99
Commentaires

Marianne Sinclair, vos papiers !

Sans trop de craintes de se tromper, on peut prophétiser un certain retentissement

Derniers commentaires

et faudra-t-il attendre qu'une Anne Sinclair se retrouve dans un des camps de rétention instaurés par notre suprême et organisés par ses sbires dont le premier d'entre eux le sinistre BESSON qui nous ferait presque oublier son sinistre prédécesseur HORTEFEUX !!

je ne veux plus faire partie de cette identité nationale là et j'espère que mon pays saura recouvrer rapidement sa dignité en se débarrassant de l'engeance qui squatte son sommet !!

http://www.cimade.org/minisites/mesnil2/rubriques/124-Agir-?page_id=2188
à mon avis, Daniel vilipende à tort "lémédias"
il me semble qu'il y a déjà eu depuis plusieurs mois des articles à ce sujet et pas seulement sur des stars
voir dernièrement l'enquête sur Le Monde du 12 janvier (suscitée par l'article de michka assayas publié le 31 Décembre 2009)
http://www.je-constate-que-ma-nationalite-francaise-n-est-pas-une-propriete-mais-un-bail-precaire
ou
le même en une page
1-il y a "retard à l'allumage"de la part "desgrandslémédia"!
2-ce n'est que quand des célébrités sont confrontées à ce qu'il est commun d'appeler les tracasseries administratives que cela a un écho ...
3-tous ceux qui ont été dans le même pétrin rient sous cape car ils ont récupéré les dates réclamées par l'administration depuis leur aventure en démonstration de francitude !
Finalement, quoi de neuf sous le soleil depuis Kafka ?
Si Anne Sinclair ne nous raconte pas de bétises, le fait qu'elle ait eu les mêmes tracasseries que tout autre citoyen lambda dans le même cas est tout à son honneur, vu que Libé, dans son dossier sur le sujet, expliquait que "Bien entendu", il y avait un guichet pour les gens connus qui évitait tous ces petits désagréments...

Par rapport à la médiatisation actuelle, je suis mitigé.

D'un côté je dis "enfin".

D'un autre côté, je me dis "pourquoi pas avant ?"

Ce problème date des années 80 (plus exactement la première cohabitation) quand Pasqua a commencé à réfléchir à la Carte d'identité sécurisée (qui n'entrera dans les faits que bien des années plus tard, lors de la 2° cohabitation, je crois). Il a lors été décidé qu'on repartait de zéro ! L'obsession de l'époque, c'était lutter contre le trafic des faux papiers... Sauf qu'on a oublié que pour plein de français, démontrer juridiquement sa nationalité est un casse tête. Et il s'agit bien de ça. DEMONTRER JURIDIQUEMENT. En effet, dès que vous êtes né à l'étranger ou que vos parents le sont, il faut fournir un Certificat de Nationalité Française, sésame qui s'obtient au tribunal d'Instance. Et là, pas de pitié.
Vous avez voté depuis vos 18 ans : c'est pas une preuve juridique.
Vous êtes fonctionnaire : idem.
Vous avez fait votre service militaire : pareil.

Le greffier du Tribunal va voir "comment vous êtes français".

Là, on se coltine le code de la nationalité.
"Est français l'enfant, légitime ou naturel, dont l'un des parents au moins est français." Facile vous dites vous, mes parents sont français. Et bien démontrez le... Par ricochet, il faut donc démontrer qu'un grand parent est français etc...

Comme l'histoire de la France est faite de colonisation diverses et variées, vous pouvez avoir une généalogie complète sur deux ou trois générations de gens qui ne sont pas nés sur le territoire français actuel...

Sans compter que les préfectures ne sont pas toutes aussi strictes. J'ai obtenu ma CIN en 2003 dans les Alpes Maritimes, après m'être escrimé plus d'un an dans le Val de Marne, sans succès (j'ai prétendu être hebergé par ma soeur, qui habite les AM)..

