94
Commentaires

Manifeste contre la non-tour de Babel

Derniers commentaires

M'dame Hidalgo est une conne réac, tout le monde le sait depuis toujours . Pire que Valls, c'est dire. ouf... ça soulage.
[quote=AK]Quant à la "non-tour" de Babel, qu'il nous soit permis de rêver à son non-écroulement, consécutif à sa non-construction !

On dirait bien que vous aviez vu juste... quoiqu'il semble bien que les tour-istes n'aient pas dit leur dernier mot!
Merci Alain pour cette analyse, et toutes les autres qui sont toujours une occasion de m'étonner, d'apprendre et de relier des images avec un fil conducteur à chaque fois renouvelé.
Merci encore !
Encore une élégance intellectuelle, m'sieur Korkos?

Je cherchais benoîtement sur gougeule un bon moyen de penser à sortir les plantes. Et je me plantâte chez vous.

Ouille

Pour les plantes, justement: les archi cachent leurs incompétentes infamies derrière des montagnes de feuilles. C'est ainsi depuis les premières pubs des maisons de Maçons...
Je voudrais réagir par rapport à l'article consacré à Gauguin. Il n'y a pas de forum pour les "vite-dit"
Cette femme est probablement folle, voire schizophrène, entendant des voix…
Néanmoins, cet incident me permet de rappeler une thèse, (dont le nom de l’auteur m’échappe) politiquement incorrecte tant Gauguin fait figure de peintre intouchable (tout comme Polanski, c’est un géni, cela s’est passé il y a trente ans, il faut oublier… C’est ainsi nous vivons dans un monde phallocrate) thèse selon laquelle ce dernier aurait été pédophile… Thèse tout à fait plausible par ailleurs pour ce peintre décadent. Pauvre misérable qui trouvait chez les jeunes filles Tahitiennes ce qu’il n’aurait obtenu en France qu’avec des billets. Pauvres filles aussi, qui avaient entre leurs jambes qu’un misérable libidineux, crétin méprisable. L’exotisme marche souvent dans les deux sens… Je n’ai jamais compris cette fascination que les « indigènes » avaient pour leurs colons, la plupart des pauvres gueux parmi leurs compratriotes. Il doit y avoir de nos jours, une ribambelle de rejetons gauguinesques en Tahiti. Une histoire afligeante …
Si cette thèse refait surface dans un pays où on ne badine pas avec les mœurs licencieuses, il y aura à parier qu’elle provoquera quelques remous pendant l’exposition.
Dans la série des tours, on peut aussi mentionner celle en BD de Schuiten et Peeters.
Alain, le Maître de la Tour !

Georges
Une tour au bout de l'île de la Cité,ça va pas non!!!
Merci Alain de ré-enchanter mes journées, même si je ne discute pas des sujets que vous nous offrez, sachez que vous participez à ma mini résurrection chaque samedi matin. yes. Ne redisparaissez jamais, silvipli.
Plus, c' est un des rares forum d' asi, qui reste fréquentable, j' y retrouve avec plaisir les plumes d' asinautes que j' aime lire débattre, avec science, élégance, humour, bon j' arrête, ils vont crâner.
Je voudrais bien avoir les noms des quelque porcs qui espèrent se mettre quelques [s]millions[/s] [s]dizaines de millions[/s] [s]centaines de millions[/s] milliards d'€uros dans les fouilles (qui vont devoir être profondes) à l'occasion de l'édification de cette ignominie tout juste bonne à attirer les avions détournés par les petits camarades de Ben Machine à Laver !

J'ajoute que pour les mêmes raisons ignoblement pognognesques Saïgon est en train de détruire son charme colonial (sans être amateur de colonialisme, l'architecture en Indochine est exquise mais en grand péril...)

ICI LA BANLIEUE DE SAIGON CETTE ANNÉE

Le centre ville c'est encore pire : les tours de 150 mètres poussent comme de mauvaises herbes sur les villas ocres à volets verts ou bleus et leurs jardins tropicaux. Du coup la quantité de Bentley, Ferrari et autres Lamborghini qui circulent parmi les vélos et les pétrolettes à bout de souffle progresse parallèlement...

