9
Commentaires

Marc Riboud : une photo, et au moins sept histoires

Le photographe Marc Riboud est mort le 30 août 2016. Les hommages et les images s'accumulent dans la presse, et nous disent combien l'homme, d'une timidité maladive, était un grand humaniste.

Derniers commentaires

Et si vous avez été faire un tour à Calcutta, celle-là vous rappellera sûrement de beaux moments, avec juste trois histoires, mais quelles histoires! Celle de Kahli qui fout sur la gueule a un démon, celle du gamin qui s'en fout et qui dort tranquillou pendant que le boss n'est pas là, et celle des chiens qui ont enfin un moment sans coups de lattes dans les côtes.
Bref, Son nom de Venise dans Calcutta désert...
Juste pour dire: si par hasard ou curiosité vous suivez le lien ci-dessus, n'hésitez pas à vous balader dans la galerie, c'est vraiment bien.
Pas de galerie,

Mais celle là n'était à ne pas louper et vous rappellera des faits biens proches : L'Etat matraquant la liberté
Sur la photo prise à Pékin: on ne voit pas de pieds bandés pour les femmes et la petite fille. Cette tradition barbare a fini par disparaître.
belle chronique pour un grand photographe. Son ouvrage choses vues permet de s'en faire une belle idée.
N'ayant pas la culture des BD de Tintin à mon grand regret, en voyant cette photo de Riboud en Chine, j'ai pensé à ce que l'on voyait dans les trains de banlieue londoniens, ceux dont chaque compartiment avaient une porte ouvrant sur le quai, les trains du temps où l'on faisaient les mots croisés ensemble.
Le peintre de la Tour Eiffel, ce serait-i pas Buster Keaton ?
Serait-il l'inventeur du pêle-mêle ?
Merci de ces quelques arrêts sur les images de Marc Riboud.

En version smartphone, ça donne quoi ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.