Trois ans après pour le passeport, rebelote. Heureusement, j'ai fini par découvrir que mon grand père maternel avait été naturalisé, j'ai trouvé la date et le décret de naturalisation. Bingo. Mon grand père maternel est français, ma mère est française, je suis français !!! Mon père l'est aussi, il a été fonctionnaire, son père aussi, mais là, pas de démonstration, ça ne compte pas.

Bref, on en rit après, mais sur le moment, c'est absolument insupportable.
"au point d'avoir naguère prêté ses traits au buste de Marianne, entre Bardot et Laetitia Casta, Anne Sinclair,"

Quand exactement?
Je trouve que l'absurdité ne vise pas que les gens nés à l'étranger. Je me suis aussi étonnée de devoir donner un justificatif d'identité puisque je rendais une vieille carte d'identité qui d'habitude sert de justificatif d'identité, et on m'a aussi répondu qu'il y aurait pu avoir un changement de nationalité...
Heureusement qu'il suffit d'un clic ou deux sur internet. Pour savoir à l'avance les papiers qu'il faut aussi, pour pas avoir la surprise au guichet.
Et puis les français à l'étranger doivent s'adresser au consulat. Elle habite où Anne Sinclair? C'est vraiment vues d'Amérique son blog?

Ça montre que tout le monde est à cran parce que si il y avait une vraie volonté derrière, il serait temps de créer un nouveau territoire pour tous les gens qui vont se retrouver "sans papier" parce qu'ils n'auront pas pu prouver que leurs aïeux étaient français, vu que je ne vois pas ce que peut faire d'eux l'état français, à part finir par leur renouveler gentiment leur carte d'identité. Et puis pour les grands-parents je crois qu'elle est tombée sur un flic taquin, limite autre chose, dans une mairie de banlieue ça serait jamais arrivé, mais à Paris c'est la préfecture.
J'ai appris il y a environ dix ans que je n'avais plus la nationalité française. Mon père était français né sous le protectorat à Tunis. Ma mère franco-française, née en France de famille française depuis des générations. Moi-même née en France, je n'avais jamais eu de doute quant à ma nationalité. Lorsqu'il a fallu faire refaire ma carte d'identité périmée pour en avoir une belle en plastique, j'ai dû faire une demande à Tunis (tout en envoyant séparément un mandat pour les frais). Délai : trois mois. Ensuite il a fallu demander la confirmation que mon père n'avait pas renoncé à sa nationalité. Le tout a pris six mois. J'en ai conclu que la fameuse "identité française" n'était qu'un bout de papier et cela m'a ouvert les yeux. Cela m'a enlevé l'envie de rester dans ce pays pourri et m'a pendant six mois fait ressentir les difficultés des "beurs", "blacks", "jaune", enfin tous ceux qui ne sont pas dignes de vivre dans notre beau pays. Conclusion : l'identité française n'est qu'un éphémère bout de papier utile, mais sans aucune valeur morale, culturelle ou autre.
Je serais assez tentée d'avoir une lecture différente du fait que Mme DSK a publié son histoire dans un blog, et non en alertant ses anciens collègues de TF1. Même si les deux analyses peuvent se recouper, et qu'il est vrai que nous ne savons rien de ses pensées et intentions secrètes.

L'establishment médiatique a très bien senti qu'ignorer les infos en provenance d'internet devenait impossible. Ce qui ne les arrangeait pas qui se sache finissait par se savoir à travers la Toile ou de bouche à oreille à partir de ceux qui recherchaient l'info sur le web. Et donc l'image des journalistes "embedded" par le système, et qui n'avaient pas parlé d'une affaire qui faisait un énorme buzz, finissait par en pâtir.
Attention point Chomsky atteint, mais je le revendique.
A ce propos, la campagne de vaccination H1N1 a été une alarme terrible : on a littéralement menacé de mort prochaine (par la grippe) les Français s'ils ne se vaccinaient pas, et au lieu de provoquer la panique dans les centres de vaccination, il n'y a que 10% (six millions, sur plus de 60 millions) qui se sont fait vacciner, dans lequel il faut compter les nourrissons et les femmes enceintes qui étaient réellement menacés.