Comme quoi la destruction du paysage profite à quelques salauds !
Merci pour cette chronique...

Dans les différentes images prospectives présentant les projets de tours dans l'environnement urbain prééxistant, je suis frappé par le souci des cabinets d'architectes d'insister sur la transparence des constructions, comme si les mastodontes d'acier et de surface vitrées étaient d'évanescentes et diaphanes évaporations spirituelles dans un univers bien plus dur, rude et massif (qui serait l'horreur de notre présent face à la douce promesse pelliculaire de 300m de hauteur de l'architecte). Certes, les projets prévoient certainement des surfaces vitrées harmonieusement agencées, mais je doute que la pureté cristalline promise par les images ne soient, dans la réalité, que de massifs blocs cassant complètement la perspective des quartiers, comme la tour Zamansky ou la tour montparnasse et dominant le territoire. Le choix de la transparence dans la représentation, au-delà du côté futuriste très blade runner ou 2046, apparaît comme un moyen de masquer le fait que la construction s'imposera au regard du passant dès lors qu'elle entrera dans son champ de vision (un peu comme le générique des quatre cent coup, où la caméra cherche la tour eiffel depuis de nombreux points dans paris). Le côté mastodontique est atténué par la suggestion vaporeuse.
Merci pour la chronique et pour les liens vers les vite-dit de la semaine, j'avais loupé celui sur le salon art paris, et son affiche avec la dame à lunettes rondes.

Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ce qui se passe avec le bras droit de la dame sur cette affiche : elle a un chemisier blanc avec une manche orange ou bien c'est le "A" qui est projeté sur la manche blanche et la colore ? Et si c'est cela, pourquoi son gant n'est-il pas lui aussi orange ?
En tout cas, entre le "A" et le "P", ça fait 2 flèches bizarres ... bref, cette zone de l'image est étrange.
Excellent papier, Alain.
Merci

http://anthropia.blogg.org
Surtout ne construisons pas de tour dans Paris et détruisons petit à petit les terres environnantes avec l'étalement urbain au coût énergétique bien supérieur. En plus, davantage de logements dans Paris risquerait de faire baisser les prix de l'immobilier, on risquerait de voir les pauvres revenir près du centre Quelle horreur ! Déjà qu'ils viennent bosser dans Paris tous les jours (en se tapant des heures de transport) depuis leurs lointaines banlieues.
les projets pour paris se comptent par centaines . dans nos régions nous attendons un bus!!
Vous êtes sûrs que ce n'est pas un poisson d'avril ???
Heu... les briques, c'est pas plutôt du 11 ? On dit "un mur de 11" pour un mur à une seule épaisseur, et "un mur de 22" pour un mur à deux épaisseurs de briques. Au passage, j'ai d'ailleurs perdu un centimètre pour l'épaisseur du joint entre les deux briques... (ch'suis un intello qu'a bossé avec des maçons dans son jeune temps).
Mais la largeur des briques, ça dépend peut-être des régions.
Alain, micro contribution pour une chronique qui tue, qui déchire, bref, qu'a pas besoin de micro contribution, mais je résiste pas
Pritzker Prize de l'année, un portugais (pouet pouet !), mais qu'a un peu des goûts de chiotte quand même.
I
De ce terrible paysage,
Tel que jamais mortel n'en vit,
Ce matin encore l'image,
Vague et lointaine, me ravit.

Le sommeil est plein de miracles !
Par un caprice singulier,
J'avais banni de ces spectacles
Le végétal irrégulier,

Et, peintre fier de mon génie,
Je savourais dans mon tableau
L'enivrante monotonie
Du métal, du marbre et de l'eau.

Babel d'escaliers et d'arcades,
C'était un palais infini,
Plein de bassins et de cascades
Tombant dans l'or mat ou bruni ;

Et des cataractes pesantes,
Comme des rideaux de cristal,
Se suspendaient, éblouissantes,
A des murailles de métal.

