112
Commentaires

Mermet : "Il suffit d'écouter les 7-9 pour voir qu'on peut faire autre chose"

Bienvenue à Daniel Mermet, notre nouveau voisin sur Internet ! Mercredi, lors d’une conférence de presse, l’ancien animateur et producteur de Là-bas si j’y suis a annoncé le lancement d’un site dans le prolongement de son emblématique émission qui a fédéré, pendant de nombreuses années, les voix de la gauche critique. Au programme : un « 7-9 neuf », autrement dit une matinale quotidienne alternative. Mermet nous décrit son projet – encore à l’état embryonnaire – et revient également sur la polémique née lors de la publication d’un article qui présentait l’animateur non pas en jovial altermondialiste mais en patron tyrannique.

Derniers commentaires

Visiblement, il en ressort ça : http://www.la-bas.org/spip.php?article2485
Avec de vrais morceaux de Lordon dedans.

Reste quand même un gros problème à ce 7-9 neuf. Oui ça ferait vraiment du frais d'avoir un 7-9 différent de la soupe qu'on nous sert. Mais moi, le matin, le 7-9, je l'écoute dans ma cuisine, dans ma salle de bain, dans ma voiture pour aller au boulot. Démarrer le PC pour écouter Mermet, ce n'est pas du tout dans mes habitudes. Et ça risque d'être bloquant pour un bon nombre d'auditeurs.
C'est moi où Daniel Mermet nous fait une (petite) complotite ?
http://www.la-bas.org/spip.php?article2482
Ou bien c'est de l'humour... bon...

@si, avez vous couvert cette soirée à la Maison des Métallos ? Si oui, il en ressort quoi ?

Merci d'avance !
J'ai réécouté l'émission pour oublier l'horreur du Monde et du PS. Elle, est rafraichissante!
Je pense que ce serait intelligent et économique de créer une structure entre les différents alternatifs : Médiapart, Mermet, ASI, etc...
Je pense à des système d'abonnement globaux, de la mutualisation de moyens audiovisuels, etc...
Jusqu'a maintenant j'ai été lecteur régulier de MDP, et abonné également a ASI.
Depuis les présidentielles, j'ai levé le pied, sur MDP, sa ligne éditoriale semblant se figer quelque peu sur la ligne sociale démocrate type PS.
mon temps de cerveau disponible ayant de nouveau un peu d'espace libre, je me suis intéressé à ASI que j'avais je l'avoue laissé au bord du chemin.
Ceci dit concernant D. Mermet, je ne lui donnerai pas de blanc seing, bien que son émission "La bas si j'y suis" ait permis a de nombreuses personnes de trouver un "lieu" de rassemblement.
Alors que dire de cette idée de lancer un 7/9 neuf, d'entendre d'autres choses...... oui bien sûr l'affaire est a suivre, tout ce qui peut donner a réflèchir sur notre société est bon a prendre. On verra ensuite si cela accroche ou pas, je n'ai aucun préjugé et seuls les contenus feront de moi un abonné lecteur/auditeur... assidu et fidèle
Tous ceux qui n'apprécient pas Mermet pourront se rabbatre sur D. Cohn-Bendit qui achève sa mue politique (de180°) en animant
une chronique matinale sur Europe 1, station chère à notre ami Lagardère.

Autre bonne nouvelle, FOG, l'indestructible parasite du PAF, l'indispensable auto-proclamé, aussi aggrippé au poil de la bête médiatique
qu'une tique porteuse de la maladie de Lyme au pelage d'un canidé, est désormais écoutable chez les nouvelles grosses têtes de RTL,
désormais cornaquées par le richissime Ruquier.

Que d'auditions enrichissantes en perspective!