C'est une débâcle totale pour l'establishment médiatique. Et ils ont eu raison d'accuser Internet, non pas comme ils l'ont fait, à cause des fausses rumeurs, mais parce que de vraies informations circulaient sur Internet suite à des interrogations élémentaires, et que les internautes ont eu d'autres sons de cloche que d'un côté le discours officiel et de l'autre les théories du complot habituelles. Donc le discours de lémédias s'est fait plus alarmiste, et est tombé encore plus à plat. Décrédibilisation totale.

Il existe donc une stratégie secondaire qui consiste à piquer ce qui vous arrange sur le net. De récupérer les buzz qui peuvent être analysés ou revus à la lumière de la vision de l'establishment. Et tout en continuant à prétendre que le net est un repaires de menteurs, de voyous, et de complotistes,

Donc si vous faites partie de l'establishment (Et là, Anne Sinclair est une de ses plus éminentes représentantes), vous sortez l'information sur le net, et vous attendez qu'on filtre... Lémédias ont-elles encore besoin de Besson et peut-être Sarko ? Si oui, elles attendront, sinon, elles sauteront sur l'occasion. Tout cela est une question d'opportunité. Anne Sinclair propose et les médias disposeront.

Les éditocrates dans le sens large restent dans une conception très étrange des médias. Il semble que l'establishment considère qu'internet se situe en-dessous, comme le royaume de la fange et des enfers. En psychanalyse, ce serait une sorte d'inconscient salace, le "ça" de la société alors que les médias traditionnels seraient le moi ou le surmoi.

Dans son livre Hyperion, Dan Simmons reprend un concept d'Alvin Toffler qui est celui de l'infosphère, un internet amélioré, mais qui, elle, surplombe le monde réel. On s'envole dans l'infosphère, littéralement, elle est dans le ciel. Vue ainsi, la vision d'internet devient plus positive, et s'associe plutôt au paradis. La révolution, c'est quand le monde se retourne, que la conception de la réalité s'inverse. Que tout ce brouhaha de l'agora internet, cette rumeur formée par des millions de voix, soit le monde de demain, un monde qui pousse pour une démocratie améliorée. Et là est la révolution internet.
Eh bien, peut-être que Madame Sinclair sera une victime utile à toutes les autres victimes de cette absurdité administrative.
Encore pour elle c'est simple. Je suis né à Bordeaux, de père et mère français, nés de parents français, et ainsi de suite. Sauf que, mes parents sont nés en Algérie et au Maroc. Pour l'Algérie ça va puisque c'était un département français à l'époque. Par contre pour le Maroc, ça a coincé, donc il a fallu que je prouve que mes grands parents de ce côté là étaient français... sauf que ma grand-mère est vosgienne et que les allemands ont brulé son village, y compris les archives. Échec et mat.

Bref, je vous rapporte également l'argument massue du préposé aux emmerdements : à la question "puisque je suis né à Bordeaux, pourquoi dois-je démontrer que mes parents sont français". Réponse : "vous auriez pu changer de nationalité entre temps..." Devant tant de bêtise, je suis resté pantois.
Je viens d'apprendre que je vais devoir encore trimer pour passer à la nouvelle CNI ... Puisque je suppose qu'Anne Sinclair dispose déjà d'un passeport, sans doute diplomatique.
(Je possède le vieux modèle en carton, le seul délivré à l'ambassade de France au Chili, en 2000... Et je suis née à l'étranger d'une mère française elle-même née à l'étranger, j'avoue qu'il y a plus simple comme situation...).
Après mon renouvellement douloureux de passeport, avec passage au Tribunal d'Instance pour me faire délivrer un certificat de nationalité (et encore, ça n'a pris "qu" ' un mois, mon oncle alsacien étant déjà parti en expédition en Allemagne pour dénicher les papiers de l'arrière-grand-père...), je pensais que c'en était fini !

