41
Commentaires

Mali : "Non seulement ce n'est pas gagnable, mais c'est déjà perdu"

Déjà huit ans que la France mène dans le Sahel une guerre contre les jihadistes de l'État islamique au Sahara. Dans les médias, l'opération Barkhane est tour à tour victime et pourvoyeuse de fake news. Comment les médias travaillent-ils sur cette zone difficile d'accès, dans le "brouillard de la guerre" ? ASI a échangé avec des journalistes qui couvrent "Barkhane" : Jean-Dominique Merchet (L'Opinion), Rémi Carayol (journaliste indépendant, Mediapart, Monde diplomatique) et Mériadec Raffray (journaliste et officier de réserve).

Commentaires préférés des abonnés

Il faut dire à JD Merchet que faire de la communication ça s'appelle faire de la PROPAGANDE, c'est fou comme le terme de propagande est utilisé lorsque Poutine ou les chinois font de la com et pas quand c'est les occidentaux !

Donc lorsque la jolie jo(...)

Sarkozy a déstabilisé l'Afrique - sur l'insistance de l'ineffable BHL - comme Bush le Proche Orient sur les conseils de ses faucons - qui s'avèrent en être des vrais depuis Brzeziński.  


La France a donc son Mali comme les USA ont leur Irak-Afgha(...)

Approuvé 9 fois

Expliquez donc comment un raciste peut avoir des analyses anthropologiques "d'un très grand intérêt"  ?




Un article de Mediapart sur ce gugusse  

(...)

Derniers commentaires

Mali : une frappe française a tué 19 civils en janvier, selon une enquête de l’ONU

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/03/30/mali-une-frappe-francaise-a-tue-19-civils-en-janvier-selon-une-enquete-de-l-onu_6074988_3212.html


Excellente émission. Bravo ! 

Un peu perdu, Daniel, non?.. Faut bosser les émissions, ça évite de se faire reprendre toutes les deux minutes, et on aurait eu une émission un peu plus longue... 

Merci pour cette émission ; étrangement elle dure un moins longtemps que la moyenne des autres plateaux, ce qui est fort dommage au vu de l'importance et de la richesse de ce sujet... 


Et surtout merci d'avoir relayé le papier accablant de M. Merchet ; chaque jour le niveau de lâcheté des journalistes mainstream de ce pays me sidère encore plus... La prochaine fois qu'un pauvre militaire (souvent jeune) se fera tuer là-bas je ne pourrai m'empêcher de penser à ces révélations... 


Salut à tous,


Cela fait pas mal de temps que je trouve que les intervenants sur le plateau font plutôt de l'opinion que de l'information, ce qui ne gêne un peu, mais cette émission prouve qu'il est toujours possible sur ASI d'avoir des analystes assez fins qui ont bien travaillé leur sujet.

C'était vraiment plaisant à regarder.


Cordialement,

Emission compliquée sur un sujet compliqué "la guerre" où la première victime est la vérité. J'avais la naïveté de penser que cette émission pourrait m'apporter un éclairage sur la présence de mon pays en dehors de ses frontières, il n'en est rien... Je ne suis pas plus convaincu que Daniel à obtenu une meilleur partie de la lumière !! 

Raymond Mathieu

Littéralement passionnant. Merci.
DB

Bôahf, le génie militaire, oussà ?




Je ne vois pas  comment c'est possible a partir du moment ou un combattant ne porte pas d'arme ou d'uniforme de le différencier d'un civil a fortirio quand vous  ne vous battez pas contre une armée régulière souveraine. (la technologie et les services de renseignements ont leurs limites)

A mon sens la bavure est la norme pas l'exception dans ces conflit asymétriques et la propagande  doit  sacrement bien faire son boulot pour qu'il n'y ait que des mises en cause sporadique de l’armée française  ....  les  frappes "chirurgicales" n'existent pas plus aujourd'hui que durant la premiere guerre du Golf. 

Pas plus les américains que les européens ou les russes ne se retrouvent devant le TPI accuses de crimes de guerre, pourtant ceux ci existent.

 

 Il est impossible de gagner le conflit car il n'y a pas d'ennemis  clairs identifies si ce n'est comme dit dans l’émission quelques chefs djihadistes au sommet, pour le reste c'est un joyeux amalgame qui est fait entre rebelle et djihadiste. Nous aurions pu partir du Mali après la fin de l’opération cerval certes mais ca n'en aurait pas ete une victoire pour autant..... A moins de vendre ca comme une victoire sauce "bush" en irak mais je ne crois pas que grand monde soit dupe. 


il me semble personnellement difficile  de parler de victoire ou de defaite quand je ne suis meme pas sur de l’intérêt ou des objectifs de cette guerre. Il faudra probablement beaucoup de recul pour en faire l'analyse et mesurer ce qui aurait pu arriver si la France n’était pas intervenue et quand bien meme  j'imagine qu'il n'y aura pas consensus chez les historiens.