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

"sans qu'il y ait de geste envers les anciens abonnés "
Ben, l'abonnement à moitié prix pour les @sinautes, c'est quand même pas mal, je trouve ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Disons qu'effectivemment, il y a eu un désenchantement graduel lié au capitaine qui ne répond qu'à une poignée d'@sinautes triés sur le volet, et qui jardine sans sommations les forums. On a la surprise, des semaines plus tard, de voir que des commentaires ont disparu.
Également, les corrections de "fôtes" ne sont prises en compte qu'au petit bonheur, c'est comme pour les suggestions de sujets etc: poubelle direct sans réponse depuis un moment déjà. Silence radio sur certains sujets, DS parlait de "communauté" il y a quelques années quand @si était tout nouveau tout beau, mais ça fait un bail que l'@sinaute est devenu un simple client heureux de prendre ce qu'on lui donne, sinon c'est son problème.
Un problème d'encodage vidéo sur l'avant dernière émission, fenêtrée, signalé par plusieurs personnes: aucune réaction, rien de rectifié, rien à battre.
Essayez aussi juste, de prendre des nouvelles de feu le pique-nique avec chacun d'entre eux, juste pour voir. Une anecdote certes, mais symbolique.
Même les chroniqueurs et journalistes ne répondent quasiment plus, quand ils sont parfois interpellés dans le forum. *

Bref, à part pour le détail que j'ai mentionné ci-dessus, je suis en phase avec votre sentiment, et ce que vous dites.


* Excepté AK, évidemment.
AK? Alexandre Kalachnikov? en rapport avec Tony la Gâchette? C'est malin.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Pour Korkos, j'en ai encore eu la confirmation hier.

Korkos, l'exception qui confirme la règle.

(Beau résumé de ce qu'est devenu le site de Schneidermann)
Sentiment que je partage, Tony la Gâchette.
Vous évoquez la question financière, et c'en est une pertinente, à mon avis. Auparavant, dans une autre monde ou siècle, j'étais abonné à un quotidien, histoire de suivre la pensée dominante (oui, enfin...), puis un peu contraint mais consentant, je payais ma concession radio dont les zotorités nous expliquent qu'elle servait la "cohésion nationale" et qu'elle leur permettait d'encourager la population à acheter des pommes de terre s'il convenait de faire face dans l'urgence à une guerre nucléaire (il faut d'ailleurs que je pense à racheter des piles pour mon transistor). Tout ceci me donnait le droit légal entre autre d'écouter France Inter un peu, bien qu'il s'agisse pour moi d'une radio étrangère, et Mermet en particulier. Pour ce qui est d'internet, ouvrant la boite à info et un regard sur le mooonde, c'est le prix de ma concession téléphonique qui m'y donne accès. Grâce à quoi j'ai pris un abonnement à ASI, mais jamais à Mediapart, ni Ulule, et tant d'autres sites indispensables dont l'addition des abonnements me semble incompatible avec mes finances et mon temps de cerveau disponible.

Cela qui me navre, et je me permets un parallèle avec le principe de l'autoentrepreneur tellement vanté par certains : nous vivons un éclatement particulier des forces vives de nos sociétés, et il me semble que plus on prétend à la nécessité de "re-tisser des liens sociaux", de retrouver le bon goût de la solidarité et des valeurs pour de vrai, plus une autre réalité, qui n'est pas la seule va-t-on m'objecter, prend le pouvoir. C'est le chemin du chacun pour soi qui nous est tracé. Contrairement à ce qui se passait auparavant, lorsqu'une concession ou un abonnement réseau téléphonique donnaient accès à des dizaines de radios (où je ne trouvais certes que quelques heures par mois au mieux à me caler entre les oreilles) ou des milliers de sites plus ou moins intéressant mais accessibles, il semblerait que les meilleures sources d'information ou de divertissement, alternatives, se multiplient à l'infini mais en se retranchant dans des formules payantes.

Je comprends le raisonnement, les causes probables, les envies des entrepreneurs, les conclusions semblant inéluctables. Je constate simplement que la diversité de ces sources deviendra toujours plus un fantasme pour l'individu perdu dans sa bulle, puisque le hasard, la probabilité de trouver "son" media de référence et la disponibilité financière détermineront seuls la chance de trouver un Mermet (aïe, un Schneidermann) qui avant était accessible à tous. Je me demande à quoi ressemblera la pensée unique, lorsqu'elle sera dispersée en cent mille sites fermés, sans parler des idées révolutionnaires. Les associations de certains d'entre eux ne changeront pas radicalement la donne, puisque c'est bien l'argent qui est le nerf de la guerre pour chacun : si ASI et Mediapart proposent un abonnement commun (tiens, depuis quand cela ne s'est-il plus vu ?), cela passe évidemment par des revenus plus faibles apportés par chaque lecteur ainsi gagné. Quant au lecteur, son temps ni sa bourse ne sont infiniment extensibles, ce qui fait me fait douter de la validité du modèle "Un journaliste - un site". En tout cas, il faudra moins que jamais espérer fidéliser l'abonné, ce "volatil" connecté, ce butineur invétéré...