Pour le coup, @si m'a vraiment informée, ce matin...
Mais enfin ! ou est passe @SI qui se veut chantre des nouveaux medias, de l'info de demain ? Le reproche fait a Anne Sinclair ? > Elle aurait du utiliser les medias traditionnels plutot que les canaux de l'information d'aujoutd'hui ...

Bizzarre. D'autant plus qu'en publiant sur son blog, aucun de ces medias traditionnels de peut pretendre a un quelconque Scoop, ce qui va permettre a tous ces medias de reprendre l'info snas avoir a citer les sources d'un confrere...

Ne comprends pas trop, mais bon, c'est vendredi, ca doit etre ca

#schizo
" Pour une fois, on a envie de lui reprocher de n'en avoir pas fait assez."

Tout à fait d'accord.
Et surtout "pas assez" de bruit pour toutes ses compatriotes moins connues et qui perdent leurs journées dans les préfectures face à des fonctionnaires obéissants qui savent que le moindre "étranger" qui passerait entre les mailles leur serait reproché !!
Si Anne Sinclair a autant de pouvoir que vous lui prétez Daniel, c'est une véritable fée (pas du logis). Alors j'ai deux propositions 1) elle divorce de son infidèle mari (qu'est-ce qu'elle à perdre, quelques euros, ah oui quand même ...) et 2) elle se présente à une élection dans un parti d'opposition (et là ça devient compliqué) Parce qu' il faut qu'elle dénonce ces tracasseries administratives à très très haute voix. Déjà un blog que tout inernaute peut lire, ce n'est pas si mal. Alors en attendant ........ Sinclair présidente !!!! Yes.
"Nos grands journalistes qui murmurent sur leurs blogs."
N'est ce pas la preuve qu'un profond réflexe d'autocensure est en place dans lémédia ?

Une autre preuve sur un sujet bien plus sérieux:
http://ecosocietal.wordpress.com/2009/12/12/allais-article-marianne-du-051209/
.... (reprise) et même par JF Kahn, qui a enchainé sur le débat sur l'identité nationale, ce qui n'a rien à voir ...
Est ce que la carte UMP remplace la CNI? C'est moins cher que le timbre fiscal, et peut ouvrir les portes de quelques esprits bornés.
Cela fait déjà un certain temps que « lémédias » parlent de ce sujet. Par exemple, il l'a été dans plusieurs articles et témoignages dans Le Monde, au moins les 31 mars 2007, 15 avril 2007, 31 décembre 2009 et 12 janvier 2010. Récemment, il a aussi été question du cas de Tatiana de Rosnay : http://www.rue89.com/cabinet-de-lecture/2009/10/14/tatiana-de-rosnay-rejoint-les-radies-de-la-nation . Voir aussi http://www.maitre-eolas.fr/post/2007/08/18/694-l-affaire-de-la-consonnance-isralite-du-nom-de-famille .
Cher Dan,
je ne réagis que fort peu souvent à vos éditos du matin (attendez que je recompte... jamais en fait, c'est vite vu !), mais là, je bondis un peu sur mon canapé après lecture de la page du blog de notre soeur Anne narrant les vicissitudes et dont vous vous faites l'écho ce matin. Je vous cite : "Elle a choisi son blog, ce qui signifie qu'elle souhaite ostensiblement ne pas en faire un plat, pour ne pas gêner Dominique, qui doit son job à qui vous savez, et sur qui elle ne souhaite pas attirer de représailles.". Excusez moi Danny, mais en une phrase, vous êtes tout de même parvenu à accumonceler à peu près tous les travers journalistique qu'ASI se propose de stigmatiser depuis près de 20 ans !!! Allusions partisanes, insinuation infondées, déductions hasardeuses et contre-vérités orientées... tout ce que vos asinautes détestent et savent maintenant (merci à vous) repérer à 5 mètres !

