370
Commentaires

Mélenchon accusé d'antisémitisme par des journalistes, et par le PS

Polémique au congrès du Parti de gauche à Bordeaux. Son sécrétaire national François Delapierre, dénonce"les 17 salopards de l'Europe" en y incluant Pierre Moscovici dont Jean-Luc Mélenchon assure, ensuite, qu'il "ne pense pas français" mais "finance internationale". Le PS réagit très mal, et Mélenchon se voit accusé d'antisémitisme.

Derniers commentaires

Dans le dernier "Ce soir ou jamais", le pontifiant Attali (qui s'est surtout fait remarquer par son manque d'éducation, interrompant
sans arrêt la pauvre Fatou Diome, qui, contrairement à lui, avait des choses très intéressantes à dire), s'est permis, du haut de sa suffisance,
d'en remettre une deuxième couche, en comparant Mélenchon à Déat.

Propos tout à fait indignes, indéfendables et qui ne salissent que son auteur.
Il y a une dizaine d'années, les médias avaient réussi en s'acharnant tous ensemble sur un humoriste anti-raciste, Dieudonné, coupable d'avoir poussé un peu loin la provocation anti-sionniste, à le transformer en parano contre-phobique. Certains ont besoin de leur "antisémite", comme ils ont besoin de leur islamiste. Et quand il n'existe pas, ils l'inventent.
Cet article me semble malsain dans la mesure où il laisse le doute planer sur l'antisémitisme de JLM alors que les choses sont maintenant des plus claires, à moins de douter de l'intégrité de Médiapart, de l'enregistrement de Politis et des excuses de Quatremer. J'attendais mieux de .ASI
A noter que le Crif s'indigne et, tout en précisant qu'il ne pense pas que JLM soit antisémite, considère que sa phrase est un dérapage dont il doit s'excuser publiquement. communiqué du crif

Bon c'est un peu tiré par les cheveux quand même. Mais je ne comprends pas trop cette façon de faire, déjà avec Besancenot, à sommer tout le monde de donner des excuses, c'est humiliant pour des broutilles, c'est un peu comme ça qu'ils ont créé Dieudonné, j'ai la sensation qu'il n'y a pas mieux pour faire croître l'antisémitisme en France.

SI j'étais taquin (mais je me retiendrai) je dirai que vu les effets potentiels d'un tel communiqué, le Crif dérape, et devant les conséquences désastreuses d'un telle demande devrait s'excuser publiquement. C'est même à se demander s'ils ne sont pas un peu antisémites pour faire autant de mal à la communauté juive.
Juif ce n' est pas seulement une religion c' est une civilisation depuis l' Antiquité.dire que ce n' est qu' une religion c' est très simpliste et ça ne permet pas de comprendre l' antisémitisme nazi et les théories raciales du 19è siècle.
quand le sage montre la lune, l'imbécile ne voit que le doigt c'est assez d'associer l'antisémitisme à tout propos ...je suppose qu'il l'aurait dit d'un musulman d'un catholique ou autre stop aux procès improductifs et lassants de nos médias des bouledogues de la démocratie qui prétendent faire du buzz de manière incessante et qui nous fatiguent ce sont ceux qui entendent finances = juifs qui sont les vrais ra cistes
"ultrasons antisémites" Avec quoi ce type mesure-t-il les ultrasons ? Il projette sa parano, c'est tout. Je n'aime pas Mélenchon, ni la Gauche qu'il préside, mais de là à accuser Méluche d'antisémitsme pcq il défend les petits épargnants, il faut être je n'ose plus dire quoi, de peur d'être accusé d'antisémitisme.
Un ministre français a signé avec 16 de ses collègues européens, un ultimatum au gouvernement chypriote d'avoir à ponctionner 6,75% sur les comptes bancaires de tous les citoyens de ce pays. Cet ultimatum, repoussé par le parlement chypriote, a été transformé pour ménager les titulaires de comptes d'un montant inférieur à 100.000€.
Mais tout le monde a très bien compris que, désormais, même un gouvernement socialiste n'hésitera que peu à envisager des mesures de ce type.
D'aucuns l'approuveront.
D'autres se rappelleront que le président qui l'a nommé avait désigné clairement "le monde de la finance" comme son "adversaire sans visage" et ne pourront s'empêcher de penser que ce monde a finalement réussi à s'affubler d'un masque qui lui ressemble.
Ps, UMP et éditocrates sont tous d'accord en matière d'économie : toutes les solutions sont bonnes du moment qu'elles maintiennent un taux de rentabilité des actions à 15 % minimum, même si ça fout en l'air toute la société. Seul Mélenchon dénonce et argumente contre cette malhonnêteté intellectuelle, il faut donc le décrédibiliser, CQFD. Ne pas tomber dans le panneau si l'on ne tire pas ses revenus de son capital mais de son travail. Dans tous les autres cas, c'est en effet un ennemi à combattre.... bla, bla, bla pendant que les loup sont dans le poulailler. Y'a pas d'autre sujets à mon avis.
Mélenchon "soutient" Théodorakis ? Il a relayé son appel. La personnalité de Théodorakis n'étais pas en cause, on ne peut donc pas parler de "soutien à Théodorakis".

Le centrisme vous rendra fous.
Sinon, quelles sont vos propositions pour se protéger des chiffons rouges "sale antisémite!" et autre travestissement de propos à des fins disqualifiantes? Comment pourrait on développer des réactions (ou des non-réactions) afin de minimiser ce genre d'esbrouffes? J'en conviens, c'est toujours pertinent d'analyser les propos et potentielles dérives des faiseurs d'opinion, mais cette technique a quand même pour but, en plus de souiller la réputation d'une personne, de faire perdre du temps en d'infinies palabres et détourner l'attention de sujets importants. Comment les médias honnêtes devraient traiter ces accusations? Ignorance? Démontage systématique? Rire? Coup de coude dans le nez?
Comme si le capitalisme n' avait pas été crée par des Toscans, des Flamands et des Anglais.le capitalisme n' existait pas au temps de Jésus ni au temps de Moïse,il est le rejeton de la vieille Europe et de ses contradictions religieuses.et si les Juifs ont été si présent dans la banque c' est parce que les Eglises leur ont longtemps interdit la plupart des autres métiers,c' est bien connu sur le plan historique.
Vous mettez antisémite dans un titre, ça génère du clic.
Je vien d'apprendre que je suis moi même antisémite car en en désaccord avec la finance international et le capitalisme version neolibéral ... ok ...
Quatremer a fait amende honorable vers 22 heures hier soir et Plenel l'en a remercié ; cf leurs comptes twitter
JL Mélenchon récuse les accusations d’antisémitisme - vidéo 11'
http://www.lcp.fr/videos/reportages/146493-jl-melenchon-recuse-les-accusations-d-antisemitisme
cette polémique évite au PS d'affronter les "17 saloparts"
le ps est aux aboies quand apathie préte main forte!!
Il est consternant de constater que certains dans notre classe politique, et Mélenchon lui même, apparemment, semblent ignorent que pour un antisémite, un Juif est Juif quelles que soient sa religion, ou son absence de religion, et sa nationalité.
Tout à fait Yael, une telle banalisation de ce qu'est réellement l'antisémitisme est une insulte à l'intelligence et à l'histoire.