Non d'arbres, mais de colonnades
Les étangs dormants s'entouraient,
Où de gigantesques naïades,
Comme des femmes, se miraient.

Des nappes d'eau s'épanchaient, bleues,
Entre des quais roses et verts,
Pendant des millions de lieues,
Vers les confins de l'univers ;

C'étaient des pierres inouïes
Et des flots magiques ; c'étaient
D'immenses glaces éblouies
Par tout ce qu'elles reflétaient !

Insouciants et taciturnes,
Des Ganges, dans le firmament,
Versaient le trésor de leurs urnes
Dans des gouffres de diamant.

Architecte de mes féeries,
Je faisais, à ma volonté,
Sous un tunnel de pierreries
Passer un océan dompté ;

Et tout, même la couleur noire,
Semblait fourbi, clair, irisé ;
Le liquide enchâssait sa gloire
Dans le rayon cristallisé.

Nul astre d'ailleurs, nuls vestiges
De soleil, même au bas du ciel,
Pour illuminer ces prodiges,
Qui brillaient d'un feu personnel !

Et sur ces mouvantes merveilles
Planait (terrible nouveauté !
Tout pour l'oeil, rien pour les oreilles !)
Un silence d'éternité.

II
En rouvrant mes yeux pleins de flamme
J'ai vu l'horreur de mon taudis,
Et senti, rentrant dans mon âme,
La pointe des soucis maudits ;

La pendule aux accents funèbres
Sonnait brutalement midi,
Et le ciel versait des ténèbres
Sur le triste monde engourdi.


Baudelaire
Si les tours sont nuisibles, détruisons la tour Eiffel, qui en plus n'optimise absolument pas l'espace en proposant un seul logement !
Je ne trouve pas que ce soit si moche, cette partie de Paris n'est déjà pas une réussite en urbanisme, une nouveauté architecturale ne fera pas de mal.
Et dans le jeu de construction lego que je peux voir de mon balcon, ça ne devrait pas trop détonner.

Encore un symbole phallique visible de loin dans notre bonne ville.

Merci pour cette iconographie de la Tour de Babel, je suis une fan des Brueghel, j'adore.
Y a aussi des gens qui construisent des tours intelligentes, écologiques, conciliant l'envie (toujours discutable) de faire un "signal" dans un quartier, le confort des habitants, des dépenses énergétiques réduites, de la verdure et un pied de tour qui ressemble à n'importe quelle rue et pas à un pied de tour. Je pense à Jacques Ferrier, dont les théories m'ont conquise.

On peut toujours hurler à la construction d'une nouvelle tour. Mais il est aujourd'hui nécessaire de densifier la ville. Après, il y a façon et façon de le faire. Je ne dis pas que cette Tour Triangle va être bien faite (je ne connaissais pas le projet). Mais ne la rejetons pas en sa seule qualité de tour.
Et quand je pense que nous avons été privés de vous 21 semaines ! Oui, 21. Presque 6 mois quoi !

Une culture démentielle, un humour torride. Ahhhhhhhhhh ! Alain, quel bonheur de vous avoir.
Concurrent du tramway en partie déjà existant, ce métro aérien au-dessus du périphérique. Un régal pour les yeux et les oreilles :
Sauf que vu le design, et d'après au moins un site que j'ai déniché, il s'agirait d'un métro à sustentation magnétique, qui justement fait beaucoup moins de bruit, puisque le grondement habituel des roues sur les rails n'existe pas.

Pour les tours, c'est à voir au cas par cas sur le plan écologique, on peut très bien inclure des panneaux solaires... Et il ne faut pas oublier de prendre en compte le fait qu'augmenter ainsi la densité permet d'éviter de longs transports en voiture sur le périph, qui sont tout sauf écolo.