D'abord, à la lecture du texte en question, je ne lis rien sous la plume d'Anne Sinclair qui ressemble au "murmure" dont vous parlez. Je cite la conclusion de Madame DSK : "Le climat de suspicion, lié à ce débat sur l'identité nationale, ajoute au malaise. Il fut un temps où l'on me fit l'honneur de me demander d'incarner Marianne. Aujourd'hui, la République française a besoin de s'assurer doublement que je n'usurpe pas ma nationalité. Ce ne sont pas que des tracasseries bureaucratiques. C'est un état d'esprit qui fait du mal à l'identité de la France." Dieu qu'en terme galants ces choses là sont dîtes : c'est net, court, concis, dénué des excès dont nous avons presque fini par prendre l'habitude maintenant, mais ça dit parfaitement ce que ça veut dire.

En ce qui vous concerne maintenant :
- vous partez d'un constat en forme de jugement : elle "murmure" et "choisis" son blog... termes très orientés je trouve puisque moi, je vois simplement qu'elle "s'exprime clairement sur son blog". Elle ne le "choisis" pas, elle l'utilise, c'est tout. Elle ne "murmure" pas, elle raconte, elle témoigne simplement et je constate plutôt, moi, que cette simple narration terriblement ordinaire et la simple conclusion suffisent largement à en dire long... très long.
- A partir de votre constat vrillé, et sans conditionnel ou précaution, vous affirmez quelles sont les intentions d'Anne Sinclair : "elle souhaite ostensiblement ne pas en faire un plat". Ha... et ça vous vient comment ? D'où ? Pourquoi ? Vous avez des confidences ? Et en quoi est-ce "ostensible" ? Mon cher Daniel, "ne pas souhaiter ostensiblement en faire un plat", c'est risible ! Vous nous expliquez qu'Anne fait montre d'une discrétion tapageuse quoi, c'est ça. Anne Sinclair nous hurle qu'elle n'a rien à dire !!! Merde alors !!!
- De ces intentions par vous imaginées, vous tirez conclusion sur conclusion... basées donc sur du rien : (tout ça) "pour ne pas gêner Dominique, qui doit son job à qui vous savez, et sur qui elle ne souhaite pas attirer de représailles". Là, vous faites fort ! Cet enchainement de "causes à effets" basés sur des supputations sans précautions et des déductions totalement subjectives aboutissent à quoi ? Des craintes de représailles de Sarko sur DSK ! Aussi fort que soit mon Sarko-scepticisme, j'avoue que là, les bras m'en tombent. Moi, à la place d'Anne, si VRAIMENT j'avais voulu ne pas gêner Dominique qui doit son job à Sarkosy, lui en serait donc redevable, et devrait attendre des représailles en cas de son discordant, hé bien je fermerais tout bonnement ma gueule. Vous ne croyez pas ? Et ce qui m'agace vraiment Daniel, c'est que, parmi toutes les analyses qu'on peut faire de ce commentaire d'Anne Sinclair sur son blog dans le vaste contexte que nous connaissons (Débat sur l'identité nationale, situation de DSK, les 130 000 français en difficultés pour obtenir leurs papier...) , votre analyse peut parfaitement avoir sa place, je pourrais même partager votre conclusion finale. Mais vous salissez tellement votre raisonnement en le faisant passer par la cave et le caniveau qu'à mes yeux, vous invalidez ipso facto votre conclusion ! Et c'est dommage ! (je m'explique : si un flic, par exemple, obtient par des moyens illégaux des aveux et des preuves pour inculper quelqu'un qui s'avère vraiment coupable, on a certes un coupable, mais les moyens d'arriver à son inculpation n'en sont pas moins discutables et du coup, on peut lui trouver des circonstances atténuantes qui n'auront au final RIEN à voir avec son forfait dans le jugement qu'il devra subir).

