39
Commentaires

Meuh si, les vaches polluent !

Quelle matinée ! On était balloté, comme un honnête matinaute

Derniers commentaires

Les vaches à lait vous font dire qu'elles ne sont pas très contentes de la tournure que prend la conversation sur ce forum, car elles font le maximum, elles aussi, pour la réintroduction du CH4 dans l'atmosphère.
En premier les vaches rotent du fait qu'elles sont des ruminants. Ce sont avant tout les rots qui contiennent du méthane.

Sinon, je vois à nouveau débarquer les végétariens cachés qui viennent se battre contre la consommation de viande à vouloir argumenter que la protéine animale est moins efficace que la végétale: et alors? Est-ce une raison pour après avoir critiqué la transformation de la vache en pseudo-carnivore de choisir de transformer l'homme en pure végétarien? On parle de réduire la consommation de viande des pays développés alors même que les pays en développement basculent vers la viande (et pourquoi leur interdire?): si les pays développés baissent de plusieurs pour-cents leur consommation, leur effort sera effacé d'un trait par un pouième de pour-cent des pays sous-développés.
Votre article , c'est du Tolstoï , cher Daniel : c'est guère épais...
Où sont les chiffres ?

On ne peut affirmer que les vaches polluent plus que les avions et les bagnoles que si on a fait des calculs, reposant sur des mesures et qu'on dispose des résultats de ces calculs.

Où sont ces chiffres?

Cette information, qui circule partout depuis des années (Françoise Laborde, entre autres journalistes, a présenté un reportage sur ce sujet dans le JT de France 2), m'a toujours paru complètement farfelue. Elle présente toutes les caratéristiques d'une légende urbaine.

Ça sent la rumeur à des kilomètres.
Eh oui les vaches produisent du méthane.
Eh oui la consommation de protéine animale est très polluante par rapport à la consommation de protéines végétales.

Moi ce qui me choque dans cette histoire, c'est que les journalistes de France Inter acceptent d'assurer le plan com' de l'entreprise Sanders

Sanders spécialiste de la nutrition animale, veut réduire le phénomène. Dans sa ferme expérimentale de Sourches, dans la Sarthe, la filiale du groupe Glon a mis au point des formules d'aliments avec des matières grasses capables de réguler les micro-organismes responsables de la production de méthane dans le rumen. « Ces matières grasses spécifiques, de type insaturées, sont issues principalement du colza, du soja, du lin, du tournesol, explique Sanders.

Moi j'en ai ras la casquette que les jounaux se transforment en relai des plans com' des uns et des autres, sous prétexte que c'est rigolo de parler d'une vache qui rote et qui pète.
Vous le dites vous même, ce n'est pas nouveau que les vaches produisent du méthane, c'est donc de la non information.

Réagissez Daniel, mince! (enfin meuh!!! )
Ne pourrait-on pas récupérer les pets et les rots ?

Nos voitures abreuvées en pets distillés avanceraient à la vitesse du pet !
De plus les occidentaux, en plus de vouloir vendre des voitures à toute la planète incitent également les populations à calquer notre régime alimentaire.

Les multinationales ne peuvent pas nous gaver plus donc cherchent de nouveaux clients pour vendre toujours plus de vaches...
Le gouvernement estonien avait instauré un impôt sur les pets de vache, mais face aux protestations des éleveurs, un amendement a été déposé à l'assemblée nationale en avril dernier, afin de modifier le texte de loi.
La taxe sera-t-elle supprimée ou simplement réduite ?
Quoi qu'il en soit, les vaches estoniennes n'en ont rien à braire. Elles continuent, tout comme leurs congénères européennes, à péter de concert, inconscientes des dangers qu'elles font courir à notre environnement
Vous rigolez Daniel. Tout ceci est vrai.J'ai un Ingégnieur Agro à la maison.