Sinon, une allusion à Burj Khalifa aurait été sympathique : avec ses 828 mètres, elle prouve que si dieu existe, il est décidément d'humeur fort changeante, puisqu'il ne s'en offusque pas.
Alain, merci pour vos chroniques et vos vite-dit.
Un régal pour les yeux et pour la matière grise.
J'ai eu un sursaut d'angoisse à la lecture du titre. Ces jours-ci j'étais précisément en train de me dire que le "cataclysme" de la tour de Babel, le démiurge scindant les humains en groupes séparés par le langage, était l'une des choses les plus fantastiques qui seraient arrivées à l'humanité, très loin d'être la malédiction que l'idéologie biblique en fait. Je me suis du coup défini comme complètement pro tour de Babel. Un manifeste contre sa construction (en particulier arguant des conséquences divines) m'aurait fait ramasser ma truelle avec d'autant plus de ferveur.

Bon, ça n'a rien à voir.
amusant, les franc-maçons ne se cachent même plus, je vais finir par croire à toute ces conneries de NOW (le NOM en français, vous apprécierez dans une des langues, l'humour jeu de motesque propre au franc-maçons et moult autres sociétés secrètes) et autre théorie du complot.

Une pyramide à faîte tronqué : humhum

http://franchepensee.blogspace.fr/

plutôt taquin et coquace, (quoique)

@ IT ; "le démiurge scindant les humains en groupes séparés par le langage, était l'une des choses les plus fantastiques qui seraient arrivées à l'humanité, très loin d'être la malédiction que l'idéologie biblique en fait. Je me suis du coup défini comme complètement pro tour de Babel"

justement IT, si tu prend le texte dans son sens littéral, premier degré tu y vois effectivement que ça semble être une malédiction biblique, mais tu oublies de ce fait l'intelligence du texte biblique qui tel les meilleurs films postmoderne est de proposer diverses lectures plus ou moins cryptées de ce même texte. D'ailleurs, le second sens est déjà contenu dans le sentiment que tu as eu en pensant à ce mythe.

La force de la Bible est de contenir à la fois le récit premier et ses sens symboliques dérivés. C'est ça la bonne théologie, un peu comme s'interroger profondément sur le sens de Judas dans le parcours du Christ et d'y voir autre chose qu'un "connard de traitre" :=)
Voui. D'un autre côté, "La Bible, on peut lui faire dire ce qu'on veut. C'est à ça qu'elle sert." [François Cavanna]

Je me méfie pas mal de la prétendue "richesse" de textes à niveaux, quand ces niveaux permettent de basculer d'une chose à son contraire.
+1, comme disent les jeunes. Je ne connaissais pas cette phrase de Cavanna, mais je l'ajoute à mon répertoire. Elle peut hélas s'appliquer à tout texte dont l'auteur n'est plus là pour défendre son propos.

Histoire de participer au sondage, je trouve le projet de cette tour plutôt sympa.
LeVeilleur :

"l'intelligence du texte biblique"
"La force de la Bible"



* edit, en fait non ... Pas la peine
Encore un nouveau pseudo? Tellement besoin de brouiller les pistes? De se refaire une virginité? De rejouer sans cesse le mythe de la résurrection? C'est grave docteur?
si tu étais moins idiot pow wow (tiens ça rime), tu aurais vu que ce n'est ni pour brouiller les pistes, ni pour me refaire une virginité ? ni rejouer un quelconque mythe de la résurrection, mais bien en hommage à un peuple qui me fascine etc...et que je l'ai dis en plus (cherche sur le forum, tu trouveras, puisque tu adores traquer mes propos, entre toi et LPR, c'est grave docteur ?)

mais bon, contrairement à Didier Porte, quand je fais un jeu de mot je ne l'explique pas, je préfère faire confiance (à tord ou à raison d'ailleurs) à l'intelligence et l'a propos de ceux à qui il s'adresse.

aucune cachette dans le pseudo bannin-san pour qui a trois sous de culture ;) ou de jugeotte/déduction/esprit (rayez là ou les mentions inutiles).

@LPR : c'est quoi le problème là ? Tu devrais te faire soigner, parce que tu es particulièrement intéressé par moi, là ça frise la pathologie on va dire (même conseil à pow wow). Autre chose, tu me gonfles à écrire Le Veilleur tout le temps, j'écris pas "LPR tu ou vous à tlm damn éducation" à chaque fois que tu me parles ? Ben là c'est pareil. Si tu connais les langues étrangères, c'est écrit quasiment texto (ils ont pas de mot pour dire "veilleur") donc ya pas plus de piste brouillée (même moins) que dans "la petite racaille"), LPR tu ou vous à tlm damn éducation.