Un cabinet d'audit avait été sollicité par les régions Haute et Basse Normandie, pour évaluer quel gain représenterait l'union de ces deux territoires. Mélenchon ironisait : Vous rendez-vous compte quel pays extraordinaire on créerait si on réunissait des régions, que l'on appellerait France ? (en substance). Bon, le temps a passé, et c'est un autre sujet... Peut-être qu'un jour on inventera une radio nationale apportant liberté de ton, sincérité, ouverture d'esprit, culture, recherchant la ligne d'information la plus pure possible et la moins inféodée aux partis ; on l'appellerait France Inter, et tout le monde dans le pays ou dans le monde pourrait l'écouter !
Ouich, mais ceux qui ne se sont pas abonnés à moitié prix pour Hors Série sont dépossédés de certaines émissions sur ASI.
[s]Hors[/s] Or, nous sommes bien abonnés à ce site qui produisait Dans le texte, Aux sources.

Je n’ai pas apprécié la méthode.
Pour être honnête, moi non plus je n'ai pas apprécié de voir s'échapper vers un nouveau site web les émissions Dans le texte et Aux sources que j'ai souvent trouvé remarquables, rafraichissantes, etc ...

Les raisons qui nous ont été données, qui se résument à "DS ne nous laissait pas assez de liberté éditoriale (choix des thèmes, des invités) parce qu'il tient absolument à ce que les sujets traités sur ASI soient en lien avec l'actualité" m'ont laissée - disons perplexe ; je n'ai pas vu de démenti de DS à ces raisons, s'il y en a eu un, il m'a échappé, merci de me le signaler ...

Mais si cette raison est la bonne, et bien je trouve que c'est une sacré bêtise, qui débouche sur un résultat idiot ; ça m'a déçue et j'ai boudé un peu, en faisant attendre mon ré-abonnement cet été. ASI était riche de cette diversité d'émissions, et même si l'idée de départ et l'émission phare ayant servi de déclencheur est Arrêt sur image, les émissions complémentaires et leurs animateurs-trices avaient beaucoup enrichi le projet et suscité de nombreux compliments et enthousiasmes me semble-t-il. Maintenant, ça reste intéressant (14h42 m'a accrochée à une thématique dont j'étais très éloignée, et je l'apprécie (pour les jeux vidéo j'ai laissé tombé, c'est pas ma génération, mais j'admets que ça en intéresse d'autres ...), mais au total, le site est moins riche qu'il y a un an, et j'en suis dépitée.

Et si c'est pour coller au désir "du chef" de "coller à l'actualité", et bien franchement je trouve ça tarte ! J'abonde sur les commentaires précédents sur le thème "un site par journaliste qui a quelque chose d'intéressant à dire, on pourra pas suivre" sur le plan financier, d'une part, et surtout sur le temps à passer à picorer sur le web pour trouver notre bonheur, chacun dans sa petite niche ...
Pour le coup, c'est revenir - sur le plan de l'info, de la culture au sens large - à l'ère de la petite économie ultra-artisanale : tout est fait main - presque bio c'est vrai, mais tout prend un temps fou à fabriquer, pas d'économie d'échelle dans cette économie-là, donc forcément, c'est "cher" ; et c'est le règne de "charbonnier maitre chez lui", certes, mais tout seul dans son coin, sans personne qui dérange ... ça finira chacun auto-entrepreneur de sa bonne idée à lui ! Est-ce vraiment le bon modèle "économique", et plus largement un modèle de société séduisant ?

