape aurait préparé une pissaladière juste avant de recevoir les victimes.
Et en définitive, des larmes, qu'est-ce que ça peut bien signifier ?

Cela me rappelle ces images de Sadam Hussein qui, lors du congrès qui a assis son pouvoir, nommait les "coupables", ses anciens compagnons de route, qui étaient emmenés immédiatement vers la mort, tout en pleurant à chaudes larmes.... Personne ne saura jamais s'il s'agissait de sa part de larmes de joie, de culpabilité ou du fait que ses nerfs étaient à bout après toutes ces manigances et avant et après tous ces crimes. Ou s'il s'était réellement persuadé que ces anciens amis l'avaient trahi, et qu'il en souffrait.

L'idée d'associer les larmes automatiquement à la douleur compatissante est une représentation typiquement religieuse, de la Vierge et de Marie Madeleine au Golgotha. Exacerbée encore dans la société du spectacle par le fait que nous avons de plus en plus d'émotions devant notre télé qui avale tout. Et que nous associons de plus en plus les pleurs à la douleur d'autrui, nous qui vivons dans des nids douillets, en tout cas la plupart des consommateurs de spectacle, c'est-à-dire les plus susceptibles de fournir du cerveau disponible à Coca-Cola.

Cette dimension de l'influence de l'image dans la sphère politico journalistique associée autrefois à la religion et actuellement à la société du spectacle a été beaucoup analysée pour expliquer l'ascension de Berlusconi en Italie. Mais elle est certainement valable partout. Faire de l'information, c'est raconter une histoire, forcément en fonction de toutes les histoires que l'on vous a raconté auparavant, et donc faire des interprétations de signes très complexes de façon très consensuelle et donc réductive.

En plus évidemment du système inconscient, la vision du monde judéo-chrétienne, que charrie notre inconscient.

Mais il n'y a rien qu'on ne puisse changer en en prenant conscience par la parole et de là, dépasser la névrose.
j'ai entendu ce matin sur France Inter l'interviouve de celui qui a vu les larmes du saint homme...
ptin !!!!
je me suis dit qu'on atteignait un sommet de connerie : j'ai mème cru que le type allait dire que toutes ces épreuves avaient pour but d'éprouver sa foi, puisqu'après avoir arrêté d'aller à la messe ( des années après avoir été violé par un cureton), on pouvait le voir serrer dans sa main le rosaire offert par sa sainteté benito très étroit
il est donc ému le brave homme par les larmes du directeur de conscience en chef planétaire.

s'il s'agit d'un témoignage destiné à convaincre de la bonne foi du pape ( c'est un comble ), c'est raté. Les dogmes, religieux ou ultra libéraux sont liés historiquement et sont à bout de souffle.
Les tenants du dogme finissent par non seulement s'auto convaincre des âneries qu'ils racontent, mais aussi à ne plus se rendre compte que plus personne ne les écoute, sinon ceux qui n'ont pas besoin d'être convaincus mais rassurés.


la machinerie de l'information mondiale peut donc faire le bruit qu'elle veut....

toutenbateau
Daniel, il va falloir enquêter car il y a un petit malin à @si qui a essayé ce matin de vous piquer votre 9:15 ! ;-)
http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=7838
Larmes de crocodile. Qui y croira ?

Bonne semaine à tous !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.