C'est ça, l'autre visage du révisionnisme, puisqu'on imagine que c'est vachement leur rendre service, aux victimes des Pogroms et persécutions que de réécrire l'histoire pour nous dire qu'en fait, leurs bourreaux, c'étaient les mecs qu'aimaient pas la "finance internationale" comme... Mélenchon.
En tant que juive (entre autre chose), je trouve assez angoissant qu'on considère que critiquer la finance mondialisée est forcément antisémite. C'est une façon d'essentialiser les juifs (si tant est qu'on puisse considérer les juifs comme un groupe uniforme) aussi sûrement que le font les pires antisémites. Utiliser l'argument de l'antisémitisme pour empêcher toute critique du système financier me semble au contraire faire le jeu de l'antisémitisme.
Navrant de voir le sujet si important réduit à cela ...
Jean Luc Mélenchon reproche (à sa façon bien évidemment) au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius,de ne penser qu'à leurs propres intérêts entre dirigeants européens. Sans avoir le recul sur la décision prise si cela arrivait en France. C'est à dire l'acceptation ou non d'un plan de Sauvetage ...
On connait le "tribun" Mélenchon et son phrasé provocateur et heurtant.Il est triste de constater le coup de pied en touche des locuteurs "blessés" ...

Le buzz oui, le fond non !
.
Le timing est réglé au poil.
Ça fait des mois que le PS cherche à instaurer la division entre le PG et les communistes en vue des prochaines échéances électorales, il suffit de lire l'interview du grotesque Luc Carvounas sur le thème "on s'entend bien avec nos amis PC c'est Mélenchon qui divise, il n'y a qu'une seule gauche possible". On a soupé du "capitaine de pédalo" repris partout sur un air d'indignation mais quand cette ordure (le qualificatif est pesé et choisi, je n'en vois pas d'autre) du PS compare Méluche à un voyou des mers responsable de 32 morts, "le capitaine du Costa Concordia", personne ne moufte et ces belles âmes trouvent ça normal, fin et léger.
Et que l'offensive vienne de 4mer, un social-démocrate prépubère qui voit Méluche comme un néo-stalinien, et de Désir qui a fait ses classes à "SOS racisme" (donc qui a son brevet en débusquage d'antisémites) n'est pas un hasard...
Le pire dans cette affaire , c'est que ce n'est même pas de la candeur ou de la bêtise; c'est pire que ça, c'est du cynisme politicien et ils prennent les gens pour des cons.
Bien dit.
C'est vrai que Pierre Carles à été sympa sur ce coup... Heureusement que le Siècle c'est tabou chez les journalistes, sinon Mélenchon aurait été harcelé pour ce mensonge...
Gaffe quand même AirOne, vous allez pas tarder à recevoir un coup de doc martens au cul par Martagon
Méluche, je l'aime beaucoup mais sur ce sujet spécifique il la joue petits bras.
Le PG avait déjà lâché René Balme durant les législatives au motif qu'il avait un site web où il avait accueilli parfois des auteurs considérés comme complotistes ou rouge-bruns par Rue89.
Il ne savait pas que Moscovici est juif ? Et mon cul c'est du poulet ? Et quand il affirmait devant Pierre Carles qu'il ne connaissait pas l'existence du dîner du Siècle il pipotait également. Méluche est franc-maçon, les réseaux il les connaît aussi bien que le pedigree de ses anciens compagnons de route. Le seul argument à faire valoir est que la phrase exacte "il ne pense pas en français mais dans la langue de la finance internationale" a été tronquée, et le fait que Mosco soit juif ou pas n'est pas la question !
Le coup des années 30 c'est la tarte à la crème, utilisée également par les petits malins du "Cercle des économistes" lors d'une émission de L-bas si j'y suis" au motif qui y étaient donnés les noms des économistes baignant dans les conflits d'intérêt. Réponse en choeur : "vous faites des listes, comme dans les années 30 !".
Ça rejoint le pathétique procès de DS à Péan au motif qu'il avait employé le mot cosmopolite dans son bouquin au sujet de Kouchner. Antisémite ! Le cliché du juif apatride ! Les années 30 !
Tous ces simplets ne se rendent même pas compte que ce sont eux qui, à force de chasse aux rouge-bruns et de paresse intellectuelle, alimentent l'exaspération générale d'une majorité de gens qui n'en peuvent plus de crever la gueule ouverte tandis que des médiocres montent des polémiques en épingle....
Au fond, quand je vois 3000 mecs chanter "Shoahnanas" sans haine et hilares à un spectacle de Dieudo, je me dis que ce sont eux qui ont tout compris... Ras le bol d'être pris en sandwich entre les judéomanes aveuglés et les antisémites délirants.
Pour mémoire sur @SI, nom du dossier consacré à Mélenchon et chapeau introductif:

Mélenchon le trublion
Avant même de jouer le trublion dans la présidentielle, Mélenchon a pulvérisé les liturgies médiatiques, leurs grands prêtres, et leurs vaches sacrées, avec un réjouissant irrespect. Sélection des plus beaux dynamitages du trublion, et décryptage mémorable par l'intéressé lui-même.


@SI a choisi son camp. Il sera de plus en plus difficile pour @SI de faire passer un parti pris pour du décryptage de media. Dommage, les @sinautes n'étaient déjà pas si nombreux. A moins que cette ligne éditoriale ne fasse écho à l'impopularité actuelle du gouvernement. Auquel cas....
Toujours les mêmes ficelles,à force de tirer dessus,vont finir par nous rendre pour de bon antisémites....ras le bol de cette paranoïa!!!
En attendant, le PG est contre la taxation des comptes de dépôts de plus de 100 000 € et la bordée d'insultes lâchée des tribunes de ce congrès permet opportunément de le faire oublier... tout en en appelant au débat de fond.
tout ça c'est la faute a soral -:)

j'vous l'avait bien dit!
Mais d'abord, qui a dit que Moscovici est d'origine juive? Certainement pas lui, que l'on sache...
Quoi ? Mais le FDG remonterait-il dans les sondages tandis que le PS plonge ? Il est temps de le discréditer !
Mélenchon, un nouveau nom inscrit sur la liste noire de Patrick Cohen !
Plenel qui parle de buzz factice c'est rigolo quand même ( même si oui je sais qu'elle belle semaine pour Mediapart...)
Concernant l'antisémitisme suppose de Melenchon la à priori ça me semble quand même un peu tiré par les cheveux... Mais il n'empêche que sa stratégie de l'insulte envers Moscovici est plus que moyenne. Quitte à se faire vomir dessus en permanence que le PS en finisse définitivement avec le PC et Meluche, je suis sur qu'ils deviendront plus conciliants, car finalement sans accords électoraux avec le PS ils ne représentent pas grand chose.
Accroche idiote sur l'antisémitisme, je pensais que sur un site payant on serait à l'abri de ce genre de piège à clic. Par ailleurs à force de placer l'antisémitisme à toutes les sauces (antisémite qui n'est pas d'accord avec la politique d'israel, antisémite qui site le mot "international" ou "cosmopolite", antisémite qui critique quelqu'un aux origines vaguements juives sur un tout autre plan que ses origines, antisémite supposés ayant un sifflet à ultrason ...), on finit d'une part par jetter l'opprobe sur n'importe qui et banaliser ce temre qui finira à force par devenir incompréhensible, voire pourquoi pas séduisant.
"l'affaire" SINE, le retour..
ça devient pénible toutes ces répétitions!
Quand même, dans l'article, la question posée: "Mélenchon antisémite ? "

J'aurais aimé qu'il comporte la même réponse rhétorique, de type:

"Au vu des propos tenus, rien ne permet de le dire, ce qui pose la question d'une stratégie de détournement de l'attention d'affaires considérées comme gênantes par le gouvernement.
L'on voudrait lancer un fumigène que l'on ne s'y prendrait pas autrement "
Pourquoi donc Mélenchon met-il tout sur le dos de Moscovici ? C'est suspect.
Si on tient à travailler le dimanche à @si, je trouve qu'il y avait des trucs plus intéressants à couvrir ce jour: la couverture de Chypre par exemple. Il y aurait même un angle médias: lesquels en restent à leurs équipes du dimanche, lesquels jugent ça assez important pour faire une couverture spéciale...
Ou bien, depuis le nombre de fois que ça se répète, pourquoi nous fait-on toujours le coup de l'économie en suspense: il y a eu le jour de l'accord pour la Grèce, le fiscal cliff américain, etc. Est-ce que ça correspond vraiment à une réalité, ou est-ce un moyen de pression?
Enfin bref, il y en a plein, des questions autour des médias sur le sujet.
Faut qu'ils prennent leurs gouttes les Aphatie et Quatremer, là...