Je crois plus en la SCOP, un travail collectif, pour la richesse du faire ensemble, mais sans chef, plutôt un personne - une voix, pour que le projet soit porté par tous, et puisse évoluer au fur et à mesure des bonnes idées apportées par chacun.
Si on n'arrive pas à faire ça dans des "petits" (à l'échelle planétaire !) projets tels que des formules d'information alternative, et bien on n'est pas près de la voir naître la 6ème république vraiment démocratique que nous sommes nombreux à appeler de nos vœux !
Bon enfin, on lâche rien, hein ?
Oh merci, je vote !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Globalement d'accord avec les interventions qui précèdent.
J'ai aussi été trés déçue par le départ de Judith, Macha...et les offres ne m'ont pas fait adhérer pour autant!
Et pas que pour une question d'argent .Tout a été dit: la dispersion, les niches et l'entre-soi...
a@i a perdu en richesse et diversité.
Oui la Scop serait une bonne idée...mais cela suppose une "petite diminution des ego".Ne serait-ce pas ça le plus difficile?
J'ai ausssi hésité à me ré-abonner...
J'aime bcp cette façon de faire.
encore un petit effort et on a une chaine crossmedia moins décalé des gens, que la soupe servie à l'envie des chaines officielles publiques ou privés.
une vrai chaine avec interviews, reportages, chansons et films
smacks
yann
Ben...
C'est quoi, le 7/9 ?
Tout le monde en cause comme si c'était une évidence évidente. Mais tout le monde n'écoute peut-être pas les mêmes stations de radio que tout le monde ?
Quant à Daniel Mermet, je me range derrière l'avis de Clomani. Comme souvent.
Ouais, je ne suis pas convaincu et mon sentiment, contrairement à ce cher Didier Porte est que Mermet n'est pas un mec globalement droit. Voire même, un sale type, un vilain pervers. Je passe sur l' incapacité à s'auto-critiquer, à émettre le moindre doute sur sa conduite ou à reconnaitre une quelconque souffrance causée chez autrui qui sont déjà anormales.
Je passe sur l'auto- célébration qui fait beaucoup penser à un gourou et qui jointe au reste fait un peu froid dans le dos.
Je passe parce que c'est subjectif, comme disent ceux qui ne ressentent pas.
Pour rester objectif , il y a quelque chose qui me choque au niveau logique : d 'un côté Mermet se réfuge derrière le système pour dire: je ne suis pas responsable du paiement des gens qui travaillent pour l'émission. Ce qui revient à reconnaitre que certains sont mal payés. Soit. Admettons.
Et d'un autre côté , juste apres l'interview où le reporter donne candidement son salaire misérable dans l 'émission de" là bas si j ' y suis " qui a mis le feu aux poudres -d 'ailleurs ceci dans un but journalistique puisqu'il veut connaitre le salaire de son interlocuteur qui refuse dans un premier temps de lui repondre et qui se contente de lui retourner la question - , Mermet s' empresse de nier les propos de son journaliste en disant " qu il est grassement payé".
S.
En ajoutant une bonne et mauvaise nouvelles pour Acrimed:
http://www.acrimed.org/article4433.html
Le résultat des soutiens a été au-delà de leurs espérances, mais on lit aussi que l'administration s'acharne sur Acrimed. Elle a fait appel et refuse toujours de reconnaitre à l'association qui existe depuis 18 ans, un caractère culturel et un caractère éducatif.
J'espère qu'@si va évoquer cet acharnement à l'occasion, Acrimed doit bientôt rappeler dans le détail la chronologie du combat actuel.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Mermet dit avoir répondu précisément, soit, mais il est étrange de l'entendre se retrancher derrière les jugements et pratiques qui ont et avaient cours à Inter quand il dénonçait par ailleurs la mise en précarité des journalistes : on imagine les railleries que sa voix chaude et gouailleuse aurait distillées après un discours semblable énoncé par un autre dans on émission.
Le coup de "l'ultra-gauche anar" qui est "moralisatrice", ça rappelle fortement le coup des "gauchistes" de Mélenchon capté par le petit Journal... C'est toujours drôle et révélateur de voir que la gauche, la vraie, a quand même un peu de mal avec l'extrême gauche. Ça ne me révolte pas spécialement mais disons que ça établit malgré tout un clivage qu'il est sain de ne pas gommer, à mon sens, pour ne pas tomber dans la confusion des idées.

