22
Commentaires

Mediapart et les Rafale : scoop en Inde, silence en France

Les agences anticorruption française et indienne ont refusé d'enquêter sur des soupçons de financements occultes dans le cadre du contrat franco-indien d'avions de combat Rafale. L'information soulève les passions médiatiques et politiques en Inde. Pas en France : pourquoi ?

Commentaires préférés des abonnés

"biens mal acquis ne profite jamais"


ah, ben si en fait ( si on est du bon coté du manche )


merci pour ce papier et à mediapart pour l'enquête


ps : mais sinon, on en est où pour les islamo-gauchistes  ?

(...)

Le silence radio d'une France qui se "tient" sage !


Approuvé 7 fois

C'est vraiment donné à ce prix là, vous avez raison. Pourquoi a-t-on cherché des poux à M. Fillon pour un petit million d'euros au sujet d'un possible emploi fictif pour sa compagne. Rapporté au budget de l'état, c'est carrément misérable.

Par contre,(...)

Derniers commentaires

Sans compter le crime le plus grand, qui n'est même plus discuté, celui de vendre pour des milliards d'€ d'armement à un pays dont une grande partie de la population n'a pas accès à l'eau potable, un pays en guerre larvée avec un voisin auquel dans des circonstances non moins trouble on a aussi vendu des sous-marins d'attaque autrefois.

Merci pour cet article édifiant.



Pour être aboné sur Twitter à plusieurs médias indiens sur Twitter, Time of India, the Hindu et Hindustan Times, + les comptes du BJP et du Congrès (qui sont en pleine campagne), j'ai pas du tout eu l'impression que ça faisait un énorme scandale comme le dit Plenel. Je l'apprends en lisant cet article. Oui, ils en ont parlé, mais pas plus que ça. C'est pas du tout un thème central de la campagne électorale actuelle.

Ça s'appelle "la liberté de la presse" : les journalistes sont libres d'en parler...ou pas ! c'est beau la démocratie !

Je vous remercie, Cher Monsieur GUEMART pour cet article, très agréable, à lire en cette fin de journée.


Ce que je ne comprends pas, c'est que personne ne relaie vos infos à Vous, c'est à dire, ASI et toute son équipe, à part, une fois, peut être, M. ASKOLOVITCH qui fait la revue de presse sur France Inter.


Je ne lis pas Médiapart même s'il doit y avoir de bons journalistes (Christian SALMON). Vos articles sur leur méthode de travail sont très pédagogiques. (notamment, 5.02.2020 et 14.04.2020). Je ne pense pas qu'ils relaient vos infos et même qu'ils soient abonnés à ASI.


A cet effet, vous aboutissez toujours à une conclusion constitutive d'un faisceau d'indices pour ce qu'il risque de se passer en 2022. Cela se déduit facilement de votre phrase conclusive.

Cela ne fait réagir personne, non plus, comme vous l'indiquez.


J'ai l'impression que Médiapart est plus dans le paraître et la communication sur les plateaux télés car ils répètent toujours la même chose. ASI fait preuve davantage d'authenticité en dévoilant des éléments percutants et urgents. Il suffit de citer en exemple, notamment, également, la situation juridique et financièrement publique des Aéroports de Paris.

Rien non plus dans le Figaro ? Les bras m'en tombent ! 

L'article rend service. Rend service à Médiapart.


Espérons simplement que ou les enquêtes soient plus rigoureuses que celle menée par le caslife actuel de Mediapart : le dénommé Pleineaile, quand il officiait au journal le Monde avec l'affaire Baudis, qui s'est dégouflée, mais avec des conséquences gravissimes. On lui a retiré sa carte de presse? non. Il continue à sourire bêtement à chaque apparition. Sourire ou rictus? personne ne le sait , même pas lui.


On oubliera la traquenard dont a bénéficié hollande, laissant fureter deux pauvres journalistes de célébrissime service secret de la presse (numérique)  française à l'Elysée durant deux années: les dits manoeuvriers écrivirent un livre (??)  pour descendre Hollande en flêche. Vrai que Hollande n'avait pas besoin de ça, assez grand pour se planter lui-même. ("...Un présisdent n'aurait pas.. ). Simplement pour dire que faire confiance à ces joyeux maigret en herbe est impossible. Ils aiment trahir.


Médiapart ce sont des blogs, souvent  ahurissants, complotistes à l'infini, islamo-gauchistes jusqu'au plafond, ou d' un délire total de féministes totalement "ou"t;


Alors ces enquêtes valides? Méfiance. 

 Faire confiance à ce que préside Edwy ? Impossible.

"biens mal acquis ne profite jamais"


ah, ben si en fait ( si on est du bon coté du manche )


merci pour ce papier et à mediapart pour l'enquête


ps : mais sinon, on en est où pour les islamo-gauchistes  ?

Le silence radio d'une France qui se "tient" sage !


Peut-être qu'on a tous plus au moins intégré que le bal des intermédiaires et des rétro-comission fait partie de la realpolitik de la vente d'armes et autres actif stratégiques entre états...

1 million sur 7.8 milliards, on a connu bien plus gourmand... 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.