Faudrait qu'on puisse un jour critiquer quelqu'un qui se trouve être juif sans que le spectre des chambres à gaz soit systématiquement de sortie. Est-ce que quand on critique quelqu'un qui se trouve être catholique, musulman, boudhiste ou je ne sais quoi, quelqu'un ressort les guerres de religion??! Pourquoi Moscovici en rajoute avec son fils de déporté?

Au final, je me demande si d'une certaine manière c'est pas antisémite de trouver tout antisémite... ça dessert la mémoire et ça met en parallèle des choses qui ne devraient pas s'y retrouver.

Ou alors il y a des éléments qui n'ont pas été fournis?
La défense de Mélenchon est un un peu ridicule quand même...
Tout le monde a très bien compris ce que voulait dire Mélanchon :
que Moscovici ,comme tous ses collègues des différents conseils européens, est acquis à la mondialisation et accepte la domination de la finance, comme un fait, non à combattre, mais avec lequel il faut nouer des compromis. Au besoin en saignant les peuples.
Tout le monde l'a compris. Mais c'est tellement plus facile de faire des procès d'intention et de sortir la Grosse Bertha de l'antisémitisme...
ça évite d'avoir à répondre sur le fond.
Si parler de finance mondialisée (ce qui est reconnu par tous) est un propos antisémite alors c'est que le monde est devenu fou et que ceux qui s'offusquent au PS, en tirant parti d'un tel argument, n'ont plus, justement ,beaucoup d'arguments pour se défendre. Mon ennemi : c'est la finance alors que celle-ci continue son chemin la bride sur le cou avec un ministre des finances bienveillant et un président tout autant est sans doute une promesse non tenue et des défaillances qu'il convient de masquer en faisant du buzz pour rien. Pauvre de nous ! (Je ne vote pas Mélenchon, ce commmentaire n'est pas celui d'un partisan mais de quelqu'un de plus en plus effrayé par la posture clownesque des politiques. Dur également d'avoir à préciser cela par les temps qui courent où les foules se déchaînent pour un oui ou un rien).
Plus que les propos de JL Mélenchon, dont j'ai vraiment du mal à voir le caractère antisémite, ce sont ceux du dirigeant du PG F Delpierre qui me semblent douteux.
Parlant des "17 salopards de l'Europe" il indique : "Dans ces 17 salopards, il y a un Français, il a un nom, il a une adresse, il s’appelle Pierre Moscovici et il est membre du Parti socialiste».
Ce type de langage, cette attaque contre une personne, cette utilisation de l'injure étaient jusqu'ici plutôt l'apanage de l'extrême-droite, et parfois de la droite extrême. A moins que le PG n'ait choisi de dériver, à l'instar de Bepe Grillo sous d'autres cieux, vers le Vaffanculo comme principe politique.
Les protestations contre l'antisémitisme sont devenues la carte maîtresse brandie contre toutes les contestations de l'ordre établi.
Quelle était l'idée avancée par le tribun du parti de gauche?
Que nos représentants sacrifiaient la population contre les intérêts de la finance internationale?
N'est-ce pas ce que nous voyons chaque jour en Europe?
Effectivement, nous nous retrouvons dans un contexte historique proche des années 30, tous ces "indignées" n'ont peut-être même pas la culture historique suffisante pour se rendre compte du ridicule de leurs cris d'orfraie...
Que je sache, actuellement, on chasse plutôt le rom, l'immigré clandestin et le jeune de banlieue...
Viré Harlem DESIR qui doit être un peu jaune, juif, arabe, noir, ou ce que vous voulez, il suffit de jeter l'anathème mais surtout secrétaire du PS: une honte.
La tentative de diversion a l'air de fonctionner à fond. Bravo le PS !
"Une version à comparer à celle de l'AFP,"

L'AFP nous a habitué à des dépêches à contenu variable.
Interrogé par Les Inrocks, Romain Ducoulombier, historien spécialiste du Parti communiste, estime qu'en “s’attaquant à Moscovici, Mélenchon a été trahi par sa propre radicalité”

Drôle de conclusion...
Nan mais franchement, vous avez décidé de tester les principes du buzz ? "Antisémitisme" = +35,7% de clics ; Mélenchon = +23,2% c'est bien ça ?
Tweeter est un support permettant le dézinguage en quelques lignes rédigées à chaud, sans nuance ni analyse approfondie.
Le mode d'expression idéal pour des journalistes aussi simplistes que Quatremer et Aphatie.
L'accusation d'antisémtisme est idiote.

Mais le constat que les propos de Méluche pourraient être prononcés, mot pour mot, dans la bouche de n'importe quel responsable d'extrême droite interpelle un poil. Enfin, ça devrait.
Le fait que vous dites "ça devrait (interpeller)" est assez suspect ...
Suspect de ?
Et bien, de vouloir donner l'impression que l'un est aussi dangereux que l'autre...
Ce discours de Mélenchon EST un discours d'extrême droite. Il aurait pu être prononcé mot pour mot par Marine ou n'importe quel cacique du FN.

Dans le fond. Dans la forme.

Le fait de tous vous voir défendre ça, ici, est effrayant.
De quelle partie du discours parlez vous? La citation de l'AFP ou bien la citation rapportée par Médiapart? Si ça ne vous ennuie pas de m'apporter quelques précisions, je vous remercie d'avance.
Sans rire ? vérifions un truc.
Le Pen déclare: "il devrait faire beau demain."
Méluche déclare le même truc, et tiens dans la foulée, Hamon aussi (au hasard).
Tiens, si ça se trouve, il vous est arrivé de prononcer cette phrase mot pour mot dans le passé.
J'espère que ça ne vous effraie pas de trop, dites ?
Sinon, c'est qu'il y a un couac dans votre "démonstration", et vous aurez matière à être effrayé par quelque chose de concret.
Je vous ai connu plus pointilleux…

Salut à vous FDC. :D
Yo Tab
Apparemment ça a été suffisant, je m'attendais à une démonstration en bonne et due forme par GM, en quoi la phrase était connotée extrême-droite, et l'absence de réponse montre qu'il n'y avait rien à gratter derrière,... comme prévu.
"Plus pointilleux" ? Je trouve que j'étais à fond, moi ^^
Tiens, c'est vous qui faites la police ici ? On se sent si fort que ça, à mordre en groupe ?

Grande portée politique, la météo, en effet. Je reste coi devant l'exemple que vous donnez et ne puis que m'incliner.

si "le salopard", dont on connaît le "nom" et "l'adresse", ça ne vous fait pas tiquer, je ne peux rien pour vous (et quoi, on va aller chez lui, lui donner une bonne leçon ? C'est ça la suite ?)(j'espère simplement pour vous que ne serez jamais un des "salopards" désigné par un petit chefton en mal d'autorité et de reconnaissance).