Là où ça devient quand même plus gênant, c'est quand cette gauche semble préférer ses vrais adversaires idéologiques de droite, car au moins le combat est clair, net, "loyal" comme dit Mermet, à ces empêcheurs de tourner en rond de l'ultra-gauche qui les mettent face à leurs contradictions en écrivant des papiers qui n'ont d'autre but que la recherche de la vérité. Là ça me fait quand même un peu plus peur, car l'obscurantisme au nom de la "bonne cause" n'est pas loin.
71 ans quelle énergie!
C'est marrant qu'il veuille changer de formule, j'ai connu là-bas si j'y suis par internet et je l'écoutais par internet. Il y a des émissions cultes qu'on réécoute plusieurs fois ( le ferronnier, je pourrais l'écouter dix fois )
Je vais essayer d'exprimer ce que je ressens...

Ma première réaction mentale après avoir pris connaissance du projet de Mermet a été "oh non, pitié, ça va être encore du rabâchage...". Et pourtant je suis de gauche et même d'extrême gauche ! Est-ce normal qu'on en vienne à se dire ça spontanément sur Mermet alors qu'on est profondément de gauche ? Il y a quand même un truc qui cloche, surtout que je ne pense pas être le seul.

C'est difficile de décrire ce qui est devenu si agaçant chez Mermet, bien sûr ce côté imbu de lui-même qui est perceptible, mais il faut avouer qu'avoir été informé de son comportement professionnel influence sûrement le jugement, donc tâchons de nous concentrer sur nos impressions brutes et naïves d'avant les scandales, tâchons de parler seulement du ton qu'il prend car c'est ça la radio, c'est le ton. Allez...

Ce que je ne supporte plus chez lui et ce qui est pour moi contraire à la pensée de gauche, c'est l'auto-satisfaction permanente, le petit sourire en coin d'entre-soi qui n'a plus besoin de passer par la réflexion et la recherche. Certes, on n'est pas si loin du "imbu de lui-même" mais on évite le psychologisme pour faire vraiment lumière sur la philosophie de l'émission. C'est déjà mieux. Continuons.

On a l'impression qu'il n'est plus la peine de creuser, d'aller voir ailleurs si on y est, contrairement à ce que le titre de l'émission promettait jadis. On y est et puis c'est tout, on y est enfoncé et on bouge pas, on est bien. On sait qu'on a raison alors restons dans le vague, dans l'instant (la perspective d'un 7/9 ne fait guère rêver : encore plus d'instant !).

C'est donc tout naturellement qu'on laissera une place majeure à la gauche la plus économiciste à la Ruffin-Lordon. Être de gauche aujourd'hui, c'est être contre le libre-échange et pour le protectionnisme, point barre, c'est le fin du fin, l'alpha et l'oméga, la condition de tout. Le reste n'est que naiseries petite-bourgeoises et utopies "sociétales", le gros mot (les considérations "sociétales" ayant carrément été jetées à la poubelle par des gens comme Michéa ou Aurélien Bernier ; ce dernier a même sorti un livre nommé "La gauche radicale et ses tabous : pourquoi le Front de Gauche échoue face au Front National", un summum d'humour qui nous démontre que pour concurrencer le Front National, le Front de Gauche doit être le Front National ; impayable !). Mais je m'égare, je m'égare...

Certes, ce clivage radical entre le libertaire que je suis et les néo-patriotes qui ont le vent en poupe participe beaucoup de mon malaise, mais il est surtout un symbole de la vision qu'a Mermet de la gauche, lui qui a dit qu'il était "ethniquement rouge". La gauche c'est une entité abstraite, une essence qui peut se permettre d'être vague puisqu'elle tombe sous le sens. On ne réfléchit plus, on tisse toujours le même fil, on récite.

Oui voilà, l'impression d'un mec qui récite, malgré le débit libre et improvisé, malgré qu'il semble prendre le temps. On assiste à la leçon et on doit être content.