On pourrait répurérer les bouses comme les nôtres pour produire de l'engrais. En Chine on le fait déjà. En France un peu on déssèche la "chose" pour la réduire en poudre ou en granulés et on épand. Voilà.

Je suis du même avis que ce qui est dit ci-dessus. Pourquoi mangé autant de viande ? C'est cher et c'est pas sain, comme tous les abus.
et elles consomment également.
la production de nourriture destinée uniqueemnt aux vaches est plus préjudiciabeles encore au reste de l´humanité, qui fait baisser le rendement nutritionnel à l´hectare.
En clair, on pourrait nourrir plus d´humains si on entretenait moins de vaches.
Eduquons donc les habitants des pays riches à manger moins de viande (nous sommes passés d´un extrême à l´autre en moins d´un siècle)
La campagne sur les pets des vaches est peut-être un premier pas.
Rappelons nous ce qu´il s´est passé avec le pain. le pain noir (plus nutritif) pour les pauvres, le blanc pour les riches. Notre niveau de vie s´améliorant, nous n´avons rêvé qu´à une chose : manger du pain blanc . Aujourd´hui nous en revenons ; nous réalisons que le pain complet est meilleur à tous points de vue.
Pour la viande, c´était à peu près la même chose : porc et poulet ( et encore, pas tous les jours) pour les pauvres, boeuf pour les autres.
Il est temps que nous en revenions aussi, mangions plus de légumes, et utilisions les terres pour nourrir des humains plutôt que des vaches. D´autant plus que cette production est importée de pays qui ne mangent pas forcément à leur faim , et qui de surcroit importent la nourriture pour leurs habitants !!!!
Kafkaien.
Stop, pliz.
soyons sensés, mangeons moins de boeuf. Euh..... de vache

et luttons contre les pets de vache
[quote=Une toute première exploration sur Gougueule confirme que l'assertion est sérieuse, et que le thème n'est pas nouveau.]
Non, à vrai dire il date même d'un petit paquet d'années... Je ne me souviens plus de la première fois où j'ai entendu ça mais ça doit bien faire 5 ans. Après, effectivement, peut-être que France Inter avait d'autres sujets autrement plus "sexy" à l'époque.
http://www.cirs.fr/breve.php?id=396 voila une page qui en parle, datant d'il y a 8 ans...

[quote=a présidence française se posera sérieusement la question d'un label garanti sans rots.]
Ou, plus sérieusement, certains recommandent de privilégier de la viande de type volaille, qui dégage beaucoup moins de gaz. Autre alternative, devenir végétarien...
Mais attention, si les humains remplacent la viande par davantage de féculents, eux aussi produiront plus de méthane.

Il ne faut pas oublier non plus que les vaches, contrairement au pétrole, ne sont pas une énergie fossile (si si, promis) : utiliser les déchets de l'élevage en tant que source d'énergie permettrait d'avoir un cycle du carbone complet et non un simple rejet dans l'atmosphère (co2=>plantes=>vaches=>energie+co2 etc).
C'est déjà envisagé, mais a partir du lisier et du fumier :
http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=3022 (premier lien que j'ai trouvé au pif sur google mais il y en a plein d'autres).
Le souci c'est que récupérer le méthane issu des vaches est plus complexe...
Et si on récoltait le méthane produit par les vaches dans des cuves pour ensuite l'utiliser comme source d'énergie ?
Meuhhhh non c'est pas si bête ! [large];)[/large]
Effectivement le sujet est toujours mis de cote, mais dans l'ordre l'effet de serre est provoque tout d'abord par la production energetique, ensuite par l'elevage ( et pas seulement les vaches) et enfin les transports.

10 milliards d'animaux consommes par an ça a forcement un impact non négligeable, mais allez expliquer a la populace qu'il faudrait manger de la viande que 3/4 fois par semaine au lieu d'en manger a tous les repas..

une vidéo intéressante sur ce theme pour les anglophones:
http://www.youtube.com/watch?v=5YkNkscBEp0
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.