42
Commentaires

Migrants : pitié pour le plan yoyo !

Penser contre soi-même : c'est à quoi nous obligent -devraient nous obliger-

Derniers commentaires

on peine à croire qu'on est au 21ème siècle

Migrants : plus de 10.000 décès en Méditerranée depuis 2014.
http://www.lefigaro.fr/international/2016/06/07/01003-20160607ARTFIG00202-migrants-plus-de-10000-deces-en-mediterranee-depuis-2014.php
Migrants : près de 1 500 noyés en une semaine
http://www.liberation.fr/planete/2016/06/03/migrants-pres-de-1-500-noyes-en-une-semaine_1457245

migrants mi-hommes : quelques chiffres
https://www.youtube.com/watch?v=KiGiupc3VwA
Un syrien réfugié s'il a des papiers devrait être admis d'office en Turquie, et s'il le désire en Europe !

C'est quand même les pays occidentaux et la Turquie qui ont détruit ce pays en soutenant les islamistes !
On retournera à la normale. Kadhafi s'en occupait pour nous (et d'autres dictateurs virés par les "révolutions arabes". Il les tuait dans le désert et sur les côtes. Aujourd'hui il est mort et en conséquence, une crise migratoire s 'en est suivie. Erdogan va faire le boulot de Kadhafi d’antan. Les migrants qui viennent sont purement économiques. Ils viennent profiter de la distorsion économique. Ils ne viennent pas du fait du chaos, ils viennent du fait qu'il n'y a plus personne pour les couler dès qu'ils quittent la cote.

Sauf que comme Kadhafi , Erdogan rêve de la mort de l'Europe et nous traite de monstres. Erdogan, le gazeur de kurdes, qui nous traite de salauds? Sur notre propre sol... Difficile de confier les clés de l'Europe a pareille personne. Mais il va falloir que quelqu'un se salisse les mains. Il en a toujours été ainsi, on ne le voyait juste pas.

Quand je pense que j'ai été assez bête pour gober qu'aube dorée en Grèce était du fait de l'échec économique du pays. Quelle bêtise. Aube dorée prospère en Grèce parce qu'ils reçoivent tous les migrants avant nous, et que cela doit être un beau bordel.
Sinon, il y a toujours (ou il n'y a plus du tout?) l'espoir (la volonté?) que la Turquie entre dans UE.
Je pourrais être d'accord avec Daniel, si une chronologie était établie. Que l'accueil d'un "légal" soit préalable à l'expulsion d'un "illégal". Mais j'imagine bien qu'on expulsera avant tout.
Ensuite, mais avant tout, comment considérer des demandeurs d'asile comme des "illégaux"? Ca m'a l'air d'une impossibilité conceptuelle, telle le selfie d'autrie. Autrement dit, un demandeur d'asile est par nature fugitif et irrégulier.
Et la Grèce , elle reçoit des sous ? non , suis je bete elle elle fait partie de l'Euro donc doit être solidaire avec nous ... Mais nous non , les riches puissant ne sont pas solidaires seul les pauvres faibles le doivent . Merci aux bénévoles qui chaque jours évitent la faillite totale de notre humanité.
Si tous ces malheureux étaient des billets de banque, ils auraient le droit d'aller dans n'importe quel pays européen
(art 63 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne).

Mais ce ne sont que des hommes, des femmes et des enfants !
En gros on a des centaines de milliers de déplacés qui fuient des zones en guerre. parmi eux évidemment pas mal de monde prêt à refaire sa vie en occident, mais la motivation première reste quand même de sauver sa peau.
Pour être honnête, la dureté du trajet fait que ce ne sont "que" quelques centaines de milliers de personnes, et pas des millions.

Maintenant, qui pense sérieusement que la bonne façon de gérer ce problème humanitaire est de transférer des centaines de milliers (des millions ?) de personnes dans x pays d'accueil ? Pour en faire quoi ? Les entasser dans des bidonvilles plus ou moins organisés, à plusieurs milliers de km de leur pays d'origine ? Et ce choix serait dicté par le fait que ce trajet, bon nombre d'entre eux le font par leurs propres moyens ?