@ Florence : le nom ou NOW c'est le Nouvel Ordre Mondial, pseudo action d'une pseudo société secrète issue des franc-maçons, mais demandez donc à LPR et pow wow en bon amateur des complots sarkozyste et 1109èmiste, ils doivent être à même de pouvoir vous renseigner comme il se doit, (sinon taper NOW ou nouvel ordre mondial dans votre barre de recherche internet et google fera le reste ;) :) Par contre, je vous préviens, c'est sacrément romancé, et sacrément tortueux, mais bon si le coeur vous en dit.
quel jeu de mot qui te fais passer d'un veilleur a un gardien ! Et sous couvert d'admiration pour "un peuple" ...

Mon petit veilleur : Tu peux ecrire ce que tu veux a mon propos : J'ai toujours ete LRP (les initiales de La Petite Racaille ). que j'aie ou non rajoute des trucs apres le pseudo de temps en temps.

des complots sarkosites maintenant ! Mais mon petit vieilleur : Sarko agit au grand jour, ca n'a rien d'un complot : va vite voir dans oui-oui kipedia la definition de complot .
Mon petit veilleur, tu me fatigues avec ton puérilisme mythomaniaque. Tu noteras que malgré que tu me traites d'idiot, je ne sonne pas les cloches à Mireille, qui en voit déjà tellement avec toi. ;o)

Sinon c'est quoi un complot sarkozyste, encore une de tes inventions? ;o)

Non, je suis bien incapable de renseigner Flo sur le New World Order (NWO). Mais maintenant elle saura quoi taper dans google exactement. ;o)
Qu'est-ce que c'est, le NOW (NOM)?
C'est pas le NOW c'est le NWO. Comme apocalypse Nwo. ;o)

C'est pas le NOW c'est le NWO. Comme apocalypse Nwo. ;o)


les initiés l'appellent le "NOW" (je te fais pas un dessin, parce que c'est (c'était) censé se produire respectivement en 208-2009-puis maintenant 2011, puis peut-être bientôt en 2012 qui sait, avec les complotistes, ils sont comme certaines personnes sur @si dont toi, ils tentent de mettre ce qui les dépasse dans des petites cases bien conformes à leur vision du monde.

le complot Sarkozyste, c'était de l'humour et du second degré, don't act. Quoique c'était aussi une allusion à certains anti-illuminati français qui disent que Sarko est un agent américain de la CIA ou de la NSA qui aurait été mis en France pour déclencher la crise et faire capoter le pays (je donne pas de lien, j'en ai plus sous la main, mais une petite recherche sera à même de renseigner ceux qui le souhaitent) donc sans qu'on le sache, donc "complot".

Par contre, vu ce que vous avez marqué tout les deux sur le 1109, n'essayez pas de faire croire que vous ne croyez pas à un pseudo complot orchestré par les USA sur les Twins pour attaquer Ben Laden and pals.

@LPR : "quel jeu de mot qui te fais passer d'un veilleur a un gardien ! Et sous couvert d'admiration pour "un peuple" ..."

c'est pas tellement sous couvert d'admiration (quoique), mais plutôt en empathie avec ce peuple qui souffre de ce terrible accident survenu à Fukushima, et faudra t'y habituer parce que je vais le garder un moment, tant que la situation n'ira pas un peu mieux. Et c'est un jeu de mot d'une part parce que "bannin" signifie bien comme tu ne l'avais pas compris avant que je te le dise "Gardien", et "san" est une marque de politesse pour désigner une personne, et encore j'aurais pu prendre bien plus haut, comme "sensei", mais j'ai préféré être plus humble, d'ailleurs c'est plus drôle de mettre "mr Gardien" que "Maitre Gardien" ; mais je digresse, venons en au jeu de mot.

il me semble bien avoir dit plusieurs fois que j'étais un mordu de Alan Moore et il se trouve que V qui est un Veilleur entre autre est un des personnages de Moore que je préfère, avec également les Watchmen (même si le film est trés mauvais en comparaison de la bd) et Watchmen peut se traduire par "Gardien" c'est d'ailleurs le titre de la Bd de Moore en Français. Voilà, mais bon, j'aurais préféré que tu devines tout seul, comme dis plus haut, je déteste expliquer un jeu de mot.