J'exagère ou il y a du vrai ? Je serais curieux de lire des témoignages semblables en tout cas, car on a chacun une manière différente de le dire. On peut aussi me contredire, bien sûr.
Internet est un media différent dont l'une des qualités est de permettre la consultation différée du contenu sans contrainte de durée. On pourrait imaginer un "7-9" en direct, regroupant les principales informations et discussions sur "l'actualité" avec des développements offerts en ligne pour une consultation en profondeur (par exemple un condensé (?) de 5 min d'un entretien, avec l'entretien entier disponible à la consultation).
La séquence 7-9 demande toutefois une fréquence de rotation assez rapide pour les auditeurs/internautes la prenant à 7h, 7h30,... Je pense que les formules actuelles données sur les radios ne sont pas mauvaises en tant que telles, pour ce qui est de la structure. Ce qui pêche le plus est sans doute la hiérarchie de l'information qui sous estime à la fois les infos internationales, et l'analyse en profondeur. Il y a sans doute du grain à moudre de ce côté...
Internet permet également des photos-reportages associant la photo, le son, le texte et la vidéo. Ce format est encore assez sous-exploité et pourrait être développé avec un financement assez léger. Cela créérait une base de données de reportages pouvant être consultés en ligne...
En tous cas, bonne chance pour ce projet de Mermet et son équipe, et personnellement, en tant qu'abonné à @si et Médiapart (devenu ma principale source d'info), j'apprécierais un abonnement groupé pour ces médias complémentaires.
J'ai eu bcp de mal à écouter les "justifications blanchissantes via le CHSCT" de D.Mermet... On ne m'enlèvera pas de l'idée que ce mec est devenu, petit à petit, un monstre du PAF... comme le PAF en engendre régulièrement... Aussi humilié que PPDA lors de son éviction de TF1... pourtant, pas le même taff, pas les mêmes opinions politiques, pas les mêmes parcours.
La célébrité leur a pris le chou... Point/barre. Comme le fait remarquer un @sinaute, Mermet ne parle que de SON humiliaton... un peu de son équipe, dont il ne cite même pas les noms (les sait-il ?)...
Moi j'aimais bien quand LBSJS allait à l'étranger... ou même lorsqu'ils sont allés enquêter dans ce petit bled de grande banlieue parisienne (c'est aussi l'"étranger") qui avait voté FN à cause des "étrangers" sauf qu'il n'y avait pas un seul étranger dans le bled, juste quelques Roms qui passaient en mobylette et les dérangeait...
Mais on ne peut pas faire d'émissions nouvelles avec des resucées et des personnages aussi "marqués" que Mermet... sauf s'il laisse vraiment la bride sous le coup de son équipe. Et qu'il ne soit que le producteur parce que, le Mermet, il ne pourra jamais faire que du Mermet... Je l'imagine mal capable d'insuffler un air décoiffant à une jeune équipe tout en restant "derrière" mais s'il y arrivait, on aurait alors de fortes chances d'avoir des 7-9 hors dogme, hors langue de bois, de vrais 7-9 qui nous donnent envie de rester accrochés derrière le poste.
Ca n'est pas le cas ;o(

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci d'avoir invité Daniel Mermet.
J'ai des vertiges depuis que je ne prends plus ma dose de La Bas quotidienne. Tiendrai-je jusqu'à janvier 2015 ? (Heureusement, il y a @si et Mediapart).
Ne pourriez -vous pas nous lâcher avec le monstre Mermet,?
-En quoi ses arguments ne seraient-ils pas recevables?
-Pourquoi ,ceux de ses détracteurs seraient-ils totalement objectifs?
-Dire qu'une enquête a été diligentée et n'a rien revélé de sérieux....perte et profit!
-Collaborer avec plus de 100 personnes sur 25 années et se fâcher avec 5....Quelle honte!

Je me demande dans quel monde de bisounours les lyncheurs nagent ou planent.
En tout cas, cette minorité a bien fait le boulot pour tuer le chien en l'accusant de la rage.

J'espère cependant que Mermet aura encore cette rage pour nous cuisiner un 7/9 dans les marmites
de LBSJS....J'espère aussi qu'il aura la même exigence de contenu quite à se fâcher avec quelques pleureuses.....
tout à fait d'accord.