Donc pour les habitants des pays en guerre qui massacrent leur population, mais trop loin pour voir des colonnes de réfugiés faire le trajet à pied jusque chez nous, c'est bon, on les laisse crever ?

Il me semble que la solution évidente est de créer des camps de réfugiés à l'endroit ou arrivent ces réfugiés, pas de mettre en place des ponts aériens pour répartir ces camps de réfugiés dans chaque pays de l'UE.
Donc financer par milliards la création et le fonctionnement de ces camps au plus près de la zone de conflit ne me semble pas scandaleux.
Et ça permettrait d'organiser une immigration de ces camps vers nos pays, au lieu de gérer l'urgence à la va comme je te pousse.

Et si ça pouvait être un moyen de pression sur la Turquie pour qu'elle arrête de faire la guerre au PKK en Syrie, ou à commercer, avec l'EI, en achat, vente, ou en tant que base arrière des troupes combattantes, tout le monde pourrait y gagner.
Donc si on suit bien , on a la taxe carbone ET la taxe migrants , nous sommes fait comme des rats !

Les "traders" s'en frottent les mains !
Merci Daniel d'avoir donné à réfléchir sur le sujet.

Sinon collecte de couvertures, sacs de couchage à Paris: le point de dépot qui part demain pour grande Synthe, c'est au Métro La chapelle, ouvert ce soir (mardi) mais je n'ai pas d'autre précision
Bonjour
Honte aux petits boutiquiers qui nous dirigent.
PS: l'intervention de JL Debré est irréaliste et suicidaire. Le suffrage universel est complètement violé par les politiques qui usurpent le vote des électeurs.
J'y arrive plus là. À comprendre les contorsions mentales qui accouchent du bordel meurtrier que l'Europe instaure à ses frontières.

Et preuve supplémentaire de ma stupidité, je ne me résous pas à "penser contre moi-même", et en l'espèce : à croire qu'une usine à gaz est un bon moyen pour résoudre un problème humain.
C'est une idée [s]d'apparence[/s] odieuse Disons même carrément puante.
Que feront les refoulés? Ils iront grossir les rangs des esclaves locaux en Turquie, ils paraît qu'ils "s'intègrent" très bien de cette façon là, des réfugiés totalement sans droits c'est plus malléable. Ils tenteront, encore et encore, la traversée mortelle. Un jour, ça finira par une émeute, ce qui rendra "légitime " de tirer dans le tas. Et là, c'est vrai que c'est mieux si ça se passe en Turquie, on pourra dauber sur Erdogan et garder "nos" blanches mains.
"Et puis, quelle alternative ?"

Celle proposée par Etienne Balibar par exemple, qui vaut au moins autant examen :

"Il faut des mesures d’urgence et de grande envergure, comme en d’autres temps de catastrophe collective. La plus évidente consisterait à transférer par avion ou par bateau ceux des réfugiés qui ont déjà été recensés et ceux qui vont l’être dans les pays du Nord - dont le nôtre - qui ont les moyens de les accueillir, en mobilisant tous les moyens civils ou militaires dont nous disposons."

Certes, elle a beaucoup de défauts : elle n'est pas fasciste, elle ne flatte pas les nationalismes européens dans le sens du poil, elle ne tient pas pour acquis et irréversible le repli sur soi européen, elle ne propose pas de faire du jokari avec des hommes épuisés, elle ne trie pas les bons et les mauvais migrants, elle appelle les états de l'UE et leurs chefs à prendre leurs responsabilités devant l'Histoire, elle est simple, elle est logique, elle est digne.
Bref, c'est forcément une mauvaise solution, heureusement que des hommes sérieux et pénétrés de leur propre importance ont trouvé celle que vous mettez en avant ce matin.
La Turquie est donc le 29ème État de l’UE. Bienvenue, alors !
Quand on pense que la solution au problème a été trouvée il y a maintenant plus de 40 ans, et par un [large]FF[/large]FRrançais, en plus!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.