"Non, je suis bien incapable de renseigner Flo sur le New World Order (NWO). pourtant tu disais t'intéresser aux extra-terrestre, si tu regarde certaines mouvances des anti-Illuminati certains avancent le plus sérieusement du monde (ça c'est risible) qu'ils sont eux-mêmes des ET ou des descendants d'ET, même si on n'y croit pas c'est toujours intéressant à connaitre (taper "reptilien" ou "reptilianisme" dans google).

"Mais maintenant elle saura quoi taper dans google exactement. ;o)"

en tapant ce que je lui ais dis, à savoir "nouvel ordre mondial", elle aurait tout autant trouvé, ton ironie n'est encore une fois pas de mise.

Sur ce, je m'éloigne de ce HS et de ce topic qui dégénère mais encore une fois par votre intervention à tous deux qui n'avait aucun intérêt, sinon celui de traquer mes propos, c'est pénible.

"Mon petit veilleur, tu me fatigues avec ton puérilisme mythomaniaque"

aucun mythomanisme, reconnais au moins que ta phrase HS par ailleurs n'avait pour but que de venir me chercher alors que perso il me semble pas t'avoir demandé quoi que ce soit, ni même adressé la parole. Alors le mytho je sais pas trop où il est, mais je pense pas que ça soit moi. Tu viens me chercher, et tu t'étonnes que je te réponde et pas que des amabilités il est vrai, mais tu m'agresses impunément et sans aucun sens, donc je me défends, logique.
faudra t'y habituer parce que je vais le garder un moment, tant que la situation n'ira pas un peu mieux.

Le veilleur dans 500 000 ans, toujours fidèle au poste...!
je m'interesse aux extra-terrestres maintenant ?!?

ben je suis content de l'apprendre celle-la !

* Edit : et tu dois etre le seul vrai initie eveille a appeler le NWO le NOW
oui mais à sa décharge il y a aussi un excellent NOW (à écouter à fond aussi)

Allez, tous ensemble, maintenant.


excellent film qui va être remaké par Robert Zemeckis en performance capture d'ailleurs, et en 3D.
Vu la nullite et l'echec historique de son dernier film 3D motion-capture ( Mars Needs Moms ), on peut avoir peur du resultat de ce remake

uups appuye trop vite : Edit : Et de toute facon, a cause de cet echec, Disney vient d'annuler Yellow Submarine


>< Ici la news ( en anglais ) ><

"there were also concerns within Disney about the look of motion capture, especially the way human characters are depicted. ("Creepy" is the word often used.) Those same concerns, insiders say, led to Disney shutting down Zemeckis' ImageMovers studio in May 2010."
ah ben mince, ça c'est dommage :( pour son Yellow Submarine, je veux dire, sachant qu'il n'a jamais réalisé de film nommé Mars Needs Moms")...

mais bon, j'oserais pas dire que tu te trompes encore une fois, c'est surement de ma part, une envie de te défier et de te contredire gratuitement.
ben va regarder le lien.

Si tu ne comprends pas l'anglais, demande une traduction, mais en gros, meme si Zemeckis n'a pas officiellement dirige Mars Needs Moms il l'a produit entierement avec son studio et ses techniques de Motion Capture, et si tu lis, c'est bien parce que c'est Zemeckis qui est entierement responsable de l'echec enorme de Mars Meeds Moms que Disney a termine Yellow Submarine
réalisé pas produit, REALISE :) merci, je connais trés bien Zem, c'est mon 3eme Réal favori ex aequo avec Shyamalan, mais les mots ont un sens.

le réalisateur est le poulain Spielbergien (prometteur d'ailleurs), Simon Wells, petit-fils ou arrière petit-fils je ne sais plus trop de HG Wells) responsable entre autre d'un sympathique Time Machine (avec un autre poulain Spielbergien, Gore Verbinski) et de quelques films d'animation plutôt sympatique.