Opération de réhabilitation pour Mermet, Son idée d'un 7-9 est tellement bonne... on ne va pas s'attarder sur des petites histoires de harcèlement, d'abus de pouvoir, d'exploitation des salariés.....

voyons chers auditeurs et internautes, vous n'avez pas encore compris la leçon, Mermet vous la serine pourtant depuis 25 ans: ces pratiques sont le fait des capitalistes-patrons-de-droite (excusez le pléonasme).
Tant mieux si l'émission revient. Mais je suis plus dubitatif quant au retour de #Mermet. On ne peux oublier ses comportements. Et ils ne sont nullement imputables à la structure de la Maison Ronde. Donc par principe, je ne peux dignement pas soutenir le personnage. Désolé pour l'émission.
> loyauté des adversaires (...) qui sont des gens loyaux (...) folie vengeresse (...) délires

Cette loyauté qui consiste à venir détruire un adversaire sur un plateau avec DS là pour passer les plats : aucune enquête préparatoire et donc la possibilité donnée à l'invité de dire un peu ce qu'il veut sans réelle contradiction (sauf que d'habitude il y a d'autres intervenants avec un point de vue divergent qui, eux, peuvent apporter une contre-argumentation ; là DM est seul présent).

Bref, on donne l'illusion de poser "la question qui fâche" alors qu'en fait ça n'est qu'une excuse pour donner à DM une occasion de s'auto-célébrer.