Le soupçon bien marqué de rouler pour la finance internationale, contre la France, ça ne vous rappelle rien non plus ? (en l'espère, l'ajout du "en" ne change pas grand chose à l'affaire), ça ne résonne pas ?

Et puis après tout, on rigole bien entre nous, avec nos petites blagounettes gentiment racistes ici, c'est pas en face qu'on ferait pareil. Ou que sur les arabes, en face (parce que c'est des voleurs)(rrh rrh rrh)

L'accusation d'antisémitisme est conne, je l'ai dit. Je ne pense pas qu'il le soit, ni même raciste, d'ailleurs, le père Méluche. Il n'empêche que son discours a la même forme, et procère de la même structure de raisonnement que ceux d'en face.
Heu… Je crois que vous n’avez pas saisi l’ironie de mon propos GM. Je ne « mord » certainement pas avec FDC qui a comme point commun avec vous d’être très pointilleux sur le politiquement correct… sauf quand il s’agit de Mélenchon apparemment.

Je trouvais drôle de le voir passer du siège de procureur à celui d’avocat de l’infâaammmeee antisémite Mélenchon. :)

Et surtout, je me marre de voir le politiquement correct devenu tellement pléthorique, contradictoire et, pour tout dire : fou, que ses propres inquisiteurs commencent à se bouffer le nez entre eux.

Au vue de l’actualité de ces derniers jours cette idéologie d’oppression et de déstabilisation touche à sa fin.
J’vais chercher du popcorn ! Je ne voudrais pas rater ça ! :D

La parenthèse étant fermée je vous laisse continuer vos distrayants échanges. :)
En fait, je répondais à coincoin.

Et bien, bon pop-corn, alors. La suite sera sans moi. (Mais j'ai peur pour vous que le spectacle devienne un peu monotone, faute de personnes pour l'animer).
Je me rappelle de ce que vous appelez un peu facilement le "politiquement incorrect" - et qu'un rôle de "procureur" chez vous consiste en contrer vos arguments homophobes (entre autres) d'un autre forum.
C'était aussi assez "distrayant", de m'occuper de ce discours très puissant également sur le plan argumentatif ^^
La police, sans blague, vous n'avez pas mieux ? Remarquez, votre rôle de juge & spécialiste es extrême-droite, sur ce forum, au moins, il n'est pas fictif.
Évoquer la "finance internationale", c'est de l'extrême-droite pour vous ? ben dites-donc, dans deux secondes vous devriez nous révéler qu'elle n'existe pas, et surtout, que ce n'est pas elle qui dirige le monde. Les lobbies financiers commerciaux, d'ailleurs, n'existent pas, c'est bien connu, et n'ont pas de loges privilégiées à Bruxelles, et pour un peu, vous allez nous pondre que l'AFME est une entité purement philanthropique...
Vous n'avez pas l'impression de raconter de grosses bobards et de vous y accrocher de manière irrationnelle, sans rire ?

Pour le reste des blagounettes (dans ce forum j'imagine), vous faites semblant de ne pas comprendre le second degré, mais dites-moi: vous n'étiez pas de bonne foi, dans les forums précédents ?
Si vous avez d'autres démonstrations ou d'autres brillantes compréhension de texte, remarquez, quelque part, ces pratiques me fascinent, je suis preneur.
Surtout que vous alimentez votre méluchophobie avec tout et n'importe quoi, après tout, ce n'est pas d'hier. @si le "repaire de mélenchonniens" et autre "yakafokons écolos et autres anti-nuclaires".. étonnant que vous ne déclariez partir que maintenant.

Auriez-vous troqué @si contre un abonnement conjoint aux blogs d'Aphatie et Quatremer ?
Vos sentences auront plus d'écho là-bas, assurément, il y a comme qui dirait, quelques connexions dans les méthodes "chiens de garde".

Je vous souhaite un bon parcours à venir.
Viser quelqu'un nommément, en désignant son adresse, est une pratique que n'a jamais renié l'extrême droite.

Poser le soupçon de rouler pour la finance internationale plutôt que pour son pays tient d'une longue tradition, aussi.

Les petites "blagounettes" racistes "d'utilité publique" (au second degré, bien sûr ! rhhh rhh rhh, qu'est qu'on sait se marrer au FdG) et vos petits délires sur le grand complot, je vous laisse vous en débrouiller, hein.
c'est grave ce que vous dites, ça me rappelle le référendum de 2005, lepen appelle a voter pour le non, donc tous ceux qui militent pour le non sont avec lepen.
Excellent résumé du shéma de pensée de GM.
Incroyable qu'avec autant de gens d'extrême-droite en France, le FN ne soit pas élu haut la main dès le premier tour, selon sa théorie.
À se demander s'il n'y a pas un couac (de canard ?) dans un raisonnement si rayonnant.
je suis bien d'accord : http://www.liberation.fr/politiques/2012/06/10/marine-le-pen-en-tete-melenchon-elimine_825091

Sinon, je suis désolé de rappeler cette évidence, mais le non a gagné avec FN, en 2005, c'est assez arithmétique...
Mais.. mais alors, cela voudrait-il dire que sans lui, il n'y aurait pas de referendum sur lequel s'asseoir partout en Europe ?
Comment dire ça autrement...
Excepté le FN, des gens de mouvances non nécessairement extrêmes (je sais je sais ça parait fou), ont pu voter contre ?
Et qu'au nom de leur idées, dans votre logique, ils sont donc devenus super-copains avec le FN ?
Jusqu'où allez-vous pousser le syllogisme, GM ?
Pardon: "l'arithmétique" ?
Mon exemple de météo plus haut, prend d'un coup toute sa signification: quel que soit le sujet, n'importe quel constat, n'importe quelle opinion, que cela aille du temps qu'il fait au rejet des mesures d'austérité que vous protégez, tout comme le PS, du sujet essentiel: la mise à sac des peuples européens dont je vous épargne l'énumération déjà maintes fois exercée ici et ailleurs - vous fera aboutir à la même conclusion: utiliser des ficelles extrémistes. CQFD, du sophisme niveau grand maitre des fleurs.
J'imagine, depuis le temps que nous pointons les multiples promesses et reniements du candidat Hollande après sa métamorphose en président Hollande, avec ce nommage répété intempestif, nous sommes tous des encartés virtuels inconscients FN.

Et bien ce fut passionnant, sincèrement, GM.
Cette catégorisation des gens, elle aussi, peut évoquer certaines années, si on réfléchit un peu sur vos méthodes fumeuses.
C'est dingue, toutes les choses qui se sont passées durant ces mêmes périodes, on a trop tendance à oublier et à ne se souvenir que d'événements qui nous arrangent parfois, vous ne trouvez pas ?

Bonne nuitée.
Vous êtes incroyables.
Je passe sur les propos insultants, je commence à imaginer que ça fait juste partie du folklore.

Parmi les votants du non, il y a les (trop nombreux) électeurs du FN, j'espère que vous m'accorderez au moins ça ?

Et peut-être que c'est un peu dur à accepter, mais vous avez voté la même chose que le FN et réciproquement sur ce scrutin. Pour des raison différentes, mais vous avez mis le même bulletin. Et peut-être que vous savez que c'est la vision du Front de Gauche qui a en fait gagné, et bien moi je n'en sais rien : je n'ai pu compter que des OUI et des NON, et pas des NONFN et des NONFdG.

Sans les 15% de votants FN qu'on compte à tous les scrutins depuis 20 ans, je ne suis vraiment pas certain que le non l'emporte (arthmétique = compter les voix).

C'est tout ce que j'ai dit.

Si ça peut vous rassurer, sans le NON du FdG, le non n'urait probablement pas gagné non plus. Arithmétiquement.