Et si on disait tout simplement qu'Anne Sinclair, s'exprimant sur son blog, utilise simplement une réaction proportionnée et journalistiquement bien dosée au regard de ce qu'elle veut dire.... Si ses collègues de la presse veulent reprendre l'info, ils le font, dans les proportions qu'ils souhaitent. Et si on disait que c'est peut-être de la mesure et du professionnalisme.
Et si on disait qu'Anne Sinclair, consciente que 130 000 personnes ont été dans son cas l'an passé, et dans des conditions (elle le précise d'ailleurs elle-même) certainement plus complexes car ils ne sont pas Anne Sinclair, s'est tout simplement et modestement dit : "Ne captons pas toute l'attention, restons factuels, faisons de l'info-blog et pas du sensationnalisme". Peut-être s'est-elle dit qu'en faisant beaucoup de bruit, d'éventuels détracteurs gouvernementaux auraient beau jeu d'argumenter plus sur la forme et le bruit de sa dénonciation que sur le fond de son argumentation.
Et si on disait qu'Anne Sinclair est tout de même une assez grande fille maintenant pour ne trembler ni devant Dominique, ni devant Sarkosy et dire ce qu'elle veut.
Et si on disait que Danny avait pas vraiment la main ce matin ? Hein ?
Il me semble que Eric Besson est né en 1958 au Maroc. Je serais curieux de savoir si on lui fait des difficultés lors du renouvellement de sa carte d'identité.
Bientôt un bantoustan en auvergne pour parquer les ex français déchus ?
Avait-elle déjà une CNI sécurisée?
Si oui, normalement le renouvellement n'implique pas de fournir de papiers supplémentaires.
J'ai renouvelé ma CNI en 2008 et ai présenté juste présenté l'ancienne.
Mais à la lecture des différents témoignages, j'angoisse déjà quant il me faudra renouveler mon passeport en 2012.
A quand les passeports généalogiques ?
Il y a 65-80 ans les "Ahnenpass" justifiaient de l'origine germanique.
Le buste illustrant la chronique?
C'est Laetitia Casta non? C'est pas Anne Sinclair.
Concernant le certificat de nationalité, idem pour Éric Naulleau sur « L'objet de scandale » sur l'A à 1h40'28 ''.

C'est ici :

http://programmes.france2.fr/objet-du-scandale/index.php?page=article&numsite=2225&id_article=5174&id_rubrique=2228
Je ne suis pas sur que le fait de choisir un blog signifie une volonté de se la jouer discrete.
On observera à quelle vitesse va se propager l'info ... Quand on ne veut pas faire de vague, on se tait pour de vrai, un blog c'est un espace public !
En même temps, cela ne date pas d'hier...
J'ai le souvenir, dans les années 80, d'un article du Monde racontant le parcours ubuesque et humiliant d'un certain Jacques Laurent, écrivain, tout juste académicien français (ou qui était près de le devenir), pour prouver sa nationalité suite à la perte de ses papiers.
Et cela avait duré près d'un an à ce qu'il me semble.
Ceci n'est pas nouveau mais remonte aux nouvelles cartes d'identité...et concerne tous les Français nés à l'étranger. J'avais moi-même demandé à mon député (Santini) de poser une question écrite à l'AN. Le problème, c'est que la gauche comme la droite trouve cela anormal dès que la question resurgit dans les médias...mais qu'aucun politique n'a vraiment envie que la loi change.
Laurence Boccolini en a parlé à la télé. Elle a eu le même problème. Pas le même écho.
Bon, elle n'avait qu'à épouser DSK.
Ca n'arrive pas qu'à Madame DSK

Lisez les témoignages, c'est édifiant.
France 2010, c'est kif kif 1940...
Et Sarkozy , il n'a pas de mal à la Préfecture pour faire renouveler sa carte d'identité? C'est bizarre ça , tout de même . Son père il était pas un peu , comment dire , euh , enfin étranger quoi ? Et je ne parle pas des difficultés des fils Sarkozy qui devront justifier de l'Identité Nationale de leur Immigré de grand-père. Bien fait pour eux , il ne fallait pas tout mélanger.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.