Produire, c'est pas réalisé, désolé, les mots ont un sens, même si dans la novlangue actuelle artistique, le producteur devient le réal pour certains. Le dernier film (un bijou d'ailleurs) de Zemeckis est la relecture du Noel de Scrooge (a christmas carrol) en performance capture, enfin cinéma virtuel puisque maintenant le nom a encore changé.

Merci je sais lire l'anglais, et je ne vois en aucun cas que Zem soit responsable du ratage du film. Surtout que si on connait bien Zem, il a une passion pour l'irréalité de la technique (cf Polar Express ou encore son tout premier court the Lift). De ce fait, il ne recherche pas de "réalisme esthétique" de la perf'cap, au contraire, il cherche à accentuer l'uncanny valley (cf Beowulf, Scrooge :))

Dommage que Disney n'ait rien compris à son talent cependant, parce que je suis sur que le Yellow Submarine en perf'cap' aurait tout déchiré.
ou ai-je dis qu'il l'avait realise ?

Encore une fois c'est son projet entierement, il ne l'a pas dirige simploement parce que "A Christmas Carol" Qu'il a produit et realise, etait deja un flop et un film inninteressant, et qu'il voulait proteger ses arrieres.

Et tu devrais te renseigner sur la maniere dont les films sont faits a Hollywood : le realisateur na en general aucun poid autre que d'etre un outil pour faire le marketing du film.

Et apparement tu ne comprends pas tres bien l'anglais, puisque tous les articles concernant Mars Needs Moms ne mentionnent que Zemeckis, qui est rendu responsable, et pas un seul ne mentionne le realisateur officiel.
tu t'appelles pow wow toi, depuis quand ?
ben nan mais tu as bien indique @LPR : il me semble que ce sont des initiales qui correspondent plus a La Petite Racaille qu'a Pow-Wow.
Mais peut-etre que tu utilises un alphabet sacre et secret

ben nan mais tu as bien indique @LPR : il me semble que ce sont des initiales qui correspondent plus a La Petite Racaille qu'a Pow-Wow. Mais peut-etre que tu utilises un alphabet sacre et secret


ou peut-être que tu sais pas lire aussi et que tu as pas vu qu'après t'avoir parlé j'ai cité des phrases de "pow wow".
J'allais poster à la suite quand je vous ai lu. Je fais donc d'une pierre quatre coups :

1, c'est justement la réflexion que je faisais à Alain Lipietz (que je cite deux fois en deux jours, en révolution, il est vrai, autour du même sujet)
2, il me retourne cette image de vitrail victorien (si je ne m'abuse) représentant Babel, et illustrant une page de son site
3, que je voulais initialement ajouter à la collection d'Alain (que je remercie en passant de nous montrer des tableaux d'un des peintres que j'admire le plus, Bruegel, je ne suis pas seul dans ce cas, non, non, et un peintre esthète et monstrueusement intelligent à la fois, le cumul des deux qualités à ce niveau est l'exception, malheureusement)
4, les francs-maçons ne se cacheraient plus ? Quel intérêt alors. En plus il faut attendre des années puis des plombes avant de l'ouvrir. Et pas comme ici. Vaut pas le coup. A moins d'être ingénieur stoïcien raisonnant la société. Je n'en vois pas ici, ou alors j'ai de la cague plein les yeux.
Le vitrail directement.
La symbolique maçonne est explicite.
En même temps, ce vitrail représente tous les corps de métier du bâtiment, en plus de la tour de Babel...
Compas équerre triangle réunis dans une toute petite partie... Mais c'est un peu le problème, toujours, avec ces symboles maçonniques.
Là, c'est tout de même un vitrail victorien, néogothique, à l'époque d'un culte maçonnique puissamment rendu par l'architecture victorienne aux bâtisseurs de cathédrales, censés être les rationnels qui entretenaient et ranimaient par l'exercice de l'architecture, le savoir géométrique des bâtisseurs égyptiens, puis grecs (on voit la colonne juste à côté, mais bon, je ne veux pas on plus surinterpréter, on est vite en plein noir, on projette, je ne suis pas spécialiste) durant l'obscurantisme religieux médiéval...