Et tout ça, mes propos, ne dit certainement pas que tout les votants (ni vous, ni même Méluche) sont FN.
Ca c'est vous qui le dites pour vous fabriquer un ennemi bien facile à contrer. Désolé, je ne marche pas adns la combine.

Pour le reste, je répète que ce je dis depuis le début, une bonne aprtie de ce discours de Mélenchon aurait pu être prononcé mot pour mot par un cacique FN sans dépareiller (sauf que là, ça aurait choqué tout le monde). Ca ne dit pas que Mélenchon est devenu militant FN. Ni que vous êtes devenu encarté FN. Ni que le FdG est un parti fasciste.

En terme de sophisme, syllogisme, procès d'intention, diabolisation, mémoire sélective, vous vous débrouillez aussi comme un chef.

bref.
Bien essayé. Le coup de reprocher à l'autre ce dont on fait preuve durant les heures précédentes, rien de neuf sous le soleil.
Un exemple de plus sur la pile de vos prédécesseurs.

Votre discours de mathématicien aux antipodes de l'argumentation au niveau des idées, devient lassant.
Gardez vos œillères, poursuivez votre mission commandée.

Extrêmement vôtre...
" Ca ne dit pas que Mélenchon est devenu militant FN. Ni que vous êtes devenu encarté FN. Ni que le FdG est un parti fasciste."


Tous ces pavés pour finalement admettre qu'on ne dit rien... C'est de l'art.
Bien vu. J'attendais la répartie ultime, la botte finale qui aller définitvement démonter le discours de GM, confiant dans l'abnégation de FdC. Et puis le type se saborde tout seul, sans même s'en rendre compte. Un peu désappointant, mais finalement assez marrant.
+1
Huhuhu
Tiens la meute est de sortie.
Vous êtes mignons, les gars, vous allez me manquer :-)

M'attribuer un discours que je ne tiens pas, pour me reprocher ensuite de ne pas l'avoir tenu, c'est en effet de l'art. A quoi ça sert, on ne sait pas trop. mais c'est très joli !

bye bye !
Bonne route, camarade.
N'importe quoi ! ça fait une voix en moins !
Bah, le but, ça n'a jamais été de gagner les élections, si ?

Parce que sincèrement, sans vouloir vous saper le moral, c'est pas demain, hein :-)
Cinq années d'abonnement pour que le masque tombe et avant cette phrase cynique au possible...
On devine à peine la jubilation de voir jour après jour vos idées dominer l'Europe et exercer leur loi d’asphyxie des peuples.
Je comprends votre satisfaction à peine voilée.
Devinez donc ce que je pense, bien que je n'en dise rien. Attribuez moi toutes les pensées que vous voulez et surtout celles qui vous arrangent.

Si je ne réagis pas, vous pourrez pérorer tranquille et si je déments vous pourrez encore dire que je ne pense rien. Tellement cousu de fil blanc, mais tout bénef' pour vous, hein ?

Vous êtes totalement ridicule.

Je ne domine personne, je ne l'ai jamais fait, jamais voulu, ni souhaité. Et s'il y a bien un truc dont vous n'avez aucune idée, c'est bien ce que sont mes idées, et de toute façon, ça ne sert à rien que je les expose : vous m'en attribuez déjà tellement... Vous qui semblez incapable de penser autrement que par le prisme de votre petit tribun, au point de passer des heures à justifier des formes de discours qui le sont difficilement et que vous dénonceriez dans la bouche de quiconque d'autre. Parlez moi donc de domination.

D'ailleurs, pour vous répondre, lisez bien : je n'aime pas la politique d'austérité qui sévit actuellement en Europe, même je la comprend en partie. Comprendre = en comprendre les ressorts, ce qui est très différent d'approuver. Je suppose que de toute façon, ce genre de subtilité vous échappe... Continuez donc à me regarder comme un suppot béât de la Troika, ça sera moins fatiguant pour tout le monde.

J'en suis triste de cette politique, parce qu'elle détruit l'Europe, bien plus efficacement que toutes les rodomontade ridicules et satisfaites et de vous et de votre grand guide infaillible. Ca devrait d'ailleurs vous réjouir, dans le fond.

Et non, Mélenchon ne changera rien à ça, il ne sera jamais élu, et son parti jamais majoritaire. J'en pose le pari ici, maintenant. On se reparle dans 10 ans.


Enfin, pour terminer : pour ce qui est d'@si, j'en suis client depuis le premier jour, oui, en effet.

Je m'y suis abonné avec enthousiasme, et, contrairement à ce que vous pensez, je n'en pars vraiment pas avec jubilation, loin s'en faut.

J'ai vu un media réellement positionné autrement, avec de vrais belles émissions que je ne voyais ni ne pouvais voir ailleurs. Ce media a lentement glissé vers cette sorte de conformisme finalement confortable qu'est la recherche ssytématique de l'alternatif et l'antisystème.

Ca me fatigue et je n'ai pas envie de voir ça, je ne regarde quasiment plus aucune émission jusqu'au bout depuis plusieurs mois. Principalement par ennui. C'est tout. Ca vous plait, à vous, tant mieux, profitez.

Redonnez moi des émissions sur le journalisme, les reporters de guerres et soutiers de la PQR, les grands et petits photographes, du "comment se fabrique l'info", "comment fonctionne une salle de rédaction" et pas du "comment les vilains medias dominants vous mentent mais pas trop mais en fait on sait pas", et "oh, mais Mélenchon a déjà été accusé d'antisémisitme au printemps 1957 par des méchants journalistes à la solde du grand capital" et... "mais au fait qu'à t'il vraiment voulu dire quand il a traité bidule de "chien"? D'ailleurs, dans sa bouche un chien est-il vraiment chien ou juste une metaphore ?" ; et je reviens.

C'est pour ça que j'ai signé au départ.

Pas pour du commenaire de bistrot sur l'exégèse de la langue de Méluche.

D'ailleurs, Méluche et sa clique, vous, je m'en cogne. Et comme il n'y a plus que vous ici, sur ces foras qui ressemblent, et je l'ai déjà dit, à une annexe du FdG, ben je m'en vais.

Tous les autres, ceux qui sont très circonspects face au "solutions" proposées par le FdG semblent être partis sous votre regard satisfait, ou en tout cas, se taisent.

Parce que dès qu'on dit/pense un truc de travers, vous, et quelques autres nous tombez dessus. Ce que j'appelel "la meute". Le terme est sévère, oui. C'est l'effet que ça fait quand vous débarquez tous, tirant dans le même sens avec la même subtilité qu'un Mélenchon traitant un journaliste de hyène. Ca crée juste une ambiance toxique pour qui n'est pas du sérail, du votre.

Il y a quelques mois, je n'étais pas tout seul à raconter que je n'étais pas Mélenchobéat ici. Aujourd'hui, si. Tout le monde a abandonné, il me semble. Alors peut-être que je le fais trop vertement du coup. Pour le sport, par goût pour la mauvaise foi, la joute, par orgeuil, par tristesse. Tout ça. On s'en fout. Enfin vous. C'est mon histoire, ma petite histoire avec ici. Vous voyez ? Une petite histoire de lecteur d'une gazette virtuelle qu'il aurai aimé aimer un peu plus longtemps.. Vous pouvez la mépriser cette histoire, et moi avec s'il vous chante. Je ne pense guère moins de quelque-uns de vos propos, un peu au dessus.

Vous voyez bien qu'il est temps qu'on se quitte.

Alors, comme il n'y a plus que vous à parler, DS s'adresse à vous. Vous êtes un client, il vous satisfait. C'est normal. Point. Je lui en veux un peu pour mon plaisir, pas de chercher à faire tourner sa boutique.