> ultra-gauche anar

Comme c'est rafraichissant de voir un chantre de "la gauche critique" s'emparer avec un tel talent du vocabulaire des RGs... http://www.acrimed.org/article2909.html
Je rêve d'un autre 7/9 depuis longtemps. Avec de vrais entretiens politiques, les bonnes questions, un large éventail d'invités compétents et de points de vue ouverts à une autre vision du monde, ne plus jamais se voir imposer d'écouter toujours les mêmes des gouvernements présents et passés... Vivement !
(et avec Franck Lepage, c'est réjouissant !)
Comme le remarque Agnès, Mermet ne se remet absolument pas en cause, alors que les critiques relatives à son comportement ne datent pas d'hier !
Le communiqué de soutien de la CGT est éloquent : "... quelles que soient les critiques, parfois légitimes, qui ont pu être émises sur l'émission et son fonctionnement"
C'est vrai que l'enquête du Comité d'hygiène et de sécurité n'a conclu à aucun "désordre", mais on peut douter de la volonté des syndicats de remettre en cause la pérènité de l'émission (on a lu ici ou là des réactions du style "Paris vaut bien une messe")
Très curieusement pourtant les témoignages de J. Brygo et de B. Fernandez sont corroborés par de multiples autres témoignages d'anciens collaborateurs . L'article d'Article 11 a d'ailleurs été corroboré par un autre article sur le site Rue 89.
En outre, que fait-il de J. Levert (2003) ? T. Scharf et C. Hauter (2004) ?
très bonne idée ce 7-9 sur internet, mais comme cette émission le montre, Mermet ne se remet absolument pas en cause quand il s'agit de son comportement, toujours sûr de lui, de son bon droit. Comme un bon parlementaire, il défend son droit de ne pas céder sa place.
Pour avoir assister à la production d'une de ses émissions, je peux confirmer que l'article qui le remettait en cause était tout à fait fondé, mais en raison du succès de son émission et des idées séduisantes qu'il défend, c'est l'omerta sur son comportement, bien connu dans le milieu journalistique. Les émissions reposent en grande partie sur le travail de jeunes stagiaires ou en CDD, sur lequel il exerce une pression redoutable.
Mermet fait en pratique ce qu'il dénonce dans ses émissions, véritable schizophrénie qui concerne bien des rédactions de gauche où les inégalités de salaires sont aberrantes, les jeunes complètement exploités (Marianne, Médiapart, Rue 89...). ce serait intéressait qu'Asi aborde le sujet... car pour le moment, comme on peut le voir dans cette émission l'autocritique n'est pas à l'ordre du jour.
bravo mermet , on les aura tous ,il faut des gens comme vous pour faire pousser de nouveaux arbres à vous seul vous étiez la foret amazonienne je suis heureuse que vous entrainiez dans votre sillage des hommes du monde diplomatique qui écrivent merveilleusement bien comme lordon
je suis toujours des votres
Ce projet de "7/9 neuf" est la meilleure nouvelle de la rentrée !!
Depuis l'annonce de l'arrêt de l'émission sur France Inter, j'ai déserté la chaine, je la boycotte.
Comme beaucoup de gens, je pensais que l'émission avait un avenir sur internet, et je suis ravie de voir que cette idée a fait son chemin.
Vivement que ce site voit le jour (j'ai entendu parler de janvier 2015), j'y souscrirai les yeux fermés, et je pense que je ne serai pas la seule.
Merci à Daniel Schneidermann et à @si pour leur solidarité et leur soutien.
Comme dirait François Ruffin dans son (excellent) journal Fakir : A la fin, c'est nous qu'on va gagner !!
Il y a quelques années ... (Mais y a-t-il prescription, docteur Milgram ?)
Un soir dans un café / club de Jazz des halles, un monsieur pluvieux drague éhonteusement ma copine.
Morceaux choisis :
" ... vous ... belle ... "
" ... voulez-vous m'épouser jeudi prochain ? ... "
Etc ...
Et il ne la quitte pas de ses yeux baladeurs en coin.
Le monsieur pluvieux, en mille Emile : Daniel Mermet !
J'avais, hélas, reconnu sa voix.
Conclueurs concluez.
PS A Paramaribo, il y a une rue qui monte
Et puis en effet, ce n'était pas inutile de ré-évoquer les histoires qui avaient fait du tord à Daniel Mermet. Moi même, étant tellement déçue et affectée à l'époque, j'avais lu tout ce qui s'était dit et répondu, mais en avais gardé une amertume et méfiance malgré moi. Méfiance qui restera sans doute et que j'ai à l'égard de beaucoup de choses de toute façon, mais je reconnais aussi tous les élans positifs engendrés par cette émission et les répercussions diverses au niveau humain.
Bon, et puis j'avoue que je n'avais pas encore adhéré à Arrêt sur Image. Je ne passe pas mon temps à être connectée, je ne gagne pas beaucoup d'argent, j'apprends à mes enfants à se passer de tout ce qui est payant et non essentiel, mais je prends conscience que la résistance il faut la payer aussi. Et même si ensuite je n'ai pas le temps de regarder les émissions très régulièrement, je sais que c'est un acte citoyen.
Ha Mermet, un grand personnage "France Inter" perdra beaucoup d'auditeurs...
Emission ultra courte!! Ha mais c'est le hors-dœuvre....
Mots-clés de l'émission: ce n'est pas "Frédéric Lepage" mais "Franck Lepage" :-)
Un 7-9 avec autre chose que ce qu'on entend tout le temps, moi qui ai juste envie de casser ma radio tous les matins, je suis POUR!! Si Mermet le fait en accès payant pour quelques euros seulement (comme ASI), je donne mon écot les yeux fermés... mais les oreilles grandes ouvertes!!
Mais quelle joie de voir les deux Daniel(s) ensemble, quelle émotion ! Et pour la première fois je vois la tête de Daniel Mermet, que j'écoutais pourtant depuis plus de 10 ans à la radio, et que je n'imaginais absolument pas comme ça !
Franchement si les deux pouvaient faire équipe, le monde serait moins moche...

Vive "Là-bas", j'ai hâte que Mermet démarre son projet et je serai fier de pouvoir y participer !
Super j'espère que vous ferez un abonnement groupé comme avec Médiapart, ça pourrait bien marcher je pense...
je me disais que DS pourrait inviter Mermet. C'est chose faite. Merci.
Et bravo à Didier Porte pour sa chronique. Le matador me donne la nausée, c'est par pur masochisme que j'ai visionné les morceaux choisis.
Quelle bonne nouvelle,pouvoir espérer un 7/9 avec quelques choses entre les oreilles.....on peut même attendre quelques cervaux malades...non??
L'excuse de l'âge...
Ha, ha.
On peut être "jeune" et faire de la radio de merdre.
Il suffit d'écouter la nouvelle grille de fin de matinée, l'impression d'être revenu dans les 80's sur les périphériques, l'angoisse.
Mermet sur internet, c'est plutôt une bonne nouvelle, je ne peux plus voir la radio en peinture. Oui, cette dernière partie de ma phrase est étrange, j'en conviens.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.