La référence à Babel est courante, évidemment : ce sont les maçons qui bâtissent la Tour comme énième moyen de dérober le pouvoir divin, avec les punitions que le Livre mais avant les mythes antiques aussi décrivent, reprises dans ces merveilleux tableaux, Icare, Babel, ailleurs Prométhée ou Adam et Ève.

Mais cette punition-ci est justement, comme le rappelle ici IT magnifique contrairement aux autres : elle est la matrice de la diversité, elle entretient ces frottements qui font que le feu est allumé. La symbolique de la résistance matérialiste, même au service de l'adversaire (la fin justifie les moyens) est puissante même si, sans doute indue.
La difficulté est que l'humanisme est en quête d'universel pour faire taire les frictions et la guerre (cf. République Universelle contre les guerres mondiales), tandis que ce même humanisme ne peut décider de l'extinction de cette diversité qui est création et ferment de l'humanité, de l'altérité. Cette contradiction est une difficulté, un défi immense. Comment respecter deux impératifs devenus absolus sur une planète close, aux appétits infinis, aux ressources soit limitées, soit en voie d'extinction, au sein d'une biosphère instable et fragilisée.

Les maçons ont longtemps discuté de ces problématiques et siégé, dans le même geste, au sein des assemblées républicaines. Qu'en est-il aujourd'hui ? Il semblerait que l'influence soit en forte récession. Pourtant en pleine mondialisation.
D'ailleurs on le voit bien ici tout le temps aux charnières des inconciliables, par exemple de la démocratie : oui mais alors, referendum ou pas pour la peine de mort ? Ou bien Le Gall qui continue à renvoyer sans cesse la déclaration des droits de l'homme et du citoyen à la figure de ceux qu'il caractérise comme droitsdelhommistes. Les discours généralistes lorsqu'ils s'appuient sur la méthode sont pourris d'artefacts gros comme un hippopotame dans votre baignoire. L'orateur sait bien qu'il y a quelque chose qui coince, mais il met de l'huile de perlimpinpin (si, si, il suffit de passer la poudre à la meule) à l'arôme de mauvaise foi ou bien au fumet de torticoli titré à 180° et il prie pour que ça passe. Conscient de la barbotine, il y placera du marbre lorsque l'oeuvre sera enfin complet. *

Ce que je ne ferai pas avec un sujet minuscule comme la présence où non de références maçonniques sur ce vitrail, enfin, donc.
Seulement que beaucoup d'indices concordent : rajoutons l'énorme mention au fil à plomb (pas redressé mais droit, les références maçonniques au stoïcisme sont patentes, amusez-vous sur le Net, il y a des thèses universitaires), figuré par le levage à gauche. C'est un jeu.

J'en profite pour préciser que le vitrail en question est une commande de restauration de la seconde moitié du XIXe pour la Cathédrale d'Ely, joyau gallois du XIVe siècle.


* A la Saint-Glinglin mais tous nos discours ont besoin d'une certaine validation, ne serait-ce que pour se donner la force de continuer un certain chemin. Et puis il y a la tentation des ailes. On revient à Icare.
Mention du, référence au.

J'ai interverti les mots sans changer de préposition. Coquilles à marée basse dis-je. Avec un soupçon de dyslexie.
ça me donne envie de relire du Paul Auster tient tous ça !
GOULVEN : Comme titre de ce billet, j'avais à un moment pensé à un truc genre "tour de verre", parce que j'avais Auster en tête, justement.
En la surélevant sur une coque, elle pourrait être parfaite pour admirer les crues de la seine.
Comme ça, au vu de la simulation 3D, elle me parait très belle cette tour.
Non, je ne plaisante pas.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.