Mais alors, ne croyez pas que j'en sois réjouis, ni n'en jubile, non. Au contraire de vous, visiblement, vous pouvez pérorer de vos petits points marqués auprès de vos copains.

D'ailleurs, comme vous pouvez constarer, j'ai du mal à fermer cette fenêtre du navigateur définitivement, tant que je peux encore me connecter. Je suis un grand sentimental, finalement. Enfin, si je n'était pas un salaud qui domine le monde, quoi.
Mais non, restez, moi aussi je le déteste Mélenchon. Détestons-le ensemble!
Et oui, y a un côté meute assez odieux dans les forums quand on aborde certains sujets.
Pour le reste, on n'est sans doute d'accord sur rien, mais c'est pas grave.
+1
Pas grave... J'aurais dit plutôt, pas le plus grave
Un bien long post pour essayer de faire oublier vos propos et surtout, ce qu'ils voulaient signifier.
De bien jolies phrases, et on vous imagine partir dans le soleil couchant.
Je n'ai plus qu'à agiter mon mouchoir.

Je plaisante, GM, je ne peux pas vous laisser partir sans montrer, outre les contre-vérités qui figurent plus haut, les nouveaux effets d'optique que vous venez d'écrire ci-dessus.
Donc c'est parti.

"Je ne domine personne "
Sans blague ? ça tombe bien puisque je ne l'ai jamais dit, je parlais de vos idées, petit problème de lecture.
Vous précisez que vous êtes "triste".
Cela s'est à peine remarqué, peut-être quand vous étiez occupé à marteler que le discours d'un camarade du PG rappelait les années 30 (la fameuse "longue tradition"), l'extrême-droite, que son "sérail" de forum issu d'une "meute" se marrait en exprimant son racisme à coup de "blagounettes"...
vous disiez quoi, côté "subtilités qui (m')échappent" ?

Je crois fort qu'il y a davantage de choses qui vous échappent ici que moi vis-à-vis de l'Europe, mais poursuivons.
Vous déclarez que pour nous, il est notre "tribun-guide infaillible", que nous en sommes "béats".
Encore un truc que vous n'avez pas compris, vous qui dites être las de sa "clique" (-> nous autres) que vous lisez dans les forums, vous n'avez rien compris à ce qu'ils défendent, pourquoi ils le font.. pourquoi ils se défendent face à des discours de types comme vous.
Vous vous marrez, vous pariez, sur les chances de succès du FdG, après avoir débité vos salades sur l'extrémisme et le racisme, et vous la jouez analytique sur l'Europe, comme si j'étais contre l'austérité et les mécanismes européens parce que bon, c'est tendance, et ça fait genre, pas besoin de chercher à comprendre les "subtilités" du bouzin, en bon mouton de panurge. Il ne manquait que la pédanterie, et ben voilà, GM.
La suite.

Je devrais être "réjoui" de la destruction de l'Europe, "au fond": mais bordel, on se tue à préciser que c'est exactement le contraire, que c'est parce que justement, on l'entrevoit à cause de ce qu'il se passe!
Vous qui parlez de "comprendre les ressorts des choses", vous vous posez là. À fond.
On ne vous demande pas d'en être, mais au moins, d'arrêter de débiter le discours qu'on vous a enfoncé dans le crâne, vous pensez pouvoir y arriver ? J'ai de gros doutes, allez savoir pourquoi.
Ah, petite précision: les fora c'est une chose, mais ne vous bilez pas pour @si (la partie site) et son capitaine, ils ne sont pas tous contaminés. Je sais, ça vous troue, ce billet où l'on ose prétendre que les propos repris en boucle étaient tronqués, d'où vos petits traits imparables pondus un peu partout ici et là, mais pas d'inquiétude, le chef sait se préserver de nos aboiements et de notre "ambiance toxique".

Le choix des mots que vous avez employés encore et encore, alors qu'il y a déjà une colère face et très justement, à ces attaques répétées qui vont grandissantes; montrent qu'il est tellement guetté de près, qu'au moindre pet de travers, dans l'heure qui suit, les chiens de garde, même un dimanche, crient haro sur le porte-parole du FdG, sans même effectuer le boulot élémentaire liée à leur job: vérifier leurs sources.

Vous ajoutez votre voix à ce concert de véritables enfoirés, et vous jouez les victimes après avoir crié à l'extrême-droite, la longue tradition dans le fond et la forme, les racistes qui pullulent sur ce forum, la clique, la meute, les adorateurs béats d'un guide, le sérail...
Ne renversez pas éternellement les rôles, GM. Ce n'est pas vous la victime malgré vos belles intonations à portée lacrymale: c'est vous qui méprisez, à partir d'une simple phrase que vous n'avez cessé de développer en corollaires jusqu'ici, ceux et celles qui votent pour un parti "qui ne sera jamais élu" dont vous vous foutez complètement des idées, de ce qu'ils proposent, de ce qu'ils souhaitent voir appliquer. Vous pleurez sur l'Europe et en même temps, crachez sur peut-être, le seul remède politique à même d'avoir une chance de réparer les dégâts avant que l'extrême-droite, la vraie, la dangereuse devant laquelle capitulent unes à unes les "démocraties" qui nous entourent; ne s'organise. De repenser totalement la logique suicidaire en œuvre, avant que ce ne soit la force qui s'impose. Vous raillez ce que nous sommes non pas des centaines, mais quelques-uns à s'exprimer - souvent abondamment, haut et fort, c'est vrai. Cherchez l'erreur, camarade; dans vos discours.
"Tout le monde a abandonné", dites-vous ? Parlez pour vous et vos consorts, vous vous trouvez de belles raisons de vous désabonner en prétextant la furie de quelques-uns, mais vous faites ce que vous voulez, GM.
Et qu'est-ce-que vous voulez que je méprise de votre histoire personnelle, du reste ? ce sont de vos interlocuteurs dont vous vous moquez, à laisser entendre autant de balivernes et de jouer à celui qui part courbé sous les huées et les coups répétés de fanatiques mélenchonnâtres,... sérieux.
Ne rendez pas les autres responsables de vos choix de lectures et de "gazettes", merci.

Maintenant, comme le dit Sterling ci-dessus: c'est pas grave.
J'ajoute que vous avez le droit d'écrire les conneries que vous voulez.
De ce point de vue précisément, vous vous êtes bien fait plaisir ci-dessus.
Mais quant à souhaiter des acquiescements à ces contre-vérités, n'en demandez pas trop quand même.

Je vous souhaite de bonnes connexions futures, GM, où que la toile vous porte.

FdC
Je suis admiratif devant cet énorme boulot d'analyse clairvoyante, dont je serais bien incapable.
Et ça à 3h du mat'!
Merci Youri, même si le mot clairvoyant me sied assez mal :)
(j'avais pronostiqué hors forum le FdG à 20% ou plus)
pour FdC 3 du mat c'est comme la mi-journée pour des gens normaux ;-)
À certaines heures tardives, je n'arrive parfois plus trop à "abnéger" :)
En fait, je m'aperçois que le zapping des informations qu'on vous sert dans un bol vous suffit amplement, il est dommage que vous n'ayiez pas pris le temps d'écouter les 23 minutes du temps de parole de Delapierre et notamment; les dix minutes suivant l'évocation des dix-sept salopards, pourquoi le saccage en cours - et qui ne vous chagrine pas, la torpeur liée à l'anesthésie du ronron médiatique aidant; où pas un mot ne dépasse l'autre afin de saluer en bloc ce qu'il se passe - contrairement à ce qu'à dit Hollande, a un, et plusieurs mêmes, visages. Des gens qui prennent les mauvaises décisions, dont je parle dans l'autre forum connexe ici-même, contre l'intérêt du plus grand nombre et au profit des VRP opportunistes de l'Europe.