Il faut dire à JD Merchet que faire de la communication ça s'appelle faire de la PROPAGANDE, c'est fou comme le terme de propagande est utilisé lorsque Poutine ou les chinois font de la com et pas quand c'est les occidentaux !

Donc lorsque la jolie journaliste de TF1 bien roulée dans son jean à pattes d'éléphant fait son safari au Mali, il FAUT dire qu'elle fait de la propagande pour le gouvernement français et pas de la com !


Merveilleux pays que la France. 

Les nuages radioactifs la contournent. 

Les enfants ne sont pas contagieux à l'école. 

Son armée ne fait aucune victime civile, alors qu'on estime à  80-90 % de victimes civiles dans les guerres contemporaines.


Si l'armée française remportait la guerre au Mali, ce serait sa première victoire depuis 1926 (guerre du Rif au Maroc).

On peut très bien rester des années dans un entre-deux, non-défaite et non-victoire, un chemin de crête brouillardeux en ne sachant plus de quel côté se trouve le précipice. Dans ces cas on attend avec impatience le "changement de paradigme" salvateur.

Je pense au l'offensive du Tet de 1968 qui est reconnu comme le tournant de la guerre au Vietnam. Tournant seulement 4 ans après l'incident du Tonkin signant l'engagement massif. 




Cette émission me procure un profond malaise. Je ne suis pas favorable aux guerres ni aux interventions occidentales en Afrique, le rappel de l'intervention initiée par Sarkozy est opportune. Cependant, avons nous oublié le film de 2014 : Timbuktu, de Abderrahmane Sissako ?

Que deviennent les dogons, avec ces "insurrections" ? Comment comprendre que soient évoqués les peuls, et non les dogons ?

Merci bien pour cette émission intéressante.

Vous auriez juste pu moins couper Mériadec Raffray, et insérer une carte quand Rémi Carayol détaille les avancées des « colonnes ».

Merci pour cette émission

Super émission bravo aux intervenants ! "Peut-on ne pas perdre une guerre qu'on ne peut pas gagner ?" c'est un vrai sujet de philo ça ;)

Excellent débat de la part de tous les intervenants.


Le problème, me semble t-il, n’est- il pas que "le Génie Français" ne reconnaît jamais qu’il a perdu ?

**Ce que nous combattons, ce ne sont pas des groupes armés terroristes, ça c’est de la construction médiatique. C'est une insurrection d’une partie de la population. Nous sommes face à des guérillas, pas des réseaux terroristes." **

Vous savez, il y a un type, il s'appelle Bernard Lugan.

Ce type est un |raciste| pur et dur. 

Mais concernant l'Afrique et plus particulièrement sa moitié Nord, il sait de quoi il parle quand il décrit ces populations et leurs relations sociopolitiques.

Aussi en ignorant les "solutions" et "appréciations" partisanes qu'il assène, la lecture de quelques un de ses ouvrages anthropologiques sont d'un très grand intérêt, pour comprendre le pourquoi et le comment de cette partie du monde et le merdier dans lequel on s'est fourré.

La phrase citée n'est que la répétition de ce qu'il explique et démontre depuis la destruction de la Libye...

Sarkozy a déstabilisé l'Afrique - sur l'insistance de l'ineffable BHL - comme Bush le Proche Orient sur les conseils de ses faucons - qui s'avèrent en être des vrais depuis Brzeziński.  


La France a donc son Mali comme les USA ont leur Irak-Afghanistan.


N'oublions pas la politique africaine de Mitterrand et le point d'orgue de sa doctrine humaniste au Rwanda que défend tous les dimanches Védrine sur France culture dans Esprit public.


La guerre est une saleté. Les victoires ne sont que des illusions provisoires. La bidoche des militaires sert à masquer la connerie des capitalistes. Bravo les héros !

**Ce que nous combattons, ce ne sont pas des groupes armés terroristes, ça c’est de la construction médiatique. C'est une insurrection d’une partie de la population. Nous sommes face à des guérillas, pas des réseaux terroristes." **

Vous savez, il y

" Non seulement ce n'est pas gagnable, mais c'est déjà perdu " : une belle devise !


Qui pourrait s'appliquer à la plupart des actions militaires  de notre beau pays, depuis 1945., et plus généralement à la plupart des actions gouvernementales.


Par exemple pour les 87.835 morts de la  Covid, en France.

Pas encore vu l'émission, juste vu le compte rendu, mais peut-être qu'on peut lire ça en complément ...?


https://www.liberation.fr/international/afrique/mali-les-contours-dune-bavure-francaise-se-dessinent-20210303_YWN3UTDNFRCLPGT5SUKVXJOUIM/


Si quelqu'un peut faire un résumé

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.