Meuh si, les vaches polluent !
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Meuh si, les vaches polluent !

Quelle matinée ! On était balloté, comme un honnête matinaute

, entre Lagarde et Boutin, entre l'euro fort et Berlusconi, entre le thon rouge, le plan banlieues, et les méduses, quand France Inter nous proposa une expérience inédite : instantanément, on fut téléporté dans l'estomac d'une vache. Le carrelage de la salle de bains s'estompa. La cabine de douche disparut, pour laisser place à une population bactérienne fort laborieuse, et totalement sous contrôle d'un scientifique qui répondait, alerte, aux questions de la radio publique. Il y était question de méthane et de rumen, et de la manière de modifier le rumen pour diminuer le méthane. Avant de se dissiper, et de nous expulser vers le monde réel, la voix de la radio publique nous lesta d'une information totalement inattendue : les pets de vache contribuent davantage à l'effet de serre que le transport aérien (et les rots ne sont pas innocents non plus).

Une toute première exploration sur Gougueule confirme que l'assertion est sérieuse, et que le thème n'est pas nouveau. N'empêche. Voir émerger au journal de 8 heures un nouveau thème d'actualité, renouvelant totalement le genre, est toujours une expérience grisante. Dans une vie de matinaute, l'événement se produit, disons, trois fois par an. Les vaches plus nocives que les avions, et le méthane à l'assaut du CO2 dans le rôle du Méchant : le feuilleton est prometteur. Demain, Demorand sommera en duplex un commissaire européen francophone d'instaurer un quota de pets de vaches pour protéger la planète. Après-demain, Elkabbach défendra l'agriculture menacée par Bruxelles. La présidence française se posera sérieusement la question d'un label garanti sans rots. Et, tiens, on sondera les Irlandais, des fois que cette nouvelle donnée les fasse changer d'avis.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.