Comme je pense qu'en terme de mauvaise foi au sujet des "blagounettes" de ce forum, vous n'êtes pas le seul à faire semblant de comprendre ce qui vous arrange, je précise donc qu'il est clair qu'elles sont destinées non pas à être drôles, mais à moquer justement, l'antisémitisme, en faisant semblant de se mettre dans la peau de ceux qui s'y baignent jusqu'au cou.

En relisant vos posts successifs, je n'ai pas d'illusion que vous reconnaissiez vos erreurs répétées de raisonnement, puisque vous préférez rester confiné dans l'argumentation à l'absurde.
Vous parlez de complot, de meute, de police, à propos de gens qui réagissent à des accusations injustes, non fondées, et qui oui, sont par conséquent en colère, d'autant que vous venez forcer le trait de cette bêtise à laquelle vous participez sans prendre conscience qu'en fin de compte, avec ces certificats que vous délivrez à la louche afin de masquer le vide qui se cache derrière vos accusations de racisme et d'extrémisme: c'est vous, qui, certes de manière masquée et non assumée, assimilez et employez les méthodes de cette extrême-droite qui soi-disant, vous scandalise.
La finance internationale ? extrême-droite pour vous, antisémitisme pour vos maitres, propos nauséabonds pour les cautions de gauche du PS.
On dit que c'est elle qui fait la loi ? complot, répondez-vous.
Les lobbies financiers de Bruxelles ? complot.
l'AFME ? connais pas. Ho, complot.

Mentir et condamner sans vergogne, voilà ce qui véritablement, fait de vous un utilisateur très virtuose des ficelles d'une mouvance que vous avez décrite comme "effrayante".
C'est le mot.
Quant à savoir si vous vous en rendez compte...
À mon tour de vous laisser "vous en débrouiller".
La finance internationale travaille dans l'ombre, fait du lobbying, écrit la loi, tient les ficelles. Elle a même une association, c'est pour dire ! Heureusement qu'elle ne complote pas, qu'est-ce que ça serait !.

Elle vient même de mettre à terre un paradis fiscal (se tirer une balle dans le pied, finalement, non ?). Le FdG et Mélenchon prennent la défense dudit paradis fiscal contre la finance internationale qui ne complote pas à Bruxelles.. A un moment, j'avoue que c'est trop compliqué pour moi, les "raisonnements".

Quant à mentir et condamner sans vergogne...
Mentir et condamner sans vergogne, ce sont les rapprochements que vous faites des gens avec l'extrême-droite à chacun de vos posts sur ce forum.

Maintenant.

Les raisonnements sont compliqués ? demandez-le programme. Visionnez les conférences sur l'éco-socialisme. Regardez ou écoutez les réponses de Delapierre, Billard, Méluche quand ils sont invités des médias. Certains meetings passés. Sur l'alternative prévue à l'austérité.
Peut-être découvrirez-vous qu'accepter un médicament qui soigne une partie de la maladie tout en infectant le reste à force d'effets secondaires, n'est pas prendre "la défense dudit paradis fiscal".
Mais pour que ce soit moins compliqué, il faudrait que vous vous y intéressiez: vous auriez toutes les réponses à ce types d'interrogations.

Il y a peu de chances que je vous convainc de tout cela par moi-même, mais soyez sûr d'une chose: rien là-dedans, n'a de rapport avec l'extrême-droite.

À une prochaine.
Je ne crois pas avoir écrit une ligne, ici, sur ce que je pensais de la politique d'austérité. Je suis ravi de l'apprendre sous votre plume.
Maintenant, je sais que vous vous foutez du contenu, et que vous ne démordrez pas de votre position. L'alternative à l'austérité était un des quatre exemples ci-dessus, et vous réarrangez ce que j'écris.
Au temps pour moi, je pensais encore jusque là, avoir à faire avec un autre type d'interlocuteur.
GM qui nous l'a joue tout va très bien Mme la Marquise et le coups de lobbies non coupables. On connait ce discours. Va rapporter à tes maitres ce qui se dit ici sur le forum d'a@i allez cours forest, cours forest GM va ...Va !
si "le salopard", dont on connaît le "nom" et "l'adresse", ça ne vous fait pas tiquer, je ne peux rien pour vous (et quoi, on va aller chez lui, lui donner une bonne leçon ? C'est ça la suite ?)(j'espère simplement pour vous que ne serez jamais un des "salopards" désigné par un petit chefton en mal d'autorité et de reconnaissance). "

C'était juste en référence à ce qu'avait dit François Hollande au Bourget, vous vous souvenez ? (ou pas...) alors je vous le remets ...un tit merci ?

""Dans cette bataille qui s’engage, je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance."
Toute la différence entre une entité abstraite et une personne qu'on désigne à la vindicte de façon douteuse. Un détail (et j'étais aps très fan de la sortie de Hollande).

Toute la différence entre une entité abstraite et une personne qu'on désigne à la vindicte de façon douteuse. Un détail (et j'étais aps très fan de la sortie de Hollande).

Ben tient!
C'est justement ça qui me plait.
Dire comme ça: "la Finance Internationale, toi méchant, bouh!"
Et dire aux financiers : "Je sais qui vous êtes et je sais où vous êtes et je ne me laisserais pas faire" est d'une autre portée.
Rien à battre de qui est l'enfoiré!
Le grand avantage des salopards sur nous, c'est leur absolu manque de scrupules dans leurs actions prédatrices. Et sachez qu'ils comptent justement sur vos scrupules et vos hésitations pour perpétrer leurs méfaits impunément. On les trouvent depuis la cours de récréation du primaire et ils ne changent jamais.
c'est vous qui (me) faites peur.
"Mais le constat que les propos de Méluche pourraient être prononcés, mot pour mot, dans la bouche de n'importe quel responsable d'extrême droite interpelle un poil. Enfin, ça devrait."

Mais c'est hallucinant de lire ça ! .

[quote=Melenchon]«Moscovici a signé tout ce qu'il a pu à Bruxelles. Les accords de la troïka, la nappe, et même la notice du rasoir de Barroso!»(...) «Il s'est pris pour un intelligent qui a fait l'Ena. Mais comment pourrait-il dire non si la crise chypriote arrivait en France?» (...)«C'est un comportement irresponsable, de quelqu'un qui ne pense plus en français, mais dans la langue de la finance internationale.».

En quoi cette phrase fait de Melenchon un raciste d'extreme droite ? Parce que dans le fond, c'est ce que vous sous entendez l'air de rien. Maintenant si vous savez pas lire c'est votre problème, mais cessez de raconter de la merde !!!
les ravages de Plantu-le-mièvre ne font que commencer.
J'avais raté le discours entier de Mélenchon. Votre citation vient de me rappeler qu'il a en plus un humour exquis. Imaginer Moscovici signer la nappe à Bruxelles m'a fait rire de bon coeur.
Mais le constat que les propos de Méluche pourraient être prononcés, mot pour mot, dans la bouche de n'importe quel responsable d'extrême droite interpelle un poil. Enfin, ça devrait.

Et les propos de GM pourraient être prononcés, mot pour mot, dans la bouche de n'importe quel interné d'office (ou d'éditorialiste RTL, c'est la même chose, sauf qu'on leur donne un micro dans un cadre thérapeutique).
Ah ben tiens, l'insulte maintenant.
Décidément.

Hey, la meute, ne vous fatiguez plus avec mon cas, je viens de rendre mon abonnement, vous ne me verrez plus d'ici à quelques jours. Amusez-vous bien, hein !
Chouette, je déplorais dernièrement que seuls les meilleurs partent, vous êtes l'heureuse exception qui confirme la triste règle...
Après avoir vomi votre petite méchanceté, l'abonnement suit par le même orifice ? C'est qu'il a du goût.

Votre réflexion était si platement bête qu'elle ne fait aucun effet - on a l'habitude, on croirait lire du Solférino dans le texte. Allez donc troller dans les fils des commentaires de Quatremer ou de l'ami Apathie, le bon Fréron de ce temps-ci. Vous y serez à l'aise, et on ne vous regrettera pas. Ces haines vibrantes que vous autres déversez depuis des mois radicalisent et éloignent toujours plus vos victimes de toute idée de vous pardonner.

Quant à moi, écoeuré jusqu'à l'insupportable par les instructions que j'avais reçues de la hiérarchie pendant la campagne présidentielle, j'ai "rendu" - par la même voie que vous apparemment - mon abonnement au PS. Les bassesses dont vous vous honorez ne sont pas pour me persuader d'y revenir. Allez au diable.
Je partage ce que vous avez écrit.Je crois qu 'accuser Mélenchon d'antisémitisme est une fausse querelle . Ce qui me choque ,c'est plutôt la violence antieuropéenne et la violence verbale de Mélenchon
Qu'entendez-vous par l'Europe, antiope ? La cible de la vindicte du FdG est une clique CDU-CSU qui gouverne l'Allemagne et l'Europe en suivant les intérêts de son électorat, qui est de plus en plus minoritaire sur le continent. Les professeurs belges, les scientifiques italiens, les agriculteurs espagnols ou les pêcheurs portugais ne sont l'objet d'aucune attaque de notre part, mais le sont d'une certaine banque centrale et aussi d'un certain conseil plus sacré que le très saint-graal.

En tant que militant PG, j'ai, je m'en rend compte, huit fois plus d'amis résidant hors de France, et qui toutefois vivent en Europe. Cette région du monde et sa population ont fait un rêve, ou on leur a fait faire un rêve que beaucoup ont aimé. Mais les dirigeants en ont fait un autre, et c'est le leur qui a prévalu malgré nous.

Souffrez tout de même que nous préférions notre rêve européen au leur. Ceux-ci veulent maintenant nous faire confondre "leur" rêve le nôtre, et nous culpabilisent si nous persistons à dire que les deux sont dissemblables, puis nous accusent d'être anti-rêve quand nos affirmons que nous ne voulons à aucun prix du leur. C'est un peu fort !

C'est le même procédé qui est à l'oeuvre quand on utilise l'accusation d'antisémitisme.

Or, de même que l'on peut haïr l'Extrême-droite israélienne et ne pas être pour autant anti-juifs, de même peut-on rejeter le gouvernement oligarchique européen, et rêver d'une Europe unie bien plus intimement qu'elle ne l'est aujourd'hui (et ça n'en prend pas le chemin, puisque nos maîtres nous dressent les uns contre les autres à coups de dumping : les Bulgares servant à inquiéter les Hollandais etc.)

Il n'est que de s'entendre sur les conceptions que nous nous faisons de l'Europe. Nous avons au PG une certaine vision, qui rejoint à peu près celle d'autres formations politiques du continent, et nous avons, en commun avec bien du monde et même en France, un égal objet de haine : la troupe qui nous attaque et ronge nos existences. Je vous en prie, ne confondez pas cette troupe (que nous tenons pour un beau paquet de nuisibles) avec la belle et noble idée de l'Europe.
La révolution n'est pas un diner de gala...
Il est aussi très très méchant avec les journalistes.
et les journaleux sont très très c..;et même méchants aussi, ils le croient bêtes et c'est une grave erreur!!!!!
Je le crois pas... LOL et RELOL
On aura au moins appris que Moscovici est juif. C'est plutôt un atout pour un ministre du budget ( rrh rrh rrh !)
Ceux qui accusent Mélenchon d'antisémitisme considèrent donc que d'attaquer la finance, les banques, etc, c'est attaquer "les juifs" ? A mon avis, l’ambiguïté est alors plutôt de leur côté ! Je me demande si le PS n'est pas en train de véhiculer de sacrés clichés antisémites !
Décidément, cette semaine est à gerber...
Aphatie et Quatremer sont pathétiques. Quelle tristesse en effet d'en arriver là. Ils ne se rendent pas compte que leur petit jeu débile de cour d'école n'amuse personne ? Les gens sont entrain d'étouffer sous la pression financière et eux jouent à celui qui dit qui est. Que quelqu'un les réveille bon sang !
L'impunité d'un Aphatie ou d'un Quatremer (qui fait quand même son boulot normalement d'habitude, c'est-à-dire de façon critiquable mais pas trop malhonnête) sont des choses énervantes. Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. Et Harlem Désir qui en rajoute aussi, insulte le PG.
Étonnement aussi de ce mauvais article d'ASI. Les journalistes du Monde et de Mediapart présents sur place ont écrit et confirmé qu'il avait dit "il ne pense pas en français" (la langue). Bon, je ne sais pas si ça change grand-chose, mais j'ai quand même l'impression. Enfin pour moi, l'une comme l'autre de ces expressions sont à la fois 1/ un peu idiotes ; 2/ aucunement antisémites dans ce contexte...
Et Aphatie n'a vraiment aucune culture. Putain, Blum recevait des menaces de mort, était caricaturé par tous les journaux de droite / catho avec l'étoile de David / une chapka "de bolchévique" portant étoile soviétique ou de David... C'est pas vraiment la même ambiance !
Je ne savais pas du tout que Moscovici était juif, et je veux bien croire Mélenchon, qui a pourtant été son camarade de parti, quand il dit qu'il l'ignorait aussi. Si Moscovici n'a jamais pratiqué, et n'en a jamais parlé à Mélenchon, quelle façon nauséabonde de brandir une judéité dont la définition interroge...
Encore ce chantage a l'antisémitisme ! Il y en a assez de crier a l'antissémitisme des qu'on dresse une critique de fond qui n'a strictement rien a voir ! Les vraies antisémite sont ce (juif ou non !) qui utilise l'antissémitisme pour ce cacher derrière et du coup ne pas réponde sur le fond. C'est une véritable honte pour l'inteligencia fançaise ce chantage permanent !
Surtout dire que Melenchon est antisémité alors que c'est pratiquement l'un des seuls qui est critiqué vigoureusement la proposition d'interdiction de la Kipa par Marine la donsel. La on a meme pas entendue le CRIF remué la queue, et comme d'habitude c'est la VRAIE gauche qui a défendue le droit au respect des religions ! Il y en a assez de cet dictature qui ne dit pas son nom !
Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage : aujourd'hui on l'accuse d'antisemitisme.

Les sociaux-démocrates ont depuis longtemps atteint le poit Godwin.

C'est minable
Cette affaire me rappelle furieusement la tempête déclenchée par Georges Frêche avec sa petite phrase sur Fabius.
Toujours cette façon de foncer dans les chiffons rouges. Partout. Même ici.
Point godwin du journalisme.
Et pendant ce temps là, ça permet d'éviter d'ergoter sur les atteintes à la souveraineté des peuples. Ces deux grands dénonciateurs du stalinisme et du fascismes que sont Quatremer et Apathie ont de jolies priorités en effet... D'ailleurs, peuple et staline sont synonymes dans le vocabulaire européen. Quelle bétise outrancière...
Les socialistes sont devenus complètement abjects.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.